S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Partagez

    BSR 51
    Découverte
    Découverte

    Localisation : 51430 Tinqueux
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Messages : 12

    Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  BSR 51 le Ven 12 Fév 2010 - 22:05

    Rappel du premier message :

    Bonsoir à Toutes et à Tous,

    Lors de la séance du 11 de ce mois au siège de la DGAC de la commission sur l'expérimentation de couloir IFR et procédures PinS pour des opérations SMUH, voici les conclusions sur le statut du HEMS crew member.

    2012 est proche et la JAR OPS 3 sera applicable en France. Le membre d'équipage sera obligatoire en SMUH. Il n'y aura plus de dérogation et la fin de service des AS 355.

    Conformément à l'EASA, le HEMS crew membe est un PNT.

    Toute personne (jeune ou vieux pilote, mécanicien, infirmier, boucher, boulanger, blonde ou brune, etc) peut être HEMS crew member à condition d'avoir reçu la formation de l'EASA NPA 2009. Cela à la charge des employeurs avec un contrôle annuel.

    Trois possibilités possibles pour l'équipage :

    1 Pilote CdB + 1 HEMS :
    Pour un HEMS jeune pilote, les heures de vol seront comptabilisées en heure membre d'équipage et non en heure pilote.
    1 CdB + 1 copilote :
    Même si l'appareil possède moins de 9 places, le CdB doit être ATPL complet et le copilote ATPL théorique.
    1 CdB + 1 superviseur CdB :
    Pas d'ATPL.

    Le SNEH est favorable au copilote. Le CdB étant payé au salaire minimum de la CCN n° 3288, le copilote sera forcément en dessous du salaire minimum (impensable pour moi).

    Lors de cette même séance, il a été demandé à la DGAC l'homologation d'un système téléphonique GSM afin de permettre au médecin de rester en liaison avec sa régulation.

    L'avenir du SMUH se fera avec l'IFR basse altitude (2.000, 3.000 ft), avec ou sans couloirs réservés mais avec approche à vue (limite 500 ft). Les appareils devront être équipé d'un PA 3 ou 4 axes. Le SAF est demandeur pour une procédure IFR en sauvetage en montagne pour descendre la vallée d'Albertville. Déjà la Sécurité Civile opère en SMUH IFR sur des hélistations et NHV sur des aérodromes.

    Aéronautiquement

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 25 Sep 2010 - 7:02

    heli-samu a écrit:Certes copter, mais dans l'état actuel des choses, qu'est ce qu'un paramedic en france ? Un infirmer ? Impossible car ils dépendent des SAMU et donc de la fonction publique. Un sapeur pompier ? Un secouriste ? Un ambulancier ? Un CAP paramedic ?

    Concrètement, en France actuellement, la notion de paramedic est floue a mes yeux... Nous avons déjà un infirmier et un médecin a bord, je pense qu'un membre dequipage (qui, pour moi, devrait être un mécano) avec un niveau AFGSU correspond aux attentes d'un paramedic.

    Je le répète, avez vous bien lu les NPA ? Tout y est dit !:

    AMC OPS.SPA.001.HEMS(b)(4) Helicopter emergency medical service operations
    (HEMS)
    OPERATING PROCEDURES
    1.5.2 HEMS Technical crew member
    The specific HEMS training programme for technical crew members who perform
    assigned duties relating to assisting the pilot in his duties should include the following items in addition to Part-OR:
    a. Duties in the HEMS role;
    b. Navigation (map reading, navigation aid principles and use);
    c. Operation of radio equipment;
    d. Use of onboard medical equipment;
    e. Preparing the helicopter and specialist medical equipment for subsequent HEMS departure;
    f. Instrument reading, warnings, use of normal and emergency check lists in assistance of the pilot as required;
    g. Basic understanding of the helicopter type in terms of location and design of normal and emergency systems and equipment;
    h. Crew coordination;
    i. Practice of response to HEMS call out;
    j. Conducting refuelling and rotors running refuelling;
    k. HEMS operating site selection and use;
    l. Techniques for handling patients, the medical consequences of air transport and some knowledge of hospital casualty reception;
    m. Marshalling signals;
    n. Underslung load operations as appropriate;
    o. Winch operations as appropriate;
    p. The dangers to self and others of rotor running helicopters including loading of patients;
    q. The use of the helicopter inter-communications system.

