S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Partagez

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  french kiss le Mar 21 Déc 2010 - 14:55

    Rappel du premier message :

    rapport BEA pour le crash de l'EC135 F-HBMA en ligne ici : http://www.bea.aero/docspa/2009/f-ma090102/pdf/f-ma090102.pdf

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  T4 le Ven 14 Jan 2011 - 10:23

    Capitaine flamme a écrit: Bon voila je vais essayer de me mettre dans la tête de mon ami pour refaire le vol.Je sais cela va en faire sourire certain mais peut être que d autres connaissant mieux la machine ,ou la théorie ,ou ayant plus d imagination pourront me donner une voie intéressante ou peut être que la démarche est veine ......
    Bon voila je vole depuis plus d une heure ,VMC on top ,soleil temperature entre 0 et 1 °(donne meteo france),a l aube d une nouvelle annee,
    je suis dans un superbe appareil ,je pense que j ai beaucoup de chance ,mon travail ,ma famille complice.Je suis sous PA ,j ai du temps,passant pres d auxerre ,j en profite pour faire un petit point avec le controle.Mince petit probleme ,c est vrai je ne suis plus dans l armee de l air (il l a quitte depuis seulement 6,7 mois)je n avais pas vraiment pense que si je n ai pas de trou a l arrivee ,ils ne voudront pas me recuperer et je n ai peut etre pas trop l autonomie pour aller ailleurs ......Bon ce n est pas grave ,j ai vue un troue 5 ' minutes avant je vais donc voir dessous ,ça peut peut etre passer la meteo se trompe si souvent ......On verra bien
    Je passe dessous comme prevu ,bon ce n est pas terrible mais il y a pire plafond autour des 800 a 1000 ' (toujours meteo france),je vole vers 500' visi 8 km environ par contre c est plus froid entre -2 et -5 et humide.......Au bout de 10 ',mince c est moins bon,oui mais c est normal le plafond est stable mais ce sont les premiers contre forts ,je reduis ma vitesse entre 80 et 100 kt,je vole autour de 200' (hauteur des contres forts 600 a 800 ')point haut sur la carte .Je prends justement les points hauts pour eviter les lignes ou voir les poteaux (edf ils sont pas trop con et mettent les poteaux sur les points hauts ,on le sait depuis longtemps),se dirigeant vers un point haut(l antenne) c est une preuve qu il ne fait pas si mauvais .....La visibilite baisse un peu 2 a 4 Km,normal aussi on s approche de la base des nuages (le temoin a toujours vu l helico)
    Mince j ai de la buee qui arrive doucement et je n arrive pas a la faire partir (pourquoi?:utilisation machine tres peu d heure hivernale,probleme de clim mais moi je ne connais pas le systeme(ec 135 non clime),mais il manque quand meme la tirrette d ouverture pres
    du pas(rapport d enquête)....
    Bon ce n est pas grave mais avec ce putain d helico nettement moins conçu pour faire cette deuxième partie de vol,je suis oblige de me détacher pour atteindre le pare brise et essuyer la buée,j ai même ouvert la fenêtre mauvais temps ,peut être que cela fera une ventilation mais bon c est pas encore catastrophique car je suis toujours en ligne droite vers le point le plus haut......
    Juste a ce moment, peut être,L antenne600' dont le haut est dans la couche donc le feux, évitement de 90 ° droite(peut etre les pieds ne sont pas sur les palonniers ? crach 20 secondes apres environ sans avoir rien touche,plutôt vertical cabine avant droite ......Hélicoptère incontrôlable d après le témoin
    Pensez vous que l on peut être éjecté sur la place gauche alors que l on a forcement les commandes en main ?
    Voila je ne connais pas assez la machine pour voir ou est le problème.......

    C'est bien de vouloir te mettre à la place du pilote pour essayer de comprendre mais malheureusement je pense que tu occultes un point important c'est de répondre à la question:
    -Qu'est ce qui l'a poussé à réaliser ce vol?
    Pour moi la réponse est simple c'est la pression commerciale !
    Preuve en est c'est qu'il voulai tellement être à Lyon comme prévu qu'il a anticipé (pour raisons météo) son départ d'une journée.
    Ca le BEA n'en parle pas et le reste n'est que supposition et quoiqu'il en soit on connaît le résultat.
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Ven 14 Jan 2011 - 12:54


    JE PENSE QUE VOUS ETES TOUT LES DEUX DES GROS CONS ! VOILA LA CONCLUSION DE MON ENQUETE

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  T4 le Ven 14 Jan 2011 - 14:47

    C'est bien. Tu vois tu arrives au moins à une conclusion!

