S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Communication

    Partagez

    GC
    Premiers pas
    Premiers pas

    Date d'inscription : 20/04/2010
    Messages : 4

    Communication

    Message  GC le Mar 4 Mai 2010 - 7:19

    Bonjour,

    Un langage entre le pilote et le personnel chargé de la sécurité existe-t-il ?
    Si oui, quel est-il, notamment en cas de procédures d'urgence ?
    je pense à l'autorisation d'intervenir dans le cas d'un feu de turbine.
    Le pilote le voit-il toujours ou comment faire quand c'est le personnel au sol qui s'en apperçoit ?

    Quels sont les matériels de lutte contre l'incendie se trouvant à bord ?

    Merci.

    Bonne journée

    GC

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Communication

    Message  copter le Mar 4 Mai 2010 - 11:58

    GC a écrit:Un langage entre le pilote et le personnel chargé de la sécurité existe-t-il ?
    Pour mon cas NON. Ma régulation appelle le service de l'hôpital receveur qui lui contacte le service incendie/sécurité (car sur des petits hôpitaux il n'y a pas de service incendie, juste le service technique). Il y a de temps en temps des ratés ou la sécurité est bien prévenue mais ne vient pas.
    GC a écrit:Si oui, quel est-il, notamment en cas de procédures d'urgence ?
    De laisser cramer la machine, et si il y a du personnel à bord, de faire le nécessaire pour évacuer le personnel de bord bloqué.
    GC a écrit:je pense à l'autorisation d'intervenir dans le cas d'un feu de turbine.
    Le pilote le voit-il toujours ou comment faire quand c'est le personnel au sol qui s'en apperçoit ?
    Il existe une alarme visuelle sur la planche de bord qui s'allume suivant le moteur, droit ou gauche. Il existe des extincteurs interne et des robinets coupe feu qui permettent l'extinction d'un feu moteur. A titre d'info si j'ai un feu moteur en vol je suis la procédure d'arrêt avec le robinet coupe feu et extincteur pour un posé ensuite, si problème résolu, sur un aérodrome ou aéroport.
    GC a écrit:Quels sont les matériels de lutte contre l'incendie se trouvant à bord ?
    Il faut distinguer le type de feu. Il peut avoir un feu moteur, de BTP (boitier de transmission principale), et feu cabine (d'origine électrique). Pour le feu moteur et BTP, j'ai répondu plus haut. Pour le feu cabine, nous sommes équipés (je parle pour mon cas) d'un extincteur au fréon.

    GC
    Premiers pas
    Premiers pas

    Date d'inscription : 20/04/2010
    Messages : 4

    Re: Communication

    Message  GC le Mer 5 Mai 2010 - 10:33

    MERCI BCP

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Communication

    Message  Capitaine flamme le Jeu 6 Mai 2010 - 9:44

    Idem pour moi ,je pense que copter a bien resume la situation.....

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Communication

    Message  overlord le Lun 25 Oct 2010 - 22:32

    GC a écrit:Bonjour,
    Un langage entre le pilote et le personnel chargé de la sécurité existe-t-il ?
    OUi, en fait, il existe un code de communication OACI par gestes, bien que peu adapté pour les Hélistations, il permet a minima un dialogue simple entre le pilote et les agents de sécurité dès lors qu’ils sont présents.
    La communication par gestes de la main, n’est pas nouvelle, il peut être utile en cas de dégradation de la situation.
    Je suis d’ailleurs en train de réfléchir à ce problème et pense proposer quelque chose à la DGAC…

    karl40
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : le Sud
    Date d'inscription : 17/08/2012
    Messages : 48

