S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Partagez
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2194

    Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  vanhoute le Mer 8 Juil 2015 - 6:52

    Rappel du premier message :

    Le groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH s'est réuni le lundi 6 juillet sous la direction d'un représentant du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), sur mandat du Conseil Supérieur de l’Aviation Civile.
    A cette réunion était présent l’ensemble des participants au dossier de "l'Assistant de vol" : DGOS, DGAC, Exploitants, Représentants syndicaux, Représentant d'organismes professionnels et Associations.

    Après un rappel réglementaire sur la mise en place des différentes évolutions de la réglementation européenne concernant le membre d’équipage technique en SMUH (depuis 2007 pour rappel...), il a été précisé deux points importants :
    - la réunion du 28 avril 2015 a entériné qu'il n'était pas possible d'effectuer des missions primaires ou des missions secondaires urgentes sans agrément SMUH
    - la dérogation concernant l'exploitation SMUH française en monopilote a été rejetée et aucune dérogation ne sera accordée sur le membre d'équipage en SMUH : il n'y aura en aucun cas la mise en place à un régime dérogatoire spécifique français et la France est priée de se mettre aux normes dans les plus brefs délais.

    Les représentants des associations des médecins urgentistes ont rappelé qu’il était hors de question de relancer le débat sur la qualification et l’exploitation comme membre d’équipage de personnels de l’équipe médicale qui n’ont pas cette vocation et qui doivent se concentrer sur la mission médicale.

    Certains représentants des exploitants français ont relancé le débat sur la nécessité de déroger aux règles compte tenu du contexte d’exploitation.
    L'exemple Suisse a été cité avec ses spécificités nationales liées au vol en montagne.
    Il a été rappelé que le sujet du groupe de travail était uniquement le processus de mise en place du membre d’équipage, en aucun cas la création d'une règle nationale.
    Il a également été précisé que les Suisses font du SAR en montagne, qui est une règle nationale et que leur soucis était la problématique d’une mission SAR poursuivie aux normes SMUH, mais que dans tous les cas, que le vol soit en SAR ou en SMUH, celui-ci était conduit avec un membre d’équipage technique à bord.

    L'ensemble des compétences demandées au membre d'équipage technique SMUH ont été listées telles qu’elles apparaissent en totalité dans l’AMC PART SPA.
    Pour rappel : http://hems.smuh.free.fr/documents/AMC%20GM%20Part%20SPA-ED%20Decision%202012-019-R.pdf , page 106, 17 items.

    Des échanges se sont tenus sur l'intégration du membre d'équipage technique dans l'annexe 2 de la convention collective pilote et sur la nécessité du statut PN des personnels qui auraient cette fonction.

    La question de l’allègement des compétences en multi pilotes (ATPL) a été abordée mais ce dossier est toujours à l’étude au niveau européen, avec une certaine opposition des anglo-saxons qui ont peur de voir disparaître l’ATPL.

    Concernant les formations, un rapide point des personnels déjà formés et en cours de formation par l’Association Castel-Mauboussin a ensuite été fait.
    La compagnie INAER a précisé qu'elle n'attendait que les consignes de la DGOS sur les contrats actuels pour y répondre.

    La prochaine réunion se tiendra mi-septembre. D’ici là, le représentant du CGEDD va travailler de façon individuelle avec les différents organismes.


    Dernière édition par vanhoute le Lun 18 Avr 2016 - 6:05, édité 1 fois


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Jeu 30 Juil 2015 - 13:32

    Dans un premier temps, il sera utile et nécessaire, de définir si les stades de Football réglementaires, c'est-à-dire à la norme actuelle, 100m x 60 m, répertoriés sur fiches, sont faisables en CAT, oui  ou non puisque la lecture semble changer au fil du temps qui passe.

    À mon avis, oui ! car je ne vois rien en tout cas qui interdise cette option dans l'AIR-OPS tout du moins de jour dès lors que la fiche de point est établie et que l'aire de poser est déjà structurée en matière de surface et de dimensionnement.

