S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    JVN vs IFR

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Lun 26 Oct 2009 - 10:20

    Rappel du premier message :

    Hello,

    on parle beaucoup de l'IFR en SMUH de nuit depuis l'expérimentation faite par le SAMU de Dreux.
    Mais peu du JVN...
    Pourtant, les futurs textes de 2012 abordent l'utilisation des JVN en SMUH...
    C'est tout de même beaucoup plus simple à mettre en oeuvre pour les vols de nuit et beaucoup plus utile que l'IFR, tel qu'il existe actuellement en France...
    Et puis, en terme de qualifications, il est plus facile de remettre à niveau un ancien pilote JVN militaire que de qualifier un pilote IFR (pour ceux qui ne le sont pas...). Reste à connaître la proportion d'anciens pilotes militaires qualifiés JVN ! Wink

    Maintenant il reste à définir comment utiliser ces JVN...

    Mathieu


    Dernière édition par vanhoute le Dim 1 Nov 2009 - 18:12, édité 1 fois

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Dim 10 Jan 2010 - 17:18

    SHARK a écrit:Concernant le primaire de nuit je pense qu'au début il faudra se cantonner aux terrains de sport, ou zones reconnues et ne pas se mettre la pression entre pilotes.
    Rester humble comme je l'ai déjà dit, on a rien à prouver, sauf d'arriver à la retraite vivant et là on
    pourra se dire que l'on était pas trop mauvais.
    Zone reconnues...
    Pas si sur, car l'interet des SIL est bien de s’affranchir de la zone dite reconnue, cette posture ne sera pas possible en SAMU, on ne pourra pas reconnaître tout un département ! Encore faut-il s’entendre sur le terme ‘’zone reconnue’’ ?
    Les terrain de sport pourront déjà offrir un bon panel de DZ mais justement à l’inverse de ce qui se passe actuellement en vol de nuit classique, ils ne seront plus connus ou reconnus si on les traitent en SIL.
    Les SIL permettent lorsque le niveau de nuit est correct de d’éliminer les obstacles filiformes en courte finale.
    Ce qu’il faudra faire c’est d’abord, établir les règles qui devront être appliquées :
     Hauteur de vol de transit
     Hauteur du secteur de reconnaissance
     Niveau de nuit et visibilité horizontale
    Autre chose, il est pratiquement sur que les terrains de sport dotés d’un éclairage le seront lors de l’arrivée de l’hélicoptère. A ce moment là, il faudra faire un choix pour l’approche, car il ne sera plus forcément intéressant de la terminer en SIL !
    Idem pour le décollage avec éclairage du stade.
    Relevons également qu’il y aura deux pilotes ce qui est moins propice aux dérives qui pourraient s’installer en termes de hauteur de vol ou de reconnaissance du point de poser, bref une notion d’équipage CRM inévitable..
    En corollaire, la technique SIL ne requière pas de difficultés particulière dans ce cas, ce sera simple et comme la zone étant en fait plus ou moins toujours la même, les équipages en auront donc une bonne connaissance, cela compte beaucoup !

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Dim 10 Jan 2010 - 17:55

    Hé les gars tapez pas trop sur les civils svp, bon nombre de pil mili n'ont pas un niveau trés haut aéronautiquement parlant.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Dim 10 Jan 2010 - 17:57

    overlord a écrit:
    Ce qu’il faudra faire c’est d’abord, établir les règles qui devront être appliquées :
     Hauteur de vol de transit
     Hauteur du secteur de reconnaissance
     Niveau de nuit et visibilité horizontale
    C'est sûr qu'il va falloir bien définir les normes d'utilisations. Et j'ajouterai le plus important : les minimas météo (perso, on en a déjà parlé plus haut et j'opterai pour conserver les normes VFR de nuit...).
    overlord a écrit:Autre chose, il est pratiquement sur que les terrains de sport dotés d’un éclairage le seront lors de l’arrivée de l’hélicoptère. A ce moment là, il faudra faire un choix pour l’approche, car il ne sera plus forcément intéressant de la terminer en SIL !
    C'est certain. La procédure "ALAT" de poser sur une DZ non éclairée ne pourra jamais s'appliquée dans notre cas (stade, gyros, éclairage public...).
    Il va falloir voir ce qui se pratique dans la Sécurité Civile de ce côté là !


