S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  vanhoute le Lun 2 Mar 2015 - 14:06

    Article à lire pages 18 et 19 :
    http://4rotors.e-publish.com/d8b39ead.e*825


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  Capitaine flamme le Lun 2 Mar 2015 - 22:59

    Vraiment amusant comme article mais les minimas et les conditions ne sont en rien ou presque comparable avec ce que l on applique ! Rolling Eyes Rolling Eyes On se demande maintenant ou est la vérité ......
    5000 m de nuit ,nous on nous dit 3000 ......Autorisation du proprietaire ? jamais personne en a parlé Razz Razz
    On a vraiment un métier amusant ......La DGAC ,nous fait "chier" avec des tas de papiers ou on ne sait meme plus de ce qui est bon ou pas ,l aprs,carton maintient des compétences ,différence entrainement /test .....a la fin ,on finit par ne plus voir le plus important :Licence et maintenant on ne sait meme plus qu elles sont les minimas réels .....Entre la note de la DGAC,notre manex ou maintenant cet article surement faux ......ou pas ! Rolling Eyes Razz Razz

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  overlord le Mar 3 Mar 2015 - 8:12

    Capitaine flamme a écrit:  Vraiment amusant comme article mais les minimas et les conditions ne sont en rien ou presque comparable avec ce que l on applique ! Rolling Eyes Rolling Eyes On se demande maintenant ou est la vérité ......
    5000 m de nuit ,nous on nous dit 3000 ......Autorisation du proprietaire ? jamais personne en a parlé Razz Razz
     On a vraiment un métier amusant ......La DGAC ,nous fait "chier" avec des tas de papiers ou on ne sait meme plus de ce qui est bon ou pas ,l aprs,carton maintient des compétences ,différence entrainement /test .....a la fin ,on finit par ne plus voir le plus important :Licence et maintenant on ne sait meme plus qu elles sont les minimas réels .....Entre la note de la DGAC,notre manex ou maintenant cet article surement faux ......ou pas ! Rolling Eyes Razz Razz
    C’est plus ou moins le reflet de ce qui passe chez nous le journaliste qui fait cet article ne fait que retranscrire, à mon avis ce qu’il lit, entend ou ce qu’on lui explique !
    Concernant les minima météo ce sont effectivement les valeurs de l’IR-OPS assez peu compréhensible mais comme n’est capable de fournir une explication claire, alors ma foi !
    Cela dit, la règle est une chose et le Manex peut tout à établir des règles différentes dés lors qu’elles ne sont pas inférieur à celle de l’IR-OPS.
    Comme nous sommes sous dérogation le Manex n’est pas modifié en la matière pour les minima météo, c’est la référence à appliquer.

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  Capitaine flamme le Mar 3 Mar 2015 - 9:01

    Oui donc 3000 et pas 5000 d nuit et quand a la demande d autorisation ? Elle a été oubliée Razz Razz Razz .....

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  vanhoute le Mar 3 Mar 2015 - 9:34

    Capitaine flamme a écrit: Oui donc 3000 et pas 5000 d nuit et quand a la demande d autorisation ? Elle a été oubliée  Razz  Razz  Razz .....
    L'article fait la différence entre les conditions SMUH (actuelles, avec la pseudo-dérogation temporaire française) et les normes CAT dont certains nous disent qu'elles suffisent pour faire du SAMU.
    Donc, de nuit en SMUH, c'est 3000m de visi, en CAT c'est 5000m.
    D'ailleurs, la dérogation actuelle déposée par les exploitants français demande de respecter les conditions météo du CAT puisque c'est une exploitation SMUH en monopilote non assisté... C'est donc 5000m actuellement en France pour tous de nuit ! C'est précisé dans la dérogation D14.4, conditions techniques particulières associées, et donc retranscrit dans le MANEX...
    Pour se poser en SMUH sur un terrain en campagne, pas d'autorisation, en CAT il faut l'accord du propriétaire puisqu'on dépend encore également de l'arrêté du 6 mai 1995 relatif aux aérodromes et autres emplacements utilisés par les hélicoptères, qui précise, que, sauf pour les opérations d'assistance et de sauvetage, le commandant de bord, l'exploitant ou l'utilisateur de l'hélicoptère doit obtenir au préalable l'accord de la personne physique ou morale ayant la jouissance du terrain d'une part, sur l'accessibilité de celle-ci aux représentants de la force publique et aux agents de l'Etat chargés des conditions d'utilisation de l'hélicoptère, ainsi qu'aux agents des douanes (Titre II, article 12).
    Bien sûr, on peut également nous dire qu'en CAT, nous faisons des missions d'assistance et de sauvetage. Bientôt, on fera du SAR en CAT... Evil or Very Mad
    L'arrêté du 6 mai 1995 devrait également être réformé dans l'année normalement. Peut-être qu'il autorisera de se poser n'importe où. Si c'est le cas, on pourra alors mettre notre hélico perso dans notre jardin en centre ville...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  Capitaine flamme le Mar 3 Mar 2015 - 13:21