    Que cherches-tu à savoir? pourquoi ton copain s'est tué?
    On ne le saura jamais, il n'y avait pas de temoin fiaible et il n'y a pas de survivant pour temoigner.
    Toutes les suppositions sont bonnes à prendre avec certaines plus plausibles que d'autres.

    Ce qui est sur c'est qu'en temps que pilote pro, avec les éléments qui sont présentés, je ne l'aurais pas entrepris même qualifié IR avec une machine toute option.
    A moins qu' il y' ai derriere une "pression" auquel cas à un moment donné il aurait peut-être fallu tenter le coup.
    Visiblement cela te déranges, mais nous avons tous une "pression" et il faut savoir faire la part des choses pour essayer de prendre les bonnes décisions. Des erreurs nous en faisons tous et j'espère en faire encore quelques unes.
    On ne se lève pas le matin en se disant qu'aujourd'hui on va utiliser l'hélico pour aller se foutre dans la merde.

    Je terminerai en répetant qu'en tant que pro, sans pression, c'est un vol que je n'aurais pas réalisé!
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Ven 14 Jan 2011 - 20:38

    Il n avait pas de pression ou meme moins que nous et que toi tu le fasses ou pas ,je m en fou et cela ne m intéresse pas ,tu es grand et responsable avec tes raisons,tes connaissances et ton expérience........

    Bon passons a autre chose qui la m intéresse.

    avec certaines plus plausibles que d'autres.

    Quelles sont justement pour toi qui connait mieux la machine que moi tes hypothèses plausibles car pour l instant je n en vois aucune dans les conclusions du BEA.....Et je suis a peu près certain que le vol s est déroulé comme je le pense.......car j en ai fait quelques uns des vols comme cela au dessus ,tranquille en pensant a autre chose du moins au départ et sans pression.....

    LR93
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 11/11/2009
    Messages : 111

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  LR93 le Sam 15 Jan 2011 - 11:15

    Seul à bord
    Le scénario imaginé au départ ne se déroule pas comme prévu.
    Pourtant j'ai essayé de tout imaginer.
    Les terrains, les pleins, les fréquences, la nav, les zones, les altitudes, les plafonds, les visis,le client, le patron,le contrôle aérien, ma doc, mes interrogations et mes incertitudes.....
    En vol seul à bord, super pied.
    Quand ça se complique, je gère au max.
    J'ai la culture de la mission accomplie. ( à tout prix ?)
    On compte sur moi. Mes expériences mes qualités. J'en ai vu d'autres.
    Ca va foutre le bordel si je ne suis pas au RDV.
    Le patron compte sur moi. Je risque de décevoir et mon expérience ne sert à rien si je ne passe pas.
    Autant donner le manche à un jeune.
    Je ne pense pas à la futilité de mon utilisation à destination. Transporter des milliardaires?
    Il ne peut rien m'arriver. Ne pas me justifier à l'arrivée. Il est important que tout baigne.Pas d'hélico en temps et en heure, c'est impensable dans le monde dans lequel on vit.
    Je ne prends pas de recul par rapport aux enjeux.
    Mourrir, non, pas maintenant, ça va passer, cette p..... de mto ne va pas me faire c.... bien longtemps.
    C'était prévisible, mais j'en ai vu d'autres.
    Iln'y a rien de plus important et présent dans mon esprit à ce moment là que de remplir ma mission.Je suis formaté pour cela, et ce n'est pas le contexte de mon boulot actuel qui va m'en préserver.
    Ce pourquoi je suis payé. En plus le patron , il est sympa.....
    Ma famille, mes enfants, mes amis, ils sont loins, je suis seul.

