S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Securité des vols et retour d'experience!

    Partagez

    l.alliata
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Au bord de l'eau
    Date d'inscription : 04/11/2009
    Messages : 141

    Securité des vols et retour d'experience!

    Message  l.alliata le Dim 5 Sep 2010 - 14:41

    sujet sensible?

    Sécurité des Vols qui amènent à réfléchir à une nouvelle philosophie .
    -Tout ce qui ne coûte rien est accepté?
    - La Sécurité des Vols ne dépendrait QUE des pilotes?
    - Le gros défi actuel pour l’amélioration de
    la Sécurité des Vols = chasse aux pilotes
    déviants !

    Allez... lancez vous! c'est vous les pros de l'hélico médicalisé Wink

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  Capitaine flamme le Dim 5 Sep 2010 - 16:24

    Lorsque je me suis lance dans l armee ,j ai manque me faire virer ! Laughing alors place aux jeunes... lol!

    l.alliata
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Au bord de l'eau
    Date d'inscription : 04/11/2009
    Messages : 141

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  l.alliata le Dim 5 Sep 2010 - 17:44

    te faire virer???? Rolling Eyes ta couché avec la femme d'un gradé? Laughing Laughing Laughing

    place aux jeunes??

    n'est-ce pas les anciens qui peuvent apporter leur experience aux jeunes egalement? Wink

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    SV

    Message  overlord le Dim 5 Sep 2010 - 20:00

    l.alliata a écrit:sujet sensible?

    Sécurité des Vols qui amènent à réfléchir à une nouvelle philosophie .
    -Tout ce qui ne coûte rien est accepté?
    - La Sécurité des Vols ne dépendrait QUE des pilotes?
    - Le gros défi actuel pour l’amélioration de
    la Sécurité des Vols = chasse aux pilotes
    déviants !

    Allez... lancez vous! c'est vous les pros de l'hélico médicalisé Wink
    la réflexion est engagée depuis déjà un certain temps, mais le transport public en hélicoptère reste sûr, celui du transport médicalisé encore plus, les statistiques sont là pour le corroborer...
    La sécurité des vols reste une vision assez obscure souvent mal perçue et toujours ingrate pour celui qui en a la charge, le but étant bien évidemment de ne jamais y avoir à faire ! c’est assez simple de prime abord…
    Cela dit, les pilotes du SAMU en France sont seuls à bord, ils règlent donc leur problème en vol également seul et ne subissent pas plus d’accidents. L'auto contrôle des actions journallières est un bon exemple, il faut souvent ne compter que sur soit même.
    Nous avons vu ces dernières années la prise en compte du facteur humain se développer, s’immiscer progressivement dans les consciences, puis finalement devenir une sorte d’évidence ! en a t’il une part de responsabilité ?
    Il y a certainement une raison pour expliquer que les vols sanitaires ne produisent que très rarement d’événements graves, chacun y verra ses propres déductions.
    Pou rma part, cela peut provenir du peu de diversité de la technique de vol, de la bonne connaissance de la zone et de sa machine et aussi, du fait que les pilotes en général possèdent une bonne expérience professionnelle.
    On peut remarquer aussi que le fait d’être seul à bord ne produit pas plus d’accident que, lorsque il y a un équipage bien que les statistiques dans ce domaine restent assez aléatoires.
    On a tendance à admettre que c’est la procédure qui a nettement améliorée la sécurité générale des vols en fil des ans. Pour ma part, sans dénigrer l’intérêt des dites procédures qui permettent souvent d’éviter le sur accident, je pense que la fiabilité du matériel actuel est en grande partie responsable de cette nette amélioration, la différence entre les statistiques des bi et des monomoteur étant si mince…
    Bref, la sécurité des vols ne dépend pas que des pilotes mais de l’ensemble de la chaîne.
    A mon avis il n’y a pas de problème de pilotes déviants en tout cas pour le SAMU !

    l.alliata
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Au bord de l'eau
    Date d'inscription : 04/11/2009
    Messages : 141

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  l.alliata le Dim 5 Sep 2010 - 23:29


    alors pourquoi deux crash samu en 1997 . carcassonne et aurillac , les pilotes etaient seuls comme aujourdhui et sur mono !!!

