S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  vanhoute le Lun 16 Jan 2012 - 11:36

    Après un entretien entre Monsieur Maxime Coffin de la DGAC, chef de la mission Aviation légère, générale et hélicoptères, et des représentants de l'ANSMUH et de l'Association Castel-Mauboussin, voici les dispositions officielles qui seront prises par la DGAC d'ici à la fin de l'année pour la mise en place des nouvelles normes européennes en matière de SMUH :

    Au vu des textes de l'EASA définissant les vols HEMS/SMUH, la définition de ce type de mission va évoluer dans la
    nouvelle réglementation par rapport à sa définition actuelle de l'OSP3.
    Ainsi, la notion d'urgence va disparaître des critères de définition des vols SMUH.
    Les opérateurs seront chargés de mettre en place des procédures de gestion des départs en urgence pour ces types
    de missions dans leur MANEX.

    La deuxième notion importante concerne les aires de poser. A l'heure actuelle, seules les hélisurfaces et hélistations
    homologuées en CP1 sont autorisés à être utilisées hors vols SMUH.
    Afin de ne pas réduire la capacité opérationnelle des hôpitaux à pouvoir recevoir des hélicoptères en mission
    sanitaire, il va être définit une nouvelle classification des aires de poser, avec la création d'une norme spécifique
    pour les hélistations hospitalières. L'arrêté du 6 juillet 1995 relatif aux aérodromes et autres emplacements utilisés
    par les hélicoptères va être refondu et l'ITAC sera modifié en conséquence. Cette modification devrait apparaître fin
    2012.
    La conséquence principale, sera la possibilité aux aéronefs de poser sur tous types d'hélistation hospitalière en
    transport public standard, quel que soit son statut actuel (CP1 ou SIP).
    Il n'y aura donc plus besoin d'un agréement SMUH pour la réalisation des missions TIH (Transport Inter Hospitalier).
    En ce qui concerne les missions d'assistance aux personnes avec l'utilisation d'aires de poser d'opportunité (missions
    dites "primaire" en SAMU), l'agréement SMUH sera fortement recommandé.
    En effet, si il est autorisé de créer une hélisurface d'opportunité identifiée à l'avance, et de l'utiliser en transport
    public à partir du moment où elle respecte les critères de la Classe de Performance 1, il ne sera pas possible de poser
    en zone exigüe, en zone urbaine ou en zone hostile, sans agréement SMUH
    .

    Deux points particuliers ont été soulevés au cours de la réunion.
    Le premier concerne le classement du SMUH en transport public.
    La loi européenne définit les vols HEMS/SMUH dans le transport public et les vols SMUH resteront du domaine du TP
    en France et ne passeront pas sous législation TA (Travail Aérien).
    Le deuxième point concerne le vol sous Jumelles de Vision Nocturne.
    Le vol sous JVN a été intégré dans les types de vol pouvant être pratiqués en transport public dans l'OPS3. Les vols de
    nuit sous JVN seront donc soumis aux règles de vol du transport public, soit standard, soit SMUH et les minimas
    opérationnels seront ceux du type de vol pratiqué. Ce sera aux bases SAMU de définir l'emploi qu'elle souhaitent
    faire des JVN en vol de nuit dans leurs missions.

    Deux types de contrats seront donc possibles pour les SAMU vis à vis des opérateurs, en fonction des missions qu'ils
    souhaitent pouvoir réaliser :
    - contrat de transport public standard, où seuls les missions TIH seront possibles, équipage composé d'un seul
    pilote, de jour comme de nuit, avec les minimas météo du VFR standard et en respectant les critères de performance
    du transport public.
    - contrat de transport public SMUH, où tout type de mission sera possible, en équipage composé de 2 pilotes ou
    pilote et membre d'équipage technique SMUH, avec les minimas météo réduits SMUH (aujourd'hui appelé SMUH
    spécial) et en respectant les critères de performance SMUH, c'est à dire adaptés à l'aire de poser.

