S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    JVN vs IFR

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Lun 26 Oct 2009 - 10:20

    Rappel du premier message :

    Hello,

    on parle beaucoup de l'IFR en SMUH de nuit depuis l'expérimentation faite par le SAMU de Dreux.
    Mais peu du JVN...
    Pourtant, les futurs textes de 2012 abordent l'utilisation des JVN en SMUH...
    C'est tout de même beaucoup plus simple à mettre en oeuvre pour les vols de nuit et beaucoup plus utile que l'IFR, tel qu'il existe actuellement en France...
    Et puis, en terme de qualifications, il est plus facile de remettre à niveau un ancien pilote JVN militaire que de qualifier un pilote IFR (pour ceux qui ne le sont pas...). Reste à connaître la proportion d'anciens pilotes militaires qualifiés JVN ! Wink

    Maintenant il reste à définir comment utiliser ces JVN...

    Mathieu


    Dernière édition par vanhoute le Dim 1 Nov 2009 - 18:12, édité 1 fois

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Mar 15 Déc 2009 - 18:33

    davencicode a écrit:pilotes gardez en memoire toute votre vie active l année " 1997 "" lannée des deux accidents mortels
    - helico CARCASSONNE
    - hélico samu AURILLAC ,,,
    (en souvenir a nos confreres pilotes et au personnels médicaux DCD ,,, )
    Euh, pour les plus jeunes, détails ? Quel rapport avec le JVN ou l'IFR ?

    Mathieu

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Mar 15 Déc 2009 - 19:54

    vanhoute a écrit:
    davencicode a écrit:pilotes gardez en memoire toute votre vie active l année " 1997 "" lannée des deux accidents mortels
    - helico CARCASSONNE
    - hélico samu AURILLAC ,,,
    (en souvenir a nos confreres pilotes et au personnels médicaux DCD ,,, )
    Euh, pour les plus jeunes, détails ? Quel rapport avec le JVN ou l'IFR ?
    Mathieu
    Effectivement mois non plus ??
    En ce qui concerne le problème de l’entrée en couche en JVN, il faut aussi bien remarquer que l’ALAT, précurseur en France dans ce domaine, à des minima dont la barre est assez haute, de ce fait il est plus facile de se coller à la limite sachant de plus qu’il n’y a pas de patient ni d’ailleurs de passager susceptibles de ne pas apprécier !
    Dans le cas du SMUH, il paraît évident que les minima JVN seront bien entendu plus restrictifs et il sera toujours préférable soit de faire demi-tour soit de se dérouter ou de se poser dans une zone relativement connue au pire des cas !
    Si les conditions météos sont tellement hasardeuses au point de risquer de rentrer en IMC sur la route, à 500 pieds sol, il est aussi aléatoire de monter, sans plan de vol ni sans savoir de quoi cela retourne ensuite surtout si le patient est à bord.
    N’oublions pas que la terminologie du vol JVN est encore sensiblement un vol de jour dégradé car la vue du sol est également impérative.

    davencicode
    Banni
    Banni

    Date d'inscription : 11/12/2009
    Messages : 25

    Re: JVN vs IFR

    Message  davencicode le Mar 15 Déc 2009 - 20:16

    vanhoute a écrit:
    davencicode a écrit:pilotes gardez en memoire toute votre vie active l année " 1997 "" lannée des deux accidents mortels
    - helico CARCASSONNE
    - hélico samu AURILLAC ,,,
    (en souvenir a nos confreres pilotes et au personnels médicaux DCD ,,, )
    Euh, pour les plus jeunes, détails ? Quel rapport avec le JVN ou l'IFR ?

    Mathieu

    suffit d aller ch les rapports sr le site BEA ,,,, tout est dedans vous y trouverez peut etre des rapports ch ,,,, les hommes ont la memoire courte ,,, ?