    Même problème pour les poser sur autoroute ou, le ruban de bitume toujours standard offre un dimensionnement largement suffisant dans limite de longueur, sans compter la présence des équipes de sécurité (SSIS, gendarmerie, autoroute) sur place !

    Il est, aussi là, légitime de poser cette question voire de légiférer.

    Egalement le fait qu'il ne sera plus possible de prendre la mère avec l'enfant, il faudra faire un choix pour ne pas ajouter à la détresse de l'enfant.

    Plus possible non plus d'emporter de stagiaire ou le conducteur du SMUR pour qu'il ramène le véhicule du SMUR (stage particulier pour les conducteurs).

    Dans le cas d'une option possible en CAT sur stades de football ou complexe sportifs offrant le dimensionnement équivalent, cela pourra peut-être convenir à certains ?

    Les stades de Football, c'est d'ailleurs ce que faisaient nos prédécesseurs, ils ont commencés de cette manière, ce serait alors pour nous un retour aux sources !
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2194

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  vanhoute le Jeu 30 Juil 2015 - 17:03

    overlord a écrit:Dans un premier temps, il sera utile et nécessaire, de définir si les stades de Football réglementaires, c'est-à-dire à la norme actuelle, 100m x 60 m, répertoriés sur fiches, sont faisables en CAT, oui  ou non puisque la lecture semble changer au fil du temps qui passe.
    [...]
    Même problème pour les poser sur autoroute ou, le ruban de bitume toujours standard offre un dimensionnement largement suffisant dans limite de longueur, sans compter la présence des équipes de sécurité (SSIS, gendarmerie, autoroute) sur place !
    La réponse est écrite plus haut.
    overlord a écrit:
    À mon avis, oui ! car je ne vois rien en tout cas qui interdise cette option dans l'AIR-OPS tout du moins de jour dès lors que la fiche de point est établie et que l'aire de poser est déjà structurée en matière de surface et de dimensionnement.
    overlord a écrit:
    Il est, aussi là, légitime de poser cette question voire de légiférer.
    Je crois que tu n'as rien compris aux objectifs du Groupe de Travail, donc je ne vais pas me répéter.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Jeu 30 Juil 2015 - 17:30

    je relate les difficultés que cela va entraîner à coût constant et appareils identiques, chacun expose ses préoccupations dont on voit bien d'ailleurs que certaines sont à milles lieux les unes des autres !
    L'option CAT est tout de même envisageable elle n'est pas à évacuer d'un revers de manche, les articles qui la compose sont assez nombreux et précis.
    C'est la DGAC qui devra se prononcer et non le groupe de travail pour ces options, c'est encore l'autorité de tutelle qui établie les règles !
    Pour certaine contrées les équipements sportif peut être une solution à moindre coût et en fait, peu pénalisante car nos délais d'action sur site sont moindre que nos collègues rouges.
    Si on considère que les poser sécurisés sur autoroute et les terrains de football sont acceptables en CAT, ce qui n'est pas impossible à argumenter, c'est une option intéressante.
    A partir du moment ou l'on peu se passer du membre d'équipage supplémentaire en TIH alors que bon nombre de nos destinations ne sont pas plus faciles qu'un stade de 100 par 60 notamment de nuit, on peut aussi imaginer que de jour ces hélisufaces répertoriées le sont tout autant !
    Moi je n'ai pas trop confiance, car peu de monde en réalité ne connait très exactement nos problèmes et encore moins les exposent dans l’intérêt de l’efficacité du transport sanitaire.
    me méfie toujours du trop de corporatisme et de a pensée unique...
    avatar
    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1470

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  copter le Ven 31 Juil 2015 - 6:41

    Tu te méfies de la pensée unique. Tu parles pour toi ;-).

