S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Partagez

    marco75012
    Premiers pas
    Premiers pas

    Date d'inscription : 15/05/2016
    Messages : 1

    Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  marco75012 le Jeu 24 Nov 2016 - 7:45

    Bonne lecture...

    http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/RD2016_helicopteres.pdf

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Rapport dépenses 2016

    Message  overlord le Jeu 24 Nov 2016 - 19:28

    çà bouge le rapport se diffuse..

    Politique de santé
    L'Igas propose d'économiser a minima 15 M€ par an sur les hélismur
    HOSPIMEDIA
    HOSPIMEDIA
    HOSPIMEDIA
    Dans un rapport dévoilé ce 16 novembre, l'Igas fournit plusieurs pistes d'efficience pour les hélismur. C'est
    par exemple placer l'ambulancier en assistant de vol (8 M€ d'économies), étirer sur dix ans les marchés (5 M€)
    ou basculer au régime H14 les hélicoptères de Besançon, Montpellier, Bordeaux, MarseilleMarignane
    et
    SaintÉtienneLyon
    (2 M€).
    Dans le cadre des revues de dépenses, dispositif d'évaluation des dépenses publiques instauré par l'article 22
    de la
    loi de programmation des finances publiques 20142019,
    l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) s'est
    notamment intéressée aux hélicoptères de service public, ce qui comprend par conséquent les 45 hélismur aujourd'hui
    existants (sur un total de 153 hélicoptères). Dans son rapport
    rendu public ce 16 novembre (à télécharger cidessous),
    elle chiffre à 200 millions d'euros (M€) le coût total en 2015
    des hélicoptères de service public, dont 66 M€ pour la seule Assurance maladie. Mais ce montant est amené à se
    renchérir de 10% cette année, du fait de la mise en oeuvre depuis le 1er janvier dans chaque hélismur de la
    règlementation européenne rendant obligatoire la présence d'un assistant de vol : soit un surcoût d'environ 9 M€, note
    l'Igas (lire notre article (http://abonnes.hospimedia.fr/articles/20151117ressourceshumainesledeuxiememembredequipagedevient)
    ). Vu les montants en jeu, celleci
    ne cache pas que de réelles économies seraient envisageables
    "dans un contexte où les besoins apparaissent croissants". À lire son diagnostic, a minima 15 M€ seraient mêmes
    envisageables chaque année sur les seuls hélismur.
    Aucun surcoût salarial avec l'ambulancier
    Pour établir ce montant, l'Igas retient avant tout comme idée celle de recourir à des ambulanciers du Smur pour
    officier comme deuxième membre d'équipage à bord de l'hélicoptère, en appui du pilote. Un tel assistant de vol
    générerait 8 M€ d'économies par rapport à la solution actuelle qui consiste en un second membre d'équipage
    technique formé par l'exploitant et salarié de ce dernier, avance l'inspection. Premier avantage mis en avant :
    "L'ambulancier est par définition disponible puisqu'il est attaché à l'équipe médicale. Il aurait conduit l'ambulance si
    le transport avait été terrestre, il peut donc monter dans l'hélicoptère." Trois autres éléments penchent en faveur de
    l'ambulancier : il peut épauler le médecin ou l'infirmier pour des tâches matérielles relevant de sa compétence, étant
    habitué aux situations d'urgence (lire notre article (http://abonnes.hospimedia.fr/enquetes/20160922infohospimediapresde60hopitauxenfreindraientles)
    ) ; son salaire est déjà financé, d'où l'absence de surcoûts si ce n'est sa formation ; la
    disponibilité de l'équipe médicale n'est pas altérée. Cela suppose cependant de "ménager une transition pour le
    personnel nouvellement recruté par les exploitants", indique l'Igas.
    Cinq hélismur à appuyer sur la sécurité civile
    Autre économies calculées, 2 M€ après réexamen des implantations et amplitudes horaires des hélismur sur la base
    d'audits médicalisés effectués par les ARS. D'après l'Igas, le passage d'un hélismur opérant H24 au régime H14
