S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Partagez

    le Baron Bleu
    Découverte
    Découverte

    Localisation : SAMU de BLOIS au boulot / l'Auvergne en repos
    Date d'inscription : 12/11/2009
    Messages : 19

    COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  le Baron Bleu le Jeu 12 Nov 2009 - 16:16

    Rappel du premier message :

    Comme je l'ai dit hier soir à Mathieu, que je félicite encore pour son colossal travail de réalisation de ce site dont nous rêvions tous, je ne souhaitais pas trop parler de mes deux Airprox en deux vols SAMU consécutifs avant les résultats des deux enquêtes.

    Mais voilà que je viens de raccrocher avec l'Officier du BCM/CMSA de Paris qui au cours de son appel m'indique qu'aucun résultat d'enquête n'est à espérer avant fin 2010 voire mi-2011 puisque plus de 60 dossiers similaires sont à traiter par leur service avant les deux miens...

    A raison d'un Airprox en SAMU par semaine au train où, force est de le constater, vont les choses, cela voudrait dire que dans 75 procédures AIRPROX sans crash, nous comprendrons mieux ce qui s'est passé avec le Transall et le mirage 2000 qui, sans avoir délibérément voulu tirer sur l'ambulance volante du SAMU, j'en suis intimement convaincu, ont néanmoins failli la désintégrer en vol tout en se désintégrant très certainement eux-mêmes finissant ensuite en débris sur le parc bondé de visiteurs du Château de Chenonceaux par un beau mercredi après-midi pour l'un et sur la bonne ville d'Orléans un beau vendredi matin pour l'autre!

    Parlant d'Orléans, si l'humour à la mode dit de Jeanne d'Arc qu'elle a frit, elle a tout compris, nous avons failli frire dans le ciel de Demoiselle Jeanne bien sans avoir rien compris... Ce n'était donc point notre heure de pouvoir enfin la rencontrer dans les plus hautes sphères de l'au-delà.

    Ce délai de réaction des Services du Ministère de la Défense me semblant peu compatible avec les mesures de correction que la gravité des trois AIRPROX en SAMU impose pourtant au niveau National et de toute Urgence, je me dois donc, pour la sécurité de tous, de m'exprimer publiquement sur ce sujet afin d'ouvrir au plus vite le débat.

    Je vais donc le faire ici dans de prochains posts mais je tiens avant tout à préciser que m'a démarche n'est animée d'aucune animosité envers les pilotes du Ministère de la Défense. Au contraire, je suis d'abord et avant tout ravi que les équipages que j'ai croisés de très près et à très grande vitesse aient pu rentrer comme nous, en bonne santé et à bon port, pour retrouver leurs familles et leurs proches.

    A l'image de Manfred von Richthofen, le Baron Rouge, plus grand pilote allemand de la guerre de 14, qui prenait soin de détruire seulement l'avion ennemi sans blesser son pilote puis se posait ensuite pour saluer son ennemi au sol, je pense que nous avons tous une même passion du vol quelque soit notre couleur.

    Mais je dis et écrit publiquement aujourd'hui que nous allons droit vers un crash majeur et mortel entre un avion militaire et un hélicoptère du SAMU.

    Je ne suis plus, en tant que pilote Cdb SAMU et en l'état actuel des choses, en mesure d'assurer tant la sécurité des équipes médicales ou des patients que nous transportons que propre sécurité.


    Ce que j'écris là est très grave pour un Commandant de Bord mais je ne me cacherai pas derrière mon petit doigt.

    La nouvelle réglementation militaire vient d'autoriser ce 1er novembre 2009 les vols CAM Victor à une vitesse de Mach 0,9 sur tout le territoire et en dehors de toutes zones réservées et à tous les niveaux jusqu'au sol.

    A ces vitesse, lorsque le pilote nous verra, nous seront morts dans deux secondes sans même qu'il n'ait eu le temps physiologique de nous éviter puisqu'il lui faut physiquement 4 secondes pour le faire comme l'indique le rapport militaire BEAD du crash de l'ULM contre un rafale en 2004. (page 134 à 140).
    http://www.defense.gouv.fr/defense/layout/set/popup/content/download/141473/1227471/file/Rapport%20public%20n°BEAD-air-X-2004-018-A.pdf


    Alors, soit Monsieur Hérvé MORIN, notre Ministre de La Défense, réagit personnellement et très vite pour prendre les seules quelques mesures qui vaillent:

    1- l'interdiction aux aéronefs militaires en Très Basse Altitude de sortir de leurs très nombreuses zones réservées en dessous de 1 500 Ft sol et à des vitesses compatibles avec la procédure voir et éviter de la Circulation Aérienne Civile. (presque tous les abordages ou airprox sont déposés en dehors de leurs zones).