    Dernière édition par vanhoute le Mar 15 Déc 2009 - 21:58, édité 1 fois (Raison : Message amputé pour non respect de la charte)

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Mar 15 Déc 2009 - 21:56

    davencicode a écrit:
    suffit d aller ch les rapports sr le site BEA ,,,, tout est dedans vous y trouverez peut etre des rapports ch ,,,, les hommes ont la memoire courte ,,, ?
    Mais qu'est-ce que cette histoire vient faire ici ?

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    davencicode
    Banni
    Banni

    Date d'inscription : 11/12/2009
    Messages : 25

    Re: JVN vs IFR

    Message  davencicode le Mar 15 Déc 2009 - 22:25

    rapide rappel : ch le rapport ,,,,

    deux entrées en couche
    plus de nuit ,,,
    plus pressions medicales
    resultat = 2 crash mortels !

    mais avec les djeun's et """ l ifr les jvn """" cela n arrivera plus !!!

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Mer 16 Déc 2009 - 7:40

    De part ma formation je n'ai aucune expérience JVN, mais pour ce qui sont passés par l'armée comment cela se passe t'il pour un pilote qui est JVN, combien de temps et d'heures pour la formation ? par la suite y a t'il un entrainement annuel obligatoire ? et y a t'il un nombre d'heures a faire mini a l'année ?

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Mer 16 Déc 2009 - 8:25

    LECIVIL a écrit:De part ma formation je n'ai aucune expérience JVN, mais pour ce qui sont passés par l'armée comment cela se passe t'il pour un pilote qui est JVN, combien de temps et d'heures pour la formation ? par la suite y a t'il un entrainement annuel obligatoire ? et y a t'il un nombre d'heures a faire mini a l'année ?

    Pour la partie civile, il suffit de regarder les propositions des NPA. Tout y est.

    http://hub.easa.europa.eu/crt/docs/viewnpa/id_68

    Page 98:
    NPA 2009-02b 30 Jan 2009
    Section VII – Helicopter operations with night vision imaging systems OPS.SPA.001.NVIS Night Vision Imaging System (NVIS) operations
    (a) A helicopter shall only be operated in night VFR operations with the aid of night vision imaging systems (NVIS), if the operator has been approved by the competent authority.
    (b) To obtain such approval by the competent authority, the operator shall:
    (1) establish and maintain in addition to the requirements contained in Part OR.OPS a specific training and checking programme for the crew involved in these operations; and
    (2) establish operating procedures specifying:
    (i) the equipment to be carried, including its operating limitations and appropriate entries in the MEL;
    (ii) crew composition and experience requirements;
    (iii) procedures for crew members wearing night vision goggles;
    (iv) procedures for the transition to and from an NVIS flight;
    (v) use of the radio altimeter on an NVIS flight;
    (vi) in-flight procedures for assessing visibility to ensure that operations are not conducted below the minima for non assisted night VFR flight.

    OPS.SPA.010.NVIS Equipment requirements for NVIS operations
    In addition to the equipment required by OPS.GEN and OPS.CAT or OPS.COM, helicopter involved in NVIS operations shall be equipped with a radio altimeter and a low height warning system giving visual and audio warnings selectable by the pilot and discernable during NVIS operation.

    OPS.SPA.020.NVIS NVIS operating minima
    Operations shall not be conducted below the VFR weather minima for the type of night operations being conducted.

    OPS.SPA.030.NVIS Crew requirements for NVIS operations
    The minimum crew shall consist of at least one pilot and one NVIS technical crew member.

    Et ensuite regarder page 439.

