S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Partagez

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  heli-samu le Jeu 28 Jan 2010 - 7:47

    Bonjour a tous,

    J'aimerai savoir si certains d'entre vous travaillent en H24 à 5 pilotes et s'ils peuvent nous faire un petit retour de leur expérience.

    Je pense notamment aux points suivants : fréquence des vols de nuit/impact sur la sécurité des vols/cas de pilotes habitants loin du site/ etc....

    N'hésitez pas a elargir les points ci dessus en fonction de
    vos expériences !

    Aeronautiquement

    Heli-samu


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  copter le Jeu 28 Jan 2010 - 9:47

    Attention à cette question, car cela pourrait se retourner contre nous concernant les rythmes de travail. Et la dernière CNM nous montre qu'il faut toujours être sur notre méfiance car un retour en arrière est vite arrivé.

    Il y a des personnes qui se sont battues pour dénoncer et arrêter les pratiques de certains opérateurs, alors revenir en arrière. Attention.

    PS: A titre d'infos et ce n'est pas si vieux je faisais du SAMU H24 pendant une semaine complète (CAD astreinte H24 sans période de repos pendant une semaine). Crois tu que c'était sécuritaire ? Moi pas.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  copter le Jeu 28 Jan 2010 - 10:25

    Je ne conteste pas que 80 h de vol à l'année par pilote sur un SAMU H24 ce n'est pas énorme et reste peu pour garantir une niveau de vol sécuritaire en vol de nuit.

    Mais je voudrais rajouter que si les transports sanitaire héliportés en France étaient mieux gérés nous n'en serions pas arrivé là. Je m'explique; Quand tu vois dans certaines régions (rayon de 80 km) qu'il y a 5 hélicoptères H 24 je ne trouve pas cela raisonnable. Pourquoi ne pas envisager que dans une région (gérer par l'ARH maintenant ARS) il y ait des hélicoptères qui ne fassent que du SAMU de jour (8h à 22h ou journée aéronautique) et juste un hélicoptère en H24 qui fassent tout les transferts la nuit (d'ailleurs qui peuvent attendre souvent le matin). Là je parle des transferts secondaire mais si nous parlions des primaires de nuit, je serais curieux de connaître le pourcentage car il n'est pas énorme pour certaines bases.

    Et j'en revient ENCORE à la création d'une entité à part entière pour la gestion NATIONALE des transports héliportés. Celle-ci pourrait gérer sur le territoire l'implantation des hélicoptères, leur mode de fonctionnement (jour ou H24) ainsi que les équipages (recrutement, maintien de compétence, formations pilotes et membres d'équipage). Les compagnies loueraient les hélicoptères avec la maintenance. J'en suis persuadé que l'avenir est là afin de mieux gérer l'argent des contribuables, maintenir un niveau sécuritaire et de formation acceptable pour les équipages, et pour finir mieux appréhender les défis de l'évolution de notre réglementation.

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  dipper le Jeu 28 Jan 2010 - 12:19

    copter a écrit:Je ne conteste pas que 80 h de vol à l'année par pilote sur un SAMU H24 ce n'est pas énorme et reste peu pour garantir une niveau de vol sécuritaire en vol de nuit.

    Mais je voudrais rajouter que si les transports sanitaire héliportés en France étaient mieux gérés nous n'en serions pas arrivé là. Je m'explique; Quand tu vois dans certaines régions (rayon de 80 km) qu'il y a 5 hélicoptères H 24 je ne trouve pas cela raisonnable. Pourquoi ne pas envisager que dans une région (gérer par l'ARH maintenant ARS) il y ait des hélicoptères qui ne fassent que du SAMU de jour (8h à 22h ou journée aéronautique) et juste un hélicoptère en H24 qui fassent tout les transferts la nuit (d'ailleurs qui peuvent attendre souvent le matin). Là je parle des transferts secondaire mais si nous parlions des primaires de nuit, je serais curieux de connaître le pourcentage car il n'est pas énorme pour certaines bases.

    Et j'en revient ENCORE à la création d'une entité à part entière pour la gestion NATIONALE des transports héliportés. Celle-ci pourrait gérer sur le territoire l'implantation des hélicoptères, leur mode de fonctionnement (jour ou H24) ainsi que les équipages (recrutement, maintien de compétence, formations pilotes et membres d'équipage). Les compagnies loueraient les hélicoptères avec la maintenance. J'en suis persuadé que l'avenir est là afin de mieux gérer l'argent des contribuables, maintenir un niveau sécuritaire et de formation acceptable pour les équipages, et pour finir mieux appréhender les défis de l'évolution de notre réglementation.
    Bonjour Copter, pour le chapitre hdv a l'année une étude avait été menée l'armée de terre US ,il en était sorti qu'en deça de 150 h (approx) par an le taux d'accident augmentait significativement.
    L'astreint h24 pdt une semaine (si aucune régle n'est fixé en hdv max par jour),c'est pas trés safe a mon avis.
    La gestion des tranport héliporté au niveau national , magnifique, mais on est pas en pays anglosaxon . En France on manque cruellement de pragmatisme et puis il y a les politiques, si tu "déshabille" Pierre pour "habiller" Paul ça va forcément grogner Evil or Very Mad

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  copter le Jeu 28 Jan 2010 - 12:52

    dipper a écrit:La gestion des tranport héliporté au niveau national , magnifique, mais on est pas en pays anglosaxon . En France on manque cruellement de pragmatisme et puis il y a les politiques, si tu "déshabille" Pierre pour "habiller" Paul ça va forcément grogner Evil or Very Mad

    Ce n'est nullement "déshabiller" Pierre pour "habiller" Paul.

