S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  vanhoute le Sam 9 Juil 2011 - 8:34


    Utilisation peu fréquente d’un casque par les pilotes d’hélicoptère

    L’avis sur la sécurité aérienne suivant provient du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

    Le 12 mars 2009, un hélicoptère Sikorsky S-92A, avec à son bord 16 passagers et 2 membres d’équipage, effectue un vol depuis St. John’s (T.-N.-L.) à destination du champ pétrolifère Hibernia. Vingt minutes après le décollage de St. John’s, l’équipage remarque une indication de basse pression d’huile à la boîte d’engrenage principale; il déclare une situation d’urgence et déroute le vol vers St. John’s. À environ 30 NM de St. John’s, l’hélicoptère percute l’eau et s’enfonce dans 178 m d’eau. Une personne survit, 17 périssent. Bien que les deux pilotes n’aient pas été blessés mortellement à l’impact, ils ont été blessés grièvement après avoir heurté leur tête et visage contre le tableau de bord. Au moment de l’incident, aucun pilote ne portait d’équipement de protection de la tête1. L’enquête du BST sur cet incident (nº A09A0016) est en cours.

    Bien que le Règlement de l’aviation canadien (RAC) n’exige pas que les pilotes d’hélicoptère portent un casque, approximativement 10 % des pilotes de l’exploitant portaient régulièrement un casque au moment de l’incident. Que ce pourcentage représente ou non la norme à l’échelle du milieu aéronautique en ce qui concerne le port d’un casque n’est pas connu. Toutefois, la plupart des pilotes interrogés au cours de l’enquête nº A09A0016 ont invoqué l’inconfort comme raison de ne pas porter de casque. De plus, très peu de pilotes avaient envisagé qu’une incapacité partielle causée par une blessure à la tête ou au visage pourrait compromettre leur capacité à aider leurs passagers après un accident. Le 8 mai 2009, l’exploitant a mis en oeuvre un programme de partage des frais, lequel vise à augmenter l’utilisation du casque. La direction a accepté de payer une partie des frais à tout pilote voulant se procurer un casque de marque et modèle réglementés. L’exploitant a indiqué qu’environ 50 % de ses pilotes ont participé au programme et il prévoit atteindre un taux de 75 %.

    Selon des recherches militaires menées aux États-Unis2, le risque de blessures mortelles à la tête peut être jusqu’à six fois plus élevé pour les passagers d’hélicoptère qui ne portent pas de casque. De plus, la tête est la deuxième partie du corps la plus fréquemment blessée lors d’un écrasement offrant des chances de survie.3 Les effets de blessures non mortelles à la tête varient : confusion momentanée, incapacité de se concentrer et perte de conscience totale.4 Ces blessures peuvent rendre les pilotes incapables de piloter, pouvant ainsi les empêcher de sortir rapidement d’un hélicoptère et d’aider les passagers lors d’une évacuation d’urgence.

    Le National Transportation Safety Board (NTSB) des États-Unis reconnaît que le port du casque peut réduire le risque de blessures et de mort. En 1988, le NTSB a effectué un examen de 59 accidents des services médicaux d’urgence survenus entre le 11 mai 1978 et le 3 décembre 1986. Il a été recommandé à la Federal Aviation Administration (FAA) (nº A-88-009) d’exiger le port du casque, et à la American Society of Hospital-Based Emergency Aeromedical Services (nº A-88-014) d’encourager cette même mesure pour les membres d’équipage et le personnel médical afin de réduire le risque de blessure et de mort.

    Dans le rapport de 1998 du groupe de travail chargé de l’examen de la sécurité de l’exploitation d’un taxi aérien (SATOPS)5, Transports Canada (TC) reconnaît également les avantages en matière de sécurité du port d’un casque, et s’est engagé à appliquer les recommandations suivantes :

    TC devrait continuer à promouvoir, dans Sécurité aérienne — Vortex, les avantages du port du casque par les pilotes d’hélicoptère, particulièrement durant les opérations de travail aérien. TC devrait aussi inciter les unités de formation au pilotage à encourager les élèves-pilotes à porter un casque.