    GM2 OPS.SPA.001.HEMS(b)(4) Helicopter emergency medical service operations (HEMS)
    OPERATING PROCEDURES
    1. When the crew is composed of one pilot and one technical crew member, the latter should be seated in the front seat (co-pilot seat) during the flight, so as to be able to accomplish the tasks that the pilot-in-command may delegate, as necessary:
    a. Assistance in navigation;
    b. Assistance in radio communication/radio navigation means selection;
    d. Monitoring of parameters;
    e. Collision avoidance;
    f. Assistance in the selection of the landing site;
    g. Assistance in the detection of obstacles during approach and take-off phases.
    2. The pilot-in-command may also delegate to the technical crew member tasks on the ground:
    a. Assistance in preparing the helicopter and dedicated medical specialist equipment for subsequent HEMS departure.
    b. Assistance in the application of safety measures during ground operations with rotors turning (including: crowd control, embarking and disembarking of passengers, refuelling etc.).
    3. When a technical crew member is carried it is his/her primary task to assist the pilot-in- command. However, there are occasions when this may not be possible:
    a. At a HEMS operating site a pilot-in-command may be required to fetch additional medical supplies, the technical crew member may be left to give assistance to ill or injured persons whilst the pilot-in-command undertakes this flight. (This is to be regarded as exceptional and is only to be conducted at the discretion of the pilot-in-command, taking into account the dimensions and environment of the HEMS operating site.)
    b. After arriving at the HEMS Operating Site, the installation of the stretcher may preclude the technical crew member from occupying the front seat.
    c. The medical passenger requires the assistance of the technical crew member in flight.
    d. In the cases described in a., b. or c. above, reduction of operating minima contained in Table 1 of OPS.SPA.020.HEMS. (GM OPS.SPA.020.HEMS(a) HEMS Operating Minima
    REDUCED VISIBILITY. In the rule the ability to reduce the visibility for short periods has been included. This will allow the pilot-in-command to assess the risk of flying temporarily into reduced visibility against the need to provide emergency medical service, taking into account the advisory speeds included in the AMC. Since every situation is different it was not felt appropriate to define the short period in terms of absolute figures. It is for the pilot-in-command to assess the risk to third parties, the crew and the aircraft in comparison to the mission parameters, using the principles of GM OPS.SPA.001.HEMS(a).)should not be used.
    e. With the exception of a. above, a pilot-in-command should not land at a HEMS operating site without the technical crew member assisting from the front seat (co-pilot seat).
    4. When two pilots are carried, there is no requirement for a technical crew member, provided that the pilot non-flying (PNF) performs the aviation tasks of a technical crew member.

    Donc cela peut être donc, un(e) IDE, un(e) aide soignant(e), ou un(e) ambulancier(e).


    french kiss a écrit:Faudrait déjà que l'employeur fasse passer une visite PN aux crewmembers...
    Je considère que le crew Member doit être considéré comme un PN, car en plus des responsabilités paramédicales, il aide le pilote dans des fonctions aéronautiques (tout comme, mon cher Laurent, les PNC Laughing qui s'occupe de la sécurité à bord et des premiers secours à personne)

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  french kiss le Sam 25 Sep 2010 - 7:40

    en france, ils font déjà pas passer la visite PN aux treuillistes, tu crois pas qu'ils vont la faire passer aux crewmembers... T'as vu le prix que ca coûte toi ? On préfère se dire que la probabilité qu'un treuilliste soit épilléptique est trop faible pour que ça vaille le coup de dépenser de l'argent.

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  french kiss le Sam 25 Sep 2010 - 8:27

    Et je parle même pas des cotisations à la CRPN faut pas déconner non plus. Les seuls qui le font c'est MBH et il a fallu une catastrophe pour ça.

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  heli-samu le Sam 25 Sep 2010 - 9:33

    avez vous bien lu les NPA? Tout y est dit

    Oui mais encore une fois, la notion du parmedic en elle même est floue.. Dans ce cas, nos sapeurs pompiers avec leur Formation de premiers secours en équipe sont en quelques sorte des paramedics..

    Encore une fois, pour moi, ce n'est pas clairement un infirmier qui doit prendre la place gauche. Et de toute façon, encore une fois dans notre système de santé actuel, c'est IMPOSSIBLE !

    Si l'on reprend les NPA points par points:

    Use of onboard médical equipment : je pense que la plupart des pilotes SAMU savent utiliser (dans les fonctions basiques) les SAP, les respi, les monitor.. Un crewmember (non infirmier pour cet exemple) avec une formation adaptée a mettre en place, peut (n'étant par définition pas moins con qu'un autre) réussir a connaitre l'utilisation globale de ce matériel.