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  french kiss le Dim 16 Jan 2011 - 21:44

    Capitaine flamme a écrit:
    JE PENSE QUE VOUS ETES TOUT LES DEUX DES GROS CONS ! VOILA LA CONCLUSION DE MON ENQUETE

    keep cool man
    http://www.tsb.gc.ca/fra/rapports-reports/aviation/2008/a08q0110/a08q0110.asp
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Lun 17 Jan 2011 - 0:19

    LR 93, c est âs raiment ce que je demande ,car moi j ai peut etre la possibilite d approcher sa pense et sa façon d agir car je le connais tres bien ,toi tu n as aucune chance.......et tu n as pas vraiment compris comment on pense.....Moi j ai plus besoin de quelqu un qui connait bien un EC clime,qui a deja vole avec des conditions froides et humides ,ou qui a fait des mouvements brusques et qui a ressenti certaines choses.......Je le repete il n a rien touché......donc les mauvaises conditions sont peut etre un facteur agravant mais pas declenchant !
    c est l evitement qui a cause le probleme....ES ce que si l on charge (givre un peu ,on s en aperçoit ?) ,que peut faire un mouvement bruque sur cette helico......mais qui permette de rester en l air encore 20 seconde environ.....mais qui rende incontrolable l helico ?,on n a pas retrouve de givre sur les pales a l arrivee.....ni sur la cabine ,alors que rien n avait degele!!!!!!!!!!!! En AS 355 je pourrai repondre a quelques questions mais en ec clime ,T2 avec PA non......
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Lun 17 Jan 2011 - 0:43

    Vraiment merci a French kiss avec ce rapport Canadien......La buee arrive doucement,il decide de mettre le desembuage,cela empire,y bricole la poignee (la casse ?),se detache pour essuyer,meme moment l antenne ,evitement,perte de controle ,un coup dans le zig l autre dans le zag,il ouvre la fenetre mauvais temps mais la on comprend pas trop pourquoi cela continue
    jusqu au crach ? a moins qu il fut un peu desarçone pendant l evitement ,et n arrive a ouvrir la fenetre qu a l extreme fin ,mais c est trop tard........Oui mais il y a un petit doute qui subsiste ,car il vient de dessus sait que c est ciel bleu ,il n a pas peur de la couche et maitrise bien le vol aux instrument ,donc il tire et monte en regardant dedans comme on a appris a le faire .......mais peut etre n est il pas vraiment en mesure d analyser mais en tout cas merci pour cette exemple.....
    par contre j ai noté:
    Eurocopter a élaboré un bulletin d'information (Information Notice) au sujet de l'utilisation du désembueur qui sera émis le 15 juillet 2009. Ce bulletin avertira les équipages de tous les modèles d'hélicoptères Eurocopter de la susceptibilité de flash fogging des pare-brise qui pourrait se produire dans certaines conditions météorologiques après la sélection du désembueur et qui pourrait, par la suite, réduire la visibilité et temporairement engendrer une perte de références visuelles. Ce bulletin rappellera aux équipages d'utiliser la fenêtre mauvais temps dans de telles circonstances pour assurer le contact visuel avec les références extérieures.

    Je n ai jamais vue cette note et l enqueteur n en a jamais parlé.........ça doit etre cela la SV au niveau des administrations.....



    Dernière édition par vanhoute le Lun 17 Jan 2011 - 8:29, édité 1 fois (Raison : Citation d'un texte par le rédacteur du post)
    avatar
    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 225

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  LECIVIL le Lun 17 Jan 2011 - 9:24

    Bonjour, par l'intermediaire de ma boite nous avons reçus ce bulletin d'Eurocopter a ce sujet il y a un certain temps et un autre de la boite il y a quelques jour seulement.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2234

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  overlord le Lun 17 Jan 2011 - 9:46

    J’ai comme l’impression qu’il y a une différence, en matière d’attitude de vol, entre une perte de visuel vers l’avant consécutif à un embuage partiel du Plexiglas, bref un problème de ventilation et un comportement chaotique qui se termine pratiquement à la verticale.
    Venir à toucher le sol par perte de la référence n’implique pas, à mon sens, nécessairement des actions désordonnées sur les commandes.
    L’attitude du vol peut être encore stabilisée sur les axes, ce qui semble être le cas dans l’exemple canadien.
    Le dernier témoin remarque que l’attitude du vol est instable, c’est-à-dire, qu’elle apparaît comme non stabilisé sur les axes, comme lors d’une perte de PA par exemple.
    Ceci n’est pas nécessairement lié au fait de la visibilité extérieure ?
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2155

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  vanhoute le Lun 17 Jan 2011 - 10:07

    french kiss a écrit:http://www.tsb.gc.ca/fra/rapports-reports/aviation/2008/a08q0110/a08q0110.asp
    Excellent.