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Dim 10 Jan 2010 - 17:58

    LECIVIL a écrit:Hé les gars tapez pas trop sur les civils svp, bon nombre de pil mili n'ont pas un niveau trés haut aéronautiquement parlant.
    Ne t'inquiète pas, personne n'est meilleur qu'un autre parce qu'il vient de tel ou tel cursus. Tout est question de partage d'expériences et de procédures !


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Dim 10 Jan 2010 - 18:26

    LECIVIL a écrit:Hé les gars tapez pas trop sur les civils svp, bon nombre de pil mili n'ont pas un niveau trés haut aéronautiquement parlant.
    En SIL, forcément et par définition, si ! et comme c'est le sujet du fil, il faut bien que l'on en parle !

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Dim 10 Jan 2010 - 18:34

    overlord a écrit:
    LECIVIL a écrit:Hé les gars tapez pas trop sur les civils svp, bon nombre de pil mili n'ont pas un niveau trés haut aéronautiquement parlant.
    En SIL, forcément et par définition, si !!
    Là je ne suis pas d'accord. Ce n'est pas parce qu'un ancien pil ALAT est qualifié sur JVN (Le terme de SIL : Système d'Intensification de Lumière, est tiré de la dernière réglementation ALAT qui était sortie et n'a pas vraiment d'intérêt ici si l'on veut être compréhensible pour ceux qui ne connaisse pas) qu'il est forcément bon dans ce domaine. Croyez-moi, j'en ai vu de très mauvais et dangereux dans ma (courte) carrière dans l'ALAT. Suspect


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Dim 10 Jan 2010 - 19:14

    vanhoute a écrit:Là je ne suis pas d'accord. Ce n'est pas parce qu'un ancien pil ALAT est qualifié sur JVN (Le terme de SIL : Système d'Intensification de Lumière, est tiré de la dernière réglementation ALAT qui était sortie et n'a pas vraiment d'intérêt ici si l'on veut être compréhensible pour ceux qui ne connaisse pas) qu'il est forcément bon dans ce domaine. Croyez-moi, j'en ai vu de très mauvais et dangereux dans ma (courte) carrière dans l'ALAT. Suspect
    Moi aussi, mais dans ma longue carrière ALAT et comme instructeur JVN depuis 1991 de mémoire ?
    Mais là n’est pas la question, puisque très rapidement le cursus JVN a été standardisé il est donc normal qu’un pilote venant de l’ALAT à déjà une certaine expertise JVN, d'autant plus qu'il est formé pour des postures JVN plus compliquées.
    Autrement, un pilote moyen, l’est à peu de chose près partout le vol sous JVN n’y échappe pas !
    Le JVN n’est difficile que par l’aspect qu’il revêt pour le vol tactique ou l’allure de combat, les posés en nuit 5 et les techniques spécifiques, la liste est longue…
    Autrement, s’il n’est utilisé que pour se poser avec des conditions normales de luminosité et avec une météorologie acceptable, c’est en fait assez facile surtout avec des hélicoptères légers !
    Si l'on ne fait pas une usine à gaz de la réglementation et l’enseignement à dispenser, ce sera simple, mais comme il est à craindre à chauqe fois, cela risque d’être compliqué, long et cher !
    On a l’habitude…

    SHARK
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 02/12/2009
    Messages : 41

    Re: JVN vs IFR

    Message  SHARK le Lun 11 Jan 2010 - 7:07

    overlord a écrit:
    Moi aussi, mais dans ma longue carrière ALAT et comme instructeur JVN depuis 1991 de mémoire ?
    Mais là n’est pas la question, puisque très rapidement le cursus JVN a été standardisé il est donc normal qu’un pilote venant de l’ALAT à déjà une certaine expertise JVN, d'autant plus qu'il est formé pour des postures JVN plus compliquées.
    Autrement, un pilote moyen, l’est à peu de chose près partout le vol sous JVN n’y échappe pas !
    Le JVN n’est difficile que par l’aspect qu’il revêt pour le vol tactique ou l’allure de combat, les posés en nuit 5 et les techniques spécifiques, la liste est longue…
    Autrement, s’il n’est utilisé que pour se poser avec des conditions normales de luminosité et avec une météorologie acceptable, c’est en fait assez facile surtout avec des hélicoptères légers !
    Si l'on ne fait pas une usine à gaz de la réglementation et l’enseignement à dispenser, ce sera simple, mais comme il est à craindre à chauqe fois, cela risque d’être compliqué, long et cher !
    On a l’habitude…