    Preparing the helicopter and specialist médical equipment : je ne sais pas comment cela se passe dans vos SAMU mais sur deux site, nous (pilotes et HCM) préparions les machines et les équipions nous même. Les équipes complétaient juste leurs sacs primaires.


    Practices of responses to HEMS call out : la encore pour moi une formation type AFGSU permet de répondre a cette attente. Pensez vous sincèrement qu'on demandera a un HCM de piquer ? A la limite un massage et un coup de main sur une prise en charge "simple" lors d'une inter avec plusieurs impliques...

    Techniques for handling patients, the medical conséquences of air transportation and some knowledges of hospital casualty réception: la manipulation et le brancardage, vous n'en faite pas tout les jours ? Vous avez été forme pour ? Encore une fois un AFGSU donne les bases et la formation dont je parle tout a l'heure complétera le reste.

    Je ne développe pas les derniers points car ils rentrent également dans le même cadre avec le fameux AFGSU.

    Encore une fois, je ne vois pas l'utilité d'un personnel purement médical devant.. Certes comme tu le dit copter les NPA sont la mais sont flous... (dans la formation de base et non le rôle du HCM). Tu évoques la possibilité de mettre un ambulancier. Ils ne me semble pas qu'outre un passage au CESU pour passer un AFGSU ou un équivalent, il ayant une formation paramédicale dédiée...

    Il ne faut pas oublier que ce HCM est calque sur le fonctionnement des systèmes de santés étrangers (anglais et allemand principalement) ou les infirmiers ne dépendent pas du service d'urgence et bien de l'opérateur.

    Dans notre cas, les SAMU partirons toujours avec une équipe médicale type : médecin + infirmier, tout deux issus du SAMU

    Seriez vous vraiment a l'aise d'avoir a cote de vous un(e) IDE ou un(e) aide-soignant(e) qui maitrise parfaitement (ou presque) le cote paramedic mais ne connais que dalle aux helicos (et qui va se mettre a devenir aussi blanc que sa tenue SMUR quand un voyant s'allume) ?

    Non je pense qu'il faut être réaliste.

    Il faut partir des maintenants sur de bonnes bases sérieuses et en considérant les textes.

    A mes yeux, soit on reforme tout le système de sorte que les infirmiers ne dépendent plus des SAMU et puisse voler comme HCM comme chez nos copains allemands ou anglais, ce qui couterait une fortune, ferait gueuler bien du monde et ne serait pas vraiment utile puisque je reste persuade que les SAMU refuseraient de ne pas faite monter leur IDE ou IADE a bord, soit on prend qqn de formation aéro, qu'on forme via l'AFGSU aux bases de la prise en charge et de la manipulation ton aura quelqu'un qui en plus de pouvoir aider l'équipe a certains moments pourra vraiment se rendre utile a bord sans être un sac de sable qui regarde le paysage et ne comprend rien de ce qui se passe.

    Cette notion du paramedic étant floue pour moi, je pense que le dernier cas que je cite rentre dans les NPA.

    Au final les SAMU continuent d'envoyer leurs équipes complètes, le deuxième membre dequipage est la, il a une culture aéro et il peut via l'AFGSU répondre aux exigences des NPA.

    De plus, cela me parait assez évident de mettre une personne issue de formation aéro.. Personnellement cela me ferait bien chier de mettre tape quelques années de formation aéro pour voir la place gauche d'un helico être d'office occupée par quelqu'un issu du médical. C'est un peu comme si avec un diplôme de garagiste on pouvait directement travailler comme médecin.

    Enfin personnellement, ca me parait quelques peu absurde, mais bon Smile

    Mais rassurez vous, vous en aurez toujours des jolies petites infirmières a bord Wink


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  french kiss le Sam 25 Sep 2010 - 10:38

    y a un truc qui va pas dans cette histoire et ce dans les deux sens :
    un mécano ou un pilote avec un background aéro va devoir apprendre (selon le référentiel précité) l'environnement médical
    un médic avec un background sanitaire va devoir apprendre (toujours selon le référentiel) l'environnement aéro.