    LECIVIL a écrit:Bonjour, par l'intermediaire de ma boite nous avons reçus ce bulletin d'Eurocopter a ce sujet il y a un certain temps et un autre de la boite il y a quelques jour seulement.
    Je n'ai pas trouvé ce bulletin sur le site TIPI Eurocopter. Aurais-tu la référence exacte ?
    Pour info, chaque pilote peut s'inscrire pour recevoir les bulletins par email :
    http://www.eurocopter.com/site/en/ref/Technical-Publications_225.html


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr
    avatar
    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 225

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  LECIVIL le Lun 17 Jan 2011 - 12:19

    Je viens de la retrouver, elle est noté FLASH FOGGING en réference Eurocopter information notice n° 2064-I-21
    consultable sur le site www.eurocopter.com/techpub nous avons reçu la note au millieu de l'année 2009. En complément a cette notice la note interne stipule une evolution possible vers un givrage pare brise selon T° et un possible blocage par la glace de la fenetre mauvais temps.
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Lun 17 Jan 2011 - 13:27

    Comme quoi un accident quand on s en donne la peine ,ce qui n est peut etre pas le cas du BEA ,peut toujours servir aux autres .....meme si ce n est peut etre qu une direction mais quand on voit que cette note n est meme pas mentionnee par le BEA dans l enquete ,on se pose des questions.........

    Le dernier témoin remarque que l’attitude du vol est instable, c’est-à-dire, qu’elle apparaît comme non stabilisé sur les axes, comme lors d’une perte de PA par exemple.
    Ceci n’est pas nécessairement lié au fait de la visibilité extérieure ?

    Oui je te suis un peu ,mais la c est un probleme de visibilite vers l exterieur .L evitement un peu violent surement a pu destabiliser mon ami qui n etait pas attaché,n ayant plus trop de reference apres une action un peu violente ,il en refait une pour se remettre ,et engendre un genre de raisonnance ou surcontrole cyclique,en perdant les tours peut il perdre sont horizon principal sur cette machine ? car si il n a que le petit horizon de secour ,cela complique serieusement la tache pour stabilise la machine ,mais il aurait du avoir tendance a monter pour mettre de l eau sous la quille comme on dit ,surtout que le vol aux instrument n etait vraiment pas un probleme et que pour cela nous etions bien entraines.....Je pense qu il y a du avoir un melange de tout cela .En tout cas je n avais jamais entendu parle de "FLASH FOGGING" sur les helicopteres de eurocopter.......et lui non plus surement et le BEA encore moins......
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2155

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  vanhoute le Lun 17 Jan 2011 - 17:42

    LECIVIL a écrit:Je viens de la retrouver, elle est noté FLASH FOGGING en réference Eurocopter information notice n° 2064-I-21
    consultable sur le site www.eurocopter.com/techpub nous avons reçu la note au millieu de l'année 2009. En complément a cette notice la note interne stipule une evolution possible vers un givrage pare brise selon T° et un possible blocage par la glace de la fenetre mauvais temps.

    Pour info, cette notice ne doit pas concerner les EC135 car elle n'est pas listée dans les "IN" avec l'EC135 en référence (je n'ai accès qu'aux documents en rapport avec l'EC135 et l'AS355 sur TIPI). On passe de 2063-I-71 à 2074-I-00 sur TIPI pour l'EC135...

    Peux-tu me l'envoyer pour que je la mette sur le serveur du site ?