    2- L'attribution d'un code IFF SAMU nous permettant de partir en primaire dans ces zones réservées car nous y sommes prioritaire sur eux comme le prévoit les textes en secours à personnes.

    Voire d'autres mesures, donnez votre avis sur le blog.

    Soit nous devons nous attendre à voir des enfants suivre le cercueil de leur père où de leur mère dans une grande cérémonie officielle ou les Ministres de la Santé et de la Défense seront présents et attristés avant de prendre ensuite, sous la pression de l'opinion publique, ces décisions qui s'imposent mais qui ne ramèneront pas les parents de ces enfants.

    Nous en sommes passés très près par trois fois et en 3 semaines.

    Le débat public des pilotes, syndicats de pilotes et syndicats des personnels médicaux est ouvert de fait après ces trois événements.

    Si sauver des vies est bien souvent pour nous tous, plus une raison d'être qu'une profession, c'est nos vies d'équipages SMUH qu'il s'agit aujourd'hui de sauver pour continuer à sauver d'autres patients tous les jours...

    Le débat est ouvret et les moyens d'actions, syndicaux ou autres, sont à trouver de toute urgence.

    A vos plumes et c'est maintenant...

    Bons vols à tous et bonne chance en vol en attendant.

    Luc.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  overlord le Ven 27 Nov 2009 - 22:57

    le Baron Bleu (sur fond b a écrit:Vous avez raison Overlord,
    Mais combien de fois êtes vous passé vous-même à moins d'un dixième de secondes de votre propre mort?
    Bernard, pilote au SAMU 24 et son équipe médicale, une fois et moi et mes deux équipes médicales deux fois en deux vols successifs et le tout en 3 semaines en vol de secours à personne.
    Mais à vous lire, il n'y rien a faire: "Quant aux prévisions d’abordages futurs, c'est assez facile il y a des abordages tous les ans !
    Il n'y qu'à laisser faire sans prévoir...
    Fatalité. Ben voyons.
    Mais Non Monsieur,
    Les militaires ont des zones qui leur sont réservées, publiées sur les cartes réseau RTBA, leur rôle est de s'y tenir et de s'y cantonner.
    Nôtre rôle de pilotes, médecins et d'infirmières est aujourd'hui de tout mettre en oeuvre pour éviter qu'un avion militaire mette au tas une ambulance du SAMU.
    Fusse même une procédure pénale comme pour le Bugaled Brez... c'est d'ailleurs d'actualité.
    Les militaires n'ont pas, en temps de paix, à mettre en danger la vie d'autrui d'une manière ou d'une autre...
    Si certains pilotes veulent s'éclater à 300 ft à mach 09 pour s'exhiber ensuite sur le web, qu'ils aillent à Kaboul.
    Je crois savoir que là bas ils ne font pas la visite touristique des châteaux comme ils le font chaque semaine ici en Sologne.
    Serait il aujourd'hui toléré que des militaires s'entraînent à balle réel à faire la guéguerre dans un centre ville?
    C'est l'impression que j'ai moi aujourd'hui en décollant en SAMU et ce n'est plus acceptable.
    Sachant d'ailleurs que l'on peut avoir aussi à bord de notre hélicoptère un patient militaire ou un membre de sa famille.
    Mais peut être êtes vous pilote de chasse?
    Faite moi savoir.
    Bien respectueusement à vous.
    Luc
    Cette problématique ne peut se réduire à celle unique des avions de chasse, rassurez vous il n’y a pas que les SAMU qui ont affaire aux aéronefs de la défense, les incidents entre les trois institutions, Air, Terre et marine sont quantifiés, compulsés et traités. Des actions conjointes sont menées de part et d’autres, aussi bien par les organismes défense que l'administration civile.
    Pour le reste, subir trois fois un rapprochement estimé dangereux en si peu de temps n’est pas agréable et suscite une interrogation légitime, je pense comprendre que la zone ou vous évoluez s’avère assez souvent fréquentée par des avions défense peut être à proximité d'une base école ?
    Je concède que le problème reste entier, mais à mon sens il devrait au moins faire l’objet d’une réflexion sur la fréquence auto-info jour la 123.500 en ce qui concerne la prévention des risques d’abordage entre les militaires et les civils.
    Il ne faut pas faire non plus de généralité, on peut toujours tomber sur un cas particulier, le problème à soulever à mon sens, est celui des zones plus propices en termes d’abordages, comme la bande du Littoral ou les sites caractéristiques. Par exemple, ceux qui attirent le plus grand nombre d’aéronefs toutes tendances confondues, surtout l'été, sans qu’une fréquence d’auto-information ne soit instituée.
    On peut d’ailleurs remarquer que les militaires utilisent des fréquences jour et nuit pour l’anti abordage entre leurs vols respectifs ! la nuit c'est 123.500 et le jour aussi en fonction de la hauteur sol.

