S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    JVN vs IFR

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Lun 26 Oct 2009 - 10:20

    Rappel du premier message :

    Hello,

    on parle beaucoup de l'IFR en SMUH de nuit depuis l'expérimentation faite par le SAMU de Dreux.
    Mais peu du JVN...
    Pourtant, les futurs textes de 2012 abordent l'utilisation des JVN en SMUH...
    C'est tout de même beaucoup plus simple à mettre en oeuvre pour les vols de nuit et beaucoup plus utile que l'IFR, tel qu'il existe actuellement en France...
    Et puis, en terme de qualifications, il est plus facile de remettre à niveau un ancien pilote JVN militaire que de qualifier un pilote IFR (pour ceux qui ne le sont pas...). Reste à connaître la proportion d'anciens pilotes militaires qualifiés JVN ! Wink

    Maintenant il reste à définir comment utiliser ces JVN...

    Mathieu


    Dernière édition par vanhoute le Dim 1 Nov 2009 - 18:12, édité 1 fois

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JVN vs IFR

    Message  overlord le Mar 12 Jan 2010 - 9:12

    LECIVIL a écrit:Bon aprés ce petit interméde bien sympatique entre ancien mili et civil, si nous reprenions la discution sur le sujet de la JVN, donc cela se met sur le nez devant les yeux c'est bien ça ! Wink
    Oui, et on regarde au travers des deux tubes.
    La focale est approximativement celle de l’œil humain c’est à dire 50, on lit les instruments par dessous les tubes.
    C’est un système d’amplification de lumière avec un champ de vision de 40° à 60° par tube en fonction des générations, ce qui veut dire qu’il faut un minimum de lumière environnante !
    Cela nécessite de porter un dispositif support (cimier) pour y agrafer rapidement la paire de tubes, cela peut être un serre tête léger ou un casque !
    Cela pèse en gros 900 gr tout compris, voir moins, pour les systèmes récents, alimentation par des piles au Lithium haute capacité.
    Disons que le vol de nuit prends une allure dite de « vol de jour dégradé » c’est à dire que l’on ne se considère plus réellement de nuit pour le gestuel aux commandes.
    Tout ce que l’on voit au loin semble nettement plus près, en revanche, au poser on peut facilement s’approcher trop près des obstacles !
    Voilà rapidement..

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Mar 12 Jan 2010 - 10:00

    overlord a écrit:Oui, et on regarde au travers des deux tubes.
    Techniquement, on a plutôt deux petits écrans de TV devant les yeux... Wink
    overlord a écrit:
    La focale est approximativement celle de l’œil humain c’est à dire 50, on lit les instruments par dessous les tubes.
    C’est un système d’amplification de lumière avec un champ de vision de 40° à 60° par tube en fonction des générations, ce qui veut dire qu’il faut un minimum de lumière environnante !
    [...]
    Tout ce que l’on voit au loin semble nettement plus près, en revanche, au poser on peut facilement s’approcher trop près des obstacles !
    Voilà rapidement..
    Exact.
    On règle la vision à sa vue (pas besoin de garder ses lunettes pour ceux qui en porte !) au plus loin, donc, au plus prêt, l'image est floue (important au poser sous JVN et d'où l'impossibilité de voir les instruments avec les JVN).
    Le champ de vision a son importance car il créé une sensation "d'enfermement" si le pilote ne balaye pas constamment le paysage devant lui.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Mar 12 Jan 2010 - 10:59

    Ok pour le principe mais pourquoi faut il que les instruments soit dit compatible JVN si on lit les instruments sans passé par les lunettes ?

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: JVN vs IFR

    Message  vanhoute le Mar 12 Jan 2010 - 11:18

    Afin qu'ils n'éblouissent pas le pilote équipé de JVN, qui sont extrêmement sensibles aux lumières.
    Les instruments sont éclairés avec des lampes UV et les indications de lecture (valeurs et graduation) sont peintes avec une peinture luminescente.
    Il ne faudra pas non plus oublier de couper l'éclairage passager...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Mer 13 Jan 2010 - 9:16

    Juste une precision , pour les jumelles de derniere génération style lithon ou ITT , l'eblouissement a disparue par rapport aux anciens modéles , tu peux te poser dans un environnement assez éclairé sans resentir de géne particuliere avec une image trés correcte.
    Si un jour on devait etre équipé , j'espére que le choix se tournera vers ces nouvelles générations.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Mer 13 Jan 2010 - 12:10

    Une recommandation de la FAA (équivalent de la DGAC, maintenant l'EASA) concernant le vol en condition givrante pour les hélicoptère vient de sortir:

    http://www.verticalmag.com/control/news/templates/?a=12691

    Bonne lecture.

