S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  vanhoute le Ven 11 Déc 2015 - 9:34

    Le rapport du Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable n° 010268-01 établi par Messieurs Jean-Michel AUBAS et Thierry LEMPEREUR suite aux réunions du groupe de travail de l'été 2015 :

    http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/010268-01__rapport_cle532d1c.pdf

    En pièce jointe également.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  overlord le Mar 15 Déc 2015 - 18:07

    La présence de ce deuxième
    membre d’équipage apporte une sécurité accrue dans les opérations primaires,
    c’est-à-dire pour se rendre sur des sites non reconnus, grâce à sa fonction
    Rapport n°010268-01 Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services
    médicaux d'urgence par hélicoptères Page 7/79 d’assistance au commandant de bord pour éviter les collisions, les obstacles et
    identifier l’aire d’atterrissage.

    Je mes suis arrêté là devant tant d'inexactitude et de mauvaise foi !
    est-il nécessaire de poursuivre ?
    Comme si depuis plus depuis tant d'années nous avons eu des problème de collision ou identification des obstacles lors des poser sur site d'exploitation SMUH !
    pauvre argumentation en somme.

    antiskidinop
    Premiers pas
    Premiers pas

    Date d'inscription : 16/12/2015
    Messages : 9

    Re: Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  antiskidinop le Ven 18 Déc 2015 - 10:42

    Bonjour Vanhoute, tu m'as l'air bien calé sur le sujet.
    Dans les autres pays, quel type d'option a été choisi ? l'OPL, le PCB ou l'infirmier su SMUR ?

    Overlord, c'est vrai que ce règlement paraît excessif au regard de l'absence d'accidents. On subit parfois la même chose en réglementation dans le TP en compagnie aérienne (CEMPN à répétition, CEL à répétition, ATPL pour être OPG, etc).
    Etre simple PCB me plairait beaucoup pour enfin retrouver l'opérationnel du terrain même en simple "sac de sable". Y'a toujours moyen de se rendre utile au CDB et à la mission je pense.
    Sais tu si des compagnies d'hélico embauche déjà ? Et si oui, quels critères retiennent t'elles ?
    Merci pour cet texte de loi !!

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  overlord le Ven 18 Déc 2015 - 12:55

    antiskidinop a écrit:Overlord, c'est vrai que ce règlement paraît excessif au regard de l'absence d'accidents. On subit parfois la même chose en réglementation dans le TP en compagnie aérienne (CEMPN à répétition, CEL à répétition, ATPL pour être OPG, etc).
    Etre simple PCB me plairait beaucoup pour enfin retrouver l'opérationnel du terrain même en simple "sac de sable". Y'a toujours moyen de se rendre utile au CDB et à la mission je pense.
    Sais tu si des compagnies d'hélico embauche déjà ? Et si oui, quels critères retiennent t'elles ?
    Merci pour cet texte de loi  !!    
    Par moment j'avais l'impression, mais que sur ce Forum, de venir d'une autre planète concernant le TCM à la Francaise !
    A la lecteure du Rapoprt Aubas largement dirigé par aileurs, je m'apperçois que non en fin de compte !