    Instructeur JVN également mais un peiu plus tard, je suis tout à fait d'accord sur ce qui est écrit par Overlord sur le sujet.
    En effet, on ne nous demandera pas de vols complexes à priori. Ceci étant dit j'ai fait pas mal d'evasan sous jvn et les posers sur les terrains de sport ou plateformes reconnues, ne m'ont jamais posé de problèmes car la consignes était par de gyro ni autres éclairages.
    En plus on est normalement en liaison radio avec l'équipe au sol et en plus on sera 2 pilotes à bord, si avec tout çà on y arrive pas ???
    Après restera à travailler la nuit 5 et la météo secteur. Je pense également que les normes VFR de nuit doivent être nos limites.
    Ensuite, c'est comme le reste après 1 saison ou 2, on devrait être à l'aise.

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Lun 11 Jan 2010 - 7:43

    LECIVIL a écrit:Hé les gars tapez pas trop sur les civils svp, bon nombre de pil mili n'ont pas un niveau trés haut aéronautiquement parlant.
    Non , je ne fais pas de distinction entre un les qualités intrinséque d'un pil civil et mili , il y a des bons et des moins bons partout , mais par experience perso on prend plus le temps pour former les gens dans les forces que dans la civil, un pil mili aura eu son cursus de base en jumelle et lorsqu'il va arriver en unité il va voler au début avec un monit puis comme copi et toutes ces heures vont lui faire un petit bagages qui n'aura rien a voir avec les 2 ou 3 heures qu'aura peu etre un civil.
    Les jumelles cela parrait facile , mais il y a des petit pieges , les cables que les tubes ne restituent pas , la brume que tu ne vois pas alors que tu y es dedans, au poser le defilement sol sur certains revetements avec des nuits un peu noires et d'autres encore....
    La formation sera un point clé de la perénité du systéme SIL , si les gens sont mal formé cela risque de mal se passer et les SIL seront jugées dangereuses et laissée de coté, ...........et ça c'est dommage!

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Lun 11 Jan 2010 - 8:09

    SHARK a écrit:Ceci étant dit j'ai fait pas mal d'evasan sous jvn et les posers sur les terrains de sport ou plateformes reconnues, ne m'ont jamais posé de problèmes car la consignes était par de gyro ni autres éclairages.
    En plus on est normalement en liaison radio avec l'équipe au sol et en plus on sera 2 pilotes à bord, si avec tout çà on y arrive pas ???
    Après restera à travailler la nuit 5 et la météo secteur. Je pense également que les normes VFR de nuit doivent être nos limites.
    Ensuite, c'est comme le reste après 1 saison ou 2, on devrait être à l'aise.

    On est beaucoup à avoir fini instructeur JVN... Dommage que ce ne soit pas reconnu (encore ?) dans le civil ! Cool
    Concernant le contact au sol, c'est déjà la galère de jour alors on a intérêt à avoir une procédure de poser en zone lumineuse mixte JVN/classique pour le cas où les lumières ne soient pas éteintes ou qu'elles soient impossibles à éteindre !!!
    Pour le travail en nuit de niveau 5, c'est déjà interdit de descendre en dessous de 120 m/sol dans l'ALAT avec l'obligation de poser au vario phare (équipement machine !) sur les terrains non balisés avec un balisage compatible JVN et je n'en vois pas l'intérêt pour nous en terme de sécurité. Par contre, il va falloir que l'on récupère un logiciel d'évaluation du niveau de nuit (Noctambule ?). J'ai déjà contacté le service météo de l'armée de l'air à ce sujet (l'équipe qui développe "Noctambule") et j'attends une réponse de la voie hiérarchique depuis 6 mois...

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    SHARK
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 02/12/2009
    Messages : 41

    Re: JVN vs IFR

    Message  SHARK le Lun 11 Jan 2010 - 8:40

    vanhoute a écrit:
    On est beaucoup à avoir fini instructeur JVN... Dommage que ce ne soit pas reconnu (encore ?) dans le civil !
    Mathieu

    Et s'il y avait que celle là pour le civil.
    En plus à la DGAC ils ne veulent rien savoir ???????????

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Lun 11 Jan 2010 - 8:55

    SHARK a écrit:
    vanhoute a écrit:
    On est beaucoup à avoir fini instructeur JVN... Dommage que ce ne soit pas reconnu (encore ?) dans le civil !
    Mathieu

    Et s'il y avait que celle là pour le civil.
    En plus à la DGAC ils ne veulent rien savoir ???????????
    C'est vrai que la DGAC n'est pas facile , mais ils savent reconnaitre la qualité de l'instruction , Helidax en est un exemple, pour ce qui est des équivalence , gardez ou récuperez vos document monit JVN il n'est pas exclu que cela serve . Le savoir faire mili est connu et reconnu .