    alors si on développe un peu : ca donne : des mécano avec 10 ans d'expé n'ont pas aux yeux de 'Autorité l'expérience suffisante pour libérer une machine et là, par la magie des institution, un paramedic va apprendre a faire la radio, dérouler une C/L, connaitre le fonctionnement et l'architecture des systèmes,... fantastique non ? Avec, en prime un pourcentage de la population des médics fippés en vol au passage...
    dans l'autre sens, on va avoir des mécanos avec une culture sanitaire bien évidemment irréprochable (alcoolisme, ... humour) à qui ont va demander de poser des perfs, choquer des patients (oui, il risquent de les choquer mais par leur comportement... humour again) doser des seringues, piquer les patients... Quand on connaît la susceptibilité du milieu médical, je pense qu'on va bien se marrer !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 25 Sep 2010 - 11:12

    "Helisamu", comme tu l'as cité dans les autres pays il s'agit d'un infirmier. La réglementation a été calquée sur ce que faisait ces pays. Mais bien-sûr en France on ne fait pas comme les autres.

    J'en reviens donc à la création d'une entité dédiée aux transports sanitaires héliportées, et là il n'y aura plus aucun soucis.

    Avons nous ENCORE le poids suffisant pour faire changer les choses ? J'en doute. Il avait eu pourtant assez de temps quand des commentaires ont été demandés suite à la parution des NPA, mais peu voir personne n'a dénié répondre ou donner son avis.

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  heli-samu le Sam 25 Sep 2010 - 11:47

    Pensez vous sincèrement que le crew member va piquer et poser des perfs ?

    Moi sincèrement j'en doute... Je ne connais aucun crew member qui ait eu a le faire...

    Au passage ça a l'air d'être la joie sur ta base avec les mécanos...





    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  french kiss le Sam 25 Sep 2010 - 12:00

    humour,crew, humour. Y a autant d'alcoolique chez les pil que les mec, que les inf, que les docs, que les avocats, que les politiques, ...

    Et de toute façon, la piqûre est un acte médical

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  heli-samu le Sam 25 Sep 2010 - 12:23

    On va en débattre autour d'un verre Wink ?

    You takes the apéro ? (ouais il faut se mettre a l'anglais)


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  french kiss le Sam 25 Sep 2010 - 12:31

    pastis un jour, pastis toujours Smile
    Je vois que tu connais tes classiques !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 25 Sep 2010 - 12:32

    heli-samu a écrit:Pensez vous sincèrement que le crew member va piquer et poser des perfs ?

    Moi sincèrement j'en doute... Je ne connais aucun crew member qui ait eu a le faire...

    La raison pour laquelle ils ne le font pas c'est peut être parce qu'ils ne correspondent pas à la définition exacte du Crew Member.
    Un PPL, un mécano, un infirmier à la retraite (donc plus en activité), et un CPL H en retraite (donc encore plus en activité) ne sont pas par définition un crew member.
    Dans les textes ils sont habilités et fait partie de ses fonctions pour assister le médecin, donc par définition poser des perfusions (the technical crew member may be left to give assistance to ill or injured persons; The medical passenger requires the assistance of the technical crew member in flight).


    Dernière édition par copter le Sam 25 Sep 2010 - 12:49, édité 1 fois

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  french kiss le Sam 25 Sep 2010 - 12:36

    copter a écrit:"Helisamu", comme tu l'as cité dans les autres pays il s'agit d'un infirmier. La réglementation a été calquée sur ce que faisait ces pays. Mais bien-sûr en France on ne fait pas comme les autres.

    J'en reviens donc à la création d'une entité dédiée aux transports sanitaires héliportées, et là il n'y aura plus aucun soucis.

    Avons nous ENCORE le poids suffisant pour faire changer les choses ? J'en doute. Il avait eu pourtant assez de temps quand des commentaires ont été demandés suite à la parution des NPA, mais peu voir personne n'a dénié répondre ou donner son avis.

    L'ALAT a externalisé une partie de ses activités, la SC est en train doucement de faire la même chose (maintenance externalisée dans 5 ans ?). Qui dit que dans 5 ans, allez, 10, nous ne seront pas sur le même shéma pour le sanitaire ? D'ailleurs, le sujet a déjà été évoqué mais le SNEH s'y est opposé (on parlait d'une entité nationale avec un pool de PN d'état exploitant des appareils fournis et entretenus par des boîtes privées pour éviter les conflits d'interêts). Les caisses sont vides, et ça, ca change tout.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Sam 25 Sep 2010 - 12:52

    french kiss a écrit:Les caisses sont vides, et ça, ca change tout.

    Vides ! L'argent actuel dédiées aux hélicos blancs ne pourraient ils pas être mis à disposition de cette entité avec participation également des "Mutuelles de France".

