S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Partagez

    ADRIEN
    Premiers pas
    Premiers pas

    Localisation : le Pradet
    Date d'inscription : 25/11/2009
    Messages : 9

    présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  ADRIEN le Jeu 9 Juin 2011 - 14:18

    Rappel du premier message :

    Suites à différentes questions posées par des membres du forum je vous apporte quelques éléments importants sur l'action menée autour du projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    l'idée générale, développée par Castel-Mauboussin (ACM), avec le docteur Lambert, et la direction de l'hôpital de Toulon (en accord avec l'exploitant SAF), vous est présentée ci-dessous.

    Dans quelques temps, environ 130 postes de "copilotes" ou d "assistant de vol" devraient être créés à bord des hélicoptères des SMUH.
    Après étude du projet de l’AESA (NPA OPS 2009/02 consultable sur http://smuh.forumdediscussions.com/t18-easa-npa-2009 )
    et des différents types d'exploitation des HEMS (en Europe et en France -NHV compris), l'hôpital de Toulon a décidé de mener une étude (avec l’exploitant et l’ACM), sur le rôle et les compétences à demander aux futurs postulants.

    Le cadre de cette expérience est très balisé. Il a été travaillé par une équipe pluridisciplinaire: pilotes, assistants de vol d'autres secteurs d'activités, syndicalistes, médecins, administratifs et fonctionnaires. Nous l'avons présenté à la DGAC ainsi qu’à deux membres du SNEH. Celle-ci a pour but d’expérimenter l’intégration professionnelle de personnes titulaires d'une RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé) via une formation d’«assistant de vol» . Ces mêmes personnes pourraient ainsi postuler en 2012, aux recrutements qui seront ouverts.


    Les grandes lignes à retenir sont les suivantes:

    - Notre action est au bénéfice de tous, notamment au profit des anciens de la profession (pilotes, mécaniciens navigants…), victime d’un accident de la vie (maladie, traumatismes, etc…). Tous peuvent demander que leur cas personnel soit étudié, afin de vérifier l’adéquation entre leur nouvelle situation de santé et les fonctions de navigant au sein des SMUH.

    - Le cadre juridique qui leur est appliqué a été mis en place par la DGAC, en concertation avec le CMAC (Conseil Médical de l’Aéronautique Civile), ceci après démonstration de faisabilité en opération. Le principe à respecter est le suivant : le handicap doit toujours être compatible avec la mission à remplir.

    - Sur la base de l’expérience de l’ACM (onze ans), nous avons pu démontrer que
    beaucoup de personnes, atteintes d’une pathologie dite "invisible", ont les qualités nécessaires pour suivre avec succès les formations de navigants (pilotes, opérateurs-systèmes embarqués, assistants de vol…) et leur intégration professionnelle dans des entreprises privées ou publiques.

    - Définition du mot "handicap": seule les CDAPH ( Commissions des droits et de l'autonomie des personnes handicapées) sont habilitées à délivrer cette qualité.
    Il ressort des statistiques que 80% des personnes reconnues "handicapées" ont un handicap dit « invisible ». Seulement 3% ont un handicap de type "paraplégie" comme vous avez pu le voir dans notre petite vidéo sur notre site Internet.

    - Les personnes titulaires d'une RQTH souhaitant postuler à une formation d’assistant de vol en SMUH, devront démontrer que leur pathologie est pleinement compatible avec la fonction "assistant de vol" (voir pilote).
    Bien amicalement.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  copter le Jeu 14 Juin 2012 - 8:09

    Star 4.1 a écrit:Petit deterrage:
    As t on plus d'information quant aux formations "Assistant de Vol" ? Leur accessibilité par des terriens ?
    L'eventuelle validation d'acquis d'experience permettant ( comme aux USA il me semble ) a des "secouristes" de jouer le double role d'assistant et de membre de l'equipe medicale ( -> economie ) ?
    [Et je parle bien de secouristes "m ieux formés" pas d'infirmiers peu adaptés a la vie de terrain].