    communication sur l'hélistation

    Message  karl40 le Mar 21 Aoû 2012 - 8:40

    bonjour,
    petit retour d’expérience,
    construction du nouveau bâtiment des urgences il y a 5 ans, avec une hélisation en terrasse et ascenseur direct sur le service déchoc des urgences, 2 étages en dessous, une vraie cage d'ascenseur, pas une boite qui sort de la terrasse après le posé de l'appareil...
    un agent de sécurité incendie du centre hospitalier est présent a chaque posé.
    avec l'aide du chef de la sécurité, j'ai profité du "tout beau, tout neuf" , pour mettre en place a chaque posé sur l'hélisation, le port d'un portatif aéro par cet agent de sécurité, le portatif est un Icom ICA2F bloqué sur la freq 122,975 MHz.
    la procédure est pour lui : il monte sur l'hélisation, en vérifie la surface, l’éclairage (qui a posé des problèmes d’étanchéité de nombreux mois...) ouvre la vanne générale incendie et vérif du dispositif pour recueillir les eaux de ruissellement de la plateforme et des hydrocarbures,puis test radio avec le Samu sur 122,975, souvent l'appareil en approche, écoutant cet échange radio, en profite affiner son ETA
    Pour autant, nous n'avons rien inventé, Bayonne ou Bordeaux ont le même système sur leurs hélisations.
    A+


    l.alliata
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Au bord de l'eau
    Date d'inscription : 04/11/2009
    Messages : 141

    Re: Communication

    Message  l.alliata le Mar 21 Aoû 2012 - 9:39

    Sur frejus, quand l hélico est sur la Dz de l'hopital, un gros extincteur roulant, ainsi qu'un personnel de sécurité, reste a proximité de l'hélico jusqu'à son départ, prêt à intervenir dans le cas d'un éventuel incendie

    karl40
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : le Sud
    Date d'inscription : 17/08/2012
    Messages : 48

    com sur dz

    Message  karl40 le Mar 21 Aoû 2012 - 9:58

    oui ,ça c'est le minimum, mais si prob en phase de décollage ou atterrissage, a part le visuel, rien d'autre...

    karl40
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : le Sud
    Date d'inscription : 17/08/2012
    Messages : 48

    guidage hélico a partir du sol

    Message  karl40 le Mar 21 Aoû 2012 - 10:18

    je viens de retrouver notre procédure de guidage a partir du sol, la aussi rien de bien nouveau, c'est une fusion de différentes procédures trouvées sur le net...
    Fichiers joints
    helico.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (94 Ko) Téléchargé 11 fois

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Communication

    Message  overlord le Mar 21 Aoû 2012 - 11:00

    karl40 a écrit:je viens de retrouver notre procédure de guidage a partir du sol, la aussi rien de bien nouveau, c'est une fusion de différentes procédures trouvées sur le net...
    Ok, des évidences, du bon sens...
    Cela dit, une remarque tout de même, 13m de diamètre c'est le minimum, pour éditer une norme minimale à destination de personnes susceptibles de trouver une aire de poser pour un hélicoptère du SAMU et non de la sécurité civile…
    Il me semble plus judicieux de s’en tenir aux deux diamètres rotor, ce qui n'est déjà pas si grand lorsqu'il y a des obstacles à proximité, pour des documents diffuser vers du personnel non spécifiquement avisé.
    Il vaut mieux se rapprocher du cercle circonscrit au carré de 15 x 15, comme ça, c'est plus conforme à la règle.
    Enfin, c'est pour la forme, le fond, c'est très bien...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Communication

    Message  vanhoute le Mar 21 Aoû 2012 - 14:09

    karl40 a écrit:
    un agent de sécurité incendie du centre hospitalier est présent a chaque posé.
    avec l'aide du chef de la sécurité, j'ai profité du "tout beau, tout neuf" , pour mettre en place a chaque posé sur l'hélisation, le port d'un portatif aéro par cet agent de sécurité, le portatif est un Icom ICA2F bloqué sur la freq 122,975 MHz.
    la procédure est pour lui : il monte sur l'hélisation, en vérifie la surface, l’éclairage (qui a posé des problèmes d’étanchéité de nombreux mois...) ouvre la vanne générale incendie et vérif du dispositif pour recueillir les eaux de ruissellement de la plateforme et des hydrocarbures,puis test radio avec le Samu sur 122,975, souvent l'appareil en approche, écoutant cet échange radio, en profite affiner son ETA
    Pour autant, nous n'avons rien inventé, Bayonne ou Bordeaux ont le même système sur leurs hélisations.
    Le rêve ! C'est impeccable...
    Voici la procédure incendie sur le toit du CH de Dijon :


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    karl40
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : le Sud
    Date d'inscription : 17/08/2012
    Messages : 48

    dijon c'est une hélisurface non !!!! ouaff, ouaff....