    BSR 51
    Découverte
    Découverte

    Localisation : 51430 Tinqueux
    Date d'inscription : 13/12/2009
    Messages : 12

    HEMS crew member

    Message  BSR 51 le Mar 1 Fév 2011 - 17:27

    Mettons un peu d'ordre concernant la société non française mais de la communauté européenne travaillant sur le territoire national en SMUH pour ne pas la citer. La BCA (Aviation civile belge) a imposé à cette société travaillant sur le territoire français de respecter JAR OPS 3, peut être sous la pression du SNEH ???

    Concernant le personnel : il est sous contrat français, cotise aux différents organismes sociaux français dont la CRPN sans inscription aux Registres du PN, non obligatoire aujourd'hui.
    La formation : - stage de formation société ''HEMS crew member''; - stage CRM société; une journée de formation sur site et une visite médicale du travail.
    A ce jour, le HEMS crew member n'a aucun statut en France
    A noter que l'infirmier n'est pas en retraite. Du secteur public il est passé au secteur privé tout simplement.

    Les textes de l'EASA concernant cette profession sont d'une spécification européenne. D'une façon générale en Europe, le personnel médical est du secteur privé faisant partie intégrale de l'équipage. En France, l'équipage est du secteur privé et l'équipe médicale du secteur public composée d'un médecin et d'un infirmier. A la DGAC de rédiger ces textes en une spécification française.

    A la réunion du Conseil du PN en date du 8 novembre 2010, nous avons demandé lors du projet de modification de l'Arrêté du 23 septembre 1999 de l'OPS 3, sous-partie ''Equipage de conduite'' d'introduire le PNT complémentaire de bord. Seul le Ministère de la Défense nous a soutenu. Un groupe de travail devait se réunir avant la fin d'année 2010 mais toujours pas de convocation.

    Nous déposerons prochainement lors d'une réunion de la Commission nationale mixte un ordre du jour pour introduire dans notre Convention collective n° 3288 ce membre d'équipage et la modification de la grille des salaires en fonction de la notion d'équipage : Commandant de bord, Co pilote et Membre d'équipage.

    Aéronautiquement

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  vanhoute le Mar 1 Fév 2011 - 17:48

    BSR 51 a écrit:
    [...]
    A la réunion du Conseil du PN en date du 8 novembre 2010, nous avons demandé lors du projet de modification de l'Arrêté du 23 septembre 1999 de l'OPS 3, sous-partie ''Equipage de conduite'' d'introduire le PNT complémentaire de bord. Seul le Ministère de la Défense nous a soutenu. Un groupe de travail devait se réunir avant la fin d'année 2010 mais toujours pas de convocation.

    Nous déposerons prochainement lors d'une réunion de la Commission nationale mixte un ordre du jour pour introduire dans notre Convention collective n° 3288 ce membre d'équipage et la modification de la grille des salaires en fonction de la notion d'équipage : Commandant de bord, Co pilote et Membre d'équipage.
    Merci pour toutes ces informations ! Espérons que ça bouge rapidement...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  Capitaine flamme le Dim 13 Fév 2011 - 9:59

    Info ou intox ,je ne vais pas me prononcer ni révéler mes sources ! Very Happy pas d ennuis avec la maréchaussée comme on dit ! Wink

    L application de 2012 est repousse en 2014 pour l équipage a 2 et entre 2012 et 2014 ,discutions pour savoir ce que l ensemble des acteurs désirent......Par contre en 2012 mise en place de nouvelles règles pour la prorogation des QT et examen sur la connaissance des textes européens. IL est certain qu avec cela ,on va améliorer la sécurité des vols ! geek ,je vais nettement me sentir plus sure de moi avec ces nouvelles connaissances ,je me sens déjà beaucoup mieux avec ma nouvelle sacoche anti feu qui se ballade dans mes pieds parce que je ne sais pas ou la mettre ! elephant
    Oui il n y a pas a dire ,notre administration de tutelle si on en a une, nous écoute,et je ne pensais pas qu il y avait eu autant de pilote se plaignant de ne pas connaitre la règlementation européenne dans le projet "Translation" c est certainement un coup d overlord ,il va falloir que je lui en parle ! lol! king geek Sleep

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  vanhoute le Dim 13 Fév 2011 - 10:11