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  Capitaine flamme le Lun 6 Sep 2010 - 8:06

    Il est vrai que je ne connais pas les crashs de 97,mais la zone n est pas facile ,alors le moindre souci ou le fait que le demi-tour ne soit pas vraiment pris en charge de façon claire et net par les societes ou les samus ,le probleme etant toujours de savoir "qui paye"(il y a deja eu un post amusant sur ce sujet) peu expliquer cela .Autrement je rejoins assez ce que dit overlord:"fiabilite technique (mono ou bi idem),connaissance de la zone et facilite de la mission dans 90 °/° des cas (mais il reste quand meme des missions compliquees mais ce n est pas une generalite) et experience des pilotes......

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  overlord le Lun 6 Sep 2010 - 10:52

    l.alliata a écrit:
    alors pourquoi deux crash samu en 1997 . carcassonne et aurillac , les pilotes etaient seuls comme aujourdhui et sur mono !!!
    Il ne faut pas dire ‘’pourquoi, ’’ mais plutôt ‘’comment’’ car il y aura toujours des crashs, mais comment cela a-t-il pu se passer, comment nous en sommes arrivés là ?
    C’est à mon avis la question qu’il faut se poser, celle qui peut permettre d’obtenir la réalité des occurrences qui ont malheureusement permis d’arriver à cette situation. Il faut lire le rapport d’enquête pour s’en faire une idée.
    Le fait qu’il y ait deux crashs sur une année, augmente significativement la statistique, mais cela ne veut pas dire que ce mode de transport devient dangereux, il ne faut pas tout mélanger.
    Cela dit, le facteur humain n’est pas dissociable de ces événements parfois tragiques, comme celui de la Corse ou pourtant, en bimoteur il y avait deux personnes devant ? on ne pourra jamais supprimer totalement cette éventualité.
    Il y a effectivement des missions plus complexes que d’autres et c’est justement là, que l’expérience du pilote est prépondérante, mais ceci n’est pas nouveau, il en a toujours été ainsi !
    Certains prendront la décision de le faire alors que d’autres ne le feront pas, et c’est bien normal, fonction de la perception du moment et de l’enjeu, en fonction de l’appréciation personnelle de ses possibilités techniques.
    Personne n’a jamais jeté la pierre à celui qui ne se sent pas de réaliser la mission et c’est bien normal sachant que le premier facteur prépondérant dans ce genre de problème est toujours celui de l’Humain…
    Bien entendu, cette posture décisionnelle ne s’entends que lors de missions ou l’enjeu est particulièrement bien défini, que l’affaire est entendue sur l’importance de l’utilisation de l’appareil, savant mélange de prise de décision et de responsabilité…


    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  french kiss le Lun 6 Sep 2010 - 17:17

    2002 : http://www.bea.aero/docspa/2002/f-dm020219/pdf/f-dm020219.pdf
    1994 : http://www.bea.aero/docspa/1994/f-gd940729/pdf/f-gd940729.pdf
    + les 3 crashs de la SS
    + tous les incidents accidents n'ayant pas donnés lieux à enquêtes.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  overlord le Lun 6 Sep 2010 - 18:06

    french kiss a écrit:2002 : http://www.bea.aero/docspa/2002/f-dm020219/pdf/f-dm020219.pdf
    1994 : http://www.bea.aero/docspa/1994/f-gd940729/pdf/f-gd940729.pdf
    + les 3 crashs de la SS
    + tous les incidents accidents n'ayant pas donnés lieux à enquêtes.
    Pour le ''piège à cons'' que représentent ces câbles de transbordement en montagne, je ne ferais pas de commentaire. Je dirais simplement qu’il est malheureusement, pratiquement impossible de convenir d’une conclusion tellement ce problème est par nature indéfinissable. Ces câbles sont pratiquement indétectables et même en sachant parfaitement où ils se trouvent, on peut un jour s’en prendre un !
    Pour le moteur unique du Bell, il semble que celui-ci avait a priori des signes de fatigue interne. Ceci peut venir du fait qu’il n’y a pas d’enregistreur de paramètres moteur et que les dépassements toujours possibles ne sont pas exploitables. L'idéal, c’est le FADEC, ça protège le moteur autant que faire se peut, viendra ensuite l'enregistreur des paramètres du moteur et là, tout se verra.
    Bien que cet accident plaide pour le Bi-moteur, il ne relève pas systématiquement d’un problème mécanique propre au moteur !
    En ce qui concerne les autres Crash survenus en France par des sociétés également francaises, à ma connaissance, ils font tous l’objet d’une enquête, mais ils ne sont peut-être pas tous disponibles…