    Ok merci mathieu ,j avais encore rien compris ,je croyais que l on etait en cat actuellement sous dérogation alors que nous sommes toujours avec les normes SMUH sous dérogation ......D aprés ce que tu dis Wink
    En discutant a droite et a gauche ,j ai l impression de ne pas etre le seul a rien comprendre depuis decembre ! Razz Razz
    Je me demande en fait comment ne me suis je pas encore tué avec tous ces pseudo changements Suspect ......
    Il y a vraiment de quoi etre plié de rire ...... Crying or Very sad Crying or Very sad

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  overlord le Mar 3 Mar 2015 - 13:36

    vanhoute a écrit:Pour se poser en SMUH sur un terrain en campagne, pas d'autorisation, en CAT il faut l'accord du propriétaire puisqu'on dépend encore également de l'arrêté du 6 mai 1995
    je ne le crois pas, nous somme encore et toujours non-assujetti à cette arrêté et çà reste d’ailleurs logique.
    Cette affaire d'autorisation du propriétaire ne s'adressait déjà pas aux aéronefs pratiquant le secours à la personne et cela se comprend aisément
    Que ce soit en SMUH ou en CAT dès l'ors que c'est du secours, qui rappelons le est possible en CAT avec l'IR-OPS, il n'y a pas de notion d’autorisation du propriétaire et heureusement d'ailleurs.
    Personne ne se risquerait à imposer une telle mesure sans prendre tellement elle est incohérente !
    La seule différence actuelle que je vois comme différence entre le poser SMUH et CAT dans la règle actuelle, c'est le dimensionnement d'une part et l’abaissement des minima météo d’autre part.
    je ne vois rien d'autre et il y a beaucoup plus d'articles dans le chapitre CAT que celui du SMUH...
    Encore une fois, dès lors que l'on peut restituer une aire de sécurité minimale conforme à l'IR-OPS, que la CP-1 ou la CP-2 avec temps d'exposition, peut être garantie il n'y a pas de différence.
    la seule différence est de mon point de vue aussi épaisse qu'une feuille de cigarette, c'est la possibilité de procéder sur une aire de sécurité restreinte, donc, sensiblement inférieures pour un 109 par exemple, à un carré de 22m x 22m.
    Et aussi d'avoir des minima météo plus bas au départ et pendant la mission.
    je ne vois que ces deux caractéristiques différentielle entre le poser SMUH et le poser CAT dans le cadre d'une mission sur site non connu !
    En matière de technicité de pilotage je ne vois rein d'autre ?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  overlord le Mar 3 Mar 2015 - 13:40

    Capitaine flamme a écrit: Ok merci mathieu ,j avais encore rien compris ,je croyais que l on etait en cat actuellement sous dérogation//
    Oui là effectivement tu n'avais rien compris et çà reste surprenant !
    Je pense qu'il doit y avoir un manque de pédagogie de la part de tes opérations aériennes !
    Cela dit, il y a nécessairement un document concernant cette dérogation dans ton Manex !!!
    Du genre "dérogation aux régles de mise en oeuvre du réglement (CE) N°216/2008... etc..
    C'est grave docteur...

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  Capitaine flamme le Mar 3 Mar 2015 - 16:21

    Donc l article n est pas juste quand il dit que la différence en CAT c est qu il faut une demande au propriétaire ! Et toi tu trouves que de passer de 3000 m de visi a 5000 m c est pareil ? cyclops
    Donc comme je le répète ou l article est faux ou toi non plus tu n as pas tout compris ,si c est la meme chose en CAT et SMUH pour toi ,il n y a pas d autres solutions;) ....
    Quand a moi et bien d autres ,on est toujours vivant ,c est que l on doit savoir faire notre boulot correctement dans un cas comme dans l autre ,pour la dérogation du manex ,oui pas de probleme mais justement par rapport a ce que tu dis ,il y a donc une différence plus importante que je ne le croyais ..... Evil or Very Mad Evil or Very Mad que celle de ton dés a coudre ,de la zone de posée et que d ailleurs personne n est capable d estimer réellement
     Et l histoire de la note ,voir sur l autre post ,montre que beaucoup on arrêtait de se poser des questions pour faire comme ils savent faire et on toujours fait Very Happy  Very Happy  ......