    Message  karl40 le Mar 21 Aoû 2012 - 16:45

    pourtant Dijon, c'est un gros hôpital, Catégorie : CHRU (Centre hospitalier régional universitaire) ils doivent avoir un service sécurité incendie interne balaise,
    la photo parle d'elle même, que dit la DGAC ? peut être qu'un agent secu n'est pas obligatoire en terrasse.


    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Communication

    Message  overlord le Mar 21 Aoû 2012 - 17:30

    karl40 a écrit:pourtant Dijon, c'est un gros hôpital, Catégorie : CHRU (Centre hospitalier régional universitaire) ils doivent avoir un service sécurité incendie interne balaise,
    la photo parle d'elle même, que dit la DGAC ? peut être qu'un agent secu n'est pas obligatoire en terrasse.

    Ayant quelque peu étudié le problème pour certains sites, si je peux me permettre, ce n’est pas que dit la DGAC totalement transparente de ce côté-là, mais que dit le préfet !ce qui n'est pas du tout le même chose...
    C’est le préfet, premier représentant de l’état qui établit, in fine, sur conseils avisés, les règles d'exploitation de la plate-forme crée, dans ses arrêtés de création mais surtout dans celui de mise en service.
    C’est dans ces documents officiels, publiés au JO, le plus souvent assez difficile à obtenir pour certains hôpitaux (car dérangeant), que la présence ou non du service de sécurité est exigée.
    Autrement dit, si le service technique de l’hôpital n’envoie pas de personnel pour les mouvements hélicoptères, mais que l’arrêté de mise en service ou de création l’exige, le responsable en cas de pépin est clairement l’exploitant hospitalier qui est tenu de respecter les consignes aéronautiques précisées notamment par la DAC de tutelle.
    N’oublions pas que le directeur de l’hôpital est depuis peu, le directeur de l’aérodrome matérialisé par l’hélistations au sol ou en terrasse, ni plus ni moins.
    Pour les hélistations en terrasse avec bien entendu du public dans le bâtiment il est quasiment impossible en matière de règle que le personnel de sécurité de l’hôpital ne soit pas invité pour les mouvements hélicoptères…
    Tous les systèmes automatiques, avec des becs d’incendie sans personnel ne sont que des pis-aller, des interprétations locales, sorte de lumbago à la réglementation en vigueur pour des basses logiques douteuses de coût de personnel !
    La première chose à faire par le chef de base, est de demander au service technique de l’hôpital, les arrêtés de création et de mise en service.
    Ensuite, s'il est stipulé que le service de sécurité doit être présent, le faire remarquer par écrit pour interpeller les consciences et la chefferie.
    En principe après cela ne traîne plus…

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Communication

    Message  vanhoute le Mar 21 Aoû 2012 - 18:40

    overlord a écrit:
    karl40 a écrit:pourtant Dijon, c'est un gros hôpital, Catégorie : CHRU (Centre hospitalier régional universitaire) ils doivent avoir un service sécurité incendie interne balaise,
    la photo parle d'elle même, que dit la DGAC ? peut être qu'un agent secu n'est pas obligatoire en terrasse.
    La première chose à faire par le chef de base, est de demander au service technique de l’hôpital, les arrêtés de création et de mise en service.
    Ensuite, s'il est stipulé que le service de sécurité doit être présent, le faire remarquer par écrit pour interpeller les consciences et la chefferie.
    En principe après cela ne traîne plus…
    Le problème a été maintes fois soulevé, il a même fait la une de la presse locale !
    L'arrêté préfectoral ne faisant pas état de personnel, le directeur de l'hôpital ne s'en inquiète pas.
    Et l'avis des pilotes n'est pas pris en compte...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Communication

    Message  overlord le Mar 21 Aoû 2012 - 18:59

    vanhoute a écrit:Le problème a été maintes fois soulevé, il a même fait la une de la presse locale !
    L'arrêté préfectoral ne faisant pas état de personnel, le directeur de l'hôpital ne s'en inquiète pas.
    Et l'avis des pilotes n'est pas pris en compte...
    l’arrêté préfectoral de mise en service ne précise pas la présence effective du personnel de sécurité pour les manœuvres hélicoptère ?
    Tu as pu lire des deux arrêtés en question ! (création et mise en service)
    Sinon ils sont aussi sur les actes administratifs du département.
    C’est bien une Hélistation en terrasse ?