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  french kiss le Lun 6 Sep 2010 - 19:30

    La sécurité de vols ne se résume pas au crash. Elle est avant tout soumise à la philosophie de l'entreprise en ce domaine. Les retours d'expériences sont-ils encouragés ? Effectivement traité afin d'établir des statistiques internes ? LEs ASR sont-il transmis à l'administration ? Existe-il une diffusion interne et externe (constructeur) des incidents / pannes survenus en exploitation ?

    Dire que le SMUH est moins touché que le reste est-il si juste ? Il y a justement un édito en ce moment du président de l'HAI dans une revue FR qui explique que pour déterminer des ratios, il faut que les heures de vols réelles soient déclarées. C'est le même problème pour les incidents / accidents qui ne le sont parfois pas. Et qui ne peuvent donc être intégrés correctement.

    Les liens que j'ai mis sont là non pas pour mettre en avant tel ou tel raison à un crash mais pour démontrer qu'il y a des crashs qu'on ne connait pas, et des incidents qu'on ne connait pas non plus : passage IMC, collission aviaires, perte de références au posés de nuit, panne de régulation avec survitesse moteur à l'ATT, déroutement MTO, routement technique faisant suite à panne / défaut reportés et non traité. Mais la SV, c'est aussi la Qualité, la formation des PN et PS, le respect des temps de repos, la pression sur les équipages, ... Sur beaucoup de point, il n'existe aucun traitement sérieux des données (données qu'on ne s'embarrase d'ailleurs pas de recueillir). Heurts de câble ou panne mécanique, ces événements ont eu lieu en secours et rentrent à ce titre là dans les stats de cette activité.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  overlord le Lun 6 Sep 2010 - 19:54

    french kiss a écrit:La sécurité de vols ne se résume pas au crash. Elle est avant tout soumise à la philosophie de l'entreprise en ce domaine. Les retours d'expériences sont-ils encouragés ? Effectivement traité afin d'établir des statistiques internes ? LEs ASR sont-il transmis à l'administration ? Existe-il une diffusion interne et externe (constructeur) des incidents / pannes survenus en exploitation ?
    Dire que le SMUH est moins touché que le reste est-il si juste ? Il y a justement un édito en ce moment du président de l'HAI dans une revue FR qui explique que pour déterminer des ratios, il faut que les heures de vols réelles soient déclarées. C'est le même problème pour les incidents / accidents qui ne le sont parfois pas. Et qui ne peuvent donc être intégrés correctement.
    Les liens que j'ai mis sont là non pas pour mettre en avant tel ou tel raison à un crash mais pour démontrer qu'il y a des crashs qu'on ne connait pas, et des incidents qu'on ne connait pas non plus : passage IMC, collission aviaires, perte de références au posés de nuit, panne de régulation avec survitesse moteur à l'ATT, déroutement MTO, routement technique faisant suite à panne / défaut reportés et non traité. Mais la SV, c'est aussi la Qualité, la formation des PN et PS, le respect des temps de repos, la pression sur les équipages, ... Sur beaucoup de point, il n'existe aucun traitement sérieux des données (données qu'on ne s'embarrase d'ailleurs pas de recueillir). Heurts de câble ou panne mécanique, ces événements ont eu lieu en secours et rentrent à ce titre là dans les stats de cette activité.
    S’il est juste que tout n’est pas connu, cela n’est pas non plus réservé aux vols SAMU, ce constat s’applique à toute l’aviation civile en règle générale. Le retour d’expérience est par nature assez difficile à faire vivre, nous ne sommes pas trop enclins à faire de la paille. Les institutions publiques en France n’échappent pas à la règle, rassurons-nous…-
    Cela dit, il y a aussi des RETEX valables à exploiter, d’autres plus conventionnels et forcément moins captivant !
    En ce qui concerne les ASR il faut déjà déclarer l’événement avant d’en faire éventuellement un RETEX. Une fois diffusé en interne, il devient par nature officiel, donc vérifiable. Si cela n'est pas fait dans le délais impartit, c'est rapé...
    Ce que je dis, c’est que le transport public sanitaire en France est sûr, ceci est à comparer avec le ratio, accidents / heures de vol réalisées.
    Ces accidents ont eut lieu, mais à qui en attribuer la cause ? c’est une question intéressante, celle qui peut permettre d’apporter des correctifs...
    La SV, c’est un ensemble d’acteurs, une chaîne, dont, à mon avis, les pilotes et les mécaniciens de site sont les premiers maillons…