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Lun 11 Jan 2010 - 9:44

    vanhoute a écrit:Hello,

    on parle beaucoup de l'IFR en SMUH de nuit depuis l'expérimentation faite par le SAMU de Dreux.
    Mais peu du JVN...
    Pourtant, les futurs textes de 2012 abordent l'utilisation des JVN en SMUH...
    C'est tout de même beaucoup plus simple à mettre en oeuvre pour les vols de nuit et beaucoup plus utile que l'IFR, tel qu'il existe actuellement en France...
    Et puis, en terme de qualifications, il est plus facile de remettre à niveau un ancien pilote JVN militaire que de qualifier un pilote IFR (pour ceux qui ne le sont pas...). Reste à connaître la proportion d'anciens pilotes militaires qualifiés JVN ! Wink

    Maintenant il reste à définir comment utiliser ces JVN...

    Mathieu

    Et on en revient toujours au sempiternel refrain des anciens bidasses. Désolé, ce n'est pas le sujet (encore que) et je sais que c'est hors charte, mais je tiens à vous rappeler qu'il n'y a pas que vous sur le marché.
    Il existe aussi des gens qui ont financé de leur propre denier leur formation et qualifications; Qui galère à rembourser leur formation avec un salaire qui ne correspond pas aux responsabilités demandées, et cela par la faute en autre d'une certaine catégorie d'entre vous dans le passé. Certes les mentalités changent mais des exemples encore récents me démontrent que cela risque encore de perdurer. Je commence à sentir encore des emplois réservés pour une certaine partie de notre communauté.
    OUI pour les JVN, et cela vous le pouvez le lire tout au long des mes post (j'en suis un fervent défenseur), mais pas pour une certaine catégorie d'entre nous. Parce qu'à vous lire c'est l'impression que cela donne. Mad
    Je suis d'accord pour dire que toute expérience est bonne à prendre, et j'ai appris et en apprend encore avec des collègues anciens bidasses ou non, et à utiliser mais pas au détriment des autres.
    Je sais et ai le sentiment que mon post sera supprimé, mais bon il fallait que cela sorte.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Lun 11 Jan 2010 - 9:54

    copter a écrit:
    Et on en revient toujours au sempiternel refrain des anciens bidasses. Désolé, ce n'est pas le sujet (encore que) et je sais que c'est hors charte, mais je tiens à vous rappeler qu'il n'y a pas que vous sur le marché.
    Il existe aussi des gens qui ont financé de leur propre denier leur formation et qualifications; Qui galère à rembourser leur formation avec un salaire qui ne correspond pas aux responsabilités demandées, et cela par la faute en autre d'une certaine catégorie d'entre vous dans le passé. Certes les mentalités changent mais des exemples encore récents me démontrent que cela risque encore de perdurer. Je commence à sentir encore des emplois réservés pour une certaine partie de notre communauté.
    OUI pour les JVN, et cela vous le pouvez le lire tout au long des mes post (j'en suis un fervent défenseur), mais pas pour une certaine catégorie d'entre nous. Parce qu'à vous lire c'est l'impression que cela donne. Mad
    Je suis d'accord pour dire que toute expérience est bonne à prendre, et j'ai appris et en apprend encore avec des collègues anciens bidasses ou non, et à utiliser mais pas au détriment des autres.
    Je sais et ai le sentiment que mon post sera supprimé, mais bon il fallait que cela sorte.
    Non, ton message ne sera pas supprimé car ton désarroi est justifié. Je comprends ton état d'esprit et je souhaite qu'on arrête de catégoriser les pilotes en "ancien milouf" et "purs civils". Nous faisons tous le même métier...
    Et je ne pense pas qu'il y aura un limitation d'accès à certains type de vol suivant l'expérience passée. Ce serait une grave erreur.
    Preuve est : si je ne me trompe pas, les plus anciens militaires qui ont quittés le système avant les années 90 ne sont pas (ou peu) qualifiés sur JVN. Et je crois qu'ils représentent encore une grande part des pilotes SAMU ancien mili en France...

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Lun 11 Jan 2010 - 10:37

    Bonjour Copter , je sais ,bien qu'il n'y a pas que nous sur le marché , et je suis trés heureux de travailler avec des civils et dans le civil , mais il serait dommage de ne pas profiter de l'expe de personnes qui ont fait des jumelles des années durant en temps que monit et qui de ce fait ont acquis une experience qui sera profitable a tous .