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Communication

    Message  vanhoute le Mer 22 Aoû 2012 - 6:16

    overlord a écrit:
    Tu as pu lire des deux arrêtés en question ! (création et mise en service)
    Sinon ils sont aussi sur les actes administratifs du département.
    C’est bien une Hélistation en terrasse ?
    C'est bien une hélistation en terrasse, et voici un extrait de l'arrêté de création :
    Arrêté préfectoral portant création d'hélistation du 10/01/11
    Artcile 7 : En matière de sécurité incendie, le créateur devra mettre en place sur l'hélistation des moyens adaptés et une organisation adaptée à la lutte contre l'incendie qui se déclencherait en cas d'accident ou d'incident d'hélicoptère, notamment par inflammation de carburant qui se déverse.
    Les lieux sont en zone de compétence du Commissariat de Sécurité Publique de Dijon.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Communication

    Message  copter le Mer 22 Aoû 2012 - 6:58

    vanhoute a écrit:Arrêté préfectoral portant création d'hélistation du 10/01/11
    Artcile 7 : En matière de sécurité incendie, le créateur devra mettre en place sur l'hélistation des moyens adaptés et une organisation adaptée à la lutte contre l'incendie qui se déclencherait en cas d'accident ou d'incident d'hélicoptère, notamment par inflammation de carburant qui se déverse.
    Les lieux sont en zone de compétence du Commissariat de Sécurité Publique de Dijon.

    Cela veut tout dire et rien dire en même temps. Rien ne précise si il faut la présence ou non d'un personnel, ainsi que le type de matériel.

    Pour mon cas, il n'y a aucun personnel qui est présent lors de nos manœuvres. En revanche, lorsqu'il s'agit d'hélicoptères extérieurs il y a du personnel. Allez comprendre pourquoi ?
    Autre problème: Lorsque que le personnel est présent, est il formé à l'extinction d'un feu d'hélicoptère, et a t'il tout le matériel adéquate à l'extinction de ce type d'engin ?
    L'éternel problème Franco-Français, l'attentisme. Il faudra attendre un feu pour que l'administration, et plus spécialement les hôpitaux prennent le "taureau par les cornes" pour mettre en conformité et sécurité leurs DZ.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Communication

    Message  overlord le Mer 22 Aoû 2012 - 7:16

    vanhoute a écrit:
    C'est bien une hélistation en terrasse, et voici un extrait de l'arrêté de création :
    Arrêté préfectoral portant création d'hélistation du 10/01/11
    Artcile 7 : En matière de sécurité incendie, le créateur devra mettre en place sur l'hélistation des moyens adaptés et une organisation adaptée à la lutte contre l'incendie qui se déclencherait en cas d'accident ou d'incident d'hélicoptère, notamment par inflammation de carburant qui se déverse.
    Les lieux sont en zone de compétence du Commissariat de Sécurité Publique de Dijon.
    C'est bien ce que je craignais, l’arrêté de création autorise la construction de l'aire de poser dans l'emprise hospitalière, sorte de permis de construire, c'est assez différent en matière de règle administrative.
    Ce n'est que l’arrêté de mise en service qui autorise les hélicoptères à pouvoir utiliser le point de poser, après vérification par les services compétents et signature du Préfet, mais pas celui de création !
    C'est d'ailleurs sur cet arrêté (mise en service) et uniquement, qui par exemple, scelle les itinéraires (si il y en a) pour rejoindre le point de poser lorsque'il est en zone hostile habitée, domaine de responsabilité de la préfecture.
    Il faut que tu demandes l'arrêté de mise en service, s'il ne peut-être fournit c'est peut-être que lui indique autre chose ?
    Ou alors, c'est aussi possible, qu'il n'a pas été signé, cas aussi rencontré sur des hélistations actuellement fréquemment utilisées, comme le Kremlin-Bicêtre, on le cherche en tout cas... (rien que cela pour le capitale).