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  french kiss le Lun 6 Sep 2010 - 20:04

    overlord a écrit:
    french kiss a écrit:La sécurité de vols ne se résume pas au crash. Elle est avant tout soumise à la philosophie de l'entreprise en ce domaine. Les retours d'expériences sont-ils encouragés ? Effectivement traité afin d'établir des statistiques internes ? LEs ASR sont-il transmis à l'administration ? Existe-il une diffusion interne et externe (constructeur) des incidents / pannes survenus en exploitation ?
    Dire que le SMUH est moins touché que le reste est-il si juste ? Il y a justement un édito en ce moment du président de l'HAI dans une revue FR qui explique que pour déterminer des ratios, il faut que les heures de vols réelles soient déclarées. C'est le même problème pour les incidents / accidents qui ne le sont parfois pas. Et qui ne peuvent donc être intégrés correctement.
    Les liens que j'ai mis sont là non pas pour mettre en avant tel ou tel raison à un crash mais pour démontrer qu'il y a des crashs qu'on ne connait pas, et des incidents qu'on ne connait pas non plus : passage IMC, collission aviaires, perte de références au posés de nuit, panne de régulation avec survitesse moteur à l'ATT, déroutement MTO, routement technique faisant suite à panne / défaut reportés et non traité. Mais la SV, c'est aussi la Qualité, la formation des PN et PS, le respect des temps de repos, la pression sur les équipages, ... Sur beaucoup de point, il n'existe aucun traitement sérieux des données (données qu'on ne s'embarrase d'ailleurs pas de recueillir). Heurts de câble ou panne mécanique, ces événements ont eu lieu en secours et rentrent à ce titre là dans les stats de cette activité.
    S’il est juste que tout n’est pas connu, cela n’est pas non plus réservé aux vols SAMU, ce constat s’applique à toute l’aviation civile en règle générale. Le retour d’expérience est par nature assez difficile à faire vivre, nous ne sommes pas trop enclins à faire de la paille. Les institutions publiques en France n’échappent pas à la règle, rassurons-nous…-
    Cela dit, il y a aussi des RETEX valables à exploiter, d’autres plus conventionnels et forcément moins captivant !
    En ce qui concerne les ASR il faut déjà déclarer l’événement avant d’en faire éventuellement un RETEX. Une fois diffusé en interne, il devient par nature officiel, donc vérifiable. Si cela n'est pas fait dans le délais impartit, c'est rapé...
    Ce que je dis, c’est que le transport public sanitaire en France est sûr, ceci est à comparer avec le ratio, accidents / heures de vol réalisées.
    Ces accidents ont eut lieu, mais à qui en attribuer la cause ? c’est une question intéressante, celle qui peut permettre d’apporter des correctifs...
    La SV, c’est un ensemble d’acteurs, une chaîne, dont, à mon avis, les pilotes et les mécaniciens de site sont les premiers maillons…

    Bien sûr qu'il est sûr mais est-il suffisant ? améliorable ? Je n'ai pas la réponse mais le SGS arrive à grand pas et le traitement des données sera (enfin ?) une obligation pour les compagnies hélicos. Ici, ce document interressant : http://rgl.faa.gov/regulatory_and_guidance_library/rgadvisorycircular.nsf/0/6485143d5ec81aae8625719b0055c9e5/$FILE/AC%20120-92.pdf