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  Capitaine flamme le Sam 28 Nov 2009 - 10:07

    J ai ete pilote dans l armee de l air ,donc je connais assez bien le probleme......EN tant que CDB dans l armee de l air on est oblige de faire de l auto-info sur de l UHF et crois moi chacun s y tient car nous non plus on n a pas envie de se rencontrer en l air cherry et si l on entend une patrouille dans un secteur pas loin on se fait connaitre tout de suite par notre position,genre: 10 km nord libourne cap 200 a 500' sol
    C est tout on ouvre les yeux et tout le monde est prevenu.....Il suffit donc de faire la meme chose sur une frequence VHF et le tour est joue.....
    C est donc encore un faux probleme que la DGAC(dieux est son ame Sleep Sleep Sleep ),ne regle pas le probleme alors que cela ne changerai rien pour les militaires...... cheers
    il est vrai que cela ne gene pas trop l aviation civil tout simplement que les avions legers vol plutot vers 1500' a 2000' ,alors que nous et les militaires volons plus entre 500' et 1000' car il y a moins de traffic mais il est plus dangereux.... Very Happy

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  overlord le Sam 28 Nov 2009 - 17:16

    Capitaine flamme a écrit:J ai ete pilote dans l armee de l air ,donc je connais assez bien le probleme......EN tant que CDB dans l armee de l air on est oblige de faire de l auto-info sur de l UHF et crois moi chacun s y tient car nous non plus on n a pas envie de se rencontrer en l air cherry et si l on entend une patrouille dans un secteur pas loin on se fait connaitre tout de suite par notre position,genre: 10 km nord libourne cap 200 a 500' sol
    C est tout on ouvre les yeux et tout le monde est prevenu.....Il suffit donc de faire la meme chose sur une frequence VHF et le tour est joue.....
    C est donc encore un faux probleme que la DGAC(dieux est son ame Sleep Sleep Sleep ),ne regle pas le probleme alors que cela ne changerai rien pour les militaires...... cheers
    il est vrai que cela ne gene pas trop l aviation civil tout simplement que les avions legers vol plutot vers 1500' a 2000' ,alors que nous et les militaires volons plus entre 500' et 1000' car il y a moins de traffic mais il est plus dangereux.... Very Happy
    Certes, tous les PCB des trois armées font de l’auto-information, sauf que celle de 500’ jusqu’au sol sur la 123.500 un peu moins quant même !
    Les militaires s’informent donc entre eux, mais certains moins que d'autres avec trafic civil, force est de le constater et ce n’est pas en l’occurrence la DGAC qui y peut quelque chose ?
    je ne vous renvoie pas aux pénétrations intempestives d'aéronefs militaires de zones également militaires et pourtant il y en a des fne entre les militaires !
    La 123.500 est utilisable de jour et de nuit pour le BRODCAST bilatéral, c’est une des premières mesures à observer, c’est simple et cela peu rapporter gros !
    Rien d’empêche dans une patrouille de désigner un ailier pour s’occuper de la 123.500 ce que font principalement les hélicoptères et ce depuis des lustres..
    Les institutions défenses ne sont pas non plus exclues de proposer quelque chose à ce sujet c’est aussi l’affaire de celui qui peut engendrer le plus grand risque ! quant à réduire la vitesse des chasseurs en basse altitude et les cantonner à leurs zones, c'est au programme depuis des années, l'armée de l'air ne veut pas c'est tout.
    Prendre en compte aussi que l'érosion des savoirs faires consécutif à la restriction des heures d'entrainement, doit engendrer une vigilance supplémentaire et ce, toutes tendances confondues.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Abordages

    Message  overlord le Sam 28 Nov 2009 - 21:52

    Bonjour,

    Autrement sans être une révolution, il y a le lien ci-joint, qui résume et quantifie quelque peu le problème de l'abordage !
    On retrouve le sujet de la fréquence auto information.