    Il avait été demandé à notre communauté des commentaires à faire quand les NPA sont sorties en autre sur les sujets des HEMS Crew Members et des JVN.
    Résultat: les réponses se sont comptées à peine sur les doigts d'une main. Pourtant c'est notre avenir qui est en jeu.
    Je n'enlève rien à la valeur du forum mais c'était au moment des commentaires qu'il fallait agir, pas maintenant (c'est trop tard à mon triste avis) car comme d'habitude nous allons nous faire bouffer par nos confrères Européens qui eux paraissent plus intéressés par leur avenir.
    C'est plus facile de se plaindre (et toujours après la guerre) que d'agir. Pauvre France. Sad

    SHARK
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 02/12/2009
    Messages : 41

    Re: JVN vs IFR

    Message  SHARK le Mer 16 Déc 2009 - 9:09

    overlord a écrit:En ce qui concerne le problème de l’entrée en couche en JVN, il faut aussi bien remarquer que l’ALAT, précurseur en France dans ce domaine, à des minima dont la barre est assez haute, de ce fait il est plus facile de se coller à la limite sachant de plus qu’il n’y a pas de patient ni d’ailleurs de passager susceptibles de ne pas apprécier !
    Dans le cas du SMUH, il paraît évident que les minima JVN seront bien entendu plus restrictifs et il sera toujours préférable soit de faire demi-tour soit de se dérouter ou de se poser dans une zone relativement connue au pire des cas !
    Si les conditions météos sont tellement hasardeuses au point de risquer de rentrer en IMC sur la route, à 500 pieds sol, il est aussi aléatoire de monter, sans plan de vol ni sans savoir de quoi cela retourne ensuite surtout si le patient est à bord.
    N’oublions pas que la terminologie du vol JVN est encore sensiblement un vol de jour dégradé car la vue du sol est également impérative.

    Entièrement d'accord avec toi.
    Sauf que même si l'ALAT était précurseur dans ce type de vol comme dans pas mal d'autres vols, on avait malheureusement pas le
    meilleur matériel.
    J'ai volé avec des JVN de pil's américain, c'était "le jour et la nuit". Je pense que maintenant on a du ratraper le retard ?

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Mer 16 Déc 2009 - 9:12

    LECIVIL a écrit:De part ma formation je n'ai aucune expérience JVN, mais pour ce qui sont passés par l'armée comment cela se passe t'il pour un pilote qui est JVN, combien de temps et d'heures pour la formation ? par la suite y a t'il un entrainement annuel obligatoire ? et y a t'il un nombre d'heures a faire mini a l'année ?
    Si mes souvenirs sont bon, pour la formation environ 10h de vol, un vol minimum tous les deux mois pour conserver sa qualification (sinon vol obligatoire avec un instructeur). Pas de minimum annuel.
    SHARK a écrit:Sauf que même si l'ALAT était précurseur dans ce type de vol comme dans pas mal d'autres vols, on avait malheureusement pas le
    meilleur matériel.
    J'ai volé avec des JVN de pil's américain, c'était "le jour et la nuit". Je pense que maintenant on a du ratraper le retard ?
    Toujours pas pour les unités "traditionnelles" (hors Tigre et Forces spéciales), elles volent avec des JVN de 3e génération des années 90... Nous aurons sans doute la chance de connaître mieux !

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Mer 16 Déc 2009 - 10:09

    Merci Copter j'avais déja vu les textes easa mais je voulais juste voir la différence si différence il y a avec l'armée.
    Quel a était votre sentiment a l'issus de votre passage du VFR de nuit au JVN c'est vraiment comme on le dit entre le jour et la nuit ? Laughing

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Mer 16 Déc 2009 - 10:13

    LECIVIL a écrit:Quel a était votre sentiment a l'issus de votre passage du VFR de nuit au JVN c'est vraiment comme on le dit entre le jour et la nuit ?
    On peut dire ça... Mais attention, il y a aussi des désagréments : "cloisonnement" du champ de vision (40 à 60° suivant les modèles de JVN), difficultés à trouver le sommeil parfois plusieurs heures après un vol sous JVN, problèmes de cervicales à cause du poids des tubes vers l'avant. Et il faut se fabriquer une nouvelle "banque d'images" en vol car tout est monochrome et sans relief...