    Imprimé depuis l'espace abonnés
    http://abonnes.hospimedia.fr
    Votre compte :
    HOSPIMEDIA
    (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=A4930A450F0DFDCB426CE68D98815A66.tpdila14v_2?
    idArticle=JORFARTI000029988792&cidTexte=JORFTEXT000029988689&dateTexte=29990101&categorieLien=id)
    (http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/RD2016_helicopteres.pdf)
    18/11/2016 Politique de santé — L'Igas propose d'économiser a minima 15 M€ par... HOSPIMEDIA
    http://abonnes.hospimedia.fr/articles/20161117politiquedesanteligasproposedeconomiser?
    utm_campaign=EDITION_QUOTIDIENNE&utm_mediu… 2/4
    représente un gain d'environ 0,4 M€. Or, cinq sites pourraient effectuer une telle bascule "sous réserve d'un accord
    avec la sécurité civile" : Besançon, Montpellier, Bordeaux, MarseilleMarignane
    et SaintÉtienneLyon.
    "Lorsque le
    niveau d'activité justifie l'emploi d'un seul hélicoptère la nuit, il serait logique de s'appuyer sur l'appareil de la
    sécurité civile, qui est le plus polyvalent, arguent en effet les auteurs. Cela suppose néanmoins que son délai de
    décollage (actuellement fixé à une heure la nuit) puisse être réduit, afin de tenir compte du temps nécessaire pour
    passer prendre l'équipe médicale et de pouvoir répondre aux urgences vitales, y compris par des transferts
    interhospitaliers." Enfin, un troisième pan d'économies potentielles, évalué à 5 M€, consisterait à allonger jusqu'à dix
    ans la durée des marchés pour la rendre comparable à la durée d'amortissement des hélicoptères "avec
    éventuellement une tranche ferme et une tranche conditionnelle". Au passage, ajoute l'Igas, "il devrait être
    possible [...] d'intégrer [...] une clause permettant d'obtenir des prix moins élevés si la prestation est effectuée avec
    des hélicoptères déjà amortis".
    Des cahiers des clauses nationaux
    Outre ces trois aspects pour lesquels les auteurs fournissent un montant d'économies potentielles en fonctionnement
    ou en investissement, l'Igas fournit plusieurs autres pistes d'efficience sans pour autant y accoler un chiffrage précis.
    Il conviendrait par exemple de rédiger des cahiers des clauses techniques et administratives nationaux. Tout en tenant
    compte des particularités locales (climat, présence de montagne ou d'environnement marin), l'inspection juge que cela
    permettrait de définir "un équipement type, afin d'éviter les dérapages vers des appareils inutilement suréquipés".
    Autre idée : dédier un hélicoptère de la gendarmerie à la préfecture de police de Paris en remplacement d'un appareil
    de la sécurité civile, pour libérer ce dernier sur des missions de secours. De manière plus globale, les auteurs
    insistent pour améliorer la coordination et la mutualisation des moyens héliportés s'agissant des secours et de l'aide
    médicale urgente (lire notre article (http://abonnes.hospimedia.fr/articles/20140120politiquedesanteleprpierrecarlidenonce)
    ). Cela suppose de "définir par une circulaire interministérielle un référentiel national d'utilisation des
    moyens héliportés [...], à décliner territorialement par les préfets de zone, préfets maritimes et directeurs généraux
    d'ARS". Outre le développement de la médicalisation des appareils de la sécurité civile "en partenariat avec les
    hôpitaux", l'Igas veut "imposer une coordination régionale" entre Samu, notamment en matière d'implantations et
    d'emplois des hélismur. Elle souhaiterait enfin "organiser le partage en temps réel entre centre opérationnel de zone,
    centres de traitement de l'alerte, centres régionaux opérationnels de surveillance et sauvetage et Samu des données
    de géolocalisation et de statut des hélicoptères dédiés principalement au secours à personne et à l'aide médicale
    urgente".
    Thomas Quéguiner
    Ecrire à l'auteur (#)

