S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  vanhoute le Lun 22 Nov 2010 - 11:16

    Pour info, voici le compte-rendu de l'Airprox déposé par le SAMU de Périgueux :
    http://hems.smuh.free.fr/documents/airproxsamu24.pdf
    Désolé pour l'orientation du document qui n'a pas été scanné dans le bon sens...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  overlord le Lun 22 Nov 2010 - 12:42

    vanhoute a écrit:Pour info, voici le compte-rendu de l'Airprox déposé par le SAMU de Périgueux :
    http://hems.smuh.free.fr/documents/airproxsamu24.pdf
    Désolé pour l'orientation du document qui n'a pas été scanné dans le bon sens...
    Ok, lu..
    Je ne voudrais pas jeter de l’huile sur le feu, mais il me semble que quelques remarques sont à formuler au sujet de la commission CMSA.
    Premièrement, il convient de remarquer que personne n’est en infraction, ni le contrôle qui a tenté d’informer l’hélico, ni les deux pilotes évoluant en espace de classe G. Limite de la règle voir et éviter qui a malgré tout fonctionnée !
    Les remarques concernant l’inadéquation de la règle « voire et éviter » sont toujours les mêmes et ce depuis déjà longtemps. De là, à conclure que l’administration dévoile sans le dire, son impuissance à proposer une solution, il n’y pas qu’un pas ?
    En revanche, les remarque de la CMSA sont assez surprenantes:
    ·Compte tenu du calcul papier de la vitesse de rapprochement et de la distance de séparation (très fort) le pilote de l’hélico aurait dû voir le Jet. C’est parfait sur le papier, mais cela gomme complètement le facteur humain et le facteur luminosité du moment, tel que par exemple la position du soleil ou autre ? oubli ou inaptitude ?
    ·La commission appuie la mise en place de moyens de détections à bord des chasseurs, mais lesquels ? sachant que cette mesure n’a sensiblement aucune chance de se réaliser un jour, sur les appareils pour la plupart déjà anciens, voir en fin de vie. De plus, on sait parfaitement que le radar de détection vers l’avant sur des pistes faible ne fonctionne pas bien. Il faudrait pour cela que les deux aéronefs soient équipés d’un système d’interrogation réponse du type de ceux utilisés par les avions de ligne, lourd et chère. On connaît bien également que lorsque la différence de niveau est faible voire très faible comme dans ce cas, cela n’est pas la panacée non plus voire inefficace. Dixit les abordages d’avions de ligne parfaitement équipés pour les éviter !
    ·Vaut mieux zapper sur le passage des radars AIR/AIR le bonhomme ne doit pas bien connaître son fonctionnement.
    ·Pour la remarque sur l’évaluation actuelle du HTT cela n’a tout simplement strictement rien à voir, on se demande bien ce que cela vient faire ici ? occuper de l’espace peut-être.

    Au final, que reste-t-il ? pas grand-chose...
    Alors que la seule solution qui semble se dessiner à l’horizon proche, reste le système ADS-B, pour l’aviation générale contrainte aux basses et très basse hauteur de vol, dans les espaces de classe G ou il n’est pas toujours possible d’avoir un contact radio.
    Il est désarmant de constater que cette solution qui sera bientôt imposée dans d’autres pays, n’est pas à l’ordre du jour de notre administration de tutelle ?
    Je pense sincèrement qu’il faut arrêter de faire du papier pour cocher des cases et alimenter les statistiques, très faibles par ailleurs et s’atteler aux vraies solutions qui, à court terme pourront apporter une réelle plus value à ce problème..
    Pour info le premier système ADS-B installe pour l’aviation générale est aux alentours de 2000 dollars, ce qui fait au cours actuel 1478.72 Euro…. C’est loin d’être excessif et simple à loger dans un aéronef (volume réduit).
    Je pense que la DGAC n’est pas du tout sur ce projet, mais pas du tout..
    Enfin moi je serais dans la commission c’est la réponse et l’action que je mènerai !

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  vanhoute le Lun 22 Nov 2010 - 13:03

    Moi, il y a d'autres petits détails qui me choquent...