    Mais quel plaisir de voir le sol et les montagnes autour ! Cool

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Mer 16 Déc 2009 - 10:30

    SHARK a écrit:Entièrement d'accord avec toi.
    Sauf que même si l'ALAT était précurseur dans ce type de vol comme dans pas mal d'autres vols, on avait malheureusement pas le
    meilleur matériel.
    J'ai volé avec des JVN de pil's américain, c'était "le jour et la nuit". Je pense que maintenant on a du ratraper le retard ?
    Ce n'est pas tout à fait exact, les tubes ont toujours été pour nous d’origine US, il convient donc de dire, que nous avions les mêmes au tout début de la JVN bien qu’ils avaient commencé avant nous puisque c’est avant tout une idée US.
    Ce que l’on peut dire, c’est le pays fabriquant se garde les meilleurs tubes, ça oui ! Ensuite que c’est de bonne guerre et enfin, que nous avons gradé les tubes de troisième génération plus longtemps et que l’on passe seulement à la quatrième voir la cinquième !
    Dans la dernière du Golf, par exemple, les pilotes d’Apaches avaient les mêmes tubes que nous, la différence, c’est que nous n’en avions que très peu et la plupart des vols de nuit s’effectué en classique !

    davencicode
    Banni
    Banni

    Date d'inscription : 11/12/2009
    Messages : 25

    Re: JVN vs IFR

    Message  davencicode le Mer 16 Déc 2009 - 11:12

    Et ensuite regarder page 439.

    Il avait été demandé à notre communauté des commentaires à faire quand les NPA sont sorties en autre sur les sujets des HEMS Crew Members et des JVN.
    Résultat: les réponses se sont comptées à peine sur les doigts d'une main. Pourtant c'est notre avenir qui est en jeu.
    Je n'enlève rien à la valeur du forum mais c'était au moment des commentaires qu'il fallait agir, pas maintenant (c'est trop tard à mon triste avis) car comme d'habitude nous allons nous faire bouffer par nos confrères Européens qui eux paraissent plus intéressés par leur avenir.
    C'est plus facile de se plaindre (et toujours après la guerre) que d'agir. Pauvre France.


    curieux commentaire ? il a ete demander a notre comunauté ,?? qui que quoi ou quand comment ,?,
    la base n a pas ete consulté ? ou alors tellement confidentiellement ? ( peut etre le docteur LETELLIER ,,, mais pas les pil's de Base ,? )

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Mer 16 Déc 2009 - 11:24

    davencicode a écrit:Et ensuite regarder page 439.
    Il avait été demandé à notre communauté des commentaires à faire quand les NPA sont sorties en autre sur les sujets des HEMS Crew Members et des JVN.
    Résultat: les réponses se sont comptées à peine sur les doigts d'une main. Pourtant c'est notre avenir qui est en jeu.
    Je n'enlève rien à la valeur du forum mais c'était au moment des commentaires qu'il fallait agir, pas maintenant (c'est trop tard à mon triste avis) car comme d'habitude nous allons nous faire bouffer par nos confrères Européens qui eux paraissent plus intéressés par leur avenir.
    C'est plus facile de se plaindre (et toujours après la guerre) que d'agir. Pauvre France.

    curieux commentaire ? il a ete demander a notre comunauté ,?? qui que quoi ou quand comment ,?,
    la base n a pas ete consulté ? ou alors tellement confidentiellement ? ( peut etre le docteur LETELLIER ,,, mais pas les pil's de Base ,? )
    Je dois dire que c’est assez touffu pour moi quelle cohérence avec ce dont on parle ? À qui répond ou s’adresse ce post ???
    Refaire l’histoire ne sert pas à grand chose !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Mer 16 Déc 2009 - 11:58

    davencicode a écrit:Et ensuite regarder page 439.