    http://www.bea.aero/etudes/abordages/abordages.html

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  Capitaine flamme le Sam 28 Nov 2009 - 22:04

    123,5 n est pas une frequence d auto-info hors des terrains sans frequence ,elle l est seulement de fait par L ALAT sur les vols de nuit sous JVN mais je pense sans relle autorisation mais je peux me tromperdans l AA personne ne l utilise hors des aerodromes....Non il faut tout simplement allouer une frequence specifique VHF en remplacement de celle existant en UHF et le tour est joue....Ensuite les gens l utilise ou pas suivant leur secteur et leur hauteur.. Arrow ...Comme je le ferais certainement si j avais un poste UHF Very Happy

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  overlord le Sam 28 Nov 2009 - 22:58

    Capitaine flamme a écrit:123,5 n est pas une frequence d auto-info hors des terrains sans frequence ,elle l est seulement de fait par L ALAT sur les vols de nuit sous JVN mais je pense sans relle autorisation mais je peux me tromperdans l AA personne ne l utilise hors des aerodromes....Non il faut tout simplement allouer une frequence specifique VHF en remplacement de celle existant en UHF et le tour est joue....Ensuite les gens l utilise ou pas suivant leur secteur et leur hauteur.. Arrow ...Comme je le ferais certainement si j avais un poste UHF Very Happy
    Bonsoir,

    Je ne crois pas ! L’ALAT utilise depuis longtemps la 123.5 de nuit en JVN à défaut car c’est une fréquence diurne rendue, par définition libre la nuit, ni plus ni moins.
    Cette posture était à l’époque dictée par les difficultés d’attribution de plan de fréquences supplémentaires.
    En revanche, la 123.5 de jour est bien une fréquence à but auto-info dite en caricature ‘’fréquence poubelle’’ dont la CAM a spécifié son utilisation justement pour être en contact avec le plus d’aéronefs civils en espace aérien non contrôlé et aussi bon nombre de petits terrains. On peut aussi aborder le sujet de la 123.450 par exemple ou l'on trouve pas mal de monde aussi le week-end !
    Procédure d’auto-information DIRCAM/DIA Guide CAM (CAM 19)
    (en dessous de 500ft sol, l’auto information s’effectue dans tous les secteurs sur la fréquence VHF commune 123.500 à l’exception des secteurs ou des zones contrôlées pour lesquels une fréquence VHF particulière est affectée).
    Les militaires sont donc bien tenu de l’utiliser en dessous de 500 sol, notament pour les para moteurs, delta plane et ULM lents bref tout ce qui vol.
    Aussi, je pense personnellement que cette fréquence à ’avantage d’être connue, simple et beaucoup utilisée pour se parler entre pilotes du week-end. C’est à mon sens sur ce canal que l’on pourra toucher le plus de monde possible. Instituer encore une superposition de fréquence à tiroirs tant les spectres de fréquences disponibles sont comptés.
    Bref utiliser la 123.500 au national me paraît une idée instantanément fiable dès lors que les messages sont synthétiques, secteur, cap, altitude.
    Une simple circulaire pour enclencher cette mesure serait déjà un pas en avant.
    On pourrait aussi utiliser les fréquences CIV ? Mais bon, je ne pense pas que ce soit d’actualité.
    Il faut aussi remarquer qu’une nouvelle subdivisons de fréquences ne devrait pas tarder à pointer son nez pour obtenir plus de canaux.
    Au passage, l'AA utilise aussi en JVN la 123.500 ainsi que la marine d'ailleurs...

    A+

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  Capitaine flamme le Dim 29 Nov 2009 - 16:21

    Si tu lis ce que j ai ecris ,tu dis exactement la meme chose......123,5 est utilisèe pour le vol JVN en dessous de 500' par l ensemble des militaires et sans relle autorisation mais ininteressante pour nous de nuit car on vole a 1000' mini.De jour elle est utilisee sur beaucoup de terrains donc tres polluee et donc je pense a la difference avec toi inutilisable pour l auto-info mais cela se discute s il n ya pas d autres frequences utilisables....Il n y a pas beaucoup de d aeronefs qui volent entre 500' et 1000' a part les militaires , nous et quelques helicopteres civils Very Happy ,a si j oubliais maintenant les Para-moteurs et les ballons ....Les ULM et les avions legers volent le plus souvent au-dessus en cas de Panne moteur. affraid ...