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  french kiss le Lun 17 Jan 2011 - 18:43

    tu la trouveras dans le menu : IN / LS / SI

    en voici le texte (appareils concernés : [EC 225] [EC 725] [AS 332] [AS 532] [SA 360] [AS 365] [AS 366] [AS 565] [EC 155] [AS 355] [AS 555] [EC 130] [AS 350] [AS 550] [EC 120] [SA 321] [SA 330] [SA 341] [SA 342] [AL II] [LAMA] [AL III]

    PS : L'EC135 étant ECD (Deutschland) plus que ECF (France), ceci explique peut-être cette absence dans la liste...

    EUROCOPTER a été informé d'un accident d'un appareil EC120 B, qui volait en conditions météorologiques très
    fortement dégradées et qui a heurté la surface de l'eau lors d'une approche pour atterrissage.
    La mise en service par l’équipage du système de désembuage, alors que la visibilité extérieure était réduite par les
    fortes pluies et le début de la formation d’une condensation sur les pare-brises, a provoqué rapidement
    l’opacification complète de ces derniers par le phénomène de "FLASH FOGGING", entraînant la perte de visibilité
    temporaire et par conséquent des références extérieures.
    Ce phénomène de condensation qui apparait en présence d’un taux hygrométrique important (>85%) et d’une
    température OAT comprise entre 5°C et 20°C, peut être accentué dans le cas de l’utilisation du système de
    désembuage (air chaud du prélèvement P3 chargé en humidité), sur un pare-brise dont la température de peau est
    inférieure à la température ambiante.
    EUROCOPTER vous rappelle que toute sa gamme d'hélicoptères est équipée en base de "Fenêtres mauvais
    temps".
    L'ouverture de ces fenêtres qui équipent les portes d'accès "équipages" :
    1. Octroie une visibilité extérieure suffisamment large afin d'assurer le pilotage de l'appareil en sécurité par forte
    précipitation (pluie).
    2. A pour effet, en conditions météorologiques très fortement dégradées :
    a. de limiter le phénomène de "Flash FOGGING",
    b. d'accélérer la disparition de la buée présente dans la cabine.
    NOTA : L’appareil n’était pas équipé d’essuie glaces. Cette option est proposée lors de l’achat de l’appareil ou en
    rétrofit suivant un Service Bulletin.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2234

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  overlord le Lun 17 Jan 2011 - 19:29

    Les merveilleux ingénieux ingénieurs se seraient-ils manqués sur ce système de désembuage tout au moins pour le 135 ?
    Jamais entendu parler de çà sur les précédentes production de ce constructeur !
    Y a-t’il des buses de diffusion en bas pour chaque bulle ?
    C’est une particularité qui a dû, en principe, être décelée lors de la campagne grand froid de l’appareil.
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Lun 17 Jan 2011 - 22:20

    Moi je n ai jamais vue ce phenomene sur L as 355n et pourtant j ai volé avec par presque toutes les conditions.......Mais peut etre que la clim sur l ec 135 amplifie encore ce phenomene bien que cela ne soit pas tout a fait les memes conditions mais lorsque l creuse un peu et on ne rabache pas toujours les memes choses (mauvaises conditions,il n aurait pas du y aller etc....)On trouve des choses interessantes merci encore a French kiss mais je plains le BEA ,et on voit bien la tout simplement un manque de connaissance du pilote avion qui fait une enquete sur un crach helicoptere.........

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2234

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  overlord le Lun 17 Jan 2011 - 22:33

    Capitaine flamme a écrit: Moi je n ai jamais vue ce phenomene sur L as 355n et pourtant j ai volé avec par presque toutes les conditions.......Mais peut etre que la clim sur l ec 135 amplifie encore ce phenomene bien que cela ne soit pas tout a fait les memes conditions mais lorsque l creuse un peu et on ne rabache pas toujours les memes choses (mauvaises conditions,il n aurait pas du y aller etc....)On trouve des choses interessantes merci encore a French kiss mais je plains le BEA ,et on voit bien la tout simplement un manque de connaissance du pilote avion qui fait une enquete sur un crach helicoptere.........
    Oui, et à mon avis, les conditions météorologiques n’expliquent pas tout, surtout ce comportement assez étrange de la machine dans la phase finale, car elle se trouve malgré tout, assez éloignée de l’antenne.
    Mais, bon, tout est possible, comme la faible connotation girodyne du responsable de l’enquête.
    Un constat, d’apparences simple, comme le fait de se mélanger les pinceaux en voulant désembuer le Plexiglas, peut aussi empêcher de voir une cause différente. Laquelle, c’est çà le problème lorsque l’on a pas tous les éléments ?
    Pas facile…
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Ven 21 Jan 2011 - 14:31