    Que vient faire un GPS posé dans le champ visuel du pilote dans un cockpit restreint comme celui d'un avion de chasse...
    D'autant plus lorsque c'est le pilote lui même qui explique que ce GPS l'a empêché de voir l'hélico...
    Pourtant à aucun moment cet appareil n'est remis en cause dans le compte-rendu...

    Mais ce sont surtout les recommandations qui me désolent...

    Quel est l'intérêt d'un code IFF unique pour les appareils SAMU dans le cadre dans l'anti-abordage ???
    Sachant que c'est déjà le cas dans pas mal de région !!!

    Dans les recommandations de la CMSA, il y a, à destination des pilotes SMUH, "Veillez les fréquences d'information"...
    Quelles fréquences ? Les SIV ? Et dans les zones non couvertes, on fait quoi ???

    Mais le pire est pour moi celle ci :
    Au risque de lancer un débat de type "troll" (c'est à dire un sujet qui risque de fâcher et dégénérer...) et je m'en excuse d'avance, que vient faire la recommandation de la CMSA à destination de l'AFHSH ?
    Aurais-je mal compris le rôle de cette association ? Quel rapport avec la sécurité des vols et les pilotes ?


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  french kiss le Lun 22 Nov 2010 - 14:04

    pas compliqué : le pilote, à qui cette aventure est malheureusement arrivée, à contacté le docteur ès HTT dont l'humilité et l'orgueil sont loin d'être les plus grandes vertues. Cette association, sans être légitime, se pose là en détentrice des informations, savoirs et solutions concernant le SMUH aux yeux d'une Autorité qui n'a aucune raison de remettre en cause cette position pusique nous sommes passifs.
    Le HTT sera remis à toutes les sauces dès que cela sera possible. Occuper l'espace, faire du bruit (même pour rien), nous sommes dans l'Ere de la communication, voilà tout.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  vanhoute le Lun 22 Nov 2010 - 14:14

    Mouai, pas très constructif ta réponse (désolé, je suis aussi modérateur de ce forum et j'ai même hésité à la supprimer).

    Je connais les griefs des pilotes envers l'AFHSH. Mais c'est plus concrètement que j'aimerai avoir une réponse sur ce que vient faire l'AFHSH en terme de sécurité des vols. J'ai donc posé la question en "off" également aux personnes concernées.
    C'est d'ailleurs toujours ça qui nous manque : de la représentativité.
    Ca éviterait que la seul discours qui resorte à chaque réunion sur les hélicos SMUH c'est : "attendez le HTT, c'est la solution à tout", alors que ça n'a souvent rien à voir avec le sujet traité...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  french kiss le Lun 22 Nov 2010 - 15:07

    pas constructif ? Désolé, mais il y a déjà un précédent avec l'enquête du crash de l'EC145 dans les Pyrénées. La place de l'AFHSH et de son président dans le rapport d'enquête n'avait pas été bien "vécue" par les utilisateurs réels des moyens de la Sécurité civile. Excuse-moi de ne dépeindre qu'une réalité :
    1 du pourquoi du comment de la présence de l'AFHSH dans ce rapport (ce que tu as certainement pu confirmer en off)
    2 de notre non place dans les consultations sur les sujets nous concernant directement par absence de représentation auprès des instances. A la rigueur, une association, sortie de "nulle" part est capable de s'imposer un peu partout. Sommes nous incapables de faire de même ?

    pour info :
    Juste une petite réaction à la participation de certaines associations (Notamment samu de france et AFHSH) et de certaines personnalités qui sont conviées aux réunions ministérielles sur les accidents survenues en secours en montagne.
    Hormis Laurence Girard, qui de ces gens ont une réelle expérience du secours en montagne ?
    Et de quel droit se permettent ils de nous représenter?
    Alors que nous, gens de terrains et responsables d'unités interventionnelles n'avons même été consultés par ces personnes "référentes" !
    A quoi vont servir ces réunions? A rien?!...
    Continuerons nous à monter dans des engins et subir des décisions prises par d'autres qui ne connaissent finalement que le transport sanitaire interhospitalier...