    Ce que je pense, c'est qu'il n'existe pas en France cette culture de la transmission d'info. Peut-être parce que nos dirigeants se disent : la concurrence pourrait tomber dessus, et du coup, s'en servir lors du prochain renouvellement de contrat, etc... N'empêche, dans de nombreux cas, il existe des pratiques "ancestrales" dûes à des historiques de boîtes et un management jamais renouvellé qui très souvent peuvent amener des personnes nouvellement embauchées à se dire : tiens c'est quand même bizarre que ca fonctionne comme ca se truc ! Tiens, c'est bizarre, cette procédure ne me paraît pas bonne ! Tiens, pourquoi il fait ça lui ?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  overlord le Lun 6 Sep 2010 - 20:44

    french kiss a écrit:
    Ce que je pense, c'est qu'il n'existe pas en France cette culture de la transmission d'info. Peut-être parce que nos dirigeants se disent : la concurrence pourrait tomber dessus, et du coup, s'en servir lors du prochain renouvellement de contrat, etc... N'empêche, dans de nombreux cas, il existe des pratiques "ancestrales" dûes à des historiques de boîtes et un management jamais renouvellé qui très souvent peuvent amener des personnes nouvellement embauchées à se dire : tiens c'est quand même bizarre que ca fonctionne comme ca se truc ! Tiens, c'est bizarre, cette procédure ne me paraît pas bonne ! Tiens, pourquoi il fait ça lui ?
    Certes, mais notons aussi, que tout que cela a bien changé depuis et contraint et forcé continuera à évoluer. Un aparté tout de même pour la partie défense ou cette culture est désormais assimilée, pratiquement tout se sait désormais...
    Cela dit, ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, c’est un système extrêmement lié au facteur humain, comme bien d’autres.
    J’ajouterai que le secteur aéronautique en France est plutôt pas mal surveillé, en tout cas, bien plus que d’autres grandes corporations !
    On peut toujours en faire plus, pourquoi pas, c’est louable, mais pour quel objectif en réalité ?’c est aussi une question…
    On ne pourra jamais atteindre dans ce domaine, le risque 0 cher aux administrations de tutelle.
    Tout coûte de plus en pus cher, mais il semble qu’il ne se fait pas plus de chose qu’auparavant, je veux dire par là, que la prestation n’augmente pas au même rythme que le budget alloué !

    l.alliata
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Au bord de l'eau
    Date d'inscription : 04/11/2009
    Messages : 141

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  l.alliata le Lun 6 Sep 2010 - 22:28

    overlord a écrit:
    Il ne faut pas dire ‘’pourquoi, ’’ mais plutôt ‘’comment’’

    certe cela est une erreur de ma part il s'agit de s'avoir " comment " cela a t'il pu se produire.
    Ceci par le biai d'une analyse systemique, en se servant du modele de reason.
    « Les conditions dangereuses latentes peuvent avoir été présentes dans le système bien avant un accident et sont généralement créées par les décideurs, les autorités de réglementation et d’autres personnes très éloignées dans le temps et dans l’espace de l’accident.
    Le personnel d’exploitation de première ligne peut « hériter » des défauts du système, comme ceux dus à du mauvais matériel ou à une mauvaise conception des tâches, à des objectifs contradictoires à une organisation déficiente (par ex. des communications internes médiocres) ou à des décisions de gestion inappropriées .

    Chaque intervenant crée une barrière de sécurité
    (une plaque) pour éviter l’accident
    Lorsque aucune des barrières
    ne joue son rôle : ACCIDENT
    les causes latentes conduisent a l'element final .

    ayant participé en tant que membre de la commission technique ( cometec ) du SNPL, a divers traitement de REX, je sais par expérience l'importance de ceux-ci concernant l'évolution de la securité des vols .

    quand est il du traitement des REX suite a un incident en mission SAMU?

    par exemple, la constitution d'une basse de données consultable par les pilotes SAMU n'en serait que plus bénéfique!





    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  french kiss le Lun 6 Sep 2010 - 23:08