    Le cas de ton site n'est pas révélateur du reste des autres SAMU. Donc ton UNIQUE pensée n'est pas l'image de notre métier.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Ven 31 Juil 2015 - 10:30

    copter a écrit:Le cas de ton site n'est pas révélateur du reste des autres SAMU. Donc ton UNIQUE pensée n'est pas l'image de notre métier.
    En même temps, ce n'est pas le but !
    C'est surtout que chacun est libre de penser et d'exprimer ce que bon lui semble dès lors qu'il n'y a pas d'attaque directe sur la personnes, comme tu le fais assez souvent sans être par ailleurs ennuyé ?
    Je relate les difficultés que nous prévoit l'ajout d'un personnel supplémentaire avec le matériel actuel et le panel des missions que nous réalisons ! je ne vois pas en quoi cela impliquerait une vision global ni une quelconque révélation de quoi que ce soit !
    çà parait légitime à moins qu'il soit prohibé d'exprimer ces contraintes, ses craintes et difficultés que ailleurs, bon nombre de pilotes relatent ?
    Remarquons quand même pour le chapitre "l'image de notre métier" que désormais par le numerus clausus, j'ai pas mal de collègues la société ou j'officie (pas de nom sur la fréquence) s'élargissant notablement.
    de fait, il n'est dons pas très difficile de connaitre les difficultés ou le ressenti des autres sites, donc ton argumentation ne semble pas s'appuyer sur des faits concrets ni par ailleurs, de démonstrations probantes du contraire !
    Simple et de bon gout !
    avatar
    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1470

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  copter le Ven 31 Juil 2015 - 13:01

    Pour te répondre:

    - Envisager les terrains de foot, pourquoi pas, MAIS, dans les deux cas que je connais, c'est à dire deux grandes régions différentes, nous arrivons bien avant les pompiers sur primaires. Donc envisager d'aller se poser sur un terrain de foot qui peux se trouver à plusieurs kilomètres de l'intervention n'est pas concevable. Je connais bien également une autre région où les terrains de foot ne sont pas envisageables car encore une fois l'hélicoptère arrive soit avant ou en même temps que les pompiers, et de surcroît les terrains de foot sont souvent très éloignés du lieu d'intervention. Donc ton option occasionnerait une grosse perte de temps pour le patient.

    - Je suis conscient que l'ajout d'un personnel supplémentaire obére la masse. Mais tu aimes nous rappeler que dans ton SAMU tu pars en plus de l'équipe médicale avec un interne, externe, ambulancier ou stagiaire. Par contre là il n'y a pas de problème de masse !!!!! Je te conseille donc de remplacer l'assistant de vol à la place de l'interne ou tout autre personne que tu emmenais. Maintenant si ton SAMU refuse, c'est à ta compagnie d'expliquer qu'il n'est plus possible de prendre une autre personne du CH en raison de l'obligation de l'emport de l'assistant de vol.

    L'option CAT ne peut à mon avis être envisagée. Seule l'option SMUH pourra nous permettre de faire tout le panel de nos missions, primaires ou secondaires, en toute légalité. J'ai peur que si l'option CAT est choisie les pilotes se retrouvent en portes-à-faux vis à vis du point de posé.

    Vu le nombre de représentant qui était présent à ce groupe de travail, je peux te certifier qu'un pourcentage non négligeable connaissait notre métier. La DGAC était présente, elle aura donc son mot à dire et décidera en fonction des demandes de l'Europe, qui sont claires d'ailleurs, et des opinions de chacun des représentants.

    Et par tout ce que j'ai dit, ne vois surtout pas d'attaque de ma part a ton égard.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Ven 31 Juil 2015 - 18:11