    SATOPS a également formulé la recommandation suivante aux exploitants aériens :

    Les exploitants d’hélicoptère, en particulier ceux qui font des opérations de travail aérien, devraient encourager leurs pilotes à porter un casque; les pilotes d’hélicoptères commerciaux devraient porter un casque et les unités de formation au pilotage devraient encourager les élèves-pilotes d’hélicoptère à en porter un.


    Image d'un casque récupéré à la suite d'un accident
    Ce casque fut récupéré à la suite d'un accident dans la région
    de l'Atlantique (dossier noA07A0007 du BST) impliquant
    un AS350. L'autre pilote ne portait pas de casque et a subi
    des blessures graves à la tête.

    Le BST a des rapports sur de nombreux incidents dans lesquels le port d’un casque aurait probablement réduit ou évité les blessures subies par le pilote, et d’autres dans lesquels le port d’un casque a effectivement réduit ou évité des blessures subies par le pilote. Malgré les avantages en matière de sécurité bien documentés du port du casque, la plupart des pilotes d’hélicoptère n’en portent pas. De même, la plupart des exploitants d’hélicoptères canadiens ne font pas la promotion active du port du casque à leurs pilotes. L’utilisation peu fréquente du casque au sein du secteur des hélicoptères est étonnante, étant donné la nature du vol en hélicoptère et les avantages reconnus du port du casque.

    Comme cet incident le démontre, sans une information continue et fiable sur les avantages du port du casque, les pilotes d’hélicoptère continueront de piloter sans en porter, augmentant ainsi leur risque de blessures à la tête et les empêchant de fournir l’aide nécessaire aux membres d’équipage ou aux passagers. TC et la Helicopter Association of Canada (HAC) devraient donc envisager la création d’un programme de promotion conçu pour augmenter considérablement le nombre de pilotes d’hélicoptère qui portent le casque. Ce programme pourrait comprendre, entre autres, des initiatives qui assurent que le programme de formation des pilotes d’hélicoptère souligne le port du casque, font la promotion des avantages de programmes de partage des frais entre exploitants et pilotes et favorisent un débat éclairé grâce à des articles mettant en valeur le port du casque publiés dans Sécurité aérienne — Nouvelles (SA—N) de TC et les bulletins de la HAC.
    Ligne décorative

    1 Le BST définit protection de la tête comme étant l’utilisation d’un casque réglementé, muni d’une visière.

    2 Crowley, J.S., « Should Helicopter Frequent Flyers Wear Head Protection? A Study of Helmet Effectiveness », Journal of Occupational and Environmental Medicine, 33(7), 1991, p. 766-769.

    3 Shanahan, D. et M. Shanahan, « Injury in U.S. Army Helicopter Crashes October 1979 – September 1985 », The Journal of Trauma, 29(4), 1989, p. 415-423.

    4 Brain Injury.com. 31 août 2009, sur Internet .

    5 Publication de Transports Canada, TP nº 13158.
    Le lien vers l'article et d'autres articles très intéressants :
    http://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile/publications/tp185-2-10-operations-3719.htm#utilisation-casque


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Evan
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : paris
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Messages : 235

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  Evan le Sam 9 Juil 2011 - 8:49

    Perso ça m'ennuierait de piloter avec un casque pour des questions de confort, même si je sais que c'est plus sécuritaire. Une cote de maille, un pantalon airbag, des chaussures renforcées, bref on n'en finit plus..
    Pourquoi pas des casques pour les pilotes de ligne aussi..

    Je préfèrerai que les efforts securitaires soient faits sur les machines, on voit de + en + d'avions et ulm équipés de parachute, en regardant les rapports d'accidents, je me dis qu'un parachute aurait pu sauver bon nombre de nos collègues.

    La technique existe, il n'y a rien à inventer.