    Comme je l'ai dit, la SV est une philosophie de l'entreprise. Certaines l'encouragent, d'autres l'utilisent pour sanctionner, d'autres tiennent de beaux discours lors des audits mais s'empressent de ne rien faire. Par exemple, lorsque overlord parle des personnes en bout de ligne comme les mieux placées pour décider (pilote et mécano), ce système est malheureusement usé jusqu'à la corde dans certaines entreprise et est selon moi, aux antipodes d'une bonne politique SV. Faire assumer des décisions seuls, même si les PN et PS ont des responsabilités, n'est pas un bon système.
    La MEL (élaborée selon la MMEL), chacun le sait, constitue une liste d'éléments ou systèmes sur lesquels des tolérances techniques sont admises. Hors MEL, rien n'est toléré. Et bien dans certaines structures, on applique le principe inverse : on répare dans les délais impartis les défauts figurant en MEL et on ne répare pas immédiatement tout ce qui n'est pas inscrit en MEL. Dès lors, on trouve des Forms très souvent vierges ou comme par miracle, soldée le jour même (très souvent la nuit, juste après le dernier vol, de préférence un jour ou la MTO ne permet pas de voler, ceci afin de ne pas planter la machine et devoir déclencher dans l'ordre : indisponibilité puis machine de spare ou immobilisation et donc pénalité). Cet aspect, cette gestion des écarts techniques est un des aspects surprenant de la SV hélico. Ainsi, on abouti à des cas surprenants de machine effectuant des 1/2 tours techniques ou des déroutements avec patient à bord (et donc équipes médicales plantées a pétahouchnoc). Ce type de fonctionnement perdure car les équipages sont pris entre la volonté de maintenir une bonne image de leur société face au client, la culture de l'entreprise, la responsabilité (dans ce cas malheureuse) d'avoir pris une décision seul ou sous la pression et un client mécontent. Alors biensûr, la sécurité propre de l'appareil et des équipes n'est pas directement mis en danger mais dans la mesure ou l'on ne transporte pas des vacanciers, les conséquences sur les patients peuvent être lourdes.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  overlord le Mar 7 Sep 2010 - 5:25

    french kiss a écrit:Comme je l'ai dit, la SV est une philosophie de l'entreprise. Certaines l'encouragent, d'autres l'utilisent pour sanctionner, d'autres tiennent de beaux discours lors des audits mais s'empressent de ne rien faire. Par exemple, lorsque overlord parle des personnes en bout de ligne comme les mieux placées pour décider (pilote et mécano), ce système est malheureusement usé jusqu'à la corde dans certaines entreprise et est selon moi, aux antipodes d'une bonne politique SV.........
    Je n’ai pas dit que ‘’les personnes en bout de ligne sont les mieux placées pour décider, ’’ mais que le pilote ou le mécanicien de site est en tête de la chaîne SV et donc les premiers acteurs y étant directement confrontés, c’est différent, il y a une nuance de taille…
    Je pense que le pilote, mais surtout le mécanicien de site, demeure le premier rempart SV, donc le premier de la chaîne…
    Si problème technique en exploitation, il y a de coutume un compte-rendu inévitable vers la base technique, les décisions ne sont pas ou ne doivent pas être prisent unilatéralement..
    Il y a aussi noter aussi, que le principe de maintenance retenu issu du TP est un peu lourd !

    l.alliata
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Au bord de l'eau
    Date d'inscription : 04/11/2009
    Messages : 141

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  l.alliata le Mar 7 Sep 2010 - 12:36

    exite t'il une liste de DZ potentiellement dangeureuse pour vous?

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  copter le Mar 7 Sep 2010 - 14:53

    l.alliata a écrit:exite t'il une liste de DZ potentiellement dangeureuse pour vous?

    Le problème est que chaque opérateur établi sa liste en fonction des SAMU qu'il possède. Rien n'est recoupé et regroupé d'un point de vue national.
    Il existe les cartes VAC hélistation mais ne regroupe pas tout les points de pose des hôpitaux.

    Exemple: cette semaine une demande de transfert dans un hôpital non connu par notre base et exploitation. On me dit qu'il existe une DZ et que différents hélicoptères sanitaire s'y posent. Je décide donc d'y aller, et là, la surprise. La DZ est un "pot de pue" enclavée entre des bâtiments avec des axes d'approches à fort taux, et aucunes possibilités de point de pose à proximité.

    Il existerait un listing national complet des DZ (hélistations, hélisurfaces) de tout les hôpitaux, il n'y aurait plus ce problème.

    l.alliata
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Au bord de l'eau
    Date d'inscription : 04/11/2009
    Messages : 141

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  l.alliata le Mar 7 Sep 2010 - 18:08

    en matiere de securité des vols, premiere piste a exploiter !

    répertorier les DZ potentiellement dangeureuse, sur ce site Wink

    je pense que si l'ensemble des plis SAMU, savent qu'ils peuvent s'appuyer sur un site de reference cela n'en sera que plus benefique pour le site de mathieu. Wink




    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  copter le Mar 7 Sep 2010 - 19:04

    Le problème est que ce n'est qu'officieux et non pas officiel. Nous voulons quelque chose de certifié et officiel.