    Il avait été demandé à notre communauté des commentaires à faire quand les NPA sont sorties en autre sur les sujets des HEMS Crew Members et des JVN.
    Résultat: les réponses se sont comptées à peine sur les doigts d'une main. Pourtant c'est notre avenir qui est en jeu.
    Je n'enlève rien à la valeur du forum mais c'était au moment des commentaires qu'il fallait agir, pas maintenant (c'est trop tard à mon triste avis) car comme d'habitude nous allons nous faire bouffer par nos confrères Européens qui eux paraissent plus intéressés par leur avenir.
    C'est plus facile de se plaindre (et toujours après la guerre) que d'agir. Pauvre France.


    curieux commentaire ? il a ete demander a notre comunauté ,?? qui que quoi ou quand comment ,?,
    la base n a pas ete consulté ? ou alors tellement confidentiellement ? ( peut etre le docteur LETELLIER ,,, mais pas les pil's de Base ,? )
    A tout ceux qui font parti d'un certain syndicat de pilote.



    davencicode a écrit:Je dois dire que c’est assez touffu pour moi quelle cohérence avec ce dont on parle ? À qui répond ou s’adresse ce post ???
    Refaire l’histoire ne sert pas à grand chose !
    La cohérence ? La future réglementation concernant l'utilisation des JVN en HEMS.
    A qui s'adresse ce post ? A tout les pilotes de ce forum qui réfléchissent à notre métier.
    Refaire l'histoire ? C'est toi qui dit cela. Dois je te rappeler tout ce que tu écris sur un autre forum.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Mer 16 Déc 2009 - 12:15

    copter a écrit:A tout ceux qui font parti d'un certain syndicat de pilote.

    La cohérence ? La future réglementation concernant l'utilisation des JVN en HEMS.
    A qui s'adresse ce post ? A tout les pilotes de ce forum qui réfléchissent à notre métier.
    Refaire l'histoire ? C'est toi qui dit cela. Dois je te rappeler tout ce que tu écris sur un autre forum.
    Ok, c’est bien !
    Moi je me contente de répondre par expérience, à des interrogations techniques sur l'emploi ou l'intérêt des JVN, tout du moins, c’est ce que j’avais compris, pour ceux qui posent des questions !
    C’est tout, le reste….

    SHARK
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 02/12/2009
    Messages : 41

    Re: JVN vs IFR

    Message  SHARK le Mer 16 Déc 2009 - 13:19

    Ce qui est dommage c'est que l'on nous avait demandé notre opinion sur ces 2 sujets par l'intermédiaire de groupe de travail avec des dates butoirs.
    Malheureusement très peu de gens on répondu et on va se faire imposer notre futur sans notre avis alors qu'il a débat intéressant sur le ou les forums et surtout sur les sujets.
    On le voit bien on est une communauté passive même pour les réunions DP au sein des entreprises çà ne se bouscule pas au portillon.
    Pour ma part je tire mon chapeau aux principaux acteurs d'initiatives.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Mer 6 Jan 2010 - 19:48

    Résumé de la conférence sur les JVN qui s'est déroulée à Ottawa en novembre dernier:

    NVG Conference Calls for Two-Person EMS Crews, NVGs in Cockpit
    http://www.aviationtoday.com/rw/commercial/ems/NVG-Conference-Calls-for-Two-Person-EMS-Crews-NVGs-in-Cockpit_65218.html

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Jeu 7 Jan 2010 - 8:37

    Donc si j'ai fait une bonne lecture, en gros ils disent que le vol JVN n'est pas la solution a tout les vols de nuit mais cela les rends beaucoup plus facile et sur. Et que l'administration US est en train de réfléchir au probléme des vols de nuit pour les opérations HEMS et risque de les rendres obligatoire pour les opérateurs.
    Michel.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Ven 8 Jan 2010 - 16:07

    LECIVIL a écrit:Donc si j'ai fait une bonne lecture, en gros ils disent que le vol JVN n'est pas la solution a tout les vols de nuit mais cela les rends beaucoup plus facile et sur. Et que l'administration US est en train de réfléchir au probléme des vols de nuit pour les opérations HEMS et risque de les rendres obligatoire pour les opérateurs.
    Michel.

    Tout à fait. Ce n'est pas la solution à tout, tout comme l'IFR, mais je reste persuadé que le proche avenir est là.