    10.2. Commentaires de la société Hélicoptères de France

    Dès l’ordre du jour connu, il était évident que tout était écrit d'avance et que les différents participants n’auraient qu’à entériner l’application du texte sans en discuter le fond.
    Pourtant, l’inutilité du membre d’équipage supplémentaire n’est plus à démontrer.
    L’augmentation de masse ne nous permettra de choisir qu’entre la peste et le choléra :
    • une   diminution   du   rayon   d’action   (pour   avoisiner   à   peine   plus   d’une   heure d’autonomie, soit 35 minutes de vol dans chaque sens ! Une ineptie quand on sait qu’un EC 135 pourrait voler 2h20 avant d’atteindre ses réserves)
    • une   diminution   des   performances,   alors   que   le   but   officiel   de   cette réglementation est de renforcer la sécurité ! Pour le moins paradoxal… On oublie simplement l’objectif de l’hélicoptère en France : amener au plus vite un médecin près du patient. Et le médecin possède généralement cette fameuse paire d’yeux   supplémentaire,   principal   argument   des   partisans   du   TCM.   Tout   comme l’infirmier ou l’ambulancier.
    Finalement, on n’est plus très loin d’en oublier le principal bénéficiaire d’ailleurs : le patient.
    Les  exploitants  d’hélicoptères   HEMS   ne   savent   clairement   pas   "vendre"   ce  TCM, porteur de tant d’inconvénients délirants sans aucune valorisation possible. Que dire de l’impact financier sur les hôpitaux déjà exsangues: une véritable leçon de gaspillage des deniers publics !
    Au même moment, les premiers établissements contactés nous demandent de recruter des   TCM   habitant   la   ville   pour   éviter   la   mise   en   place   de   2   chambres supplémentaires…
    Notre exploitation sans TCM est pourtant, indiscutablement, la meilleure d’Europe. De cette Europe même qui  souhaite nous imposer ses pratiques  accidentogènes.   Un rapide coup d’œil sur les sites officiels de quelques pays et on trouve ceci :
    Accidents   qui   ont   fait   l’objet   de   rapport   concernant   des   vols   de   secours   et/ou ambulance avec TCM :
    • Royaume-Uni depuis 1998 : 5 accidents significatifs avec 2 pilotes à bord / 1 seul fatal : Ligne suite à Pb méca / 3 à cause méca / 2 près du sol
    • Belgique   depuis   2006 :   1   accident   avec   blessés   après   atterrissage   urgence après panne avec Crew Member
    • Allemagne depuis 2000 : 6 accidents dont 3 avec des morts, Crew Member à chaque fois
    • Espagne depuis 2002 : 2 accidents / 1 fatal / 1 ligne avec Crew Member
    Norvège depuis 1997 : 2 accidents, 1 fatal / ligne + Crew Member et 1 près du
    sol + Crew Member
    • Suède depuis 1997 : 1 près du sol 2 pilotes
    • Suisse depuis 1997  + "sauvetage treuillage" : 8 accidents / 3 treuil / 1 près du
    sol / 2 ligne + Crew Member / 1 posé dur + Crew Member / 1 méca
    • Italie : au moins 1 accident / prés du sol + Crew Member
    En attendant, la France n’a pas eu d’accident depuis 1997 (à part la Sécurité Civile qui opère avec un mécanicien navigant, CQFD).
    Mais la DGAC préfère, de toute évidence, consacrer ses efforts à d’autres sujets. Les mois ont passé, dans un silence  quasiment  méprisant, hormis des prises de positions officielles et remarquées pour une exploitation sous CAT, qui à l'époque devait nous sauver de tous nos maux.
    Puis survint un revirement tout aussi remarqué que surprenant…
    Où en sommes-nous désormais, malgré l'optimisme affiché du groupe de travail ?
    Des statuts et des grilles de salaires non définis, d'autres négociations et réunions à venir, de profonds désaccords entre syndicats de pilotes, entre syndicats de médecins urgentistes, entre DGOS et ARS, entre SNEH et DGAC… le tout à deux mois de l'obligation de mise en place du TCM.
    En conclusion, nous pensons que l'ensemble de ce dossier porte les stigmates d'un certain déni du système de secours français.
    Ce règlement met en péril les "petits" vecteurs héliportés qui équipent les hôpitaux de Province, appelés à disparaître à court terme.
    Cela va à l’encontre même du souhait du Président de la République: tous les citoyens à 30 minutes d’un centre de soins.
    Il est grand temps que la DGAC écoute enfin les professionnels du secteur et porte correctement une demande de dérogation qui tient compte des spécificités nationales. En tout état de cause, la mise en place du TCM au 1er janvier ne pourrait se faire qu’a minima, sans aucun apport positif bien qu’à grand renfort d’argent public.