    ect ect...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  vanhoute le Ven 25 Nov 2016 - 16:18

    Lorsque l'on regarde les rédacteurs du rapport, on ne peut que s'étonner qu'il n'y ait aucun personnel du Ministère du Développement Durable ou bien de la DGOS pour la partie SMUR. Suspect


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Ven 25 Nov 2016 - 17:53

    vanhoute a écrit:Lorsque l'on regarde les rédacteurs du rapport, on ne peut que s'étonner qu'il n'y ait aucun personnel du Ministère du Développement Durable ou bien de la DGOS pour la partie SMUR. Suspect
    Ne te fais pas de souci, comme c'est Bercy qui commande le rapport, tous les monde est bien informé !
    Cela suppose cependant de "ménager une transition pour le personnel nouvellement recruté par les exploitants", indique l'Igas.
    Lorsque l'IGAS écrit çà, vu qu'ils n'ont pas de qualifications santé, à mon avis tout le monde est au jus...

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  LECIVIL le Sam 26 Nov 2016 - 12:29

    Dans la liste des samu qu'ils préconisent de passer au H14 qui d'ailleurs et étonnant il y a Montpellier et Lyon qui sont déjà au H12 et H14 depuis belle lurette ! Dans ce rapport, d'étude, de préconisation enfin comme vous voulez il y a des choses pertinentes et aussi des conneries bref, que va t'il devenir comme touts les autres sur une étagère ou bien ça va bouger ???????? L'échéance électorale n'est pas loin aie aie aie !!!!!!!

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  copter le Sam 26 Nov 2016 - 16:39

    LECIVIL a écrit:Dans la liste des samu qu'ils préconisent de passer au H14 qui d'ailleurs et étonnant il y a Montpellier et Lyon qui sont déjà au H12 et H14  depuis belle lurette !  Dans ce rapport, d'étude, de préconisation enfin comme vous voulez il y a des choses pertinentes et aussi des conneries bref, que va t'il devenir comme touts les autres sur une étagère ou bien ça va bouger ???????? L'échéance électorale n'est pas loin aie aie aie !!!!!!!
    Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Sam 26 Nov 2016 - 16:41

    LECIVIL a écrit:Dans la liste des samu qu'ils préconisent de passer au H14 qui d'ailleurs et étonnant il y a Montpellier et Lyon qui sont déjà au H12 et H14  depuis belle lurette !  Dans ce rapport, d'étude, de préconisation enfin comme vous voulez il y a des choses pertinentes et aussi des conneries bref, que va t'il devenir comme touts les autres sur une étagère ou bien ça va bouger ???????? L'échéance électorale n'est pas loin aie aie aie !!!!!!!
    Un sujet aussi pour les HéliSmur H24 qui ne font pas grand chose l'hiver vu les conditions météorologique dans certaines régions ! cela vaut-il le coût ? c'est à dire de passer à 12h ou 14 l'hiver et H24 l'été ? organisation différente..
    La répartition des sites n'est pas non plus idéale car elle ne respecte pas toujours le ration du bassin de population.
    Lorsque certains parlent d'économie d'échelle on voit bien dans le rapport que la gendarmerie n'a pas supprimée ses écureuil alors que c'était bien prévu ainsi, a part çà tout va bien...
    Si on s'amuse à regarder les quelques gabegie citées, nous en comparaisons on devrait être en Dauphin N3 et rémunérés comme des nabab !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  copter le Sam 26 Nov 2016 - 16:57

    Ce qui m'énerve le plus c'est la non préparation de ce dossier, fait sûrement à la va-vite.


    Dernière édition par copter le Sam 26 Nov 2016 - 20:26, édité 1 fois

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Sam 26 Nov 2016 - 17:12

    copter a écrit:Ce qui m'énerve le plus c'est la non préparation de ce dossier? fait sûrement à la va-vite.
    Comme l’intégration du TCM jusque là tout va bien...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  copter le Sam 26 Nov 2016 - 20:30

    overlord a écrit:
    copter a écrit:Ce qui m'énerve le plus c'est la non préparation de ce dossier? fait sûrement à la va-vite.
    Comme l’intégration du TCM jusque là tout va bien...
    Je ne peux te contredire alors que tous les protagonistes avaient largement le temps de s'occuper du dossier. Mais ce n'est pas la raison de tout mettre sur le dos des assistants de vol, qui ne demandent que de travailler.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Sam 26 Nov 2016 - 20:49