    Le concept US, comme les autres pays Européens fonctionnent différemment qu'en France. Les secours héliportés sont entièrement, équipe navigante et médicale, privés ou associatifs.
    Je vois mal tout révolutionner en France. Pourtant ce serait peut être nécessaire, et résoudrai sûrement quelques problèmes.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  vanhoute le Jeu 14 Juin 2012 - 8:28

    Star 4.1 a écrit:Petit deterrage:
    As t on plus d'information quant aux formations "Assistant de Vol" ? Leur accessibilité par des terriens ?
    L'eventuelle validation d'acquis d'experience permettant ( comme aux USA il me semble ) a des "secouristes" de jouer le double role d'assistant et de membre de l'equipe medicale ( -> economie ) ?
    [Et je parle bien de secouristes "m ieux formés" pas d'infirmiers peu adaptés a la vie de terrain].
    Concernant la formation des "membres d'équipage technique en SMUH" (appellation de l'OPS 3) ou "Assistant de vol", à l'heure actuelle seule l'Association Castel-Mauboussin, en France, est en train de mettre en place son programme officiel et homologué. Il tiendra compte des acquis de chacun (expérience médicale, de secourisme ou aéronautique) et les modules du programme viendront compléter les compétences déjà acquises par les candidats.
    On devrait en savoir plus après le colloque du 21-22 juin où le cursus sera présenté officiellement...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Star 4.1
    Premiers pas
    Premiers pas

    Date d'inscription : 13/06/2012
    Messages : 4

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  Star 4.1 le Jeu 14 Juin 2012 - 13:57

    copter a écrit:
    Le concept US, comme les autres pays Européens fonctionnent différemment qu'en France. Les secours héliportés sont entièrement, équipe navigante et médicale, privés ou associatifs.
    Je vois mal tout révolutionner en France. Pourtant ce serait peut être nécessaire, et résoudrai sûrement quelques problèmes.

    Justement je me demande quel rôle peuvent etre amené a remplir les associatifs au niveua du secours aerien.
    Je sais qu'en secours "terriens" ils sont parfois utilisés voire tres sollicités par les prefectures , mais ca reste d local et du "convntionnel" (au sens de simples ambulances roulantes avec du materiel classique)

    Je pense que la plupart de mes questions trouveront des reponses au colloque.


    Merci de vos reponses

    cakouleader
    Premiers pas
    Premiers pas

    Date d'inscription : 09/11/2009
    Messages : 6

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  cakouleader le Mer 20 Juin 2012 - 10:48

    Bonjour,
    L'assistant de vol répondra à l'attente d'une amélioration de sécurité importante: il peut ramener la machine en cas d'incapacité du pilote: BRAVO, MAIS !

    dans l'histoire, le pilote continuera à passer une CEMPN à 6 mois avec une aptitude TP-seul à bord (le CEMPN intransigeant sur le moindre léger problème)et aucune considération supplémentaire.
    De plus notre super assistant pilotera quand? jamais sauf le jour où le vrai pilote s'écroule...Bof!!!
    Il n'est pas pilote, aucune qualif ni de contrôles juste un "module" à la formation....

    2° remarque: franchement, l'assistant n'est pas très utile si l'on s'en tient au texte EASA et tout le monde s'accorde pour parler de sac de sable... OUI, si l'on ne voit que la contrainte pour rester SMUH. Rien n'empêche de rajouter une fonction "plus value" au ME. Un mecano qui s'occupe vraiment de la machine, une formation treuilliste qui pour les SAMU rajouterai des possibilité d'emploi (90kgs du ME et 40kgs du treuil), un infirmier qui pourrai remplacer un membre de l'équipe médicale qui n'ont pas besoin d'être 2 derrière ou encore mieux: un pilote....