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Mer 13 Jan 2010 - 12:17

    Qui en sera équipé si un jour elles arrivent, probablement les bases H24, mais les autres dite diurne ? je suis dans ce cas serait ce la fin des vols de nuit pour ma part je ne réalise que des retours ou des fin de vol de nuit mais pas negligeable quand même en terme d'heure quand sera t'il ? et comme le VFR de nuit et une particularité Franco Française il risque fortement de ne pas aimer les textes de l'EASA.

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: JVN vs IFR

    Message  Capitaine flamme le Mer 13 Jan 2010 - 13:28

    Dipper a raison plus de "black out" avec les nouvelles generations(les anciennes obturee carrement la focale si elle percevait une trop forte lumiere comme par exemple un phare !) et comme je l ai dit avec un bon vario phare ,cela devient presque un jeux d enfant Razz car on y voit beaucoup mieux avec la possibilite de rajouter de la lumiere depuis l helicoptere.Ce n est pas interessant ou du moins le moins possible pour les militaires mais pour nous au contraire,beaucoup plus facile donc je me repete le probleme du pose sera beaucoup moins complique et c est justement le plus dure car on a pas ou tres peu la troisieme dimension Wink ....

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Mer 13 Jan 2010 - 14:48

    LECIVIL a écrit:Qui en sera équipé si un jour elles arrivent, probablement les bases H24, mais les autres dite diurne ? je suis dans ce cas serait ce la fin des vols de nuit pour ma part je ne réalise que des retours ou des fin de vol de nuit mais pas negligeable quand même en terme d'heure quand sera t'il ? et comme le VFR de nuit et une particularité Franco Française il risque fortement de ne pas aimer les textes de l'EASA.
    Tu les aura avec le 135 jaune et noir , une sorte de "package " .........faut bien rever un peu!

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Mer 13 Jan 2010 - 14:59

    Oh oui oui le jaune et noir qui se trouve au fond du hangar, moi ça me va bien.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Lun 8 Fév 2010 - 10:13

    Un petit article pour les adeptes de l'IFR (Sources US):

    Quelques phrases prises aux hasard (encore que Very Happy):
    "So, the result is that the helicopter industry has a large number of instrument-rated pilots who never have the opportunity to fly in actual instrument conditions and who do not maintain instrument currency."
    "Furthermore, many experienced helicopter pilots with instrument, ATP or CFII ratings do not work in instrument-certified twin-engine helicopters."
    "If you fly for an operation that gives you the freedom to practice instrument approaches with a safety pilot or instructor, then there is no reason to lose your instrument currency. But most helicopter operators are in business to make money, which prevents pilots from doing this type of “training” on the company’s dime."

    Source: http://www.aviationtoday.com/rw/training/ratings/Use-of-the-Instrument-Rating-for-Helicopter-Pilots_65933.html

    seagull
    Découverte
    Découverte

    Date d'inscription : 05/02/2010
    Messages : 17

    Re: JVN vs IFR

    Message  seagull le Mar 9 Fév 2010 - 2:00

    Vaste debat ou je me permets d'intervenir en cours de discussion et de vous soumettre quelques remarques..:
    - je n'ai pas des centaines d'heures de JVN, mais il me semble que pour maintenir un bon niveau de securite, il faut aussi un entrainement regulier..sutout si l'on envisage de faire du primaire...en vol ou au simu d'ailleurs...
    - idem pour l'IFR, pour se le "sentir", il faut pratiquer...simu ou vol...
    - de ce que j'ai pu voir ailleurs en Europe du nord, l'IFR peut etre vraiment facilite pour le pilote des lors que le controleur est entraine , en prenant l'helico en guidage radar des que celui-ci est IMC ou le demande, et ce quand l'altitude secu le permet, a des altitudes de 2000 ou 2500 pieds...guidage donc et hop, il vous lache sur l'axe ILS, pret a descendre...plutot agreable pour le pilote....Donc, pourquoi pas chez nous ??? et en se limitant pour les percees a deux ou trois terrains proches ou frequement utilises ??? L'essentiel etant a mon avis de ne pas fermer definitivement la possibilite du retour IFR, mais aussi de le "desacraliser" avec eventuellement des procedures simplifiees pour helico ??
    - un autre sujet du forum traite du simu...il sera a mon avis difficile d'entrainer et de maintenir en qualif les equipages si celui-ci n'est pas utilise regulierement, en IFR comme en JVN...le probleme etant la diversite des machines...mais je pense celui-ci incontournable dans un proche avenir...
    - enfin les chiffres...il faut a mon avis s'en mefier, car ils sont lies aux lieux, aux habitudes et aux operateurs...et a ceux qui les diffusent...
    Le sujet est complexe, tres complexe, car il implique non seulement les pilotes et les operateurs, mais egalement et surtout la dgac et l'utilisation de l'helico en France..et la, le travail de remise en question est enorme....surtout sans une forte entite representative Wink
    En attendant...fly safe...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Mar 9 Fév 2010 - 8:09