    copter a écrit:///Mais ce n'est pas la raison de tout mettre sur le dos des assistants de vol, qui ne demandent que de travailler.
    faudrait arrêter de toujours ramener mes propos à des attaques contres les personnes, l'avancée serait salutaire, parce que en substance, les attaques ad hominem c'est toujours de votre camp...
    Tu indique la non préparation d'un dossier, je te rétorque que l'autre à subit le même sort, ta remarque c'est en sorte l’arroseur arrosé, c'est la réalité...
    La préparation de l'introduction du TCM en France n'a pas été faite et il y avait largement le temps !
    Pour la préparation du Rapport c'est ton avis moi j'en suis j'en suis moins sur !
    Voila, je ne suis en charge, ni de l'un ni de l'autre !
    Moi je milite toujours la même chose, je n'ai pas changé de chemise, une option plus efficiente et plus économique.
    La situation est celle-ci, on la gère très bien, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut s'interdire de pensée à l'avenir, moi la pensée unique ce n'est pas mon truc.
    Dans peu de temps, le contenu du rapport de l'IGAS, çà va être de ma faute !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  copter le Dim 27 Nov 2016 - 6:41

    overlord a écrit:
    copter a écrit:///Mais ce n'est pas la raison de tout mettre sur le dos des assistants de vol, qui ne demandent que de travailler.
    faudrait arrêter de toujours ramener mes propos à des attaques contres les personnes, l'avancée serait salutaire, parce que en substance, les attaques ad hominem c'est toujours de votre camp...
    Tu indique la non préparation d'un dossier, je te rétorque que l'autre à subit le même sort, ta remarque c'est en sorte l’arroseur arrosé, c'est la réalité...
    La préparation de l'introduction du TCM en France n'a pas été faite et il y avait largement le temps !
    Pour la préparation du Rapport c'est ton avis moi j'en suis j'en suis moins sur !
    Voila, je ne suis en charge, ni de l'un ni de l'autre !
    Moi je milite toujours la même chose, je n'ai pas changé de chemise, une option plus efficiente et plus économique.
    La situation est celle-ci, on la gère très bien, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut s'interdire de pensée à l'avenir, moi la pensée unique ce n'est pas mon truc.
    Dans peu de temps, le contenu du rapport de l'IGAS, çà va être de ma faute !

    Tes propos= des attaques contre les personnes ? Malheureusement c'est le ressenti de tous.
    La non préparation du rapport. Tu en es moins sûr ? Quand on voit qu'ils parlent de SAMU H24 alors qu'ils n'y sont plus depuis plusieurs années. Quand ils oublient de parler de la décision de la DGOS sur la mise en place du TCM. C'est bien l'image d'une non préparation. Un dossier fait à la va-vite de mon point de vue. A chacun son avis !
    Je te rappelle que je n'ai jamais changé de point de vue, comme tu peux laisser penser. Pour mon cas, je suis partisan de la création d'une entité à part entière du service médical héliporté, de style HELIMED. Si tu cherches bien dans le forum, tu verras depuis quand je milite à cela. Cette solution résoudrait pas mal de problème. Maintenant, ce dossier est passé dans les mains de plusieurs gouvernements, mais vu que chacun veut garder son pré-carré rien n'a bougé. Pour le TCM, une décision a été prise en fonction de plusieurs paramètres, syndicale, statutaire, et réglementaire. Donc acte ! Maintenant il faut faire avec, et sincèrement là où je travaille, les équipages ont remarqué une plus-value. Maintenant c'est à chaque base d'utiliser au mieux les TCM. Pour notre cas, nous les avons impliqué dans notre base, et travaillons en symbiose, ainsi qu'avec les équipes médicales.

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  LECIVIL le Dim 27 Nov 2016 - 7:42

    Au sujet du TCM, comme quasi a chaque nouveauté d'autant que en ce moment les finances sont au plus bas il y a des idées de défaire ce qui a été fait ou de comment le contourner (c'est très Français), la situation actuelle est une évolution réglementaire d'une part et un choix de l'autorité du client d'autre part, alors bonne ou mauvaise peu importe mais au lieu de consacrer du temps de l'énergie ou s'étriper pour ses idées ils sont la que ce soit ceux que nous avons actuellement ou ceux issus de l'hôpital au final cela ne changera rien si leur métier n'évolue pas, il serait bien mieux d'essayer de voir comment donner une véritable plus value a la mission, aux équipes mais aussi à la base grâce au TCM, c'est déjà certes en gros leurs boulot mais pourquoi ne pas aller au delà de ça.
    Le coups de l'économie pour l'hôpital et certes une réalité mais pas tant que ça, je vois dans l'hôpital ou je suis basé ils ont comme d'autres ça dans l'idée mais le personnel et déjà en tension extrême dans le service cela voudra dire fort probablement des embauches pour palier a la mise en fonction de quelques personnes comme tcm donc au final une économie certes mais vraiment très modeste, d'autre part la mise en place de tcm a partir de personnel hospitalier et vraiment très flou dans l'idée des responsable de l'hôpital notamment du statu de navigant et des repos qui en découlent pour eux ils ne souhaitent pas l'application de cette partie.........Si vraiment l'autorité veut faire des économies les pistes sont nombreuses et signalés a de multiple reprises des les différents rapports fait de puis de nombreuses années et qui prennent la poussière sur les étagères du ministère, pour n'en citer que quelques uns, deux hélico a dispo de la pref de police de Paris dont un des deux avec 300h de potentiel n'a fait que 34h/an (c'est noté dans le rapport) c'est harmonisé le standard des appareils, une meilleure répartition des emplacement pour éviter les doublons, probablement fermer les bases qui font en dessous de 300h et qui sont susceptible d'être couverte par une autres base dans un délais raisonnable etc, etc les pistes sont nombreuses et représente des vrais économie et pas des bouts de chandelle.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  copter le Dim 27 Nov 2016 - 8:39