    L'objectif va donc maintenant pour les bases SAMU de définir quelles seront les missions qu'elles souhaitent
    réaliser en fonction du budget qui va leur être attribué pour les missions d'évacuation sanitaire en hélicoptère, et de
    préparer le renouvellement de leur contrat en conséquence afin d'être aux normes pour la date de mise en place (à
    ce jour définie au mois d'avril 2014).


    Dernière édition par vanhoute le Lun 5 Nov 2012 - 15:06, édité 1 fois


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  Capitaine flamme le Lun 16 Jan 2012 - 23:39

    Ah,Ah,Ah.....fortement recommandé ! affraid

    Il n y a pas a dire mes autorités me feront toujours rire !ou comment ne pas interdir une mission en mettant encore tout sur le dos du pilote !
    Vive la DGAC sunny sunny sunny On peut pas mais on peut quand meme ,comme les sites qui ne sont pas CP1 ni sip vraiment que du bonheur ,ce qui m inquiete ce ne sont pas les descisions mais qu ils soient payé avec mes impots ! Sad Sad

    l.alliata
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Au bord de l'eau
    Date d'inscription : 04/11/2009
    Messages : 141

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  l.alliata le Mar 17 Jan 2012 - 1:17

    Je ne suis pas specialiste mais,    ce  document semblent  faire  totale   abstraction    de  la  destination et des  missions    de ce  service de  secours      pour lequel  tous ce systeme  est       mis  en place   et  prévu   ?     l option     TIH   standard ,ne sera   choisi    et n a aucun   interet     par  aucun samu   ,   un  samu    n a  pas  vocation   d un    ambulancier  traditionnel       qui  ne  ferait que  tu   transport  entre   hopitaux  ,  mais   au contraire  c est    un  organe     destiné    a   réaliser   tout  secours  urgences  primaires   a  la population n'importe   ou     sur  le  territoire!  donc   cette   option de     "  standard  "   est   inepte   et  inutile je ne  vois aucun  samu  choisir  une telle   option  pour  l  'usage  dun   helico  qui  ne  ferait que des  vols   hopitaux  hopitaux    et  pas de   primaire       maintant   il ya  un  risque   il ne  faudrait pas  que  les   hopitaux par  interets  économiques    choisissent     cette   option   standard  1 pilote  et    ensuite demandent   a  lequipage  helico de   faire  du   secours    primaires    tout de meme    les  contournements des   reglementations   dans ce  domaine        on ete  particulierements    pratiqués  pendant des   années   et  il  faudra  veiller   a  ne pas   deriver! tous  les samu  vont de  facto   choisir  la  2 eme   option   et donc   a   2  pilotes  imposés  d'office  embauches   sur tous les  samu  a  prevoir et   le   budget   supplémentaire    aussi.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  overlord le Mar 17 Jan 2012 - 7:49

    Dissocier, à nouveau, ce qui se fait déjà depuis des lustres en deux parties bien distinctes, menace d’être qu’une énième usine à gaz. Le risque, c’est d’augmenter encore, la confusion et la compréhension de la règle, ce qui est déjà actuellement poussé à son paroxysme.
    Je ne vois pas très bien le fil conducteur de cette mesure qui m’apparaît, sans autres précisions, comme une coquille vide !
    Ce n’est pas de complexifier encore la règle du transport public qui solutionnera les choses, mais tout simplement d’en sortir. Ce régime de vol n’est tout simplement pas adapté aux missions futures des prochains hélicoptères, il n’a été qu’un copié coller faute d’avoir eu le courage d’écrire une règle propre à ce volet du transport sanitaire.
    Il faut réécrire une réglementation du transport sanitaire en piochant ce qui est intéressant pour elle, dans l’existant, c'est-à-dire le TP et le TA ou autre !
    Le reste, ce n’est que du replâtrage inutile, puisque, au demeurant, les hélicos des SAMU font déjà les deux volets dans un excellent niveau de sécurité.
    Cette proposition évacue d’ailleurs d’un revers de manche, le problème des aires de poser hospitalières où l’on sait bien, qu’elles ne seront pas mises aux normes de sitôt, voire jamais !
    De fait, c’est la règle du TP qu’il faut changer pour que les appareils puissent, enfin, dans un cadre plus réglementaire, aller se poser en raz campagne et dans certains fameux sites d’intérêts publics.
    De mon point de vue, l'avenir du transport sanitaire par hélicoptère en France, passe par la sortie de la réglementation actuelle du transport public !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  copter le Mar 17 Jan 2012 - 7:53

