S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Partagez

    BSR 51
    Découverte
    Découverte

    Localisation : 51430 Tinqueux
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Messages : 12

    Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  BSR 51 le Ven 12 Fév 2010 - 22:05

    Bonsoir à Toutes et à Tous,

    Lors de la séance du 11 de ce mois au siège de la DGAC de la commission sur l'expérimentation de couloir IFR et procédures PinS pour des opérations SMUH, voici les conclusions sur le statut du HEMS crew member.

    2012 est proche et la JAR OPS 3 sera applicable en France. Le membre d'équipage sera obligatoire en SMUH. Il n'y aura plus de dérogation et la fin de service des AS 355.

    Conformément à l'EASA, le HEMS crew membe est un PNT.

    Toute personne (jeune ou vieux pilote, mécanicien, infirmier, boucher, boulanger, blonde ou brune, etc) peut être HEMS crew member à condition d'avoir reçu la formation de l'EASA NPA 2009. Cela à la charge des employeurs avec un contrôle annuel.

    Trois possibilités possibles pour l'équipage :

    1 Pilote CdB + 1 HEMS :
    Pour un HEMS jeune pilote, les heures de vol seront comptabilisées en heure membre d'équipage et non en heure pilote.
    1 CdB + 1 copilote :
    Même si l'appareil possède moins de 9 places, le CdB doit être ATPL complet et le copilote ATPL théorique.
    1 CdB + 1 superviseur CdB :
    Pas d'ATPL.

    Le SNEH est favorable au copilote. Le CdB étant payé au salaire minimum de la CCN n° 3288, le copilote sera forcément en dessous du salaire minimum (impensable pour moi).

    Lors de cette même séance, il a été demandé à la DGAC l'homologation d'un système téléphonique GSM afin de permettre au médecin de rester en liaison avec sa régulation.

    L'avenir du SMUH se fera avec l'IFR basse altitude (2.000, 3.000 ft), avec ou sans couloirs réservés mais avec approche à vue (limite 500 ft). Les appareils devront être équipé d'un PA 3 ou 4 axes. Le SAF est demandeur pour une procédure IFR en sauvetage en montagne pour descendre la vallée d'Albertville. Déjà la Sécurité Civile opère en SMUH IFR sur des hélistations et NHV sur des aérodromes.

    Aéronautiquement

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 13 Fév 2010 - 7:55

    BSR 51 a écrit:2012 est proche et la JAR OPS 3 sera applicable en France. Le membre d'équipage sera obligatoire en SMUH. Il n'y aura plus de dérogation et la fin de service des AS 355.
    C'était prévisible.

    BSR 51 a écrit:Trois possibilités possibles pour l'équipage :

    1 Pilote CdB + 1 HEMS :
    Pour un HEMS jeune pilote, les heures de vol seront comptabilisées en heure membre d'équipage et non en heure pilote.
    1 CdB + 1 copilote :
    Même si l'appareil possède moins de 9 places, le CdB doit être ATPL complet et le copilote ATPL théorique.
    1 CdB + 1 superviseur CdB :
    Pas d'ATPL.

    Le SNEH est favorable au copilote.

    Si le SNEH est favorable à un copilote (cela me laisse sur le cul !) est il prévu alors un plan de formation des PNT CPL (H) en poste à l'heure actuelle en SAMU pour passer l'ATPL (H) ? Parce qu'à ce que tu écris cela veut dire que tout les pilotes CPLH sont au chômage en 2012.
    De plus CDB ATPL (H) veut dire qualifié IR donc maintien en carte même si vol en VFR. Va falloir sortir le porte monnaie pour le SNEH (et je suis encore sur le cul !).

    BSR 51 a écrit:Le CdB étant payé au salaire minimum de la CCN n° 3288, le copilote sera forcément en dessous du salaire minimum (impensable pour moi).
    Je suis de ton avis. Si le SNEH est favorable à un copilote, donc ATPL H (et là je n'arrive plus à me lever tellement je suis sur le cul !) il faut le payer sur le grille de la CCN et en adéquation avec ses qualifications.