    LECIVIL a écrit:Au sujet du TCM, comme quasi a chaque nouveauté d'autant que en ce moment les finances sont au plus bas il y a des idées de défaire ce qui a été fait ou de comment le contourner (c'est très Français), la situation actuelle est une évolution réglementaire d'une part et un choix de l'autorité du client d'autre part, alors bonne ou mauvaise peu importe mais au lieu de consacrer du temps de l'énergie ou s'étriper pour ses idées ils sont la que ce soit ceux que nous avons actuellement ou ceux issus de l'hôpital au final cela ne changera rien si leur métier n'évolue pas, il serait bien mieux d'essayer de voir comment donner une véritable plus value a la mission, aux équipes mais aussi à la base grâce au TCM, c'est déjà certes en gros leurs boulot mais pourquoi ne pas aller au delà de ça.
    Le coups de l'économie pour l'hôpital et certes une réalité mais pas tant que ça, je vois dans l'hôpital ou je suis basé ils ont comme d'autres ça dans l'idée mais le personnel et déjà en tension extrême dans le service cela voudra dire fort probablement des embauches pour palier a la mise en fonction de quelques personnes comme tcm donc au final une économie certes mais vraiment très modeste, d'autre part la mise en place de tcm a partir de personnel hospitalier et vraiment très flou dans l'idée des responsable de l'hôpital notamment du statu de navigant et des repos qui en découlent pour eux ils ne souhaitent pas l'application de cette partie.........Si vraiment l'autorité veut faire des économies les pistes sont nombreuses et signalés a de multiple reprises des les différents rapports fait de puis de nombreuses années et qui prennent la poussière sur les étagères du ministère, pour n'en citer que quelques uns, deux hélico a dispo de la pref de police de Paris dont un des deux avec 300h de potentiel n'a fait que 34h/an (c'est noté dans le rapport) c'est harmonisé le standard des appareils, une meilleure répartition des emplacement pour éviter les doublons, probablement fermer les bases qui font en dessous de 300h et qui sont susceptible d'être couverte par une autres base dans un délais raisonnable etc, etc les pistes sont nombreuses et représente des vrais économie et pas des bouts de chandelle.    
    +1