    Et non pas facile ,mais j aurais quand meme appris quelque chose avec ce "flash fogging " pour moi voila quelque chose qui sert et pas des leçons de moral entre nous ,chacun d entre nous sachant bien qu a l heure actuelle la meteo est sujet a interprétation malheureusement.......Lorsque je faisais du planeur ,on avait des météorologues qui se respectaient......et l erreur pouvait arriver mais elle n etait pas journalière.......aussi on y croyait dure de dure ,ce qui empêchait de trop finir dans les champs trop loin du terrain .......maintenant ,un fois sur 2 tant que je n ai pas vole ,j aurais presque tendance a lancer une piece en l air pour savoir si j y vais ou pas.....Ce qu il faudrait , c est enregistrer une reponse bien salée comme souvent et la retranscrire pour s apercevoir de l importance du problème......Ou de compter le nombre de temsi qui n ont rien a voir avec la réalité .....et je suis sure qu en jetant une piece ,on aura d aussi bons résultats malheureusement .Je vais encore me faire des enemis......Mais j en ai marre que l on passe notre temps que l on tape sur les pilotes de façon général,car entre la DGAC qui ne repond a aucune réponse concrète et les previs meteo incohérente.....Ou est la sécurité des vols

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  T4 le Ven 21 Jan 2011 - 20:00

    Capitaine flamme a écrit: Mais j en ai marre que l on passe notre temps que l on tape sur les pilotes de façon général,car entre la DGAC qui ne repond a aucune réponse concrète et les previs meteo incohérente.....Ou est la sécurité des vols

    C'est grave et attristant comme conclusion.
    je serai tenté de te répondre: Surement là où yu l'as laissé!

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2234

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  overlord le Ven 21 Jan 2011 - 20:09

    Capitaine flamme a écrit: Et non pas facile ,mais j aurais quand meme appris quelque chose avec ce "flash fogging " pour moi voila quelque chose qui sert et pas des leçons de moral entre nous ,chacun d entre nous sachant bien qu a l heure actuelle la meteo est sujet a interprétation malheureusement.......Lorsque je faisais du planeur ,on avait des météorologues qui se respectaient......et l erreur pouvait arriver mais elle n etait pas journalière.......aussi on y croyait dure de dure ,ce qui empêchait de trop finir dans les champs trop loin du terrain .......maintenant ,un fois sur 2 tant que je n ai pas vole ,j aurais presque tendance a lancer une piece en l air pour savoir si j y vais ou pas.....Ce qu il faudrait , c est enregistrer une reponse bien salée comme souvent et la retranscrire pour s apercevoir de l importance du problème......Ou de compter le nombre de temsi qui n ont rien a voir avec la réalité .....et je suis sure qu en jetant une piece ,on aura d aussi bons résultats malheureusement .Je vais encore me faire des enemis......Mais j en ai marre que l on passe notre temps que l on tape sur les pilotes de façon général,car entre la DGAC qui ne repond a aucune réponse concrète et les previs meteo incohérente.....Ou est la sécurité des vols
    De mon point de vue, la vraie sécurité des vols, est assurée concrètement par le pilote en bout de chaîne, qui, fort des éléments qu’ils a récolté, prend la décision qui s’impose, celle qui lui semble la meilleure.
    C’est d’ailleurs à mon avis, le raisonnement des sphères décisionnelles, facile, simple, il s’appuie sur la responsabilité du commandant de bord, garant de la sécurité du vol en dernier ressort…
    En revanche, les prévis météo pour les basses couches et surtout les phénomènes locaux sont inadaptées pour les VFR dans les basses couches vers des destinations hors espace aérien contrôlé, bref en raz campagne
    Ce qui en est la cause, c'est d’une part, l’architecture du réseau de détection et d’autre part, à l’attrition des budgets en ces temps de crise.
    L’homme, souvent observateur prévisionniste natif d’une région, relevant inlassablement ses paramètres, se voit depuis déjà quelques années, remplacé par des stations automatiques totalement dépourvues de sensibilité environnementale locale.
    La station auto a un avantage dès lors qu’on en implante beaucoup plus qu’auparavant et surtout dans les zones faiblement couvertes, ce qui, à l’évidence, n’est pas le cas…
    Cela dit l'Internet à malgré tout amélioré les moyens pour se faire une idée du problème, le reste n'est qu'une question d'observation, bref de moyens...