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  overlord le Mar 3 Mar 2015 - 16:46

    Capitaine flamme a écrit:/// Et l histoire de la note ,voir sur l autre post ,montre que beaucoup on arrêtait de se poser des questions pour faire comme ils savent faire et on toujours fait
    C'est, je te le rassure, sur quoi compte le système "faire comme on a toujours fait" bien sûr, mais tu sais bien que personne ne viendrait couvrir ces habitudes si d'aventure çà merdoie...
    Ce qui était pratiqué déjà sous l'OPS-3 et qui n'était pas à proprement parler autorisé, ne l'est pas plus sous l'IR-OPS et pourtant...
    Non je ne suis pas d'accord de passer de 5000 à 3000 c'est une question non éclaircie par l'autorité par ailleurs, les conditions n'ont pas changées, pour nous, dans le Manex et c'est sur lui que l'on s'appuie et non la limite basse de l'IR-OPS.
    Donc pas de changement de jour et de nuit en mono-pilote à ce jour...
    L'autorisation du propriétaire est une affaire de l'état en question et non une règle générale, chaque état gardant tout de même un minimum de législation interne, elle n'a jamais été obligatoire pour le secours je ne vois pas pourquoi elle le deviendrai avec l'IR-OPS qui n'a pas d'autorité territorial sur les état membre ?
    Dans le document que j'ai sous la main pour exercer ce boulot, un document d'origine des opérations aériennes rue Henry Farman, indique précisément la teneur de la dérogation jusqu'au 31-12-15
    Voila, le reste ma foi c'est d'un autre Niveau on ne peut pas être plus royaliste que le Roi...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  vanhoute le Mar 3 Mar 2015 - 18:24

    overlord a écrit:
    vanhoute a écrit:Pour se poser en SMUH sur un terrain en campagne, pas d'autorisation, en CAT il faut l'accord du propriétaire puisqu'on dépend encore également de l'arrêté du 6 mai 1995
    je ne le crois pas, nous somme encore et toujours non-assujetti à cette arrêté et çà reste d’ailleurs logique.
    Cette affaire d'autorisation du propriétaire ne s'adressait déjà pas aux aéronefs pratiquant le secours à la personne et cela se comprend aisément
    Que ce soit en SMUH ou en CAT dès l'ors que c'est du secours, qui rappelons le est possible en CAT avec l'IR-OPS, il n'y a pas de notion d’autorisation du propriétaire et heureusement d'ailleurs.
    Personne ne se risquerait à imposer une telle mesure sans prendre tellement elle est incohérente !
    A mon avis, vouloir classer un vol en CAT (un "vol ambulance" sans notion d'urgence rappelons-le, comme le définit l'AMC GM Part SPA, que l'on oublie souvent...) en "mission d'assistance et de secours" c'est se moquer de la réglementation et vouloir la contourner. Cela ne reste que mon avis, pas celui des autorités nationales qui devront trancher. Il s'agit d'une norme purement nationale, chaque Etat membre de l'EASA ayant ses propres règles nationales autorisant ou pas, le poser d'un hélico en campagne, certains pays étant plus restrictifs que nous.
    Mais bon, vu la tournure que cela prend, comme cité plus haut, nous seront bientôt autorisé à faire des missions SAR en CAT...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  overlord le Mar 3 Mar 2015 - 19:19