    JB
    Premiers pas
    Premiers pas

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 2

    Re: JVN vs IFR

    Message  JB le Ven 8 Jan 2010 - 17:02

    petite contribution concernant les JVN.....

    L'arrivée des JVN (il faut dire SIL maintenant.....) en SMUH apportera d'abord une nette augmentation de la sécurité des vols de nuit, il est bon de commencer par là avant toute chose. Ensuite, effectivement, les jumelles nous permettront de réaliser beaucoup plus de missions de nuit en parfaite sécurité et de réaliser des primaires. Les nouvelles générations sont peu sensibles à l'éblouissement (dites "anti-halo"), plus légères et moins couteuses. Il semble de plus qu'un pays Européen soit sur le point de maitriser enfin cette technologie.
    Le coût de l'arrivée des JVN? En terme de formation il est faible, en quelques heures les pilotes expérimentés s'habituent très vite au vol sous SIL, d'autant qu'il ne s'agit pas de faire du vol de combat, du vol en formation ou des atterrissages en zone difficile ( "poussière" ou discrets.....). Quant aux appareils, il existe des kits de rétro-éclairage vraiment peu onéreux, par contre il faut isoler le cockpit avec un rideau ce qui semble également réalisable.
    Le plus difficile me semble-t-il c'est d'avoir à disposition une réglementation ....qui ne soit pas une usine à gaz rédigée par des pilotes d'A340.

    Quant à l'IFR........je comprends que les pilotes qualifiés défendent leur acquis professionnel et il est évident que cette capacité serait utile de temps en temps....mais en toute honnêteté, le coût en vaut-il la chandelle compte tenu du profil de nos missions ????? Surement pas. L'IFR ne me permettra pas de m'affranchir des orages l'été, ni du brouillard l'hiver (encore moins avec des iso 0 au ras du sol.....).

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Dim 10 Jan 2010 - 9:10

    JB a écrit:petite contribution concernant les JVN.....

    L'arrivée des JVN (il faut dire SIL maintenant.....) en SMUH apportera d'abord une nette augmentation de la sécurité des vols de nuit, il est bon de commencer par là avant toute chose. Ensuite, effectivement, les jumelles nous permettront de réaliser beaucoup plus de missions de nuit en parfaite sécurité et de réaliser des primaires. Les nouvelles générations sont peu sensibles à l'éblouissement (dites "anti-halo"), plus légères et moins couteuses. Il semble de plus qu'un pays Européen soit sur le point de maitriser enfin cette technologie.
    Le coût de l'arrivée des JVN? En terme de formation il est faible, en quelques heures les pilotes expérimentés s'habituent très vite au vol sous SIL, d'autant qu'il ne s'agit pas de faire du vol de combat, du vol en formation ou des atterrissages en zone difficile ( "poussière" ou discrets.....). Quant aux appareils, il existe des kits de rétro-éclairage vraiment peu onéreux, par contre il faut isoler le cockpit avec un rideau ce qui semble également réalisable.
    Le plus difficile me semble-t-il c'est d'avoir à disposition une réglementation ....qui ne soit pas une usine à gaz rédigée par des pilotes d'A340.

    Quant à l'IFR........je comprends que les pilotes qualifiés défendent leur acquis professionnel et il est évident que cette capacité serait utile de temps en temps....mais en toute honnêteté, le coût en vaut-il la chandelle compte tenu du profil de nos missions ????? Surement pas. L'IFR ne me permettra pas de m'affranchir des orages l'été, ni du brouillard l'hiver (encore moins avec des iso 0 au ras du sol.....).

    Très bon résumé.

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Dim 10 Jan 2010 - 14:33

    [quote="copter"][quote="JB"]petite contribution concernant les JVN.....