    Tout est dit...

    Invité
    Invité

    Re: Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  Invité le Ven 18 Déc 2015 - 13:07

    antiskidinop a écrit:Sais tu si des compagnies d'hélico embauche déjà ? Et si oui, quels critères retiennent t'elles ?

    Sur ce point, tu arrives bien après la guerre l'ami Very Happy

    Je te conseille ce thread http://smuh.forumdediscussions.com/t592-assistant-de-vol Bonne lecture confused


    Dernière édition par Bluesky le Ven 18 Déc 2015 - 17:43, édité 1 fois

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  vanhoute le Ven 18 Déc 2015 - 17:29

    antiskidinop a écrit:Bonjour Vanhoute, tu m'as l'air bien calé sur le sujet.
    Dans les autres pays, quel type d'option a été choisi ? l'OPL, le PCB ou l'infirmier su SMUR ?
    Bonjour, les autres ont développé un véritable hélismur, qui ne dépend pas de l'hôpital et est totalement indépendant, géré entièrement par des entités privées (y compris pour le personnel médical). Du coup, le membre d'équipage technique est un paramedic (cette qualification n'existe pas en France) et ils ne sont que trois dans l'hélico avec le pilote, sauf de nuit dans la majorité des pays qui ont opté pour deux pilotes (et oui !).
    N'oublie pas de passer par la case "présentation" : http://smuh.forumdediscussions.com/f1-presentation-des-membres. Merci.

    overlord a écrit:
    10.2. Commentaires de la société Hélicoptères de France[/b]
    [...]
    Tout est dit...
    Sans commentaires.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  Capitaine flamme le Sam 19 Déc 2015 - 12:09

    10.2. Commentaires de la société Hélicoptères de France Dès l’ordre du jour connu, il était évident que tout était écrit d'avance et que les différents participants n’auraient qu’à entériner l’application du texte sans en discuter le fond. Pourtant, l’inutilité du membre d’équipage supplémentaire n’est plus à démontrer. L’augmentation de masse ne nous permettra de choisir qu’entre la peste et le choléra : • une diminution du rayon d’action (pour avoisiner à peine plus d’une heure d’autonomie, soit 35 minutes de vol dans chaque sens ! Une ineptie quand on sait qu’un EC 135 pourrait voler 2h20 avant d’atteindre ses réserves) • une diminution des performances, alors que le but officiel de cette réglementation est de renforcer la sécurité ! Pour le moins paradoxal… On oublie simplement l’objectif de l’hélicoptère en France : amener au plus vite un médecin près du patient. Et le médecin possède généralement cette fameuse paire d’yeux supplémentaire, principal argument des partisans du TCM. Tout comme l’infirmier ou l’ambulancier. Finalement, on n’est plus très loin d’en oublier le principal bénéficiaire d’ailleurs : le patient. Les exploitants d’hélicoptères HEMS ne savent clairement pas "vendre" ce TCM, porteur de tant d’inconvénients délirants sans aucune valorisation possible. Que dire de l’impact financier sur les hôpitaux déjà exsangues: une véritable leçon de gaspillage des deniers publics ! Au même moment, les premiers établissements contactés nous demandent de recruter des TCM habitant la ville pour éviter la mise en place de 2 chambres supplémentaires… Notre exploitation sans TCM est pourtant, indiscutablement, la meilleure d’Europe. De cette Europe même qui souhaite nous imposer ses pratiques accidentogènes. Un rapide coup d’œil sur les sites officiels de quelques pays et on trouve ceci : Accidents qui ont fait l’objet de rapport concernant des vols de secours et/ou ambulance avec TCM : • Royaume-Uni depuis 1998 : 5 accidents significatifs avec 2 pilotes à bord / 1 seul fatal : Ligne suite à Pb méca / 3 à cause méca / 2 près du sol • Belgique depuis 2006 : 1 accident avec blessés après atterrissage urgence après panne avec Crew Member • Allemagne depuis 2000 : 6 accidents dont 3 avec des morts, Crew Member à chaque fois • Espagne depuis 2002 : 2 accidents / 1 fatal / 1 ligne avec Crew Member Norvège depuis 1997 : 2 accidents, 1 fatal / ligne + Crew Member et 1 près du sol + Crew Member • Suède depuis 1997 : 1 près du sol 2 pilotes • Suisse depuis 1997 + "sauvetage treuillage" : 8 accidents / 3 treuil / 1 près du sol / 2 ligne + Crew Member / 1 posé dur + Crew Member / 1 méca • Italie : au moins 1 accident / prés du sol + Crew Member En attendant, la France n’a pas eu d’accident depuis 1997 (à part la Sécurité Civile qui opère avec un mécanicien navigant, CQFD). Mais la DGAC préfère, de toute évidence, consacrer ses efforts à d’autres sujets. Les mois ont passé, dans un silence quasiment méprisant, hormis des prises de positions officielles et remarquées pour une exploitation sous CAT, qui à l'époque devait nous sauver de tous nos maux. Puis survint un revirement tout aussi remarqué que surprenant… Où en sommes-nous désormais, malgré l'optimisme affiché du groupe de travail ? Des statuts et des grilles de salaires non définis, d'autres négociations et réunions à venir, de profonds désaccords entre syndicats de pilotes, entre syndicats de médecins urgentistes, entre DGOS et ARS, entre SNEH et DGAC… le tout à deux mois de l'obligation de mise en place du TCM. En conclusion, nous pensons que l'ensemble de ce dossier porte les stigmates d'un certain déni du système de secours français. Ce règlement met en péril les "petits" vecteurs héliportés qui équipent les hôpitaux de Province, appelés à disparaître à court terme. Cela va à l’encontre même du souhait du Président de la République: tous les citoyens à 30 minutes d’un centre de soins. Il est grand temps que la DGAC écoute enfin les professionnels du secteur et porte correctement une demande de dérogation qui tient compte des spécificités nationales. En tout état de cause, la mise en place du TCM au 1er janvier ne pourrait se faire qu’a minima, sans aucun apport positif bien qu’à grand renfort d’argent public. Tout est dit... a écrit:

    Oui mais malheureusement cela ne change rien ,tout est dit ...... Crying or Very sad Nos elus de tout bord se foutent pas mal du concret et de l argent public ,ce qu ils veulent c est seulement se faire réélir alors s il faut mentir ,et bien ils mentent ,cela fait parti de leur métier maintenant
    Dans le cadre d une micro entreprise ,je viens de recevoir la CFE ? taxe de cotisation fonciere (C est son nom) me direz vous ? Ben non pas du tout .Les impots m ont indiqué qu elle remplace la taxe fonciere pour les communes et elle est basée sur .....le chiffre d affaire malgré son nom et c est forfaitaire selon des barèmes et l on arrive a des aberrations .Pourquoi ? encore un mensonge de nos hommes politiques .....Un conseil ,travaillé au noir et mettez vous au chômage affraid king cherry Il est certain que notre systeme va dérailler un jour ......

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  overlord le Sam 19 Déc 2015 - 18:51

    Capitaine flamme a écrit:.....Un conseil ,travaillé au noir et mettez vous au chômage affraid king cherry  Il est certain que notre systeme va dérailler un jour ......
    C'est çà la chienlit il n'y a pas de doute, tout est fait pour dégoûter l'esprit d'entreprise et au profit de quoi on se le demande bien !
    C'est la gangrène un peu partout dans les officines du pouvoir et çà n'est pas fini..
    On voit bien que beaucoup de choses sont pipées et le but est de distribuer de l'argent public aux privés !
    Belle affaire en sommes mais pas pour notre porte feuille..

    Contenu sponsorisé

    Re: Application du règlement (UE) 965/2012 aux opérations des services médicaux d'urgence par hélicoptères

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:53


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 5:53