    BSR 51 a écrit:L'avenir du SMUH se fera avec l'IFR basse altitude (2.000, 3.000 ft), avec ou sans couloirs réservés mais avec approche à vue (limite 500 ft). Les appareils devront être équipé d'un PA 3 ou 4 axes. Le SAF est demandeur pour une procédure IFR en sauvetage en montagne pour descendre la vallée d'Albertville. Déjà la Sécurité Civile opère en SMUH IFR sur des hélistations et NHV sur des aérodromes.
    Là je met un bémol pour l'avenir proche. Il va falloir déjà former tout les pilotes IR, changer une partie de la flotte d'hélicoptère; Donc voir tout les SAMU IFR, j'attend de voir dans 10 ans et suis optimiste.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 13 Fév 2010 - 8:15

    Ah je voulais rajouter aussi, il va falloir m'expliquer comment trouver des ATPL (H) complet payés à la convention collective CPL (H), parce qu'aucun ATPL (H) actuel payé entre 7500 à 10000 euros vont venir bosser pour 2200 euros. Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  LECIVIL le Sam 13 Fév 2010 - 8:34

    quel revirement du SNEH et quel avancement d'un coup d'un seul de la part de la DGAC, je suis moi aussi sur le cul ce doit être le manque d'habitude.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 13 Fév 2010 - 9:18

    BSR 51 a écrit:
    1 CdB + 1 superviseur CdB :
    Pas d'ATPL.

    C'est quoi un superviseur CDB ?

    BREZHONEG
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 36

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  BREZHONEG le Sam 13 Fév 2010 - 10:47

    Si ces dispositions rentrent effectivement en application en 2012, cela risque fort de faire du remous aux sein des compagnies. Nous sommes déjà largement divisés sur notre façon de travailler et les moyens de nous faire représenter près des instances dirigantes. Avec ces nouvelles mesures, beaucoup vont essayer de se placer afin de bénéficier d'une éventuelle formation ou d'un statut sans revendiquer une quelconque augmentation de salaire, tout cela pour quelques heures de vol supplémentaires à l'année. Les TPMG sont certainement déjà dans les starting-blocs. Comme il n'y a au sein de nos compagnies respectives ni liste de séniorité ou d'ancienneté, cela promet de beaux jours pour ceux qui n'ont pas forcément le doigt sur la couture du pantalon!!!!
    Nos représentations nationales (essentiellemtent CGT Transport et SNPL pour ceux qui y adhèrent, un peu SNPNAC), même si elles ne font pas l'unanimité, seront les seules officiellement à pouvoir s'asseoir à la table des négociations pour revoir nos statuts. Mais si la base n'adhère pas davantage qu'aujourd'hui à ces organismes représentatifs des salariés (les seuls qu'est obligé d'admettre le SNEH dans les discussions), et bien nos représentants n'auront qu'un poids très limité pour imposer le point de vue des pilotes. Pour les jeunes....et moins jeunes....à méditer.

    BSR 51
    Découverte
    Découverte

    Localisation : 51430 Tinqueux
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Messages : 12

    Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  BSR 51 le Sam 13 Fév 2010 - 11:34

    Bonjour à Toutes et à Tous,

    Pour ma part, j'ai été très surpris d'entendre le choix du SNEH. C'est la solution la plus onéreuse et il est grand temps de commencer les formations. Même un peu tard pour 2012. Peut être encore un dernier espoir du SNEH en une dérogation forcée !!!!!!!

    Le salaire de base sans ancienneté d'un PLH/ATPL(H) au 1er janvier 2009 est de 4.341,88 € suivant l'avenant n° 11 de la CCN n° 3288 en date du 25 janvier 2010. Il restera prochainement à définir le salaire de base du CdB, du copilote et du HEMS crew member.

    Le superviseur CdB est un instructeur/testeur CdB.

    Comme le stipiue BREZHONEG, seuls les syndicats sont représentatifs des salariés dans ces négociations. Avec la nouvelle réglementation sur la représentativité des syndicats, il est grand temps à toutes la base de se syndiquer sinon il n'y aura plus le moindre représentant du Personnel Navigant Technique. A méditer.