    copter a écrit:Mais tu aimes nous rappeler que dans ton SAMU tu pars en plus de l'équipe médicale avec un interne, externe, ambulancier ou stagiaire. Par contre là il n'y a pas de problème de masse !!!!! .
    Je crois que, décidément, on ne se comprend pas !
    Soit tu ne réponds pas à la bonne personne soit je ne comprends plus rien !
    Je n'ai jamais dit cela et c'est même tout le contraire...
    Il n'y a jamais eu quoi que ce soit d'autres que l'équipe médicale est le pilote chez nous ! équipe à trois avec le siège avant gauche toujours occupé dès lors que le patient n'est pas à bord.
    Le vol vers un site d'exploitation, il y a bien un cerveau normalement constitué en place avant gauche qui ne rechine jamais à aider le pilote.
    La règle de l'EU n'est pas une solution technique, mais la simple application d'un texte unitaire, sans nuances et doctrinaire, du même acabit d'ailleurs que l'empilement administratif des normes européennes dont tout le monde se plaint.
    Où est l'intelligence de situation et la plus value dans la mesure où le personnel que l'on veut ajouter n'est pas pilote ?
    Je me le demande bien et il n'y a pas que moi, loin de là...
    Lorsque c'est possible et de coutume sur les secondaires, on peut, éventuellement, prendre un stagiaire pour le former à ce mode de transport.
    En revanche, il y a des SAMU français, je précise, qui emportent depuis longtemps un personnel en sus, donc équipe à quatre et ça finir aussi par poser des problèmes les appareils étant aussi de plus en plus lourd !
    Ils sont donc parfois obligés de débarquer l'assistant de vol pour du kérosène pour les plus grandes élongations et/ou faire un patient lourd et très près du départ !
    je suppose donc que ces équations ont été débattues par le groupe de travail et que les réponses sont connues ! ce sera donc parfait !
    Nous garderons donc la range à 01 h 30 pour des réactions à 30 minutes déjà pas faciles à maintenir actuellement mais encore moins avec 80 kg de pétrole en moins, j'en doute ?
    Nous ne partons pas en première intention et rarement en deuxième, la méthode est ainsi !
    On ne sait jamais non plus quelle sera la destination du patient sur les primaires et quand l'événement est a sur une extrémité du bac à sable, la potentialité du côté opposé fait de la distance.
    Ce ne sera plus forcément possible avec le carburant que nous serons obligés de délester, mais ça, a priori, on ne semble vouloir l'entendre.
    Jamais je n'entends parler de la performance des appareils, c'est étrange ? ce n'est déjà pas éviden et il est aussi facile de comprendre que les machines actuelles ne sont pas adaptées pour un équipage à 4 et un patient au départ avec le rang de 01 h 30.
    Là aussi, facile à comprendre pour les SAMU qui ne rentrent quasiment  jamais chez eux en primaire, mais sont projetés sur d'autres plateaux techniques pour certains, assez éloignés.
    Premier bilan par les pompiers, il n'est donc pas difficile pour nous de trouver rapidement dans notre département un terrain de sport à proximité et ce sera toujours plus rapide que la route ou l'option sécurité civile.
    On ne confond pas vitesse et précipitation, soyons sérieux et pragmatique, car ensuite l'intérêt est d'aller directement sur la plupart des élongations et non de faire un avitaillement entre deux !
    Ce qui ne manquera pas d'arriver surtout en été comme celui-ci ! si c'est cela le progrès moi je veux bien, mais j'ai comme un doute ?
    Nous volons à 140 kets, nous le ferons à 120 kets et serons contraints à des avitaillements supplémentaires, donc, le sujet du délai, j'en doute....
    Je peux te dire que nous les respecterons plus avec 80 kg de pétrole même s'il faut que le VSAB fasse deux ou trois kilomètres guère plus.
    Donc en deuxième au pire ou en troisième intention avec un département très équipé en équipement sportif (le mieux de France a priori) ça, fait réfléchir sur l'équation.
    Non, avec l'assistant et les machines actuelles, nous ne pourrons pas faire l'ensemble du spectre que notre machine actuelle ! c'est aussi assez simple comme équation.
    Il faudra adapter, ravitailler plus et entuber les mouches en plein vol à pour chaque primaire en sorte de préserver le maximum de chances au patient et ne pas emplafonner les limites et se prendre des dépassements machine !
    Voilà ce qui va se passer, la marge du pilote va s'évanouir au profit de rien de mieux techniquement, pour décoller à la militer du FLI sachant que nous savons bien que les courbes sont souvent plus optimistes que pessimistes !
    Il a fait plus de 40° sur Paris au mois de juin, il faudra nous faire une démonstration dans de pareils cas, car la pression, elle sera sur le pilote et non sur les fonctionnaires qui décident de ces solutions.
    Mais comme le pilote n'aime pas que sa marge soit inutilement réduite, marge de sécurité comme dans tous les métiers d'ailleurs (on n'aime pas travailler sans marge) il aura donc une idée salutaire de la maintenir malgré tout, si minime soit-elle !
    Diminution de la masse au départ qui aura inévitablement un impact.
    Déjà ceux qui sont passés de l'un à l'autre (109 135) mettent en lumière, ce constat surtout ce mois de juin passé !
    Donc chez nous jamais de quatrième homme, équipe à 3 classique et çà fonctionne de cette manière depuis des lustres sans problème ni expression de besoins particuliers en la matière !
    Circuit de 01h30 à 01h45 possible nous avons réduit le matériel médical au mieux pour augmenter le Play-Load justement.
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2194