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Dim 27 Nov 2016 - 8:57

    LECIVIL a écrit:Au sujet du TCM, comme quasi a chaque nouveauté d'autant que en ce moment les finances sont au plus bas il y a des idées de défaire ce qui a été fait ou de comment le contourner (c'est très Français), la situation actuelle est une évolution réglementaire d'une part et un choix de l'autorité du client d'autre part, alors bonne ou mauvaise peu importe mais au lieu de consacrer du temps de l'énergie ou s'étriper pour ses idées ils sont la que ce soit ceux que nous avons actuellement ou ceux issus de l'hôpital au final cela ne changera rien si leur métier n'évolue pas, il serait bien mieux d'essayer de voir comment donner une véritable plus value a la mission, aux équipes mais aussi à la base grâce au TCM, c'est déjà certes en gros leurs boulot mais pourquoi ne pas aller au delà de ça.
    Le coups de l'économie pour l'hôpital et certes une réalité mais pas tant que ça, je vois dans l'hôpital ou je suis basé ils ont comme d'autres ça dans l'idée mais le personnel et déjà en tension extrême dans le service cela voudra dire fort probablement des embauches pour palier a la mise en fonction de quelques personnes comme tcm donc au final une économie certes mais vraiment très modeste, d'autre part la mise en place de tcm a partir de personnel hospitalier et vraiment très flou dans l'idée des responsable de l'hôpital notamment du statu de navigant et des repos qui en découlent pour eux ils ne souhaitent pas l'application de cette partie.........Si vraiment l'autorité veut faire des économies les pistes sont nombreuses et signalés a de multiple reprises des les différents rapports fait de puis de nombreuses années et qui prennent la poussière sur les étagères du ministère, pour n'en citer que quelques uns, deux hélico a dispo de la pref de police de Paris dont un des deux avec 300h de potentiel n'a fait que 34h/an (c'est noté dans le rapport) c'est harmonisé le standard des appareils, une meilleure répartition des emplacement pour éviter les doublons, probablement fermer les bases qui font en dessous de 300h et qui sont susceptible d'être couverte par une autres base dans un délais raisonnable etc, etc les pistes sont nombreuses et représente des vrais économie et pas des bouts de chandelle.    
    Certes, mais à mon avis, il n'y a pas que l'économie financière qui achoppe, mais aussi le temps de disponibilité technique du personnage, ce qu'indique Amary dans le premier post de ce fil.
    Ce que ne peuvent faire les hôpitaux, la demande est celle-ci aussi, c'est d'utiliser le TCM à faire autre chose que voler ou aider au débarquement embarquement !
    Il faut bien voire que l'hiver dans la partie nord ou des régions au micro climat difficile le temps d'utilisation de l'HéliSmur est réduit.
    Ils considèrent que le conducteur VRM peut faire le même boulot que le TCM, là, honnêtement on ne peut pas dire le contraire, les aficionados vont dire ce n'est pas possible mais en réalité ceci est bien possible aux termes de l'exigence réglementaire, çà tout le monde le sait désormais.
    Une fois le vol terminé, fin de service ou mauvaise météo le TCM pourrait poursuit sa mission dans la sphère du Samu, bref il change de mode de transport, hélico ou VRM.
    La question est pourquoi payer deux bonhommes alors qu'un seul, déjà relevé toutes les 12h, pourrait assurer la mission exigée !
    C'est çà le deale au delà du coté financier, il y a des samu ou un ou deux conducteur suffirait et même des TCM déjà ambulancier qui pourraient passer directement de la formule TCM exploitant aérien à TCM exploitant santé !
    Disons que l'on peut imaginer que, demain matin, le TCM déjà Ambulancier (en disponibilité de la fonction public) devient TCM de la fonction public donc de son hôpital, qu'il réalise alors exactement la même mission en vol puisque déjà qualifié dans les deux parties et c'est la cerise sur le gâteau).
    Si on avait à minima, préféré quelques Samu témoins avec leurs propres TCM on aurait pu faire des comparaisons mais la doctrine s'est imposée, idiote, sectaire, intéressée, bref on s'est couchés...
    Résultat, on a la plus mauvaise solution, le TCM n'est; ni pilote, ni médecin, ni infirmier, ni ambulancier, ni mécanicien, ni aide soignant ! dire que cela provoque l'interrogation reste un doux euphémisme !
    Jusque là, je dirais que c'est normal car, une décision contraignante imposée, non pédagogiquement expliquée, mal ficelée sans efficience pour le client, n'a souvent pas beaucoup d'avenir.
    Souvenons nous des portiques de la très fameuse ECOTAXE ! et pourtant, cela à coûté beaucoup plus chère...

    Evan
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : paris
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Messages : 235

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  Evan le Dim 27 Nov 2016 - 9:23

    Il faudrait corriger le titre du sujet, car le rapport date du mois de mai, c'est écrit en page 3...

    ce qui me laisse à penser que ce rapport ait été fait à la va-vite puisque les dernières réunions officielles concernant la mise en place du TCM date de novembre 2015 ?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Dim 27 Nov 2016 - 9:40

    Evan a écrit:Il faudrait corriger le titre du sujet, car le rapport date du mois de mai, c'est écrit en page 3...
    ce qui me laisse à penser que ce rapport ait été fait à la va-vite puisque les dernières réunions officielles concernant la mise en place du TCM date de novembre 2015 ?
    Mais encore !
    çà c'est la forme mais le fond ?
    Parler de la pluie est du beau temps...