    Location hélicoptère avec maintenance: Ce n'est que positif pour les compagnies qui n'ont plus à gérer les pilotes (masse salariale en moins). C'est le mode de fonctionnement d'HELIDAX, alors pourquoi pas aux transports héliportés.

    Entité nationale:
    - Elle pourrait décider que sur chaque région il y est un nombre défini d'hélicoptère ainsi que leur utilisation (tous cela en fonction bien-sûr de la région car les besoins ne sont pas les mêmes partout) et non pas comme aujourd'hui parce que untel, chef de service ou directeur d'hôpital, veut son hélicoptère pour dire à tout le monde, "vous avez vu moi j'ai MON (le MON est important car vous remarquerez que c'est leur joujou, pourtant !) hélicoptère. Ceci permettrait une meilleure répartition des bases et que les équipages fassent plus d'heures de vol. C'est mon avis.
    - Formation des équipages: Il existe déjà un endroit qui fait cela. La Sécurité Civile (j'entends déjà grincer quelques un). Deux divisions pourraient exister, une secours avec le treuillage, secours en mer et montagne et missions polices GIGN, feux de forêt, et une autre transport sanitaire (primaire et secondaire). Ceci permettrait d'avoir une formation plus complète surtout avec l'évolution de notre métier (JVN, IFR). Des possibilités d'évolution de carrière pourraient être envisagées alors pour ceux qui veulent.

    La mode est à la MUTUALISATION, alors pourquoi pas les transports sanitaire héliportés.

    PS: je sens que l'on s'éloigne un peu du sujet, encore que celui-ci pourrait être la solution pour faire plus d'heures de vol et avoir une formation complémentaire. Donc si les modo veulent créer un autre post il n'y a pas de soucis.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  copter le Jeu 28 Jan 2010 - 19:02

    dipper a écrit:L'astreint h24 pdt une semaine (si aucune régle n'est fixé en hdv max par jour),c'est pas trés safe a mon avis.

    Parce que tu crois que même en mettant une butée d'heure de vol cela change le problème. Evil or Very Mad
    Je ne connais aucun emploi qui autorise un employé à être d'astreinte pendant une semaine en H24 sur le site du travail. De plus il y a un code du travail et il doit être le même pour tout le monde.

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  heli-samu le Ven 29 Jan 2010 - 8:27

    Merci de vos réponses,

    De ce que je vois, dans les deux cas extrême (à savoir le H24 pendant une semaine que certains d'entre vous ont connu et le H24 à cinq pilotes qui est en place ou se met en place actuellement), la sécurité des vols n' est vraiment pas garantie...

    Dans le premier cas pour des gros risques de fatigue entre les vols de jours et ceux de nuit, la gestion du temps de repos... et d'un autre, le relativement faible nombre d'heure de vol....

    Pour ceux qui travaillent dans ce deuxième rythme, habitez vous près de l'hôpital ou bien restez vous sur ce dernier la journée pendant la période de repos ?

    PS: je sens que l'on s'éloigne un peu du sujet, encore que celui-ci pourrait être la solution pour faire plus d'heures de vol et avoir une formation complémentaire. Donc si les modo veulent créer un autre post il n'y a pas de soucis.

    Tu peux effectivement ouvrir un autre Post pour en parler.

    Quand tu vois dans certaines régions (rayon de 80 km) qu'il y a 5 hélicoptères H 24 je ne trouve pas cela raisonnable

    De même, on pourrait en ouvrir un sur la disparité des répartitions..

    Aéronautiquement

    Héli-SAMU


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  LECIVIL le Ven 29 Jan 2010 - 12:35

    J'ai connu au début des années 2000 le H24 7/7 au 64 et 24 et bien dur dur l'été, aléatoire en hiver avec le mauvais temps, puis par la suite lors de l'évolution de la réglementation le 8h/20h quel soulagement enfin.
    Par contre 80h par an et par pilote sur certaine base cela ne fait pas bien lourd !

    Patrick
    Découverte
    Découverte

    Localisation : 22° 14' 8'' Sud 166° 28' 12'' Est
    Date d'inscription : 20/01/2010
    Messages : 22

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  Patrick le Sam 30 Jan 2010 - 10:56

    L'année derniere sur un site qui a effectué 660h, j'en ai fait 118.
    Savez vous a quand remonte mon dernier primaire avec un posé un peu technique? 08 septembre Sad
    Pendant trois ans j'ai fait du 5/10 et c'était nettement mieux. Le travail en 12 heures est une aberration. Cela implique d'effectuer des relèves de nuit, super pour vérifier l'état de l'hélico. Combien de fois on décale une demi heure avant la relève? Total tu finis à 22h30 et bien sur le lendemain t'es quand même la à 08h00 parce que si on décale au bout de trois jours celui qui était de nuit est de jour et inversement !!