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  vanhoute le Ven 31 Juil 2015 - 18:22

    overlord a écrit:
    Il n'y a jamais eu quoi que ce soit d'autres que l'équipe médicale est le pilote chez nous ! équipe à trois avec le siège avant gauche toujours occupé dès lors que le patient n'est pas à bord.
    Juste pour info :
    Réglementation SMUR : 1 équipe SMUR = 1 médecin + 1 infirmier + 1 conducteur ou pilote. Une équipe SMUR n'a jamais été composée de 3 personnes.
    La 3e personne est donc déjà en trop réglementairement.

    Référence :
    Décret no 2006-577 du 22 mai 2006 relatif aux conditions techniques de fonctionnement
    applicables aux structures de médecine d’urgence et modifiant le code de la santé publique
    Art. D. 6124-13. − L’équipe d’intervention de la structure mobile d’urgence et de réanimation comprend
    au moins un médecin, un infirmier et un conducteur ou pilote.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Ven 31 Juil 2015 - 18:38

    vanhoute a écrit:Art. D. 6124-13. − L’équipe d’intervention de la structure mobile d’urgence et de réanimation comprend
    au moins un médecin, un infirmier et un conducteur ou pilote.
    je ne comprends pas la question puisque le texte que tu propose ne l'impose pas ?
    un conducteur ou un pilote ! çà fait bien une équipe possible à 3 ?
    Peut importe d'ailleurs, ce n'est pas vraiment mon problème, il est plutôt d'assurer la distance de la mission potentielle, le reste n'est pas de mon ressort chacun son boulot.
    Que l'on donne les moyens aux équipage pour la politique que l'on a définie au lieu de faire des aménagements tordus diminuant de fait la prestation pour plus chère !
    Car c'est bien ce qui va se passer, du moins pour plus cher ! et c'est tout le monde qui règle la facture, on est quant même en droit de se poser la question.
    Soyons sérieux, il n'y aura aucune amélioration technique à prendre un personnel de plus, ni les équipes médicales ni les équipages le disent c'est on ne peut plus clair !
    même ceux qui actuellement ont un ambulancier ou un pompier le disent aussi !
    Alors, ainsi va la société technocratique...
    Juste en aparté, l'équipe à 3 est de coutume depuis un paquet d'année si c'est seulement maintenant que l'on s'en aperçois c'est assez grave...
    Si tu pense aussi que tous les textes ou les arrêtés sont respectés il faut se recycler car nous sommes dans la transgression constante des normes c'est aussi ce qui permet au système de fonctionner il suffit d'observer le fonctionnement de la société dans son ensemble !
    Les règles sont souvent établies plutôt pour protéger ceux qui les écrivent que pour ceux qui les utilisent, je pense que tu ne le découvre pas ? c'est un découpage administratif comme toutes société de droit écrit.
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1153

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  Capitaine flamme le Mar 4 Aoû 2015 - 15:51

    Vivement la fin de l année pour connaitre ,la jolie fille que la dgac va mettre a coté de nous ,moi je lui fais entièrement confiance ! Laughing Laughing

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Mar 4 Aoû 2015 - 15:58

    Capitaine flamme a écrit: Vivement la fin de l année pour connaitre ,la jolie fille que la dgac va mettre a coté de nous ,moi je lui fais entièrement confiance ! Laughing Laughing
    En latex, peut être ce serait plus léger Basketball
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1153