    Evan
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : paris
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Messages : 235

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  Evan le Dim 27 Nov 2016 - 10:03

    Bah sur le fond, sur ma base le problème est réglé puisque les 4/5 des ambulanciers ne veulent pas endosser la fonction supplémentaire de membre d'équipage.

    Chose que les médecins avaient refusé également à l'époque via leur syndicat.

    Alors à part leur imposer, je ne vois pas comment faire...

    Certains ont peur de l'hélico, d'autres n'ont pas le poids adéquat..., il y en a qui sont proches de la retraite et il en est de même pour leurs facultés visuelles... (pas persuadé qu'ils parviennent à passer une classe 2), d'autres qui veulent être rémunérés en conséquence, certains sont syndiqués et leur syndicat s'y oppose, et puis, je le répète, la grande majorité qui ne veulent pas faire ce job.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Dim 27 Nov 2016 - 10:17

    Evan a écrit:Alors à part leur imposer, je ne vois pas comment faire...
    C'est que tu n'a pas beaucoup d'idée, mais je vois que tu parles de poids, c'est bien çà commence à venir..

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  copter le Dim 27 Nov 2016 - 10:21

    overlord a écrit:
    Evan a écrit:Alors à part leur imposer, je ne vois pas comment faire...
    C'est que tu n'a pas beaucoup d'idée, mais je vois que tu parles de poids, c'est bien çà commence à venir..
    Je vois où tu veux en venir. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Et quand tu partais, avant l'arrivée du TCM, avec l'ambulancier ou l'interne en plus de l'équipe médicale, tu n'y voyais pas un problème de masse. Evil or Very Mad Evil or Very Mad

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Dim 27 Nov 2016 - 10:49

    copter a écrit:Je vois où tu veux en venir. Evil or Very Mad Evil or Very Mad   Et quand tu partais, avant l'arrivée du TCM, avec l'ambulancier ou l'interne en plus de l'équipe médicale, tu n'y voyais pas un problème de masse. Evil or Very Mad Evil or Very Mad
    Faux et archi faux !
    L'idée première c'est comme la plupart de nos voisins moins bête à priori, c'est l'infirmier TCM !
    je n'ai jamais volé avec auxiliaire sanitaire !
    Encore une mauvaise attaque personnelle, une mauvaise pioche !
    A défaut un pilote autrement aucun intérêt !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  copter le Dim 27 Nov 2016 - 11:34

    "C'est que tu n'a pas beaucoup d'idée, mais je vois que tu parles de poids, c'est bien çà commence à venir.." Dans ces cas là, va jusqu'au bout de tes phrases. C'est plus simple dans la compréhension.
    J'aimerai connaître vraiment ta position, parce qu'un moment tu parles d'ambulancier, et ensuite d'infirmier pour faire TCM. C'est soit l'un ou l'autre. Les deux ce n'est pas possible. Il est inimaginable que dans un SMUR tu es un infirmier et un ambulancier qui puisse faire TCM. Au niveau gestion du planning SMUR ce n'est pas possible. Tu ne peux pas avoir un jour un ambulancier, bien évidemment en plus de l'équipe médical, et un autre jour un infirmier. C'est soit l'un ou l'autre.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Dim 27 Nov 2016 - 11:57

    copter a écrit:Dans ces cas là, va jusqu'au bout de tes phrases. C'est plus simple dans la compréhension.
    J'aimerai connaître vraiment ta position, parce qu'un moment tu parles d'ambulancier, et ensuite d'infirmier pour faire TCM. C'est soit l'un ou l'autre. Les deux ce n'est pas possible. Il est inimaginable que dans un SMUR tu es un infirmier et un ambulancier qui puisse faire TCM. Au niveau gestion du planning SMUR ce n'est pas possible. Tu ne peux pas avoir un jour un ambulancier, bien évidemment en plus de l'équipe médical, et un autre jour un infirmier. C'est soit l'un ou l'autre.
    l'idéal c'est l'infirmier puisque de cette manière avec nos machines un peut poussives en matière de puissance, on évite le quatrième Homme !
    La version Ambulancier est la réponse du berger à la bergère par les utilisateurs santé à qui on explique que le CAT n'est plus possible (mission sans TCM) ce qui obère une partie du transport autrefois assurée !
    Il me semble que je me suis assez expliqué sur le sujet !
    Option C, la fameuse, parfaitement compatible avec l'Air-Ops mais pas pour le Syndicalisme Gaulois.
    Pour la DGAC le CAT est parfaitement possible
    Pour la DGOS le CAT ne le serait pas ? sans savoir de quelle légitimité retourne cette position ?