    Où sont mes collègues du 74, du 38, du 64, du 06, du 13?

    Dr F. Argenone , responsable de l'unité héliportée de Digne les Bains (SAMU04)

    lien : http://helicodoc.free.fr/12.htm

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  vanhoute le Lun 22 Nov 2010 - 16:04

    Là, ta réponse est beaucoup plus intéressante et pertinente ! Merci. Cool

    french kiss a écrit:
    1 du pourquoi du comment de la présence de l'AFHSH dans ce rapport (ce que tu as certainement pu confirmer en off)
    Pas encore non car mes questions sont parties en même temps que mon post initial, c'est à dire...aujourd'hui !
    french kiss a écrit:
    2 de notre non place dans les consultations sur les sujets nous concernant directement par absence de représentation auprès des instances. A la rigueur, une association, sortie de "nulle" part est capable de s'imposer un peu partout. Sommes nous incapables de faire de même ?
    Tu mets le doigt sur le vrai problème ! J'essaye de travailler un max. sur le sujet mais on se sent vite "tout seul" dans notre milieu...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  overlord le Lun 22 Nov 2010 - 17:13

    À mon avis, la commission comme toutes les autres, coche les cases pour l'adresse de ses conclusions, ni plus ni moins. S’il cela avait été un avion de club, la fédération correspondante aurait été citée. Comme c’est un appareil du SAMU, il colle une recommandation pour l’AFHSH, à mon avis, il ne faut pas chercher plus loin.
    le HTT est cité car c'est un projet trés connu au siège de la DGAC mais c'est tout, la preuve il n'y a aucun dévellopement sur ce volet.
    En ce qui concerne le GPS sur la casquette de l’Alpha jet, c’est malheureusement la posture française sur un peu tous les appareils de cette génération, quid ! du Trimble sur les casquettes de JAGUAR SEPECAT, les F1 et le reste, tous les pilotes défense connaissent cette contrainte.
    C’est que le matériel adéquat n’est pas présent dans l’avion où le manque de place à bord ou encore, que personne ne veut en faire l’étude !
    La commission mixte à tellement peu de chose à dire qu’il faut bien coucher quelques choses sur le papier puisque l’on décide de faire des papiers !
    C’est là que cela devient compliqué, cela s'apparente aux heurts de volatiles à qui la faute ? que faire ? quelle mesure prendre ? voler ou il n’y a pas spécifiquement d’oiseau ! ok !
    Là, où c’est plus navrant, c’est que l’on ne discerne pas de réelles connaissances techniques du sujet traité, on peut supposer alors, que pour cette délibération, il n’y avait pas de pilote d’hélicoptère tout simplement ni même de chasse ?
    En ce qui concerne la représentativité des pilotes de SAMU dans la myriade de réunions de la DGAC, elle revêt effectivement une posture étonnante.
    La plupart du temps, quant cela est jugé nécessaire ou d’autorité du syndicat, c’est un membre désigné dudit syndicat national, dont le souci principal est plus le volet social que technique d’autant qu’il n’est pas spécifiquement de la partie….
    Il est sûr que ce qui en découle ensuite ne peut que difficilement satisfaire les requêtes initiales des professionnels du SAMU, d'où, parfois les interrogations de taille !
    Il faut aussi reconnaître que la DGAC n’a aucun interlocuteur représentatif de la corporation-pilote sanitaire ! ni plus, ni moins. Perso, je participe (volontariat) à mon niveau, autant que faire se peut aux réunions du projet HTT, l’élaboration des futures caractéristiques DZ, procédures hélico etc. Tout ce que je peux dire c’est qu’il n’y a pas trop de langue de bois dans ces réunions aux structures importantes, abondance d’intervenants de tous horizons, beaucoup de sujets traités qui ne sont pas forcément en rapport avec le HTT.
    Ceci découlera sur des règles à appliquer par les équipages !

    Contenu sponsorisé

    Re: Compte-rendu AIRPROX SAMU 24

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:09


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 4:09