    Celui qui n'habite pas sur place (et compte tenu de la durée des contrats on peut le comprendre) doit payer un pied a terre dans lequel il dort 8 nuits par mois, plus les innombrables A/R.

    Bien entendu une semaine H24 est de la folie pure mais on aurait pu trouver mieux que l'extrème dans laquelle on est tombé.

    En travaillant par exemple trois jours et trois nuits avec les relèves à midi à quatre pilotes. Une organisation de ce type permettrait :
    - de travailler plus régulièrement et de voler plus (présence sur une plus longue période)
    - de disposer systématiquement de neuf jours complet de repos entre chaque permanence
    - de limiter les relèves et surtout supprimer celles de nuit
    - de loger sur son lieu de travail cad gérer son temps de repos et éviter de devoir louer un appart.
    - d'avoir une plus grande souplesse pour organiser les congés. (et les éventuelles indispo)

    L'économie realisée par ce type d'organisation pourrait financer des heures supplémentaires, par exemple les missions effectuées entre 22°° et 08°° et prendre en compte les indemnités de déplacement. Cela représenterait déjà une augmentation importante qui ne serait pas directement une charge salariale supplémentaire pour les compagnies. Ca faisait partie des promesses mais elles n'engagent que ceux qui les écoutent!

    Enfin le surcout moins important permettrait de mettre en place ce système dans tout les SAMU équipé d'un hélico ce qui me semble la plus grosse injustice actuelle. Si je me plante dans une région escarpée, j'espère que ce sera avant 21h55 parce que sinon je resterai paraplégique après l'heure et demi de VSAV pour m'acheminer aux urgences....de quoi??....15 minutes en hélico....ah oui c'est con

    Comme dit Copter, si on laisse les autres decider à notre place, un jour pour éviter ça on nous imposera du 24/48 et là ça sera le pompon!
    Pour le moment on va nous mettre un membre d'équipage pour afficher la fréquence, nous aider à tenir la carte (qu'on regarde plus depuis longtemps!) et faire la procèdure radio parce que quand même...c'est dur de tout faire tout seul. Ah oui j'oubliais aussi le sixième pilote parce qu'à cinq c'est trop dur de faire du H24.
    Remarquez comme ça pendant les ECP on pourra organiser des tournois de sixte! Basketball

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  vanhoute le Dim 31 Jan 2010 - 16:46

    Patrick a écrit:
    En travaillant par exemple trois jours et trois nuits avec les relèves à midi à quatre pilotes. Une organisation de ce type permettrait :
    - de travailler plus régulièrement et de voler plus (présence sur une plus longue période)
    - de disposer systématiquement de neuf jours complet de repos entre chaque permanence
    - de limiter les relèves et surtout supprimer celles de nuit
    - de loger sur son lieu de travail cad gérer son temps de repos et éviter de devoir louer un appart.
    - d'avoir une plus grande souplesse pour organiser les congés. (et les éventuelles indispo)

    L'économie realisée par ce type d'organisation pourrait financer des heures supplémentaires, par exemple les missions effectuées entre 22°° et 08°° et prendre en compte les indemnités de déplacement. Cela représenterait déjà une augmentation importante qui ne serait pas directement une charge salariale supplémentaire pour les compagnies. Ca faisait partie des promesses mais elles n'engagent que ceux qui les écoutent!
    Je suis d'accord avec cette vision et organisation. Le peu de vols effectués de nuit en H24 prouve qu'il est possible de travailler en complet H24 sur une courte période (72H max.). Il me semble que les Gendarmes et la Sécurité Civile ont un rythme dans ce style, mis à part une astreinte différente la nuit. Il serait d'ailleurs intéressant d'avoir un retour d'expérience de leurs pilotes sur cette question.
    Patrick a écrit:
    Pour le moment on va nous mettre un membre d'équipage pour afficher la fréquence, nous aider à tenir la carte (qu'on regarde plus depuis longtemps!) et faire la procèdure radio parce que quand même...c'est dur de tout faire tout seul.
    Là, je dirais que cela dépend des bases. Perso, sur une base comme Marseille qui ne fait pratiquement que du Secondaire (la Sécurité Civile se charge des primaires), un 2e pilote de jour n'a pas trop d'intérêt. Sauf que c'est la seule base de nuit de tout le sud-est et que certains vols de nuit lointains en montagne peuvent être appréciables à deux... Par contre, à Dijon qui fait 80% de primaire, où il faut chercher le point de poser sur la carte en vérifant le GPS, en contactant la CTR pour le transit et les pompiers pour savoir où ils sont, un deuxième membre d'équipage est bienvenue à mon avis... Avec un bonus pour l'embarquement et le débarquement de l'équipe rotor tournant...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Contenu sponsorisé

    Re: Retour d'expérience H24 à 5 pilotes

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:21


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 16:21