    Pour les deux cas il faut de l'entraînement ou une utilisation courante, il n'y a aucun doute. Les JVN ont une plus grande gamme d'utilisation que l'IFR. En effet, elles peuvent être utilisées pour tout les vols de nuit.
    S'il te plait ne compare pas l'IFR offshore avec les pratiques SAMU, cela n'a rien à voir (pratiques et machines différentes). Quand à te poser sur un terrain d'aviation, et bien là tu perds le gain de temps en comparaison avec un posé direct à l'hôpital. Il vaut mieux alors utiliser le véhicule SMUR afin d'éviter moultes manipulations du patient: Une manipulation pour mettre dans l'hélico, une manip pour sortir le patient de l'hélico, une manip pour le mettre dans le véhicule SMUR, une manip pour le sortir du véhicule SMUR, et une dernière manip pour le mettre sur son lit. Toutes ses manip peuvent être néfastes pour le patient.
    Cela fait à peu prés 10 ans que je fais du SAMU et je peux te certifier que l'IFR n'est pas du tout adapté à notre activité SAMU. En revanche, l'utilisation des JVN pourrait être une révolution pour nous de nuit ainsi qu'un gain de sécurité au vu des fermetures des stations MTO.

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Mar 9 Fév 2010 - 17:41

    copter a écrit:Pour les deux cas il faut de l'entraînement ou une utilisation courante, il n'y a aucun doute. Les JVN ont une plus grande gamme d'utilisation que l'IFR. En effet, elles peuvent être utilisées pour tout les vols de nuit.
    S'il te plait ne compare pas l'IFR offshore avec les pratiques SAMU, cela n'a rien à voir (pratiques et machines différentes). Quand à te poser sur un terrain d'aviation, et bien là tu perds le gain de temps en comparaison avec un posé direct à l'hôpital. Il vaut mieux alors utiliser le véhicule SMUR afin d'éviter moultes manipulations du patient: Une manipulation pour mettre dans l'hélico, une manip pour sortir le patient de l'hélico, une manip pour le mettre dans le véhicule SMUR, une manip pour le sortir du véhicule SMUR, et une dernière manip pour le mettre sur son lit. Toutes ses manip peuvent être néfastes pour le patient.
    Cela fait à peu prés 10 ans que je fais du SAMU et je peux te certifier que l'IFR n'est pas du tout adapté à notre activité SAMU. En revanche, l'utilisation des JVN pourrait être une révolution pour nous de nuit ainsi qu'un gain de sécurité au vu des fermetures des stations MTO.
    L'IFR peut être adapté a notre travail dans les cas suivants , tu fait ton approche sur ton terrain et lorsque celui ci est proche (il y en a pas mal en France) tu peu rejoindre l'hosto si les conditions te le permettent.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Mar 9 Fév 2010 - 19:23

    dipper a écrit:[L'IFR peut être adapté a notre travail dans les cas suivants , tu fait ton approche sur ton terrain et lorsque celui ci est proche (il y en a pas mal en France) tu peu rejoindre l'hosto si les conditions te le permettent.
    Cela veut dire que tu as les conditions VFR si tu peux rejoindre ton hosto; Donc pourquoi y aller en IFR et dans la couche ? Vaste débat, n'est ce pas !