    Joplin
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 24/11/2009
    Messages : 40

    Re: JVN vs IFR

    Message  Joplin le Lun 11 Jan 2010 - 10:59

    Je comprends tout à fait ton désarroi Copter, moi-même ancien milouf ils me sortent par les trous de nez les mecs qui ont leur casque de vol kaki en trophée sur leur bureau et qui l'embrassent tous les matins... imagé mais pour dire qu'il y en a qui n'arrivent pas à tourner la page...
    MAIS cette page fait partie d'un livre, et ce livre c'est le vécu de chacun qui est toujours bon a prendre même si beaucoup s'y prennent mal.
    Le sujet des SIL est un exemple on ne peut plus concret puisqu'il n'y a que dans l'armée (+missions gouv) qu'on en fait pour l'instant, très peu (ou pas du tout?) de "purs civils" en font, et c'est un peu logique "d'entendre les anciens bidasses" en parler et donner leur avis sur un sujet qui fera peut-être ses premiers pas dans le civil.
    Mais encore ceci dit je suis d'accord qu'il faut arrêter d'entretenir ce fossé entre nos deux familles de pilotes, on fait tous le même métier, et dans le civil de surcroît...!!! La peinture de toutes les couleurs est difficile d'accès pour certains...

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Lun 11 Jan 2010 - 14:06

    copter a écrit:Et on en revient toujours au sempiternel refrain des anciens bidasses. Désolé, ce n'est pas le sujet (encore que) et je sais que c'est hors charte, mais je tiens à vous rappeler qu'il n'y a pas que vous sur le marché.
    Il existe aussi des gens qui ont financé de leur propre denier leur formation et qualifications; Qui galère à rembourser leur formation avec un salaire qui ne correspond pas aux responsabilités demandées, et cela par la faute en autre d'une certaine catégorie d'entre vous dans le passé. Certes les mentalités changent mais des exemples encore récents me démontrent que cela risque encore de perdurer. Je commence à sentir encore des emplois réservés pour une certaine partie de notre communauté.
    OUI pour les JVN, et cela vous le pouvez le lire tout au long des mes post (j'en suis un fervent défenseur), mais pas pour une certaine catégorie d'entre nous. Parce qu'à vous lire c'est l'impression que cela donne. Mad
    Je suis d'accord pour dire que toute expérience est bonne à prendre, et j'ai appris et en apprend encore avec des collègues anciens bidasses ou non, et à utiliser mais pas au détriment des autres.
    Je sais et ai le sentiment que mon post sera supprimé, mais bon il fallait que cela sorte.
    Pas trop d’accord avec votre analyse, me semble-t-il un peu partisane !
    D’une part les anciens militaires depuis longtemps en SAMU ne semblent pas tous JVN, loin s’en faut. De surcroît, il apparaît qu’ils n’ont pas mis en avant cette posture puisque nous en sommes, en France, pour les civils et cette technioque, au point mort ou presque !
    D’autre part, il est difficile de pointer du doigt ceux qui y exercent sont depuis peu, car au demeurant ils y officient au même titre que les autres et ne se targuent pas non plus d’êtres qualifiés de ci ou de çà, enfin d’après ce que l’on entends et l’on observe sur le sujet ?
    Pour le reste, il y a toujours existé des différences catégorielles ; civil, air, terre, marine, Protes, etc… ce n’est pas nouveau et on voit mal pourquoi cela aurait disparu subitement alors que les cursus sont si différents même au sein de l'institution défense.
    Donc, par définition, sur le plan aéronautique, il me semble inapproprié de faire du catégoriel ciblé, là, ou en fait il n’y en a pas dans l’action quotidienne au sein des sociétés exploitantes.
    On peut comprendre votre aigreur, mais pas forcément en accepter la paternité, les pilotes actuels de cursus défense, ne sont pas dépositaires du passé et encore moins des conséquences qui en découleraient !
    On ne peut pas leur reprocher d’être contactés par les sociétés exploitantes en SAMU !
    Pour finir, ce fil que je viens de relire sur le sujet JVN-IFR, n’e prononce pas à priori le mot militaire, on parle de technique JVN de cursus de formation, de minima météo et de ce qu'il serait boin de faire pour le SAMU !
    En fait, je constate que c’est plus votre post qui réanime l’antagonisme si tant est qu’il existe, puisque rien ne transpire à ce sujet sur le fond du débat !