    Un crew member qui sache piloter aurait été bien aussi pour ce qui est de la securite...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  vanhoute le Sam 9 Juil 2011 - 9:14

    Evan a écrit:Perso ça m'ennuierait de piloter avec un casque pour des questions de confort,
    Tu as déjà volé avec un casque ?
    Evan a écrit:
    Je préfèrerai que les efforts securitaires soient faits sur les machines, on voit de + en + d'avions et ulm équipés de parachute, en regardant les rapports d'accidents, je me dis qu'un parachute aurait pu sauver bon nombre de nos collègues.
    Tu crois qu'un parachute sur un hélico volant en moyenne entre 500 Ft et 1000 Ft sol ça sert à quelque chose ? Si les constructeurs mettent des sièges anti-crash sur les hélicos modernes, ce n'est pas pour rien...
    Evan a écrit:
    Un crew member qui sache piloter aurait été bien aussi pour ce qui est de la securite...
    Le casque n'est pas là pour palier l'absence de membre d'équipage ! Il est là pour protéger ceux qui le porte !!!


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Evan
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : paris
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Messages : 235

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  Evan le Sam 9 Juil 2011 - 9:52

    Les airbags se deploient en un millième de seconde, pourquoi pas un parachute ??

    Je n'ai jamais volé avec un casque, c'est vrai, il faudrait que j'essaie.

    Desole, j'ai un ton un peu agacé, mais le casque me parait être secondaire par rapport à d'autres mesures qu'il serait interessant d'exploiter en priorité


    Dernière édition par Evan le Sam 9 Juil 2011 - 10:36, édité 1 fois

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  vanhoute le Sam 9 Juil 2011 - 10:03

    Pour en revenir à l'article et l'étude faite par les Canadiens, on peut voir qu'il n'y a pas que chez nous que le casque n'est pas obligatoire et qu'il est mal vu par une partie de la population des pilotes...
    Je trouve que l'accord de financement à moitié par la société pour les pilotes désirant s'équiper est une bonne chose, surtout au vu du coût d'achat d'un tel équipement. On peut comprendre que les sociétés rechignent à équiper tous leurs pilotes étant donné le caractère non obligatoire, mais c'est une action positive que de proposer une aide financière aux pilotes soucieux de leur sécurité.
    Dans une même idée, les assurances pourraient proposer des remises aux sociétés qui équipent leur pilotes de casques...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  copter le Dim 10 Juil 2011 - 7:40

    Ayant volé dans pas mal de pays, le port du casque est à 75 % acquis pour les pilotes et exploitants. Il n'y a qu'en France où l'on rechigne à son utilisation, et cela pour des fausses excuses.
    Ce n'est pas le jour où vous vous prendrez un piaf, ou quand vous serez l'acteur d'un crash, que vous vous direz, "merde j'aurais eu un casque je m'en serais sorti". J'ai pas mal d'exemple d'amis qui s'en seraient sûrement sortis si ils avaient eu un casque.
    Possesseur d'un casque GALLET depuis plus de 10 ans, j'en suis plus que satisfait. Les aprioris que l'on peut avoir se dissipent bien rapidement après son utilisation.

    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  Gisèle le Dim 10 Juil 2011 - 8:52

    Le port du casque (sur la tête) est obligatoire pour les motards, pas pour leur inconfort mais pour leur sécurité.
    Le port du casque est obligatoire pour les cyclistes professionnels (en cas de doute, regarder le Tour de France) toujours pour leur sécurité.
    Le port du casque se développe de plus en plus sur les pistes de ski, probablement pas pour rendre la glisse moins agréable.
    Faut-il être pour ou contre le port du casque? Pour ou contre la ceinture de sécurité en voiture?
    90% des cyclistes que je ramasse ayant un trauma facial ou cranien ne portent pas de casques. Les traumas des motards sont plus souvent du domaine de la colonne, le crane étant protégé par un gros casque. Les éjectés, à 100% n'étaient pas attachés.
    J'ai porté un casque tout au long de ma carrière militaire sur lequel il était inscrit "Antichoc". Je porte un casque à Bra. C'est un peu plus chaud, certes, c'est moins fun mais c'est une question d'habitude. Et ce sera bien pratique pour y accrocher plus tard des "NVG".
    Je porte aussi une combinaison, rouge avec bandes réflechissantes, et des bottes. C'est plus chaud, moins fun que les chaussures bateau et bermuda mais drolement pratique pour ranger 3 mobiles,un pager, son portefeuille avec sa licence et l'aptitude médicale, une lampe, des gants chirurgicaux, du papier essuie tout...
    Je mets également des gants de vol, c'est vraiment pas fun mais qu'est-ce que c'est hygiénique!
    Chacun sa tenue, cool décontracté pour les uns, plutôt uniforme pour les autres.
    L'essentiel c'est de rester pro et de faire son boulot professionnellement.
    Libre à chacun de mesurer son sens de la sécurité.
    Laurent.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  vanhoute le Dim 10 Juil 2011 - 10:00