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Mar 9 Fév 2010 - 21:01

    copter a écrit:
    dipper a écrit:[L'IFR peut être adapté a notre travail dans les cas suivants , tu fait ton approche sur ton terrain et lorsque celui ci est proche (il y en a pas mal en France) tu peu rejoindre l'hosto si les conditions te le permettent.
    Cela veut dire que tu as les conditions VFR si tu peux rejoindre ton hosto; Donc pourquoi y aller en IFR et dans la couche ? Vaste débat, n'est ce pas !
    Je parle de mon cas perso ,on a du relief et trés souvent une partie du trajet est inexploitable en vfr alors qu'a l'arrivée et au depart les conditions sont souvent bonne, ex concret: ce soir ma machine couche dehors alors que lorsque je suis partie les conditions au depart et a l'arrivé étaient bonnes, mais au milieu pas de station mto et un épais brouillard pale pale ( je pense que je ne suis pas le seul a qui cela arrive?) : No No No

    Patrick
    Découverte
    Découverte

    Localisation : 22° 14' 8'' Sud 166° 28' 12'' Est
    Date d'inscription : 20/01/2010
    Messages : 22

    Re: JVN vs IFR

    Message  Patrick le Mar 9 Fév 2010 - 23:04

    copter a écrit:Pour les deux cas il faut de l'entraînement ou une utilisation courante, il n'y a aucun doute. Les JVN ont une plus grande gamme d'utilisation que l'IFR. En effet, elles peuvent être utilisées pour tout les vols de nuit.
    S'il te plait ne compare pas l'IFR offshore avec les pratiques SAMU, cela n'a rien à voir (pratiques et machines différentes). Quand à te poser sur un terrain d'aviation, et bien là tu perds le gain de temps en comparaison avec un posé direct à l'hôpital. Il vaut mieux alors utiliser le véhicule SMUR afin d'éviter moultes manipulations du patient: Une manipulation pour mettre dans l'hélico, une manip pour sortir le patient de l'hélico, une manip pour le mettre dans le véhicule SMUR, une manip pour le sortir du véhicule SMUR, et une dernière manip pour le mettre sur son lit. Toutes ses manip peuvent être néfastes pour le patient.
    Cela fait à peu prés 10 ans que je fais du SAMU et je peux te certifier que l'IFR n'est pas du tout adapté à notre activité SAMU. En revanche, l'utilisation des JVN pourrait être une révolution pour nous de nuit ainsi qu'un gain de sécurité au vu des fermetures des stations MTO.
    +1

    Hélismur
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Dans l'ouest
    Date d'inscription : 04/12/2009
    Messages : 52

    Re: JVN vs IFR

    Message  Hélismur le Mar 9 Fév 2010 - 23:21

    copter a écrit:
    Pour les deux cas il faut de l'entraînement ou une utilisation courante, il n'y a aucun doute. Les JVN ont une plus grande gamme d'utilisation que l'IFR. En effet, elles peuvent être utilisées pour tout les vols de nuit.
    S'il te plait ne compare pas l'IFR offshore avec les pratiques SAMU, cela n'a rien à voir (pratiques et machines différentes). Quand à te poser sur un terrain d'aviation, et bien là tu perds le gain de temps en comparaison avec un posé direct à l'hôpital. Il vaut mieux alors utiliser le véhicule SMUR afin d'éviter moultes manipulations du patient: Une manipulation pour mettre dans l'hélico, une manip pour sortir le patient de l'hélico, une manip pour le mettre dans le véhicule SMUR, une manip pour le sortir du véhicule SMUR, et une dernière manip pour le mettre sur son lit. Toutes ses manip peuvent être néfastes pour le patient.
    Cela fait à peu prés 10 ans que je fais du SAMU et je peux te certifier que l'IFR n'est pas du tout adapté à notre activité SAMU. En revanche, l'utilisation des JVN pourrait être une révolution pour nous de nuit ainsi qu'un gain de sécurité au vu des fermetures des stations MTO.
    +1