    ,
    effectivement, les jumelles nous permettront de réaliser beaucoup plus de missions de nuit en parfaite sécurité et de réaliser des primaires.
    C'est certain que les jumelles la nuit ce serait vraiment un gros plus, mais mef aux pils qui n'auront pas eu une formation mili et qui avec surement une "instruction vite fait" penserons faire du primaire de nuit n'importe ou ,
    la jumelle c'est bien mais il faut pratiquer régulierement si on veut pas se faire des sueurs froides.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Dim 10 Jan 2010 - 15:15

    dipper a écrit: mef aux pils qui n'auront pas eu une formation mili et qui avec surement une "instruction vite fait" penserons faire du primaire de nuit n'importe ou
    Et les "anciens mili" qui oublieront les bases du JVN : on ne pose pas n'importe où, dans n'importe quel champ et quand on a un doute, on ne pose pas !

    De toutes façons, sans un minimum d'entraînement, le primaire sous JVN est dangereux. Il faudra voir sur ce point ce qui sera mis à notre disposition en terme de formation et d'entraînement avant de faire n'importe quoi en vol...


    Dernière édition par vanhoute le Dim 10 Jan 2010 - 17:52, édité 1 fois


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    SHARK
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 02/12/2009
    Messages : 41

    Re: JVN vs IFR

    Message  SHARK le Dim 10 Jan 2010 - 16:31

    [quote="vanhoute"]
    dipper a écrit: Et les "anciens mili" qui oublierons les bases du JVN : on ne pose pas n'importe où, dans n'importe quel champ et quand on a un doute, on ne pose pas !

    Tout à fait vrai. Il s'agit tout simplement de rigueur de travail que l'on soit civil ou ancien mili.
    Je l'ai vu sur une procédure d'appontage civile non respectée, bilan 1 mort.
    Concernant le primaire de nuit je pense qu'au début il faudra se cantonner aux terrains de sport,
    ou zones reconnues et ne pas se mettre la pression entre pilotes.
    Rester humble comme je l'ai déjà dit, on a rien à prouver, sauf d'arriver à la retraite vivant et là on
    pourra se dire que l'on était pas trop mauvais.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Dim 10 Jan 2010 - 17:18

    SHARK a écrit:Concernant le primaire de nuit je pense qu'au début il faudra se cantonner aux terrains de sport, ou zones reconnues et ne pas se mettre la pression entre pilotes.
    Rester humble comme je l'ai déjà dit, on a rien à prouver, sauf d'arriver à la retraite vivant et là on
    pourra se dire que l'on était pas trop mauvais.
    Zone reconnues...
    Pas si sur, car l'interet des SIL est bien de s’affranchir de la zone dite reconnue, cette posture ne sera pas possible en SAMU, on ne pourra pas reconnaître tout un département ! Encore faut-il s’entendre sur le terme ‘’zone reconnue’’ ?
    Les terrain de sport pourront déjà offrir un bon panel de DZ mais justement à l’inverse de ce qui se passe actuellement en vol de nuit classique, ils ne seront plus connus ou reconnus si on les traitent en SIL.
    Les SIL permettent lorsque le niveau de nuit est correct de d’éliminer les obstacles filiformes en courte finale.
    Ce qu’il faudra faire c’est d’abord, établir les règles qui devront être appliquées :
     Hauteur de vol de transit
     Hauteur du secteur de reconnaissance
     Niveau de nuit et visibilité horizontale
    Autre chose, il est pratiquement sur que les terrains de sport dotés d’un éclairage le seront lors de l’arrivée de l’hélicoptère. A ce moment là, il faudra faire un choix pour l’approche, car il ne sera plus forcément intéressant de la terminer en SIL !
    Idem pour le décollage avec éclairage du stade.
    Relevons également qu’il y aura deux pilotes ce qui est moins propice aux dérives qui pourraient s’installer en termes de hauteur de vol ou de reconnaissance du point de poser, bref une notion d’équipage CRM inévitable..
    En corollaire, la technique SIL ne requière pas de difficultés particulière dans ce cas, ce sera simple et comme la zone étant en fait plus ou moins toujours la même, les équipages en auront donc une bonne connaissance, cela compte beaucoup !

    Contenu sponsorisé

    Re: JVN vs IFR

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:34


      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 16:34