S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Bientôt quatre fois moins d’hélicoptères à Issy

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Bientôt quatre fois moins d’hélicoptères à Issy

    Message  vanhoute le Mer 10 Nov 2010 - 19:33

    Article du Parisien.fr, aujourd'hui le 10/11/10
    http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/bientot-quatre-fois-moins-d-helicopteres-a-issy-10-11-2010-1143418.php


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Bientôt quatre fois moins d’hélicoptères à Issy

    Message  copter le Jeu 11 Nov 2010 - 14:29

    C'est une bonne chose que deux autres sites soient construits. Maintenant attendons de voir, car cela fait pas mal d'années que les rumeurs courent et toujours rien. Sûrement qu'aucune ville ne veut accepter un tel site, de peur de se mettre à dos les riverains.

    Les riverains ! Ont ils oubliés que dans la passé l'héliport était un aérodrome où des avions décollés.
    Quelques rappels historiques:
    Le 17 septembre 1907, Louis Blériot franchit la distance de 184 mètres à 80 km/h sur son monoplan tandem Aéroplane VI Libellule. En octobre, Henri Farman atteint la distance de 771 mètres ; Alberto Santos-Dumont, lui, effectue des sauts-de-puce, après ses essais restés célèbres à Bagatelle.
    Le 13 janvier 1908, Henri Farman boucle le premier kilomètre en circuit fermé sur un appareil Voisin à moteur Antoinette, en 1 minute et 28 secondes. Il emporte le prix Deutsch-Archdeacon. Pour commémorer cet exploit, en 1933, un monument sculpté par Paul Landowski est mis en place à l'entrée du terrain.
    En 1910, la première course internationale Paris-Bruxelles en aéroplane prend le départ à Issy.
    Le 12 avril 1911, l'aviateur français Pierre Prier, directeur de l'école de pilotage Blériot à Londres, atterrit à Issy-les-Moulineaux en provenance de l'aérodrome londonien de Hendon. Il vient d'effectuer, sur monoplan Blériot, le premier vol entre les deux capitales, en 3 h 56.
    Le 21 mai 1911 se déroule la première course Paris - Madrid. Elle est remportée par Jules Védrines. Mais la fête est aussi endeuillée par le décès accidentel de Maurice Berteaux, ministre de la Guerre, frappé de face par l'hélice du monoplan de Louis Émile Train, qui tente un atterrissage d'urgence.
    Les fameuses expositions internationales aéronautiques de Paris sont organisées sur ce terrain.
    À partir de 1922, Raoul Pateras Pescara réalise des essais d'hélicoptères sur les prototypes de sa construction. Il met au point la commande de pas cyclique et réalise un bond de 736 mètres.
    En 1940, le terrain subit les bombardements de la Luftwaffe ; il est rapidement placé sous contrôle des Allemands qui y installent leurs avions. Après guerre, les constructions deviennent de plus en plus présentes autour de l'aérodrome, ce qui impose de nombreuses restrictions. Si les pistes sont dorénavant trop courtes pour les avions modernes, plusieurs sociétés de giraviation viennent en revanche s'y installer, poussées par le développement des hélicoptères. En 1952 se déroule la première coupe internationale d’hélicoptères, où Jean Moine et Gérard Henry se partagent la victoire. En 1953, les avions disparaissent définitivement de l’aérodrome.
    La suite ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Héliport_de_Paris_-_Issy-les-Moulineaux

    Ces mêmes riverains vivent à côtés du périphérique et ne s'en plaignent pas. Allez donc comprendre leur réaction envers l'hélicoptère. scratch J'ai bien une réponse; L'hélicoptère est considéré comme le jouet des plus riches, donc attise la jalousie des autres. Que ces mêmes riverains n'oublient pas qu'un jour l'hélicoptère qu'ils décriaient, leur sauvera peut être la vie ou celle d'un de leur proche. Mad

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Bientôt quatre fois moins d’hélicoptères à Issy

    Message  overlord le Ven 19 Nov 2010 - 22:29

    J’aime beaucoup le passage concernant le fait que l’état souhaite aller vite ! Vite on est sûr que ce n’est pas le rythme de l’administration, c'est assez risible !
    Soit le journaliste ne sait pas exactement de quoi il retourne, soit il brode pour faire un papier, les deux peut être, je penche pour la première solution…
    En ce qui concerne les deux autres plates-formes (quatres initialement) à la périphérie de Paris, on voit mal pourquoi subitement elles en seraient exemptées des mêmes maux et démêlés qu’Issy-les-Moulineaux, en matière de ploiement du politique face aux associations de riverains.
    Nul doute que ceux, du côté de la défense, ou ailleurs ! verront du même mauvais œil l’arrivée des aérodynes parfaitement conseillés par les précédents détracteurs !
    En bref, ce n’est qu’une posture un affichage, un non-événement puisqu’il faut bien constater que cela fait à peu de chose près, 20 ans que l’héliport de paris doit disparaître.
    Personnellement, je pense qu’il ne fermera pas, certainement avec un trafic drastique sauf pour les vols sanitaires et quelques autres de nécessité publique, mais cela restera utilisable.
    Si on observe bien, il y a assez peu de site rassemblant les caractéristiques de l’ancien champ de manœuvre militaire ! métro, périphérique, accès direct centre-ville, un endroit assez stratégique en somme...
    À mon avis, si cela posait un problème si crucial que cela, il n’existerait plus depuis des lustres, aussi, j'observe que l’indifférence dans ce domaine apparait d’une égale intensité ausi bien pour ne rien faire, que pour agir !
    Alors, cela peut encore durer un certain temps et rester à l’état embryonnaire !

    Contenu sponsorisé

    Re: Bientôt quatre fois moins d’hélicoptères à Issy

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:27


      La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 2:27