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  Capitaine flamme le Mar 4 Aoû 2015 - 21:03

    Ah bon ,la je ne dis pas non Embarassed
    avatar
    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  hub_40 le Mer 5 Aoû 2015 - 7:00

    Bon OK finalement je vais revoir ma position... Smile
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1153

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  Capitaine flamme le Mer 5 Aoû 2015 - 7:39

    C est amusant de voir qu il suffise d un "rien" pour que l on soit tous d accord ! Laughing
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2194

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  vanhoute le Mer 5 Aoû 2015 - 7:52

    [MODERATION] Merci de conserver un minimum de "professionnalisme" sur ce post.
    La photo "déplacée" a été supprimée.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1153

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  Capitaine flamme le Mer 5 Aoû 2015 - 15:20

    Merci de conserver un minimum de "professionnalisme" sur ce post. La photo "déplacée" a été supprimée. a écrit:

    C est dommage car a part nous "les pilotes samu" ,je ne vois pas ou est le coté "professionnel",Dgac,easa,politique j en passe et des meilleurs ,de ces personnes qui traite le problème !
    Et quand on voit le manque de sérieux et de recul de ce qui arrive ,un peu d auto dérision remettrait peut etre tous ces Messieurs dans le bon chemin affraid affraid .....
    Mais je reconnais que si l on met la faute sur les pilotes ,personne ne risquera rien ! Suspect Suspect
    avatar
    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  hub_40 le Mer 5 Aoû 2015 - 15:43

    Dommage Mathieu, un peu d'humour ne peut pas nuire à l'existence de notre forum... dommage...

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Mar 11 Aoû 2015 - 18:15

    A part un courrier du 8 juin de la DGAC vers la DGOS indiquant qu'il ne sa passe rien, il ne se passe rien !
    C'est l'été, il ne faut tout de même pas exagérer...
    l’hypothèse évoqué en son temps par la DGAC, par erreur sur la possibilité de réaliser des vols sanitaires étant non agrée SMUH est bien invalidée...
    Autrement rien...
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1153

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  Capitaine flamme le Mar 11 Aoû 2015 - 18:44

    rien a écrit:

    Voila ça ,c est du serieux ! Razz Razz pas de risque d erreur ..... affraid
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2194

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  vanhoute le Sam 19 Sep 2015 - 15:52

    Voici un bref compte-rendu de la réunion du mardi 15 septembre du Groupe de Travail sur le membre d'équipage technique à Paris.

    Début de séance, un membre du SNPNAC , Mécanicien Opérateur de Bord de la Sécurité Civile, fait passer une copie de leur manuel de formation.
    Durant l’été, le chargé de mission du ministère des transports a reçu deux exploitants, les syndicats (SNEH, SNPNAC, SNPL, FO), des médecins, et le CRPN.

    Un rappel de la règlementation est fait, de la réception de l’avis défavorable en octobre 2014 et l’application de la règlementation à compter du 01/01/2016.
    A ce jour, seul NHV est en conformité.

    Pour les modifications de marché dés janvier 2016, il sera fait, soit un avenant  au contrat en cours, soit un nouvel appel d’offre selon la date de fin.
    3 options étaient possibles :
      A - CDB ATPL/H, co-pi CPL/H et ATPL/H théorique ainsi que MCC pour tout le monde.
      B -HCM : recrutement fait par les exploitants avec un programme de formation agréé par la DGAC (exploitant ou centre extérieur). Le temps de travail sera identique à celui du pilote ainsi que sa protection sociale.
      C – Personnel hospitalier : cette option est définitivement abandonnée.