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  overlord le Dim 29 Nov 2009 - 17:53

    Capitaine flamme a écrit:Si tu lis ce que j ai ecris ,tu dis exactement la meme chose......123,5 est utilisèe pour le vol JVN en dessous de 500' par l ensemble des militaires et sans relle autorisation mais ininteressante pour nous de nuit car on vole a 1000' mini.De jour elle est utilisee sur beaucoup de terrains donc tres polluee et donc je pense a la difference avec toi inutilisable pour l auto-info mais cela se discute s il n ya pas d autres frequences utilisables....Il n y a pas beaucoup de d aeronefs qui volent entre 500' et 1000' a part les militaires , nous et quelques helicopteres civils Very Happy ,a si j oubliais maintenant les Para-moteurs et les ballons ....Les ULM et les avions legers volent le plus souvent au-dessus en cas de Panne moteur. affraid ...
    La tendance du SIA est d’augmenter les volumes des zones de contrôle on le voit bien avec l’étendue constante du maillage IRMA. En conséquence, les zones dont les volumes sont assez serrés, comme le pourtour parisien, il est quasiment impossible d’attribuer une fréquence auto-info nationale puisque les VFR sont en principe sur celles des CIV ! on imagine le tricotage de ce montage ! il serait très mal vu des pilotes privés et donc aurait peu d’effet.
    De ce constat, je ne vois pas bien la solution qui par ailleurs se heurte, je le répète, à l’augmentation des fréquences disponibles qui sont, ou seront, désormais gérées par l’EASA !
    Comme vous le dites il y a beaucoup de monde sur la 123.5 tant mieux, c’est à ce titre un bon moyen de les informer ! il convient aussi de remarquer qu’au début bon nombre de terrains, hors espace contrôlés, étaient en 123.5, c’est déjà moins le cas actuellement beaucoup ont eut leur fréquence propre ce qui redonne de la valeur à la 123.5 à mon avis.
    Les aéronefs qui ne volent pas entre 500’ et 1000’ !!!! je serais nettement moins catégorique que vous, dès les beaux jours, pour les deltas, parapentes et aussi beaucoup d’ULM et avions légers lents je suis également pilote privé depuis longtemps et possède un aéronef. les ULM lents, les parapentistes et les delta ne sont pas à proprement parler génés par la panne moteur à 500 pieds sol ! De plus cette hauteur est utilisable en raz campagne donc....
    Personnellement je trouve que la 123.5 est un bon candidat existant pour toucher le plus grand nombre, dès lors qu’on l’institue comme fréquence BROADCAST du sol à 1000 pieds par exemple, vu que de plus en plus d’aérodromes ont une fréquence propre, comme le pourtour parisien par exemple et que les chasseurs rencontres le plus de problème dans cette tranche !
    En ce qui concerne l’autorisation de la 123.5 les trois armées l’utilisent en JVN et c’est parfaitement légal et connu des services de l’état attribuant les plans de fréquence à tous les exploitants.
    Exemple de concentrations, la fréquence de Bailleau est aussi une fréquence d’approche du côté de Lyon, sur celle de Chartres, on entend les opérations de Gatwick !! Ce n’est donc pas gagné pour en avoir d’autre…
    La nuit, pour les SAMU évoluant à proximité de zones militaire il n’est pas interdit d’écouter la 123.5 ce qui indiquera les éventuels hélicos en JVN qui ne sont pas toujours à 500 pieds sol !

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  vanhoute le Lun 30 Nov 2009 - 8:28

    Perso, je ne suis pas fan d'utiliser 123.5 comme fréquence d'auto info hors zone d'aérodromes.
    Vu la façon dont la fréquence est utilisée sur certains petit terrains (certains y qui racontent un peu leur vie...), il vaut mieux avoir une fréquence dédiée à l'auto info en circuit de piste, et une en vol classique, en dessous de 1500 Ft sol.

    Certains on peut être vu qu'un SUP AIP est sorti pour imposer une fréquence de veille en région parisienne de 0 à 2500 Ft, par mesure de "sûreté aérienne". Cette fréquence est 121.5.
    https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/dossier/supaipmetro/SUP_2009_124_FR.pdf

    A suivre...