    Aéronautiquement

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 13 Fév 2010 - 17:10

    Une idée me vient à l'esprit quand à l'avis favorable du SNEH pour un copilote.
    LE SNEH se dit peut être que si ils poussent pour avoir un copilote les budgets risquent d'augmenter fortement. En démontrant au Ministère de la Santé que cette option est très onéreuse ils ont peut être espoir que ce même ministère fasse pression à l'EASA pour que la France garde ses méthodes. Avis personnel: c'est peine perdue.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Dim 14 Fév 2010 - 7:45

    copter a écrit:Ah je voulais rajouter aussi, il va falloir m'expliquer comment trouver des ATPL (H) complet payés à la convention collective CPL (H), parce qu'aucun ATPL (H) actuel payé entre 7500 à 10000 euros vont venir bosser pour 2200 euros. Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz

    Les salaires que je mentionne (avis à notre très cher "GN" qui vient consulter le forum très très très régulièrement. Tu es vraiment incorrigible !) que la fourchette de 7 500 à 10 000 euros est celle que touche en moyenne les ATPL (H) faisant de l'Offshore.
    Vous pouvez imaginer alors qu'un ATPL (H) préférera rester à faire de l'offshore que venir faire du SAMU à 4300 euros.
    J'en reviens donc à ma question, le SNEH a t'il prévu un plan de formation pour tout les CDB en poste en SAMU ?

    BREZHONEG
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 36

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  BREZHONEG le Dim 14 Fév 2010 - 8:08

    copter a écrit:Une idée me vient à l'esprit quand à l'avis favorable du SNEH pour un copilote.
    LE SNEH se dit peut être que si ils poussent pour avoir un copilote les budgets risquent d'augmenter fortement. En démontrant au Ministère de la Santé que cette option est très onéreuse ils ont peut être espoir que ce même ministère fasse pression à l'EASA pour que la France garde ses méthodes. Avis personnel: c'est peine perdue.

    C'est étrange, mais nous sommes plusieurs à s'être fait cette réflexion.

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  LECIVIL le Dim 14 Fév 2010 - 9:02

    Et ho les gars, les formations seront uniquement pour les bases H24 et pour ceux qui ont déja IR-H ou quelques modules de l'ATPL-H. Pour les autres qui sont en diurne cela continu comme avant juste qu'il y aura 80kg de plus dans la machine et que tu n'aura plus besoin d'appuyer sur un bouton ni de parler a la radio. alien Suspect

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Dim 14 Fév 2010 - 9:58

    LECIVIL a écrit:Et ho les gars, les formations seront uniquement pour les bases H24 et pour ceux qui ont déja IR-H ou quelques modules de l'ATPL-H. Pour les autres qui sont en diurne cela continu comme avant juste qu'il y aura 80kg de plus dans la machine et que tu n'aura plus besoin d'appuyer sur un bouton ni de parler a la radio. alien Suspect

    Et tu sorts cela d'où ? Quelles sont tes sources ?

    SHARK
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 02/12/2009
    Messages : 41

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  SHARK le Dim 14 Fév 2010 - 10:18

    BSR 51 a écrit:Bonsoir à Toutes et à Tous,

    Lors de la séance du 11 de ce mois au siège de la DGAC de la commission sur l'expérimentation de couloir IFR et procédures PinS pour des opérations SMUH, voici les conclusions sur le statut du HEMS crew member.

    2012 est proche et la JAR OPS 3 sera applicable en France. Le membre d'équipage sera obligatoire en SMUH. Il n'y aura plus de dérogation et la fin de service des AS 355.

    Conformément à l'EASA, le HEMS crew membe est un PNT.


    Aéronautiquement

    Doucement les amis il va falloir diminuer la dose d'avoine car vous vous emballez un peu vite.
    D'abord BSR 51 merci de cette info mais peux-tu nous révéler ta source ou nous faire un lien sur un document. Je ne mets pas ta parole en doute
    mais sur les derniers CR de la CGT et du SNPL en date du 25 janvier et du 3 février, personne n'est au courant de cette dernière.
    De plus sur les couloirs IFR, cela posait un couac entre aviation civile et mili et le projet parait-il serait en stand by pour l'instant. De plus la configuration
    machines + équipages + équipements divers n'étant pas aux normes cela les arrangeaient.
    Si quelqu'un peut avoir des info sur cette réunion du 11, merci de les mettre en ligne.