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  overlord le Dim 24 Juin 2012 - 17:47

    cakouleader a écrit:Bonjour,
    L'assistant de vol répondra à l'attente d'une amélioration de sécurité importante: il peut ramener la machine en cas d'incapacité du pilote: BRAVO, MAIS !
    dans l'histoire, le pilote continuera à passer une CEMPN à 6 mois avec une aptitude TP-seul à bord (le CEMPN intransigeant sur le moindre léger problème)et aucune considération supplémentaire.
    De plus notre super assistant pilotera quand? jamais sauf le jour où le vrai pilote s'écroule...Bof!!!
    Il n'est pas pilote, aucune qualif ni de contrôles juste un "module" à la formation....
    2° remarque: franchement, l'assistant n'est pas très utile si l'on s'en tient au texte EASA et tout le monde s'accorde pour parler de sac de sable... OUI, si l'on ne voit que la contrainte pour rester SMUH. Rien n'empêche de rajouter une fonction "plus value" au ME. Un mecano qui s'occupe vraiment de la machine, une formation treuilliste qui pour les SAMU rajouterai des possibilité d'emploi (90kgs du ME et 40kgs du treuil), un infirmier qui pourrai remplacer un membre de l'équipe médicale qui n'ont pas besoin d'être 2 derrière ou encore mieux: un pilote....

    À machine identique cette idée ne repose que sur une règle totalement inadaptée (encore une) au rôle du transport médicalisé en France, tel qu’il est pratiqué actuellement et qui ne s’appuie pas sur la notion d’équipage.
    Mono mission, mono configuration, aucune variation autre que le patient.
    En fait, il y a si peu à demander au membre d’équipage supplémentaire que cela pourrait, in fine, être modulé par un membres de l’équipe médicale. D’ailleurs, la plupart du temps il y en a un devant lorsque cela décolle sans patient, vers un site d’exploitation.
    Et quand je dis si peu, c’est vraiment pour dire quelque chose...
    En revanche, personne n’aborde la contrainte que cela va engendrer en matière d’encombrement à bord, du transport éventuel d’un membre de la famille notamment pour les enfants ou la mère est parfois plus que souhaitable, du volume carburant surtout pour la nuit, des norias supplémentaires pour le carburant, de l’équation logement qui ne sont déjà parfois pas si terribles ! etc etc… bref une personne de plus…
    Également la pression sur le commandant de bord, qui déjà souvent proche des limites l’été ou en altitude va se voir affublé d’un poids supplémentaire totalement inutile en cas de panne.
    Je ne me pose même pas la question de savoir si on a bien pesé le pour et le contre de cette mesure qui ne repose sur rien en matière de sécurité des vols, les statistiques du transport médicalisé en France sont là, les faits sont têtus...
    Augmentation du coût du transport, réduction de la prestation, bref une équation idéale…
    La sécurité n’est pas toujours là où l’on veut bien la mettre, elle n’est pas spécialement compatible (ou mal) avec une augmentation gratuite de la masse sans tenir compte de l’ensemble du problème c'est-à-dire de l’adéquation générale du transport ; efficacité sécurité, çà personne n'en parle étrangement...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  vanhoute le Dim 24 Juin 2012 - 17:52

    overlord a écrit:
    La sécurité n’est pas toujours là où l’on veut bien la mettre, elle n’est pas spécialement compatible (ou mal) avec une augmentation gratuite de la masse sans tenir compte de l’ensemble du problème c'est-à-dire de l’adéquation générale du transport ; efficacité sécurité, çà personne n'en parle étrangement...
    Je n'ai qu'une réponse à donner : regardez ce que font nos voisins. Pour ceux qui étaient au colloque SMUH de Hyères, nous avons appris qu'il y a beaucoup à apprendre de l'ANWB Air Ambulance (Pays-Bas) par exemple.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  hub_40 le Dim 24 Juin 2012 - 18:06

    Je suis complètement d'accord avec overlord et je pense l'avoir dit plus d'une fois !
    Ce n'est pas parceque nos voisins font différement qu'ils font mieux...
    Et les Pays-bas Mathieu c'est tout plat !
    Toi comme moi travaillons régulièrement vers BRIANCON ou autre à 4000 ou 5000 ft en été et c'est injouable d'avoir 100 kg de sac de sable à gauche pour rien en sachant qu'il est impossible de ravitailler dans de nombreux secteurs !
    J'ai du faire la semaine dernière un primaire à 40mn de vol un dimanche.
    Si je n'avais pas 350 kg de kéro je n'aurais pas pu faire la mission car impossible de ravitailler à 80 Nm à la ronde !
    Si j'avais eu quelqu'un à gauche j'aurais été obligé de ne mettre que 250kg de kéro(il faisait 30°C) donc obligé de refuser la mission car impossible de refueler pour le retour!
    Ou est l'intérêt du patient ????? ou est le gain ?????