    L'AMUF fait un rappel sur la répartition inégale des secours héliportés sur le territoire et le préjudice pour la prise en charge rapide des patients et donne sa préférence pour l’option A.
    FO est favorable à l’option B avec reconnaissance comme personnel naviguant, inscription à la CRPN et à l'annexe 2 de la convention collective.
    L'AFHSH a souligné les difficultés financières des hôpitaux.
    Le SNPNAC a réaffirmé que le binôme MOB-pilote fonctionne parfaitement au sein du GHSC depuis bien longtemps, et sur tous types machines.
    Le SNPL rappelle son choix pour l’option A avec une demande de dérogation pour embaucher uniquement des CPL-H.
    La compagnie INAER indique que la moyenne d’heure de vol pour ses pilotes est d’environ 70 à 80 heures pour la base qui vole le moins. Donc avec 2 pilotes, les temps seraient divisés par 2, soit une réduction telle qu’elle nuirait fortement à la sécurité des vols.
    Le SNPL demande si un problème se pose pour une équivalence CPL/H – HCM (HEMS Crew Member) et s'oppose à une application de l’annexe 2 pour le HCM.

    Le chargé de mission précise qu'une préférence est donc faite pour le HCM, vis à vis de la rapidité de recrutement et du coût d'exploitation.
    L'objectif est d'éviter une rupture du service Hélismur dès le 01 janvier. Rien n’empêche l’évolution des recrutements de CPL-H dans l’avenir.
    Le choix des recrutements s’opère entre les exploitants et les clients.

    La DSAC précise que chaque demande d’agrément de formation HCM sera instruite par la DGAC, puis une évolution vers une standardisation des formations.
    Le titre aéronautique sera suffisant pour la CRPN qui donne don accord.
    Inscription à l’annexe 2 : un décret simple sera fait (plus rapide en attendant l’arrêté) et extension de l’arrêté (plus long) par la commission nationale mixte.

    La DGOS est en faveur de signatures d’avenant de contrat.

    L'AFHSH redemande pourquoi pas du CAT en place du SMUH ?
    La DSAC rappelle qu’à l’issue de la dernière réunion de Cologne, l’agrément SPA HEMS est obligatoire pour toutes les missions primaires et secondaires urgents.
    Le SNEH s’étonne du court préavis pour la mise en place, la formation et le recrutement du HCM.
    Le chargé de mission rappelle qu’initialement, la mise en conformité devait se faire en 2012 puis dérogation jusqu’en 2014. Il indique que les exploitants français ont tout fait pour ne pas faire avancer le dossier.
    La DGOS confirme qu’aucune consigne n’à été donnée aux hôpitaux et médecins concernant les baisses de budget ou préférences concernant l’entrée en vigueur de la nouvelle règlementation.
    INAER demande à ne pas être associée « à la fronde » des exploitants français.
    NHV indique que leur HCM est inscrit à la CRPN
    Le chargé de mission conclue que, à l’issue de cette réunion, le SNEH et la DSAC se réuniront pour convenir des modalités du processus d’agrément.

    Une prochaine réunion se tiendra mi octobre.


    Dernière édition par vanhoute le Sam 19 Sep 2015 - 17:45, édité 1 fois


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Evan
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : paris
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Messages : 264

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  Evan le Sam 19 Sep 2015 - 16:04

    Merci pour le compte-rendu.

    L'option C n'étant pas retenue, il este la A et la B.

    La A me parait difficilement applicable, trouvera-t-on suffisamment de cpl(H) avec ATPL théorique disponibles ? Les CDB déjà en poste vont-ils devoir passer leur ATPL(H) ? Et la MCC en plus ?

    Reste donc la B.

    Ma question est, le HCM devra-t-il nécessairement détenir un titre aéronautique ? PPL, brevet de base ?

    Il semblerait si j'ai bien compris que les exploitants devront élaborer un programme de formation, validé par la DGAC, et le faire suivre à leurs nouvelles recrues.