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  LECIVIL le Dim 14 Fév 2010 - 11:39

    Tu crois que les boites vont payer a tous la formation théorique voir pratique ATPL-H avec l'IR-H et le FCL 1.200 et la MCC et je doit en oublier moi je ne suis pas sur du tout de ça, d'autre part si tu regarde dans les textes de l'EASA ils ne disent pas deux pilotes pour le vol de jour, alors avec l'habitude de faire au moins cher.

    BSR 51
    Découverte
    Découverte

    Localisation : 51430 Tinqueux
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Messages : 12

    Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  BSR 51 le Dim 14 Fév 2010 - 22:43

    Bonsoir à Toutes et à Tous,

    Lors des réunions des différentes commissions, tous les syndicats ne sont pas forcément représentés. Concernant le questionnaire de l'EASA, nous ne l'avons jamais reçu !!!

    C'est par mon syndicat représentant toutes les branches des PNT et des PNC dont les essais réception que j'ai assisté à cette commission en tant que membre d'équipage car l'un des sujets de cette réunion concerné le crew member.

    Concernant les couloirs IFR, le projet n'est pas en stand by car j'ai pu voir les projets de cartes d'approche aux instruments de Dreux/Nogent le Rotrou, Angoulême Brie Champniers pour Héli Union, Besançon La Vèze pour la Sécurité Civile, la vallée d'Albertville à faire avec une vitesse plus faible pour le SAF.

    Déjà en 1996, coup de bluff du SNEH “Il n'y aura jamais de bimoteur en France en SMUH“. Vous connaissez comme moi la suite...
    La solution 1 pilote CdB + 1 HEMS crew member est la moins onéreuse. Les appareils restent les mêmes à l'exception des AS 355. La formation du membre d'équipage est courte, le salaire faible et le tout réalisable pour 2012.
    N'oubliez pas que la tarification de l'heure de vol ou de la prestation de l'appel d'offre est déterminée par nos employeurs et non par le Ministère de la Santé ou de l'hôpital demandeur. En 1998, lors du passage du mono au bimoteurs, les tarifs ont doublés et plus. Vous connaissez comme moi la suite...
    (lire dans la Salle de repos, Combien ça coûte).

    Aéronautiquement

    [i]

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Lun 15 Fév 2010 - 7:50

    BSR 51 a écrit:Concernant le questionnaire de l'EASA, nous ne l'avons jamais reçu !!!

    Ce questionnaire n'a pas été envoyé. Il fallait aller sur le site de l'EASA et ensuite télécharger le document afin de faire des commentaires pour qu'ils soient étudiés.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  vanhoute le Lun 15 Fév 2010 - 8:45

    copter a écrit:Une idée me vient à l'esprit quand à l'avis favorable du SNEH pour un copilote.
    LE SNEH se dit peut être que si ils poussent pour avoir un copilote les budgets risquent d'augmenter fortement. En démontrant au Ministère de la Santé que cette option est très onéreuse ils ont peut être espoir que ce même ministère fasse pression à l'EASA pour que la France garde ses méthodes. Avis personnel: c'est peine perdue.

    Les hôpitaux devraient beaucoup apprécier lorsqu'ils apprendront que la solution ATPL est la plus onéreuse et qu'il en existe d'autre moins chers et plus simples à mettre en oeuvre (CDB + HCM !)...
    Et dans ce cas, les sociétés d'exploitations qui proposent déjà ce concept (NHV) devraient se frotter les mains car ils seront les seuls à pouvoir proposer du H24 dans les nouvelles normes à un prix compétitif... Surtout que NHV ne doit pas être représenté au sein du SNEH si je ne me trompe ?