    vanhoute a écrit:A mon avis, vouloir classer un vol en CAT (un "vol ambulance" sans notion d'urgence rappelons-le, comme le définit l'AMC GM Part SPA, que l'on oublie souvent...).
    Dans ce cas, il faut alors supprimer du règlement UE n°965/2012 les chapitres CAT POL H 300 et  n'hésitons pas le CAT POL H 400  !
    A défaut, je ne vois pas ou se situe l'interdiction dès lors que les recommandations précisées sont rassemblées ?
    Quelle idée donc de coller ces chapitres dans le volet CAT sinon que de laisser cette possibilité, on est en droit de se le demander.
    On a même des idées qui perfusent en provenance du SNEH (de mémoire) consistant à établir une relation bilatérale entre le pilote et le personnel sur le site de l'événement dans le cadre d'une mission dite improprement "primaire" comme quoi !
    On peut aussi, tant que nous y sommes, noter le manque de cohérence des décisions de la commissions puisque depuis presque deux ans, les vol commerciaux (TP) sur avion mono-moteur en VFR et IFR sont autorisés avec un seul pilote à bord !
    Avant c'était interdit c'est devenu autorisé sous l'égide de l'EASA, off course..
    On admet donc qu'un pilote pouvant voler plusieurs heures en Pilatus PC12 et autres TBM 850 en cabine pressurisées ou non à des niveau de vol élevés et en IMC ne pose aucun problème particulier en matière de sécurité ?
    Mais que les pilotes de Samu dont les vols sont très courts, en moyenne 20 minutes, uniquement en VFR et en VMC cela poserait un problème qu'il soit seul à bord ?
    va comprendre Charles...
    Je terminerai que ces préceptes correspondent plus à une sortie de chapeau, peut être légèrement contraint pas un inévitable effet de Lobbying, plutôt qu'une réelle étude tangible de sécurité sur le sujet !
    je ne vois et trouve aucune argumentation sécuritaire s'appuyant sur des études commandées par l'EASA ou autre collectif pour étayer le fait que le vol des pilotes d'hélicoptères dédiés au secours est dangereux et nécessite une augmentation du niveau de sécurité ?
    Lorsque l'on souhaite modifier des textes en général on s'appui sur de nombreuses études de sécurité, là non ? Étonnant non !
    La preuve puisque le TP en mono-pilote est bien autorisé pour les avions mono-moteur !
    Après chacun y estimera à son niveau la cohérence de certaine propositions...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  vanhoute le Mar 3 Mar 2015 - 21:16

    overlord a écrit:
    [...]
    je ne vois et trouve aucune argumentation sécuritaire s'appuyant sur des études commandées par l'EASA ou autre collectif pour étayer le fait que le vol des pilotes d'hélicoptères dédiés au secours est dangereux et nécessite une augmentation du niveau de sécurité ?
    Lorsque l'on souhaite modifier des textes en général on s'appui sur de nombreuses études de sécurité, là non ? Étonnant non !
    La preuve puisque le TP en mono-pilote est bien autorisé pour les avions mono-moteur !
    Après chacun y estimera à son niveau la cohérence de certaine propositions...
    Euh... Là tu parles de la composition de l'équipage, pas du sujet qui nous intéresse à savoir faire du secours en CAT, c'est à dire sans protection juridique du pilote commandant de bord face à la mission demandée.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  overlord le Mar 3 Mar 2015 - 21:57

    vanhoute a écrit:Euh... Là tu parles de la composition de l'équipage, pas du sujet qui nous intéresse à savoir faire du secours en CAT, c'est à dire sans protection juridique du pilote commandant de bord face à la mission demandée.
    Sans protection juridique ? çà je ne le sais pas mais je ne l'imagine pas non plus, à ce niveau, c'est du papier, plus une affaire régalienne point à la ligne.
    Ce sont aux administrateurs de régler de problème qui relève du juridictionnel et non de la technique de vol, ne mélangeons pas tout.
    Oui, c'est bien çà, faire du secours en CAT ce qui permet de s'affranchir d'un poids supplémentaire de l'assistant de vol, c'est, il me semble au centre du sujet qui nous intéresse !
    Si la structure du règlement n'est pas modifié, il ne faudra pas s'étonner que certaines structures prennent option pour le CAT pour réduire les coûts ou tout simplement garder leur hélicoptère avec le budget alloué !
    Le problème est le suivant, il s'agit de savoir si le travail qui est effectué depuis des lustres en mono-pilote et qui ne tombe pas sous le joug d'un quelconque récrimination sécuritaire, ce mode de transport étant même sacralisé comme très sûr, peu continuer de la même manière ou pas !
    La consonance de l'assistant de vol tel qu'elle est proposée n'apportera pas une amélioration nette de la sécurité du vol pour la simple et bonne raison c'est qu'il n'aura pas les commandes
    Quant à l'expression du besoin, il serait aussi de bon ton de s’intéresser aussi au fait que oui ou non cet assistant de vol que certains voudrait ajouter à l'équipage actuel de trois personnes, fait l'objet d'une demande précise soit de l'exploitant aérien, a priori non, ni d'ailleurs de l'exploitant médical !
    On voit bien que ceci n'a pas été réfléchi, c'est une figure imposée, mal imposée d’ailleurs vu le résultat (on le serait à moins) vision dogmatique ou technocratique Européenne, je le répète qui ne semble s'appuyer sur acune étude sérieuse.
    Il s'agit maintenant de trouver une porte de sortie honorable en tordant la règle au maximum grand écart en perspective et tour de rein possible à la sortie..

    Contenu sponsorisé

    Re: SMUH vs CAT en France : Magazine 4ROTORS - Issue 1|2015

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:37


      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 16:37