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  Capitaine flamme le Lun 30 Nov 2009 - 8:47

    Oui mais c est un peu particulier car 121.5 est une frequence de detresse! affraid

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  overlord le Lun 30 Nov 2009 - 10:23

    vanhoute a écrit:Perso, je ne suis pas fan d'utiliser 123.5 comme fréquence d'auto info hors zone d'aérodromes.
    Vu la façon dont la fréquence est utilisée sur certains petit terrains (certains y qui racontent un peu leur vie...), il vaut mieux avoir une fréquence dédiée à l'auto info en circuit de piste, et une en vol classique, en dessous de 1500 Ft sol.
    Certains on peut être vu qu'un SUP AIP est sorti pour imposer une fréquence de veille en région parisienne de 0 à 2500 Ft, par mesure de "sûreté aérienne". Cette fréquence est 121.5.
    https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/dossier/supaipmetro/SUP_2009_124_FR.pdf
    A suivre...
    Mathieu
    Cette fréquence est inhérente à la sécurité de la bulle de Paris, mais il est aussi indiqué, la phrase conventionnelle ‘’si c’est possible’’.
    A mon avis, c’est un peut du renchérissement, car au demeurant, les transpondeurs étant sur ‘’On’’, on peut savoir ou se trouve l’appareil et au final, le contacter directement sur la fréquence d’un des trois secteurs de paris ou il se trouve, cela me paraît plus simple et logique en termes d’efficacité.! mais bon...
    Lorsque l’on est sur la fréquence de trafic du secteur plus la 122.97 éventuelle (régulation), il n’y a pas beaucoup d’autres possibilités.

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  dipper le Lun 30 Nov 2009 - 10:52

    Le probléme avec une fq auto info en VHF c'est que l'on va "arroser" un secteur immense et il va y avoir saturation.
    L'UHF qui porte moins loin est bien plus adaptée a l'auto info , on couvre un secteur plus petit et il y a moins de risque de saturer la fq.
    Mais bon c'est pas demain qhe l'on va avoir une UHF, c'est dommage car on aurait l'auto info mili.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  overlord le Lun 30 Nov 2009 - 14:10

    dipper a écrit:Le probléme avec une fq auto info en VHF c'est que l'on va "arroser" un secteur immense et il va y avoir saturation.
    L'UHF qui porte moins loin est bien plus adaptée a l'auto info , on couvre un secteur plus petit et il y a moins de risque de saturer la fq.
    Mais bon c'est pas demain qhe l'on va avoir une UHF, c'est dommage car on aurait l'auto info mili.
    L'UHF est une gamme de fréquence conçue pour les grandes distances, ce sera encore plus en UHF qu'en VHF !
    Cela à basse altitude, les communications en VHF ne vont pas non plus à des distances énormes surtout si le terrain n'est pas bien plat ! en gros si cela rayonne sur 50 à 100 km c’est le maximum.

    dipper
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : dans le 180
    Date d'inscription : 05/11/2009
    Messages : 79

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  dipper le Lun 30 Nov 2009 - 15:50

    overlord a écrit:
    dipper a écrit:Le probléme avec une fq auto info en VHF c'est que l'on va "arroser" un secteur immense et il va y avoir saturation.
    L'UHF qui porte moins loin est bien plus adaptée a l'auto info , on couvre un secteur plus petit et il y a moins de risque de saturer la fq.
    Mais bon c'est pas demain qhe l'on va avoir une UHF, c'est dommage car on aurait l'auto info mili.
    L'UHF est une gamme de fréquence conçue pour les grandes distances, ce sera encore plus en UHF qu'en VHF !
    Cela à basse altitude, les communications en VHF ne vont pas non plus à des distances énormes surtout si le terrain n'est pas bien plat ! en gros si cela rayonne sur 50 à 100 km c’est le maximum.

    Je crois Overlord que la gamme de fq la + adapté aux longues distances est la HF, l'UHF a une grande portée en h-a mais pour ce qui nous concerne (la b-a) la vhf porte +.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  copter le Lun 7 Déc 2009 - 13:02

    La solution viendrait peut être de là:
    http://www.zaon.aero/



    PCAS MRX ( http://www.zaon.aero/content/view/2/41/ ), est un appareil anti-collision qui fonctionne en lisant les transpondeurs des trafics approchant votre aéronef (malheureusement pour les trafics militaires). Il fonctionne même si votre transpondeur est off.

    Il vous indique la distance et la hauteur de séparation.

    Il peut être connecté au GPS (garmin 396-496 etc...), et vous indique la position sur l'écran GPS.

    Leurs prix en font un outil intéressant pour la sécurité.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  vanhoute le Lun 7 Déc 2009 - 13:06

    Excellent ce système ! et très abordable !
    Est-ce qu'il est homologué (et utilisé) chez nous ?

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  copter le Lun 7 Déc 2009 - 13:16

    vanhoute a écrit:Excellent ce système ! et très abordable !
    Est-ce qu'il est homologué (et utilisé) chez nous ?