    Laurent, je te suis à 100%...
    Tu as choisi les meilleurs comparatifs qui soient pour présenter le choix de porter un casque ou non...
    Je suis d'accord pour la tenue également. La combinaison de vol n'est pas très répandue dans les SAMU, alors qu'elle est beaucoup plus pratique que les tenues fournies par certains SAMU, non uniforme d'une base à l'autre. On est obligé de bricoler avec nos tenues, pour l'adapter à l'hélico. Et je ne parle même pas d'avoir une combinaison en nomex...
    Pareil pour les gants... Perso, j'ai acheté des gants en nomex par correspondance. Ca m'a coûté 30 euros que je ne regrette pas ! Ca absorbe la transpiration sur les commandes de vol l'été et évite de se geler les doigts sur ces mêmes commandes d'une machine qui passé la nuit dehors l'hiver... Et en cas d'incendie électrique sur le tableau de bord ou en cas d'accident...
    Pour les chaussures : chaussures de vol montantes type "chasse"... Elles protègent les pieds et, non négligeable, sont antidérapantes, y compris sur les surfaces grasses... J'ai vu un médecin se péter le coude devant moi en glissant sur la FATO du toit d'un hôpital !
    Et j'ai toujours un coupe sangle accessible dans ma veste...

    Mais effectivement, certains devront attendre de regretter de ne pas porter de moyens de protection lors d'un accident pour se rendre compte de leur erreur. Ce sont sans doute les même comme tu le dis qui font du vélo ou du ski sans casque parce que ça n'est pas obligatoire et que ça les "gêne" ! On les retrouvera également en moto l'été en T-shirt et en tongs...

    Il faut que l'accès aux moyens de protection (casque, combinaison, gants, chaussures...) soit facilité et financé dans notre milieu, au moins pour ceux qui le désirent, en attendant une réglementation... Cela fait parti des objectif de l'A.N.S.M.U.H. pour info...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  hub_40 le Dim 10 Juil 2011 - 10:12

    +1 !

    Bien d'accord avec mathieu

    Evan
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : paris
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Messages : 235

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  Evan le Dim 10 Juil 2011 - 10:30

    +1 pour laisser le libre choix à chacun, dans ce monde où l'on veut tout rêglementer.
    On est des grands garçons non ?

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  heli-samu le Dim 10 Juil 2011 - 20:02

    Perso ça m'ennuierait de piloter avec un casque pour des questions de confort, même si je sais que c'est plus sécuritaire. Une cote de maille, un pantalon airbag, des chaussures renforcées, bref on n'en finit plus..
    Pourquoi pas des casques pour les pilotes de ligne aussi..

    Meme si on a plus chaud avec un casque, je trouve que c'est quand meme beaucou plus confortable qu'un headset... j'ai eu l'occasion de voler avec 5-6 modeles de manière assez intensive et à chaque fois, j'ai été décu du "confort"

    Les aprioris que l'on peut avoir se dissipent bien rapidement après son utilisation.

    Je préfère de loin mon casque plus lourd, plus chaud mais qui me maintien parfaitement bien la tete.. et qui de surcroit protège en cas de pépin....

    Je préfèrerai que les efforts securitaires soient faits sur les machines, on voit de + en + d'avions et ulm équipés de parachute, en regardant les rapports d'accidents, je me dis qu'un parachute aurait pu sauver bon nombre de nos collègues.