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  overlord le Dim 24 Juin 2012 - 18:07

    vanhoute a écrit:Je n'ai qu'une réponse à donner : regardez ce que font nos voisins. Pour ceux qui étaient au colloque SMUH de Hyères, nous avons appris qu'il y a beaucoup à apprendre de l'ANWB Air Ambulance (Pays-Bas) par exemple.
    Il y a sensiblement une centaine d'hélicoptères qui pratiquent du secours ou du transport sanitaire en France, je ne pense pas que tout ce petit monde doit prendre des leçons de je ne sais qui, là n'est pas le sujet.
    On sait bien, que la plus part du temps, les structures et le mode de financement sans parler de l'état d'esprit, n'est pas le même du tout et ceci, n'est bien évidement, entre les mains des pilotes qui ne sont que des exécutants...
    Je ne vois pas trop ce que nous devrions apprendre que nous ne savons pas en matière de pratique de pilotage, avec la qualité du ''staff'' pilote en France pour le SAMU ?
    Pour le reste, c'est à dire l’organisationnel, c'est autre chose mais çà dépasse, de mon point de vue, le débat actuel du deuxième membre d'équipage..

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  vanhoute le Dim 24 Juin 2012 - 18:12

    overlord a écrit:
    Il y a sensiblement une centaine d'hélicoptères qui pratiquent du secours ou du transport sanitaire en France, je ne pense pas que tout ce petit monde doit prendre des leçons de je ne sais qui, là n'est pas le sujet.
    est le sujet. L'Europe nous demande d'appliquer des normes qui sont en vigueur depuis des années dans les autres pays.
    Alors, il est plus qu'intéressant de voir leur façon de travailler et surtout leurs centres de formation, même si notre spécificité franchouillarde empêche de mettre en pratique la totalité de leurs procédures. Maintenant, il aura toujours des détracteurs, personnellement, je préfère aller de l'avant plutôt que de subir.

    hub_40 a écrit:Je suis complètement d'accord avec overlord et je pense l'avoir dit plus d'une fois !
    Ce n'est pas parceque nos voisins font différement qu'ils font mieux...
    Et les Pays-bas Mathieu c'est tout plat !
    Toi comme moi travaillons régulièrement vers BRIANCON ou autre à 4000 ou 5000 ft en été et c'est injouable d'avoir 100 kg de sac de sable à gauche pour rien en sachant qu'il est impossible de ravitailler dans de nombreux secteurs !
    J'ai du faire la semaine dernière un primaire à 40mn de vol un dimanche.
    Si je n'avais pas 350 kg de kéro je n'aurais pas pu faire la mission car impossible de ravitailler à 80 Nm à la ronde !
    Si j'avais eu quelqu'un à gauche j'aurais été obligé de ne mettre que 250kg de kéro(il faisait 30°C) donc obligé de refuser la mission car impossible de refueler pour le retour!
    Ou est l'intérêt du patient ????? ou est le gain ?????
    Le gain : avoir une nouvelle machine ! Nous avons tous les mêmes problèmes, quel que soit le lieu géographique.

    Attention, le sujet de forum est le projet Handi-Helico-Hopital, pas uniquement la mise aux nouvelles normes dont ce projet découle.
    Il y a d'autres sujets pour ça :
    http://smuh.forumdediscussions.com/t9p120-volons-heureux-volons-a-deux
    ou
    http://smuh.forumdediscussions.com/t452p15-deuxieme-pilote-ou-membre-d-equipage#4822



    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Contenu sponsorisé

    Re: présentation projet "HANDI HELICO HOPITAL"

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:29


      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 16:29