    Merci encore pour Mathieu et son répertoire via google.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  vanhoute le Mer 8 Sep 2010 - 7:54

    l.alliata a écrit:répertorier les DZ potentiellement dangeureuse, sur ce site Wink
    je pense que si l'ensemble des plis SAMU, savent qu'ils peuvent s'appuyer sur un site de reference cela n'en sera que plus benefique pour le site de mathieu. Wink
    Un espace a été prévu pour ça sur ce forum avec déjà quelques remarques sur quelques DZ :
    http://smuh.forumdediscussions.com/aires-de-poser-c2/

    copter a écrit:Le problème est que ce n'est qu'officieux et non pas officiel. Nous voulons quelque chose de certifié et officiel.
    Merci encore pour Mathieu et son répertoire via google.
    Malheureusement, ce répertoire ne fait que lister les DZ (CP1, SIP ou temporaires) sans en donner de détails qu'en a leur utilisation (axes, sécurité, etc...).
    L'intégration de la liste des SIP dans le classeur VAC des hélistations serait déjà une première étape pour regrouper les données.
    Nous savons, pilotes smuh, que les SIP sont toutes des DZ à particularité (parfois même franchement pourraves !). Hors la liste des SIP n'est qu'une liste sans aucune information sur ces DZ (ni même simplement coordonnées, une aberration !). Les infos de sécurité sur ces DZ, nous les avons tous dans nos bases pour les DZ que nous utilisons. Il suffirait simplement d'une base de données en ligne accessible pour que les pilotes puissent entrer des données sur chacune pour gagner énormément en sécurité des vols.
    Un peu comme ce qu'à fait la REGA : http://www.helipad.org/


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  overlord le Dim 12 Sep 2010 - 12:40

    l.alliata a écrit:en matiere de securité des vols, premiere piste a exploiter !
    répertorier les DZ potentiellement dangeureuse, sur ce site Wink
    je pense que si l'ensemble des plis SAMU, savent qu'ils peuvent s'appuyer sur un site de reference cela n'en sera que plus benefique pour le site de mathieu. Wink
    Il y a quelque chose qui ne colle pas dans votre question !
    Il ne peut y avoir d’Hélistations dangereuses, Ok, pour le reste, c’est à dire les SIP et les Hélisurfaces tacitement acceptées par le commandant de bord, j’aurais tendance à dire qu’elles ne peuvent être taxées de dangereuses dans la mesure ou l’on s’y pose…
    Il serait d’ailleurs intéressant que vous nous expliquiez ce que vous entendez par destination dangereuse, parce que dans ce domaine le spectre est assez large !



    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  copter le Dim 12 Sep 2010 - 15:20

    overlord a écrit:Il ne peut y avoir d’Hélistations dangereuses, Ok, pour le reste, c’est à dire les SIP et les Hélisurfaces tacitement acceptées par le commandant de bord, j’aurais tendance à dire qu’elles ne peuvent être taxées de dangereuses dans la mesure ou l’on s’y pose…
    Il serait d’ailleurs intéressant que vous nous expliquiez ce que vous entendez par destination dangereuse, parce que dans ce domaine le spectre est assez large !

    Overlord, tu vis dans un autre monde ou (et) avec des œillères. Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
    Hélistations dangereuses: Bien sûr qu'il en existe. Ce sont les DAC qui sont habilitées à certifier ces hélistations; Sauf que le plupart n'ont jamais foutu le c...l dans un hélico ni ne connaissent le métier de pilotes d'hélicoptères. C'est bien beau de certifier une hélistation en suivant un document listant ce qu'il faut ou pas. Problème: explique moi comment tu peux concevoir une hélistation avec un seul cône d'approche, proche de bâtiment, et route passagère par exemple. Pour mon cas, j'en connais au moins deux. Discutes donc avec ta DAC sur la définition de "zone habitée" ou "non", en "agglomération" ou "non", "hostile" ou "non", et tu risques de rigoler.
    SIP que tu ne taxes pas de dangereuses car tu t'y poses: Shocked Shocked Shocked Shocked Nous savons tous que le jour où il y aura une panne lors d'un décollage ou atterrissage sur une SIP, c'est direct au TAS. Les SIP ont été créées pour dédouaner les hôpitaux (ministère de la santé) lors d'un crash. Personne ne veut investir dans leurs mises aux normes (alors que de l'argent avait été débloqué. Où est donc passé cet argent ?), et comme d'habitude on rejettera la responsabilité alors au pilote lors d'un crash.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  overlord le Dim 12 Sep 2010 - 17:06