    Mathieu

    J'ai lu sur un autre forum qu'il a été testé en Suisse.

    Liens pour plus d'infos:
    Partie 1: http://mcr01passion.forumperso.com/instrumentation-f7/pcas-portable-collision-avoidance-system-t59.htm
    Partie 2: http://mcr01passion.forumperso.com/instrumentation-f7/voyage-et-pcas-t8.htm

    le Baron Bleu
    Découverte
    Découverte

    Localisation : SAMU de BLOIS au boulot / l'Auvergne en repos
    Date d'inscription : 12/11/2009
    Messages : 19

    PCAS MRX commandé.

    Message  le Baron Bleu le Lun 7 Déc 2009 - 15:32

    Merci copter pour l'info.

    J'ai commandé le kit complet et je vais tester ça à Blois.

    Je vous tiendrai au courant.

    Mais pour ce prix là, c'est pas cher pour sauver sa peau.

    Je verrai si je peux le coupler au GPS EKP IV que j'utilise perso depuis 5 ans.

    Ce GPS Hélico conçu pas des pilotes hélicos me semble toujours à la pointe même en regardant les derniers modèles de garmin beaucoup plus chers.

    des infos ici en anglais mais un lien en haut à droite pour la France.

    http://www.avmap.us/index.php?swt=12.

    Merci de ces infos et donc à bientôt pour essayer ça.

    Bons vols à tous,

    Luc.

    PS: Les patrons et pilotes des samus 37 et 41 ont été invités pour début janvier sur la base de Tours pour évoquer ensemble nos problèmes de cohabitation en sécurité.

    On va enfin pouvoir tous se parler et se mettre autour d'une table.

    Je remercie donc chaleureusement le Colonel à l'origine de cette bonne initiative.

    Continuons.
    Luc

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  vanhoute le Lun 7 Déc 2009 - 16:51

    le Baron Bleu (sur fond b a écrit:
    J'ai commandé le kit complet et je vais tester ça à Blois.
    Je vous tiendrai au courant.
    On espère bien ! Cool
    le Baron Bleu (sur fond b a écrit:
    PS: Les patrons et pilotes des samus 37 et 41 ont été invités pour début janvier sur la base de Tours pour évoquer ensemble nos problèmes de cohabitation en sécurité.
    On va enfin pouvoir tous se parler et se mettre autour d'une table.
    Je remercie donc chaleureusement le Colonel à l'origine de cette bonne initiative.
    Continuons.
    La dessus aussi, il faudra que tu nous fasses un petit débriefing !
    Very Happy

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    le Baron Bleu
    Découverte
    Découverte

    Localisation : SAMU de BLOIS au boulot / l'Auvergne en repos
    Date d'inscription : 12/11/2009
    Messages : 19

    Le MRX à 100 $ de moins

    Message  le Baron Bleu le Mar 8 Déc 2009 - 9:10

    Il semble être moins cher ici pour info

    http://www.skygeek.com/xrx-a.html

    Luc.

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Airprox en Offshore.

    Message  copter le Mar 8 Déc 2009 - 14:48

    North Sea helicopters 'came close to collision'

    Published Date: 08 December 2009
    By FRANK URQUHART

    AN INVESTIGATION has been launched into claims that two North Sea helicopters came close to colliding in mid air near Aberdeen.
    The Civil Aviation Authority (CAA) yesterday revealed that an aircraft proximity (airprox) report had been filed involving two Super Puma helicopters following an incident on 25 September, two miles east of Aberdeen.

    The incident happened at 8:10am as one of the helicopters was heading to Sumburgh on Shetland and the other Super Puma was heading to the GP3 offshore oil rig. The identities of the operating companies involved have not been disclosed.

    A CAA spokesman said: "Both aircraft were receiving an air traffic service from Aberdeen air traffic control. The incident took place at approximately 1,400ft."

    In April two pilots and 14 oil workers were killed in the worst helicopter disaster in the North Sea for two decades when their Bond-operated Super Puma plunged into the sea during a routine crew-change flight to BP's Miller platform 168 miles from Aberdeen.

    Source: http://news.scotsman.com/aberdeen/North-Sea-helicopters-came-close.5891250.jp

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Système anticollision sur smartphone.

    Message  copter le Dim 28 Fév 2010 - 9:08

    Article "air et cosmos" n° 2207 du 26 février 2010:


    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  vanhoute le Dim 28 Fév 2010 - 10:44

    Vivement que le logiciel adapté nous soit "révélé"...
    Ce n'est pour le coup plus très compliqué de se faire doté de iPhone comme téléphone par base (compris dans l'abonnement pro)...