    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  french kiss le Ven 21 Jan 2011 - 21:14

    allez, pour les plus courageux (curieux ?), cette étude sur les conditions de vol en hélico en conditions dégradées : http://www.caa.co.uk/docs/33/Paper200703.pdf

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2234

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  overlord le Ven 21 Jan 2011 - 21:54

    french kiss a écrit:allez, pour les plus courageux (curieux ?), cette étude sur les conditions de vol en hélico en conditions dégradées : http://www.caa.co.uk/docs/33/Paper200703.pdf
    Absolument théorique, proche de l’imbuvable, vaste programme…
    Mais bon, Dé orientation spatial et entré inopinée en IMC sont les facteurs les plus souvents observés dans ces conditions, mais çà on le sait déjà. C'est malhaureusement une constante qui n'a pas de frontière.
    Quant a trouver des parades techniques pour l’éviter c’est bien, il y en a déjà, mais cela passe inévitablement par un coût énorme en matière d’équipement machine. La, çà fait mal...
    En tout cas, l’époque n’est pas propice aux rallonges budgétaires, c’est le moins que l’on puisse dire.
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Ven 21 Jan 2011 - 22:19

    je serai tenté de te répondre: Sûrement là où yu l'as laissé!

    et oui T4 ,je le sais cela fait 30 ans qu on me le répète ,je suis irresponsable et dangereux.......un de plus parmi tous les pilotes qui pour toi ne sont que des marionnettes......

    cette conclusion n est pas bien grave,car avec ou sans moi ,on aura toujours besoin d une décision en bout de chaîne.

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  T4 le Ven 21 Jan 2011 - 22:31

    Capitaine flamme a écrit:
    je serai tenté de te répondre: Sûrement là où yu l'as laissé!

    .un de plus parmi tous les pilotes qui pour toi ne sont que des marionnettes....

    Tu devrais postuler pour un poste de direction car c'est une vrai réponse de patron.
    C'est exactement ce qu'il pense de toi et si on en est là aujourd'hui c'est parce trop souvent on leurs prouve qu'on n'est justement pas capable de prendre les bonnes décisions.
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1136

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Capitaine flamme le Sam 22 Jan 2011 - 9:02

    'est parce trop souvent on leurs prouve qu'on n'est justement pas capable de prendre les bonnes décisions.

    Oui il est certain que certaine fois ,je ne prends pas la bonne decision et j en suis conscient seulement après.......Le problème c est que l on ne nous donne pas les moyens de notre decision et l etat l administration dans son ensemble ,est plus a mettre en cause que les patrons qui ne font que s engouffrer dans les incohérence de la DGAC ,son immobilisme des que quelque chose gène ou l inadaptation des textes qui se rapportent a notre travail.dans le cadre de la SV ,je viens de recevoir un sac anti-feu pour y mettre ce qui ne peut etre conserve au sol mais que je dois avoir en vol.......J en pleurerai de rire si ce n était pas aussi triste.Avec cela je me sens beaucoup plus en securité ,ça me rappelle dans l armée quand nos supérieur nous vantes les mérites d un nouvel hélicoptère avec un système de navigation a faire palir les chasseur mais dont on pouvait tuer le pilote avec une simple balle de 22 long rifle......C est la même chose avec la façon de voir la sv actuellement.Et c est pour cela que je ne m y reconnais pas.......Pour les ops 3 ,le texte a appliquer "un container a l épreuve du feu" mais pas les vêtements du pilote! Surement une recommandation suite a une inspection de notre chère institution bien aimée .......

    Contenu sponsorisé

    Re: Rapport du BEA - Crash EC 135 F-HBMA - Janvier 2009

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 30 Mar 2017 - 8:47