    Capitaine flamme a écrit: Info ou intox ,je ne vais pas me prononcer ni révéler mes sources ! Very Happy pas d ennuis avec la maréchaussée comme on dit ! Wink
    Donc, tu ne sais rien, c'est ça ? Désolé mais sans source de référence (même un article dans le Canard Enchaîné par exemple...), on n'avance pas dans la situation actuelle...
    Par contre, je vais faire réaliser un écusson spécial pour toi avec un énorme smiley dessus car tu sembles beaucoup les apprécier...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  copter le Dim 13 Fév 2011 - 10:28

    Source patronale sûrement. Wink

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  LECIVIL le Dim 13 Fév 2011 - 11:03

    La source ne serait elle pas la réunion instructeur de dax il y a quelques jours ? car j'ai eu vent des même info que toi sur les évolutions de 2012. alien
    Les textes français notamment sur l'évolution SMUH sont actuellement en cours d'écriture et ne seront pas finis avant 2012 !
    Puis la validation sur le plan Français et Européen avec moultes signatures prendra un certain temps, donc probablement l'application n'arrivera pas avant 2014 voir 2015. Voila ce que le vent soufflant de Dax distillat dans mes oreilles. Michel.
    PS: moi aussi j'aime bien les smiley. Very Happy

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  overlord le Dim 13 Fév 2011 - 11:46

    Capitaine flamme a écrit:Oui il n y a pas a dire ,notre administration de tutelle si on en a une, nous écoute,et je ne pensais pas qu il y avait eu autant de pilote se plaignant de ne pas connaitre la règlementation européenne dans le projet "Translation" c est certainement un coup d overlord ,il va falloir que je lui en parle ! lol! king geek Sleep
    J'écoute...

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  Capitaine flamme le Dim 13 Fév 2011 - 12:52

    Pour répondre sur les smileys ,je dirai que plus la situation devient risible et prévisible vue nos institutions quelle qu elles soient plus je les aime malheureusement pour moi ! Very Happy
    Le civil a aussi le même son de cloche même si je le reconnais ce n est qu un son .......(Désolé pas de smileys avec un son ,enfin sauf celui la
    Sleep que je réserve d habitude a mon institution préférée!....)

    Pour Overlord c était juste une blague car on le met souvent en cause quand ,il ne va pas dans le même sens que beaucoup....... Wink et que l on peut a tord je pense, comme le dit copter lui prêter des sources patronales ! bounce

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  overlord le Dim 13 Fév 2011 - 13:06

    Capitaine flamme a écrit:Pour Overlord c était juste une blague car on le met souvent en cause quand ,il ne va pas dans le même sens que beaucoup....... Wink et que l on peut a tord je pense, comme le dit copter lui prêter des sources patronales ! bounce
    C'est bien..
    Concernant le projet translation, de mémoire, pas vu de questions concernant la complexité de la réglementation européenne, dont d’ailleurs ceux qui l’ont en charge ont également bien du mal à interpréter !


    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  T4 le Dim 13 Fév 2011 - 17:50

    LECIVIL a écrit:La source ne serait elle pas la réunion instructeur de dax il y a quelques jours ? car j'ai eu vent des même info que toi sur les évolutions de 2012. alien
    Les textes français notamment sur l'évolution SMUH sont actuellement en cours d'écriture et ne seront pas finis avant 2012 !
    Puis la validation sur le plan Français et Européen avec moultes signatures prendra un certain temps, donc probablement l'application n'arrivera pas avant 2014 voir 2015. Voila ce que le vent soufflant de Dax distillat dans mes oreilles. Michel.
    PS: moi aussi j'aime bien les smiley. Very Happy

    Ce n'est pas ce que j'ai entendu et je n'ai pas non plus entendu parlé de SMUH et des évolutions réglementaires.
    Je crois qu'il faut faire attention à ce que colporte le vent!

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  LECIVIL le Dim 13 Fév 2011 - 19:51

    Ce que le vent ma dit et d'autre bruit de couloirs était pour moi parfaitement possible, toutefois ce n'est qu'un bruit comme je l'ai écris et d'ailleurs je ne peux pas le confirmer étant donné que je n'étais pas présent a la dite réunion. Exclamation


    Dernière édition par LECIVIL le Lun 14 Fév 2011 - 17:10, édité 1 fois

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  Capitaine flamme le Lun 14 Fév 2011 - 10:55

    Bon nous voila donc malheureusement dans la même situation d attente ... Rolling Eyes

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  LECIVIL le Lun 14 Fév 2011 - 20:01

    Et bien com d'hab attendons. alien alien alien alien alien alien clown

    Contenu sponsorisé

    Re: Volons heureux, volons à deux : conclusion ?

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:26


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 22:26