S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Nicolas Letellier, missionné par l'ARS pour rationaliser le plan hélicoptère de la Région Bourgogne-Franche-Comté

    Partagez
    avatar
    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1616

    Nicolas Letellier, missionné par l'ARS pour rationaliser le plan hélicoptère de la Région Bourgogne-Franche-Comté

    Message  copter le Ven 24 Aoû 2018 - 14:58

    Nicolas Letellier, missionné par l'ARS pour rationaliser le plan hélicoptère de la Région : "Nous devons agir pour le bien commun"

    Ancien patron du Samu et du service de réanimation de l’hôpital de Dreux, Nicolas Letellier a été nommé, le 1er août, par l’Agence régionale de santé de Bourgogne­-Franche-Comté (ARS), pour une mission de six mois. Elle a pour but d’étudier la façon de rationaliser le plan hélicoptères sanitaires de notre grande région.

    Ce domaine du transport sanitaire par hélicoptère, Nicolas Letellier le connaît bien. Il fut, pendant une vingtaine d’années, président de l’association française des médecins utilisateurs d’ hélicoptères sanitaires. Une expérience qui, ajoutée à celle de l’hôpital de Dreux, offre un recul très précieux.

    Quel est l’objectif de votre mission ?

    Les élus de la région nivernaise se sont plaints, à juste titre, qu’ils étaient les laissés pour compte en matière de transport sanitaire par hélicoptère. Les plus proches sont à Châteauroux et Dijon. Le souci est celui de l’égalité des chances en matière de soins spécifiques. La grande politique nationale est la concentration des plateaux techniques. Mais cela a pour effet évident d’éloigner des centres d’expertise les patients qui en ont besoin. Il est donc indispensable de rationaliser les moyens de transport sanitaire, dans un souci de cohérence. Il n’est pas normal qu’au départ de Nevers, on ne soit pas à trente minutes d’un de ces plateaux techniques. Rationaliser ces moyens de transport sanitaire, c’est également contribuer aux solutions contre les déserts médicaux. Nous devons agir dans le souci d’égalité des chances pour les patients.

    Sur quelles bases travaillez-vous ?

    Nous avons commencé, avec l’ARS, à évaluer le plus objectivement les besoins en transport sanitaire des populations. Il nous faut déterminer le poids de ces besoins et ensuite déterminer comment les faire correspondre avec un système rationnel. L’analyse doit se faire dans la globalité et non pas établissement par établissement. Il faut mettre en place un maillage intelligent. Il ne faut surtout pas considérer l’hélicoptère comme un jouet, mais comme un instrument de distribution du juste soin. Nous devons agir pour le bien commun. Ce qui nous intéresse, c’est, avant toute chose, le bien du patient.

    Cela pourrait-il se traduire par le fait qu’un hélicoptère soit basé à Nevers ?


    Ma mission vient tout juste de commencer. Je ne peux pas et  je ne veux pas avancer une solution ou une hypothèse pour le moment. J’écoute, beaucoup, j’analyse. Je rencontre, notamment, tous les responsables des établissements hospitaliers de la Région qui disposent d’un hélicoptère de transport sanitaire et je leur demande comment ils l’utilisent.

    Dans notre région Bourgogne-Franche-Comté, il  y en a quatre du Samu, à Besançon, Chalon-sur-Saône, Dijon et Auxerre. S’y ajoute celui de la sécurité civile, basé à Besançon.

    Source: https://www-lejdc-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.lejdc.fr/amp/nevers/sante/2018/08/23/nicolas-letellier-missionne-par-l-ars-pour-rationaliser-le-plan-helicoptere-de-la-region-nous-devons-agir-pour-le-bien-commun_12958186.html

      La date/heure actuelle est Sam 19 Jan 2019 - 12:58