    Va pas falloir traîner car il semble également que les hôpitaux soient prêts à créer des avenants aux contrats pour intégrer l'HCM au 01/01/2016
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2194

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  vanhoute le Sam 19 Sep 2015 - 17:47

    Evan a écrit:
    Ma question est, le HCM devra-t-il nécessairement détenir un titre aéronautique ? PPL, brevet de base ?
    Non, mais certains exploitants vont privilégier les connaissances aéronautiques de base pour le choix de leur recrutement.
    Evan a écrit:
    Il semblerait si j'ai bien compris que les exploitants devront élaborer un programme de formation, validé par la DGAC, et le faire suivre à leurs nouvelles recrues.
    Exact.
    Evan a écrit:
    Va pas falloir traîner car il semble également que les hôpitaux soient prêts à créer des avenants aux contrats pour intégrer l'HCM au 01/01/2016
    Ca urge !


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Sam 19 Sep 2015 - 18:05

    Il semble d'ailleurs que des Hôpitaux qui ont répondus qu'il n'ont pas l'argent pour cette option et qu'ils feront en CAT !
    Le sujet du secondaire urgent ressemble beaucoup à une orchestration destinée à empêcher les samu qui le souhaite d'exploiter en CAT ?
    la règle permet le secondaire en CAT et cette affaire étrange de l'urgence du secondaire l'est d'autant plus que c'est la médical qui le détermine et ce qui ne change rien à notre mode de préparation la DGAC n'ayant rien prévu pour aller plus vite dans ce cas précis ?
    Étrange donc..
    On voit bien qu'il y a quelque fils blancs et il serait utile de nous trouver des solution pour décoller l'été avec un patient avec 30° ou plus en équipe à 4 en EC135...
    Ce mois de juin a été particulièrement révélateur, range largement diminué limite de FLI oblige pour les HéliSmur qui ont des élongations parfois importante notamment en primaire...
    lorsque l'on connaît le rythme de l’administration on doute sérieusement que tout ceci soit prêt pour le premier janvier !
    Sauf si bien entendu on nous explique que cette fois et que pour ce sujet çà ira étrangement vite !

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  overlord le Dim 20 Sep 2015 - 9:19

    vanhoute a écrit:Des échanges se sont tenus sur l'intégration du membre d'équipage technique dans l'annexe 2 de la convention collective pilote et sur la nécessité du statut PN des personnels qui auraient cette fonction.
    je suis d'accord avec le SNPL, un pilote pour augmenter le niveau de sécurité, il a d’ailleurs publié une exigence à ce sujet et c'est à leur corps défendant leur logique depuis le début.
    le SNPL, lui au moins, n'a pas varié de posture au cours du déroulement de cette option !
    S'il ne l'est pas, comme c'est à craindre, vu le minimum de coût, je ne vois pas bien pourquoi et comment les sociétés devraient cotiser à la CRPN alors que le bonhomme n'a pas de statut navigant ?
    Ceci serait assez antinomique vis à vis de ceux qui font l'effort intellectuel et financier de passer leur brevet et qualification !
    Ce serait une sorte de travers très étrange de la profession.
    Comme le bonhomme n'aura pas les doubles commandes ni de prérogatives navigant on aura un quatrième homme pour l'équipe médicale, ni plus ni moins. Il ne pourra ni toucher à quoi que ce soit sur l'aéronef ! génial...
    Nous sommes en train d'inventer le quatrième homme non Pn et non médical !

    titi
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 02/12/2012
    Messages : 69

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  titi le Dim 20 Sep 2015 - 12:09

    PN ne veux pas dire uniquement pilote. La sécu civile a des MOB et l'armée des mecnavs. Plus ça va, plus le rôle du, peut-être, futur HCM ressemble à ça. Maintenant, le dilemme, c'est comment le former, comment le payer et comment le reconnaitre ? Les futurs intervenants n'ont pas fini de se renvoyer la patate chaude et ça finira .....à minima .... comme d'habitude.
    avatar
    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  hub_40 le Dim 20 Sep 2015 - 17:03

    Moi je me pose une question pratique aussi : comment va t-on le loger dans les hôpitaux ?

    Ca fait des années que je me bat en vain pour avoir dans certains samu une chambre qui soit conforme à notre convention collective (c'est à dire WC+douche+accousitique permettant le repos).

    A moins de recruter uniquement localement...

    Contenu sponsorisé

    Re: Groupe de travail sur le membre d'équipage technique SMUH

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 16:10