    +2

    seagull
    Découverte
    Découverte

    Date d'inscription : 05/02/2010
    Messages : 17

    Re: JVN vs IFR

    Message  seagull le Jeu 11 Fév 2010 - 2:01

    Ne te meprends pas copter sur mes propos et propositions....
    Je ne suis pas un pro-offshore-IFR...et pas non plus un expert SAMU...Je veux juste donner mon point de vue dans cette discussion
    au regard de ce que j'ai pu voir et entendre sur le sujet, en France et ailleurs...
    Bien sur , rien de comparable entre le samu en France et le offshore en mer du nord, si ce n'est la facon dont est "traite" l'helicoptere dans le ciel... Il n'est pas l'epine dans le pied du controleur, au contraire, et tout devient ainsi plus simple pour le pilote... Et ceci est valable sur terre comme en mer...Quand tu travailles dans ces pays du nord, meme avec le ridicule niveau d'anglais du francais moyen que je suis, tu n'as pas besoin de negocier avec le controle pour chaque demande un peu particuliere: c'est oui, c'est non mais on vous propose ca...et hop, c'est plie.
    Alors peut etre que comme tu le dis, l'IFR n'est pas fait pour les SAMU francais...mais (aieee...le terrible oui mais de l'eleve pilote...), et je me trompe probablement, mais:
    - l'utilisation de JVN sera-t-elle aussi aisee et efficace sur tous les sites de SAmu ? A brest par exemple ou en montagne, a la vue des conditions meteo habituelles, un retour IFR n'est il pas parfois plus safe ? Alors qu'a Marseille...
    - le retour d'experience des pils de la sec civ serait important sur le sujet...
    - enfin je pense qu'il faut eviter l'effet "les JVN, LA solution magique a tous nos problemes de vol de nuit ", particulierement pour les pilotes non qualifies aujourd'hui, car meme si elles sont une aide sacrement precieuse, et encore plus avec les nouvelles generations, elles ont leurs limitations, leur domaine d'utilisation et comme tout dans notre metier, necessitent de l'experience (et donc des heures de vol ...) pour etre utilisees en securite dans le monde civil...
    Juste mon point de vue exterieur et non partisan...mais qui rejoint un autre sujet de ce forum...la necessite de l'entite representative de notre travail...
    Fly safe..

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: JVN vs IFR

    Message  dipper le Jeu 11 Fév 2010 - 7:26

    seagull a écrit:Ne te meprends pas copter sur mes propos et propositions....
    Je ne suis pas un pro-offshore-IFR...et pas non plus un expert SAMU...Je veux juste donner mon point de vue dans cette discussion
    au regard de ce que j'ai pu voir et entendre sur le sujet, en France et ailleurs...
    Bien sur , rien de comparable entre le samu en France et le offshore en mer du nord, si ce n'est la facon dont est "traite" l'helicoptere dans le ciel... Il n'est pas l'epine dans le pied du controleur, au contraire, et tout devient ainsi plus simple pour le pilote... Et ceci est valable sur terre comme en mer...Quand tu travailles dans ces pays du nord, meme avec le ridicule niveau d'anglais du francais moyen que je suis, tu n'as pas besoin de negocier avec le controle pour chaque demande un peu particuliere: c'est oui, c'est non mais on vous propose ca...et hop, c'est plie.
    Alors peut etre que comme tu le dis, l'IFR n'est pas fait pour les SAMU francais...mais (aieee...le terrible oui mais de l'eleve pilote...), et je me trompe probablement, mais:
    - l'utilisation de JVN sera-t-elle aussi aisee et efficace sur tous les sites de SAmu ? A brest par exemple ou en montagne, a la vue des conditions meteo habituelles, un retour IFR n'est il pas parfois plus safe ? Alors qu'a Marseille...
    - le retour d'experience des pils de la sec civ serait important sur le sujet...
    - enfin je pense qu'il faut eviter l'effet "les JVN, LA solution magique a tous nos problemes de vol de nuit ", particulierement pour les pilotes non qualifies aujourd'hui, car meme si elles sont une aide sacrement precieuse, et encore plus avec les nouvelles generations, elles ont leurs limitations, leur domaine d'utilisation et comme tout dans notre metier, necessitent de l'experience (et donc des heures de vol ...) pour etre utilisees en securite dans le monde civil...
    Juste mon point de vue exterieur et non partisan...mais qui rejoint un autre sujet de ce forum...la necessite de l'entite representative de notre travail...
    Fly safe..
    Tu as raison ma chére mouette , les pil qui n'auront eu qu'une formation civile (donc surement sommaire)en jvn risquent de se faire quelques sueurs froides .Je n'ai rien contre le systéme et les pil civil , je suis dans ce systéme et j'y suis trés bien ,mais je constate que les formations sont trés differantes d'un systéme a l'autre.
    Pour ce qui est de l'ifr , oui parfois il serait trés utile mais efectivement va se poser le gros probléme du maintient en carte et de l'entrainement car la aussi , faire de la couche en mono pil non entrainé ....oulala!!! affraid affraid affraid

    SHARK
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 02/12/2009
    Messages : 41

    Re: JVN vs IFR

    Message  SHARK le Jeu 11 Fév 2010 - 8:04

    seagull a écrit:

    - le retour d'experience des pils de la sec civ serait important sur le sujet...