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Communication

    Message  vanhoute le Mer 22 Aoû 2012 - 7:22

    overlord a écrit:
    Ce n'est que l’arrêté de mise en service qui autorise les hélicoptères à pouvoir utiliser le point de poser, après vérification par les services compétents et signature du Préfet, mais pas celui de création !
    C'est d'ailleurs sur cet arrêté (mise en service) et uniquement, qui par exemple, scelle les itinéraires (si il y en a) pour rejoindre le point de poser lorsque'il est en zone hostile habitée, domaine de responsabilité de la préfecture.
    Il faut que tu demandes l'arrêté de mise en service, s'il ne peut-être fournit c'est peut-être que lui indique autre chose ?
    Ou alors, c'est aussi possible, qu'il n'a pas été signé, cas aussi rencontré sur des hélistations actuellement fréquemment utilisées, comme le Kremlin-Bicêtre, on le cherche en tout cas... (rien que cela pour le capitale).
    J'ai également l'arrêté de mise en service, qui définit uniquement les hélicoptères autorisés à se poser, sans mention aucune concernant la sécurité incendie (je ne parle même pas de l'accueil sur la DZ...).


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    seb1815
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Haut-Rhin
    Date d'inscription : 07/02/2011
    Messages : 67

    Re: Communication

    Message  seb1815 le Mer 22 Aoû 2012 - 7:28

    Et qu'en dit le CHSCT de l'établissement?
    Question annexe: la Gendarmerie des Transports Aériens, a-t-elle un avis ou un pouvoir là-dessus AVANT la survenue d'un accident ou d'un incident?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Communication

    Message  overlord le Mer 22 Aoû 2012 - 7:37

    vanhoute a écrit:J'ai également l'arrêté de mise en service, qui définit uniquement les hélicoptères autorisés à se poser, sans mention aucune concernant la sécurité incendie (je ne parle même pas de l'accueil sur la DZ...).
    Bon Ok,
    Alors là, cas d'espèce en la matière ou le minimum n'est pas respecté, cela existe aussi et c’est assez désolant !
    Mauvais conseil du préfet par l'autorité compétente en la matière à la mise en service !
    On ne devrait pas ou plus accepter ça, plus particulièrement lorsque l'Hélistation est en terrasse sur un bâtiment accueillant du public ?
    Il me semble avoir quelque chose sur ce problème spécifique ?
    On légifère plus facilement pour les risques de feu de poubelles, mais là c'est le vide pour un hélicoptère se posant sur un toit d’hôpital avec un patient !
    En revanche pour le matériel de sécurité incendie, c’est la surenchère, va comprendre Charles...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Communication

    Message  vanhoute le Mer 22 Aoû 2012 - 10:23

    seb1815 a écrit:Et qu'en dit le CHSCT de l'établissement?
    Bonne remarque, je vais voir pour que la question leur parvienne...
    seb1815 a écrit:Question annexe: la Gendarmerie des Transports Aériens, a-t-elle un avis ou un pouvoir là-dessus AVANT la survenue d'un accident ou d'un incident?
    Je ne sais pas si cela entre dans son domaine de compétences.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Communication

    Message  overlord le Mer 22 Aoû 2012 - 11:36

    vanhoute a écrit:
    seb1815 a écrit:Question annexe: la Gendarmerie des Transports Aériens, a-t-elle un avis ou un pouvoir là-dessus AVANT la survenue d'un accident ou d'un incident?
    Je ne sais pas si cela entre dans son domaine de compétences.
    Effectivement cette question n'entre pas dans le domaine de compétence de la brigade des transports aériens !
    En fait, c'est à la DAC d'agir en la circonstance, mais aussi à la direction de l'hôpital de comprendre qu'elle supportera la contradiction dès lors qu'il se passera quelque chose de désagréable sur son aire de poser hospitaliére !
    Elle est entre autres responsable de la sécurité de son aire de poser !
    C'est aussi une question de bon sens, mais ça, ce n'est pas inscrit dans la constitution...
    Pour info, c'était également le cas sur Rouen, ou personne ne montait sur le toit pour les mouvements hélicoptères. Impossible d'avoir l’arrêté de mise en service !
    C'est étonnamment et subitement réglé de puis peu ? Le binôme est désormais présent à chaque mouvement, pourquoi maintenant alors que cela dure depuis si longtemps (plus de cinq ans) ?
    Courriers !
    Sursaut de bon sens !
    Va savoir...

    Contenu sponsorisé

    Re: Communication

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:23


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 22:23