    A suivre !


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  overlord le Dim 26 Sep 2010 - 21:59

    vanhoute a écrit:Vivement que le logiciel adapté nous soit "révélé"...
    Ce n'est pour le coup plus très compliqué de se faire doté de iPhone comme téléphone par base (compris dans l'abonnement pro)...
    A suivre !
    L’ADS-B « Automatic dependent surveillance-broadcast »
    Ce système de surveillance coopératif pour le contrôle du trafic aérien et d'autres applications connexes reste plus précis au regard des dispositifs radar actuel. Il sera je pense, le seul à pouvoir assurer le déficit actuel de l’antiabordage pour les années à venir qui verront l’augmentation inévitable du trafic.
    Un avion équipé de l'ADS-B détermine sa position par un système de positionnement par satellite et envoie périodiquement cette position et d'autres informations aux stations sols et aux autres appareils voisins équipés de l'ADS-B. IL est né du fait que les avions modernes utilisent le positionnement par satellite pour connaître plus précisément leur position que le contrôle au sol.
    Il existe deux types de surveillance dépendante :
    · l'ADS-C (Automatic-dependent surveillance-contract)
    · l'ADS-B (Automatic-dependent surveillance-broadcast)
    Dans quelques années, ce système sera obligatoire pour tous les appareils appelés à évoluer dans l’espace aérien des états unis.
    L'Europe, elle, n'a pas encore choisi de support physique, mais les expérimentations en cours par Eurocontrol, utilisent principalement une simple modification logicielle des radars mode S existants leur permet de servir de station réceptrice pour l'ADS-B.
    On voit donc que les USA ont pris officiellement position pour la technologie qui sera utilisée dans un futur proche pour faire naviguer et communiquer tous les avions des plus gros aux plus petits.
    Infiniment moins onéreux que l’installation de radars secondaires, selon les autorités aéronautiques US une station-relais coûte entre 100 000 et 400 000 dollars, soit dix fois moins qu'une station radar classique.
    Plus simple, plus efficace il est excellent pour éviter les abordages, et construit afin de continuer à transmettre la dernière position connue après un crash afin de déclencher les recherches et les sauvetages.
    Disponible pour recevoir d’autres informations telles que, météorologie, relief, trafic ATC. Les signaux émis à partir d’un avion peuvent être captées par des“Receveurs ADS-B” installés au sol, chacun ayant une couverture-type de 200 NM.
    L’avionique ADS-B est devenue une option sur la plupart des nouveaux avions commerciaux, elle commence à 2500 dollars jusqu'à plus de 30.000 pour les systèmes les plus avancés.
    Le trafic aérien augmentant spectaculairement en France, par exemple, les vols commerciaux sont passés d'1 million en 1974 à 2,5 millions en 2003. Et on en prévoit 3 millions en 2010.
    A mon avis c’est le type même de système qui pourra vraiment palier aux problèmes de conflit entres aéronefs que rencontrent l’aviation générale dans nos zones Européennes souvent surchargées et à la fréquentation toujours en inévitable augmentation.
    Comme il est largement pressentit, il est à craindre que la situation n’évoluera plus dans ce domaine sauf lorsque l’ADS-B sera adopté massivement !
    Taper ADS-B sur Internet pour avoir de plus amples informations…..

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  vanhoute le Lun 27 Sep 2010 - 7:30

    overlord a écrit:
    Taper ADS-B sur Internet pour avoir de plus amples informations…..
    C'est fait... Cool
    Des "cousins" Belges (futurs français ? clown ) ont publiés cet excellent article :
    http://www.aero-hesbaye.be/ADS-B.htm


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  overlord le Lun 27 Sep 2010 - 10:10

    vanhoute a écrit:
    overlord a écrit:
    Taper ADS-B sur Internet pour avoir de plus amples informations…..
    C'est fait... Cool
    Des "cousins" Belges (futurs français ? clown ) ont publiés cet excellent article :
    http://www.aero-hesbaye.be/ADS-B.htm
    Oui, entre autres, je m'en suis inspiré pour faire un Billet de communiquation interne société..
    Il est à craindre, comme à l'accoutumée, que nous serons vraissemblablement encore avec quelques métros de retard sur le sujet !

    Contenu sponsorisé

    Re: COLLISION ENTRE HELICOS DU SAMU et AVIONS MILITAIRES. Le débat s'ouvre hélas à Mach 0,9.

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:05


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 16:05