    Fly safe..

    Comme tu le dis on est maintenant civil et on n'aura pas du potentiel à revendre pour des entraînements en JVN ou IFR.
    Bien souvent la sécu panache leurs vols IFR puis JVN ou l'inverse en fonction des conditions météo.
    Leur retour d'expérience d'accord mais quand tu vois que certaines bases sont allées à, plus de 50% de potentiel en entraînement, ils ont les moyens avec une machine à peu près adaptée.
    Du plus sur une mission tardive SAMU, bien souvent ils attendent la nuit pour rentrer et faire des branches aux instruments. Toi, tu ne pourras pas faire pareil et sur une sortie SAMU d'une heure tu ne pourras pas facturer 2 heures car tu voulais rentrer en IFR et nos boites n’auront pas les reins assez solides pour le financer.
    D'ou le problème de maintien en carte pour nous civil.
    De toute façon il va falloir que cela débouche financièrement pour l'avenir, non seulement sur les machines mais sur les conditions de travail et les salaires des pilotes. Les boites étrangères sont là et prêtes à emboîter le pas 2012 ou 2014 et si nos patrons ne font pas gaf, mef !!!!!!!!
    Mais ils ne sont pas dupes les gaillards.
    Autres exemple les gendarmes avaient plus ou moins abandonné l’IFR et accentuer la JVN en maintenant seulement quelques bases IFR comme Paris, la Corse, la Guyane …. Mais faire de l’IFR à Chamonix, Modane, Briançon c’est un peu obsolète.
    Maintenant on a vu sur avion (Twin.par exemple) des monopilotes faire de l’IFR et être payé à coup de lance pierre ????????
    Le monde est tellement bizarre que l’on prendra ce qu’on nous donnera malheuresement.

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: JVN vs IFR

    Message  T4 le Jeu 11 Fév 2010 - 8:54

    t;SHARK"




    Maintenant on a vu sur avion (Twin.par exemple) des monopilotes faire de l’IFR et être payé à coup de lance pierre ????????
    Le monde est tellement bizarre que l’on [color=red]prendra ce qu’on nous donnera malheuresement
    .[/quote]


    Un bel exemple de pilote résigné.
    Tout le malaise de notre profession est là!

    clj
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : Cannes
    Date d'inscription : 06/02/2010
    Messages : 36

    Re: JVN vs IFR

    Message  clj le Jeu 11 Fév 2010 - 9:15

    Bonjour mes Seigneurs,

    question d'un béotien (ni qualifié IFR ni JVN) : et pourquoi pas les 2 ?...

    l'IFR pour sortir quand les conditions MTO l'exige et les JVN pour les arrivées sur zone et évolutions à proximité ? n'est ce pas la, l'utilisation qui devrait en être faite ?

    ne tapez pas, c'est juste une question et il est fort probable que j'ignore bon nombre de vos contraintes...

    PS : quid de l'efficacité des JVN dans le brouillard et/ou sans lumière résiduelle ?...

    SHARK
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 02/12/2009
    Messages : 41

    Re: JVN vs IFR

    Message  SHARK le Jeu 11 Fév 2010 - 9:19

    T4 a écrit:[color=red]t;prendra ce qu’on nous donnera malheuresement.


    Un bel exemple de pilote résigné.
    Tout le malaise de notre profession est là![/quote]

    Tu parles du pilote avion ?

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: JVN vs IFR

    Message  copter le Jeu 11 Fév 2010 - 9:46

    SHARK a écrit:
    T4 a écrit:[color=red]t;prendra ce qu’on nous donnera malheuresement.


    Un bel exemple de pilote résigné.
    Tout le malaise de notre profession est là!

    Tu parles du pilote avion ?[/quote]

    Je pense que non. Il parle de l'ensemble des pilotes hélico qui sont résignés à accepter tout et n'importe quoi. Ce n'est pas cela "T4" ?

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: JVN vs IFR

    Message  LECIVIL le Jeu 11 Fév 2010 - 10:19

    Moi je crois qu'il n'y aura rien du tout pas de copi, pas de jvn et pas d'ifr pas avant 10 ans et encore. Mais ce matin j'ai cassé ma boule de cristal alors je peux me tromper mais bon.

    Contenu sponsorisé

    Re: JVN vs IFR

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:01


      La date/heure actuelle est Ven 2 Déc 2016 - 18:01