    copter a écrit:
    Overlord, tu vis dans un autre monde ou (et) avec des œillères.
    Hélistations dangereuses: Bien sûr qu'il en existe. Ce sont les DAC qui sont habilitées à certifier ces hélistations; Sauf que le plupart n'ont jamais foutu le c...l dans un hélico ni ne connaissent le métier de pilotes d'hélicoptères. C'est bien beau de certifier une hélistation en suivant un document listant ce qu'il faut ou pas. Problème: explique moi comment tu peux concevoir une hélistation avec un seul cône d'approche, proche de bâtiment, et route passagère par exemple. Pour mon cas, j'en connais au moins deux. Discutes donc avec ta DAC sur la définition de "zone habitée" ou "non", en "agglomération" ou "non", "hostile" ou "non", et tu risques de rigoler.
    [b]SIP que tu ne taxes pas de dangereuses car tu t'y poses: Nous savons tous que le jour où il y aura une panne lors d'un décollage ou atterrissage sur une SIP, c'est direct au TAS. Les SIP ont été créées pour dédouaner les hôpitaux (ministère de la santé) lors d'un crash. Personne ne veut investir dans leurs mises aux normes (alors que de l'argent avait été débloqué. Où est donc passé cet argent ?), et comme d'habitude on rejettera la responsabilité alors au pilote lors d'un crash.
    Eh bien non, je ne vis pas dans un autre monde, c’est le même que le vôtre ! (j'ai oté les Smiley)
    Cela dit, vous avez une forte propension à n'accepter que votre vision des choses, c'est-à-dire que les autres, se voient dans le débat, irrémédiablement taxée sèchement, sans parler des griffes de service histoire de, totalement inutiles…
    Donc je réitère mes propos, à mon avis, on ne pas dire qu’un site hospitalier est dangereux tout en acceptant de s’y poser et on ne peut encore moins l’écrire.
    Si tel est le cas, la société peut ne pas le retenir c’est tout à fait possible !
    Maintenant dès lors que la CP1 est assurée, sur le papier on termine sur la FATO
    Sur une très grande hélistation au sol, l’aérologie aidant, on peut terminer à côté..
    C’est un débat sans fin, chacun sait que tout ceci est élaboré à partir des courbes du constructeur, sans vent et que la réalité, la pratique, l’expérience en décidera tout autrement, notamment de nuit !
    Une fiche d’Hélistation publiée par le SIA, ne peut pas, a priori, être connotée de dangereuse, cela me paraît incompatible avec les règles en vigueur du TP !
    Pour les autres sites, c’est autre chose, on accepte de s’y poser c’est différent, c’est une autre posture, dont il est peu aisé de débattre, mais c’est un avis personnel…

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  Capitaine flamme le Lun 13 Sep 2010 - 7:15

    C est tout le debat entre la theorie et la pratique.....Exemple la DZ de bourges cheers
    On sait tous se poser (ou la plupart Very Happy ) dans un coin souvent petit mais je pense qu il faut arreter de dire qu en cas de probleme tout se passera dans le meilleur des mondes.....Tant que tout marche bien ,aucun soucis....mais lorsqu il y aura un probleme au mauvais moment ......mais comme l a dit Overlord le materiel est bien plus sure......alors cela ne me derange pas mais par contre cette hypocrisie de dire que tout ira bien,oui la cela me derange un peu ,juste un peu car c eatit exactement pareil dans mon administration d avant dont on ne doit plus parler! cyclops

    Contenu sponsorisé

    Re: Securité des vols et retour d'experience!

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:12


      La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 12:12