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  T4 le Lun 15 Fév 2010 - 9:19

    Le chox du SNEH n'a rien de surprenant.
    Car après le HCM c'est l'arrivée de l'IR qu'il faut mettre en place.
    C'est pour moi incontournable et je pense que çà fera partie des clauses dans les renouvellements de contrats pour les sites H 24.
    Le surcout n'est pas un problème et comme l'explique BSR cela se passera comme pour le passage du mono au bi.
    La différence pour les sociétés c'est l'ouverture du marché aux étrangers mais ne sont-is pas déja associés (INAER, HELI-PORTUGAL...)

    Ne soyons pas dupes!
    Les dernieres machines achetées ne sont-elles pas toutes options (IR, normes JVN..)?
    Les derniers pilotes recrutés sont tous pour la plupart IR, ATPL et au moins avec la théorie en poche.
    Certianes sociétés entretiennent les qualif IR et d'autres sont en train de renoveller les qualif de leurs PN.

    Soyons sans crainte, eux demain seront prêts.

    C'est pour nous qu'il faut être inquet.
    Quelle société aujourd'hui, alors que 2012 est proche, propose des plans de formation (IR, anglais, ATPL,...)?
    Il restera encore des sites diurnes (quoique), avec un CDB et un CM mais y'aura t'il de la place pour tous les pn (ceux qui n'auront pas de théorique)?

    Je crois que plutôt que de s'inquieter des choix du SNEH on ferait mieux pour une fois d'être égoiste en pensant à notre avenir.

    Sans péssimisme aucun!

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  vanhoute le Lun 15 Fév 2010 - 9:58

    T4 a écrit:Les derniers pilotes recrutés sont tous pour la plupart IR, ATPL et au moins avec la théorie en poche.
    Certianes sociétés entretiennent les qualif IR et d'autres sont en train de renoveller les qualif de leurs PN.
    [...]
    C'est pour nous qu'il faut être inquet.
    Quelle société aujourd'hui, alors que 2012 est proche, propose des plans de formation (IR, anglais, ATPL,...)?
    Je ne suis pas tout à fait d'accord sur ce point. Je connais les 3/4 des pilotes recrutés depuis 1 an et demi, et aucun n'était qualifié ni IFR, ni ATPL théorique. De plus, il ne faut pas confondre IFR militaire et IFR civil car la version militaire n'a aucune reconnaissance dans le civil...

    Pour ce qui est de la formation dans les sociétés, il est sûr qu'elles n'anticipent rien. Mais je ne vois pas comment elles auraient le droit de se débarrasser de leurs pilotes (la totalité !) non qualifiés pour en embaucher des pilotes "full IR" ou ATPL... Ces derniers préférant largement l'attraction des salaires du Off-Shore... A ce petit jeu, et si le choix de l'ATPL est confirmé pour le SAMU, elles vont y perdre...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    seagull
    Découverte
    Découverte

    Date d'inscription : 05/02/2010
    Messages : 17

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  seagull le Mer 17 Fév 2010 - 8:26

    Pour te repondre sur l'IFR mili, et a part changements recents, les milis sortant de la Royale et de l'AA ont un IFR completement civil, testes par un IRE (civil ou mili), et appose sur leur licence (francaise ou JAA ). Pour l'armee de terre, Joker, ce que je sais, c'est qu'il y a encore deux ans, c'etait IFR theorique obligatoire a la sortie de dax pour ceux qui voulaient faire du lourd ou du Tigre...apres, je ne suis pas sur que cet IFR etait entretenu en regiment...
    Pour L'ATPL...vaste sujet, encore...juste une remarque sur le fait qu'un ATPL prefere le off-shore....et bien j'en suis moins sur que toi...
    Si je me suis paye cet ATPL theorique, c'est pour avoir un peu plus de choix au moment de postuler pour un job. OK, le off shore, ca rapporte plus, mais c'est souvent en 6 X 6 (pas toujours facile a gerer), et vol du point A au point B, a l'heure, pour pas que le client gueule...Donc oui, ca rapporte plus (pas tant que ca quand tu veux faire les choses proprement..CRPN, ass maladie, mutuelle, impots..), mais c'est pas forcement le reve de tous les pilotes ATPL...encore une question de choix...
    Enfin pour le SMUH, si tu regardes d'autres pays comme l'Australie, l'ATPL est "highly recommanded"..ca rassure les clients et surtout leurs assureurs...Donc, un ATPL en France pour le SMUH, a mon avis, ce n'est pas exclus...au moins un ATPL-VFR..mais encore une fois, je pense que nous, francais, allons encore beneficier de derogations pour continuer ainsi en evitant aux compagnies d'investir dans des formations pour leurs pilotes...c'est sur, un CPL est toujours moins couteux qu'un ATPL...Donc un equipage a deux pils, dont un ATPL, me parait envisageable afin de limiter les couts....sauf si...
    En attendant, fly safe...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  vanhoute le Mer 17 Fév 2010 - 9:55