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  LECIVIL le Dim 27 Nov 2016 - 13:38

    Je viens de te lire overlord, très bien je comprend ton point de vu même si c'est pas tout a fait le miens......mais si sur la question purement réglementaire effectivement tu peux voler sans tcm en CAT très bien (malgré que tu ne pourra pas tout faire comme certain primaires ou bien les secondaires urgent) mais la c'est l'autorité du client qui a choisi une formule différente ou est le problème, c'est bien leurs choix. Si je prend le secteur de l'offshore (j'en ai jamais fait) il me semble bien que dans les contrats les pétroliers demandent et exiges même des tas de truc en plus alors que la réglementation elle en demande pas autant voir pas du tout, exemple un copi alors que l'appareil est certifié mono pilote ! c'est bien la aussi une décision du client !
    Pour l'argument du TCM issus de l'hôpital, effectivement l'hivers et ses rigueurs font que l'activité est relativement réduite voir nulle certain jour faut bien l'avouer jusque la c'est d'accord mais il nous arrives d'avoir des jours ou ça tourne plutôt pas mal et au moins cinq à six mois de l'année le rythme est soutenu voir une période ou on ne touche pas vraiment terre, comment feront ils pour occuper deux postes ? Dans mon samu ou ils sont a flux plus que tendu ça passera par des embauche ça c'est sur, donc pour les économies faudra repasser !
    Il y a tellement a faire pour une meilleure efficacité opérationnelle, les temps changes les bases aussi, que dire des doublons, que dire de certaine base H24, ou sont les JVN, ou est un standard de base pour les appareils, ou est la coordination sur un plan national.......forcement au bout du bout cela fera des économies et la par forcement des bouts de chandelle !
    A noté aussi que ce rapport ne concerne pas seulement les appareils samu mais touts les intervenants comme la Gendarmerie et la SC qui chez cette dernière à ou peu faire de gros effort mais la c'est une autres histoire ........

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  overlord le Dim 27 Nov 2016 - 16:35

    LECIVIL a écrit:/// mais la c'est l'autorité du client qui a choisi une formule différente ou est le problème, c'est bien leurs choix.
    //// ça passera par des embauche ça c'est sur, donc pour les économies faudra repasser !  
    //// que dire de certaine base H24, ou sont les JVN, ou est un standard de base pour les appareils, ou est la coordination sur un plan national.......forcement au bout du bout cela fera des économies et la par forcement des bouts de chandelle !
    Oui mais, quand je parle d’exploitant, c'est la santé, l'autorité impose aux HéliSmur par une circulaire que le TCM (sous conseils bien éclairés peut être ?) soit toujours à bord ? (ne cherchons pas pourquoi)
    Le hic est qu'en réalité c'est le régulateur qui décide mode de transport adapté pour son patient, il ne peut être imposé par une tierce personne !
    Si on durcit la règle on limite les possibilité et les chances du patient que tout le monde s’emploie à citer et mettre en avant sans cesse (politiques).
    Si on défend les chances du patient il est anachronique de contraindre arbitrairement le vecteur aérien susceptible de venir le chercher !
    Soyons logiques..
    exemple, si l'été au départ de l’hôpital le patient est trop lourd avec le plein d'attente, que fait-on on ? on part en CAT ou quoi ?
    Actuellement, c'est le statut quo personne ne sait quoi faire...
    Concernant les embauches, les émoluments des TCM sont déjà assurés par l’hôpital au travers du contrat, donc... ?
    Des H24 effectivement il y en a qui ne volent pas beaucoup la nuit surtout l'hiver !
    Les JVN, on l'a validé puis plus rien, une pression à fait que pour les samu c'est pas touche... Cold case.
    En termes d'occupation il n'y a pas photo entre le conducteur VRM et en plus il est mieux rémunéré alors..
    A suivre...

    Contenu sponsorisé

    Re: Revue des dépenses des Hélicoptères du service public - Rapport de mai 2016 publié en novembre 2016

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:52


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 5:52