    De deux choses l'une... soit tu parles d'un parachute monté de série sur les machines et dans ce cas il ne faut pas oublier qu'il y a quand même un bidule qui tourne assez vite au dessus de nos tètes et qui techniquement complique un peu les choses...

    Soit tu parles d'un parachute "personnel" porté par l'équipage et la, il faut réussir à sortir de la machine...

    Quoiqu'il en soit, dans les deux cas.. tu sais bien qu'en cas de panne, le temps est quelque peu compté... Or à 500fts tu n'a pas vraiment le temps d'attendre que ton parachute s'ouvre...

    Alors faute de mieux, il convient de se protéger autant que possible...

    Desole, j'ai un ton un peu agacé, mais le casque me parait être secondaire par rapport à d'autres mesures qu'il serait interessant d'exploiter en priorité

    La je ne suis pas d'accord, avant d'envisager des mesures complexes, mettons nous au créneau sur les mesures simples... c'est comme cela pour tout chez nous.. on veut faire le top mais sans maitriser l'élémentaire...

    Il en est d'ailleurs de meme avec le crew member soit dit au passage..

    Je rejoins l'avis de Laurent à 100%

    Je porte une combinaison de vol ignifugée, un casque et des chaussures de vol quoiqu'en pensent mes collègues ou d'autres personnes... Je préfère mille fois avoir chaud et être protégé en cas de besoin..

    c'est un peu comme les ceintures en voiture... c'est obligatoire, pas forcément confortable, les 3/4 du temps cela ne servira pas... seulement quand ca sert, on est content de l'avoir mise...

    Bien évidemment, il y a toujours des irréductibles qui n'en porte pas... seulement quand ca merde (et généralement ca ne prévient pas avant...) et bien ca fini éjecté et dans un sale état... je pense que tout le monde à eu le cas en face des yeux sur un primaire...

    Tout le monde (ou presque) met ses ceintures et harnais quand il part voler... ça aussi c'est obligatoire et pour la sécurité, et je pense que personne ne viendra remettre en cause cette décision..

    Encourager les équipages (TP et TA) à s'equiper et faciliter l'accès à ces équipements doit être le premier pas vers une régularisation des équipements de protection...

    Je souhaite d'ici quelques années voir ces équipements devenus obligatoires (et donc financé par les exploitants) dans l’intérêt de tous... les irréductibles prendront ensuite leurs responsabilités..

    Cordialement,

    Héli-samu


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  overlord le Mer 7 Déc 2011 - 19:03

    Il apparaît que nous serons équipés de casque en début 2012 souhait de la maison mère INAER !
    peut être Alpha Eagle ?

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  vanhoute le Mer 7 Déc 2011 - 19:07

    overlord a écrit:Il apparaît que nous serons équipés de casque en début 2012 souhait de la maison mère INAER !
    peut être Alpha Eagle ?
    Excellent ! L'Alpha Eagle semble être un bon casque, très léger (près de 300g de moins de le LH 250 de Gallet !).
    Mais pas importé en France...
    Tu nous donneras ton avis dessus !
    Espérons que d'autre sociétés suivront l'exemple...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  overlord le Mer 7 Déc 2011 - 19:14

    vanhoute a écrit:
    overlord a écrit:Il apparaît que nous serons équipés de casque en début 2012 souhait de la maison mère INAER !
    peut être Alpha Eagle ?
    Excellent ! L'Alpha Eagle semble être un bon casque, très léger (près de 300g de moins de le LH 250 de Gallet !).
    Mais pas importé en France...
    Tu nous donneras ton avis dessus !
    Espérons que d'autre sociétés suivront l'exemple...
    C'est suite à un audit SV, question d’harmonisation des procédures d’exploitation au sein de la même filiale !
    Aussi, on va passer vers des combinaisons de vol bleues, à la demande des pilotes, malgré quelques directeurs de Samu qui ne sont pas d'accord !
    Au fur et à mesure, on passera en bleu foncé, c’est moins salissant !



    Contenu sponsorisé

    Re: Etude canadienne : utilisation peu fréquente d'un casque par les pilotes d'hélicoptère

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:08


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 4:08