    seagull a écrit:Pour te repondre sur l'IFR mili, et a part changements recents, les milis sortant de la Royale et de l'AA ont un IFR completement civil, testes par un IRE (civil ou mili), et appose sur leur licence (francaise ou JAA ). Pour l'armee de terre, Joker, ce que je sais, c'est qu'il y a encore deux ans, c'etait IFR theorique obligatoire a la sortie de dax pour ceux qui voulaient faire du lourd ou du Tigre...apres, je ne suis pas sur que cet IFR etait entretenu en regiment...
    Et oui, l'ALAT fait encore figure de dinosaure... Elle ne paye un IFR pratique civil qu'à une poignée de pilote déjà qualifiés IFR "militaire". Et pour l'IFR théorique, les 3/4 des pilotes ALAT finissent sur Gazelle...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  Capitaine flamme le Mer 17 Fév 2010 - 21:48

    Oui pour l armee de l air jusqu a l an dernier tout le monde sortait avec un IFR minimum s il faisait la demarche pour le passer......J ai eu la chance de le passer il y a 10 ans et ensuite de pouvoir le proroger en partant mais maintenant il n est plus valable car la societe n avait pas dans la region un helico IFR pour le renouveller mais il nous reste les heures IFR accumulees dans toute une carriere et dans l AA cela fait beaucoup (300 a 500 h ) sur 20 ans environ....

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 20 Fév 2010 - 12:01

    BSR 51 a écrit:2012 est proche et la JAR OPS 3 sera applicable en France. Le membre d'équipage sera obligatoire en SMUH. Il n'y aura plus de dérogation et la fin de service des AS 355.

    Conformément à l'EASA, le HEMS crew membe est un PNT.

    Le SNEH est favorable au copilote. Le CdB étant payé au salaire minimum de la CCN n° 3288, le copilote sera forcément en dessous du salaire minimum (impensable pour moi).

    Il faut m'expliquer alors le discours de nos employeurs qui rejettent en bloc l'HEMS crew Member. Du moins c'est la version d'il y a quelques jours de mon employeur pour ne pas réfléchir à des plans de formation des équipages.
    Cet attentisme va nous ruiner. Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  Capitaine flamme le Sam 20 Fév 2010 - 12:58

    A savoir que la demande SAMU de la bretagne,est encore renouvellee avec des AS555 ......... Shocked mais cela ne m etonne pas car c est un tres bon helico et surtout tres sure.....

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 20 Fév 2010 - 15:42

    Capitaine flamme a écrit:A savoir que la demande SAMU de la bretagne,est encore renouvellee avec des AS555 ......... Shocked mais cela ne m etonne pas car c est un tres bon helico et surtout tres sure.....

    Soit, mais ce sont les lois du marché qui font que des appels d'offres sont encore renouvelés en 355. Les coûts sont moins élevés et si l'opérateur veut garder son SAMU il est obligé de mettre son offre la plus favorable en comparaison à ses concurrents. De plus, rien n'oblige pour l'instant un opérateur de changer de machine.

    Ce que je peut regretter est le fait, de ce que rapporte BSR 51, le SNEH ait un discours devant la DGAC et devant nous un autre. Je suis vraiment d'un innocence ou d'un lucidité implacable en préconisant que NHV d'ici 2 ans seront les mieux placés et supplanteront les opérateurs Français en 2012.

    En finalité, "Bienvenue chez les cht'is Belges".

    Contenu sponsorisé

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:02


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 16:02