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Lun 11 Jan 2010 - 14:38

    overlord a écrit:En fait, je constate que c’est plus votre post qui réanime l’antagonisme si tant est qu’il existe, puisque rien ne transpire à ce sujet sur le fond du débat !

    Etant donné le ton que prend cette discussion, j'invite les membres a rester "cool" et moins agressifs les uns envers les autres, avant modération "physique" des messages... No

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Lun 11 Jan 2010 - 14:53

    ouaihhhhhhhh les gars paix et amour ......

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Lun 11 Jan 2010 - 15:30

    vanhoute a écrit:Etant donné le ton que prend cette discussion, j'invite les membres a rester "cool" et moins agressifs les uns envers les autres, avant modération "physique" des messages... No
    Mathieu
    Soit, continuons à parler de JVN comme nous l’avons fait sur ce fil depuis le début, seule chose intéressante, à mes yeux, bien entendu !

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: JVN vs IFR

    Message  Capitaine flamme le Lun 11 Jan 2010 - 17:17

    Je vais mettre un peu d huile sur le feu.....car de toute façon il y a des bons et des mauvais pilotes qu ils soient militaires ou non ......hors ou heureusement ,au vue de ce que l on fait on ne peut pas les differencier car il n y a que tres peu de missions vraiment pointues.....Pour le vol avec les JVN cela sera la meme chose ,experience ou pas cela n aura que tres peu d importance car on ne les utilisera pas comme des militaires en zones hostiles tout feu eteint .......mais selon le cas avec un bon vario phare,les poses n auront aucun interet ou tres peu a etre fait tout en JVN ,qui en generale ne seront la que pour avoir un meilleur aperçu de la meteo en chemin et des obstacles sur une zones moins bien connue donc rien de bien extraordinaire et il ne faudra qu un minimum de formation pour des pilotes ayant comme au SAMU une bonne experience(et je ne parlerai pas de la mienne Very Happy ).....
    Donc tout le monde sera le bien venu....et personne ne galerera scratch

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Lun 11 Jan 2010 - 17:39

    Bien sur que j'ai consience que dans l'armée certain ont pratiqués le JVN et quelquefois de maniére intense et pointu, tant mieux profitons de leur expérience. Simplement je trouve le mélange des origines (alat, marine, air et civil) trés profitable POUR TOUS.
    Michel.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Lun 11 Jan 2010 - 19:46

    overlord a écrit:Pas trop d’accord avec votre analyse, me semble-t-il un peu partisane !

    Partisane, non, cela s'appelle du vécu.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Lun 11 Jan 2010 - 21:58

    copter a écrit:Partisane, non, cela s'appelle du vécu.
    On ne peut pas faire de quelques cas une généralité !
    Autrement si tout le monde s’y met, cela risque fort de n’être plus audible et n'apportera plus rien au débat !

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Mar 12 Jan 2010 - 7:37

    Bon aprés ce petit interméde bien sympatique entre ancien mili et civil, si nous reprenions la discution sur le sujet de la JVN, donc cela se met sur le nez devant les yeux c'est bien ça ! Wink

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Mar 12 Jan 2010 - 9:12

    LECIVIL a écrit:Bon aprés ce petit interméde bien sympatique entre ancien mili et civil, si nous reprenions la discution sur le sujet de la JVN, donc cela se met sur le nez devant les yeux c'est bien ça ! Wink
    Oui, et on regarde au travers des deux tubes.
    La focale est approximativement celle de l’œil humain c’est à dire 50, on lit les instruments par dessous les tubes.
    C’est un système d’amplification de lumière avec un champ de vision de 40° à 60° par tube en fonction des générations, ce qui veut dire qu’il faut un minimum de lumière environnante !
    Cela nécessite de porter un dispositif support (cimier) pour y agrafer rapidement la paire de tubes, cela peut être un serre tête léger ou un casque !
    Cela pèse en gros 900 gr tout compris, voir moins, pour les systèmes récents, alimentation par des piles au Lithium haute capacité.
    Disons que le vol de nuit prends une allure dite de « vol de jour dégradé » c’est à dire que l’on ne se considère plus réellement de nuit pour le gestuel aux commandes.
    Tout ce que l’on voit au loin semble nettement plus près, en revanche, au poser on peut facilement s’approcher trop près des obstacles !
    Voilà rapidement..

    Contenu sponsorisé

    Re: JVN vs IFR

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:14


      La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 12:14