    overlord a écrit:Dissocier, à nouveau, ce qui se fait déjà depuis des lustres en deux parties bien distinctes, menace d’être qu’une énième usine à gaz. Le risque, c’est d’augmenter encore, la confusion et la compréhension de la règle, ce qui est déjà actuellement poussé à son paroxysme.
    Je ne vois pas très bien le fil conducteur de cette mesure qui m’apparaît, sans autres précisions, comme une coquille vide !
    Ce n’est pas de complexifier encore la règle du transport public qui solutionnera les choses, mais tout simplement d’en sortir. Ce régime de vol n’est tout simplement pas adapté aux missions futures des prochains hélicoptères, il n’a été qu’un copié coller faute d’avoir eu le courage d’écrire une règle propre à ce volet du transport sanitaire.
    Il faut réécrire une réglementation du transport sanitaire en piochant ce qui est intéressant pour elle, dans l’existant, c'est-à-dire le TP et le TA ou autre !
    Le reste, ce n’est que du replâtrage inutile, puisque, au demeurant, les hélicos des SAMU font déjà les deux volets dans un excellent niveau de sécurité.
    Cette proposition évacue d’ailleurs d’un revers de manche, le problème des aires de poser hospitalières où l’on sait bien, qu’elles ne seront pas mises aux normes de sitôt, voire jamais !
    De fait, c’est la règle du TP qu’il faut changer pour que les appareils puissent, enfin, dans un cadre plus réglementaire, aller se poser en raz campagne et dans certains fameux sites d’intérêts publics.
    De mon point de vue, l'avenir du transport sanitaire par hélicoptère en France, passe par la sortie de la réglementation actuelle du transport public !

    + 1 cheers cheers

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  vanhoute le Mar 17 Jan 2012 - 8:35

    l.alliata a écrit:[...] maintant   il ya  un  risque   il ne  faudrait pas  que  les   hopitaux par  interets  économiques    choisissent     cette   option   standard  1 pilote  et    ensuite demandent   a  lequipage  helico de   faire  du   secours    primaires    tout de meme    les  contournements des   reglementations   dans ce  domaine        on ete  particulierements    pratiqués  pendant des   années   et  il  faudra  veiller   a  ne pas   deriver! tous  les samu  vont de  facto   choisir  la  2 eme   option   et donc   a   2  pilotes  imposés  d'office  embauches   sur tous les  samu  a  prevoir et   le   budget   supplémentaire    aussi.
    Tu as mis le doigt sur le point sensible de cette nouvelle réglementation.
    Ce sujet épineux a été évoqué avec la DGAC qui veuillera à ce qu'il n'y ait pas de dérive dans ce sens.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  overlord le Mar 17 Jan 2012 - 9:36

    vanhoute a écrit:
    l.alliata a écrit:[...] maintant   il ya  un  risque   il ne  faudrait pas  que  les   hopitaux par  interets  économiques    choisissent     cette   option   standard  1 pilote  et    ensuite demandent   a  lequipage  helico de   faire  du   secours    primaires    tout de meme    les  contournements des   reglementations   dans ce  domaine        on ete  particulierements    pratiqués  pendant des   années   et  il  faudra  veiller   a  ne pas   deriver! tous  les samu  vont de  facto   choisir  la  2 eme   option   et donc   a   2  pilotes  imposés  d'office  embauches   sur tous les  samu  a  prevoir et   le   budget   supplémentaire    aussi.
    Tu as mis le doigt sur le point sensible de cette nouvelle réglementation.
    Ce sujet épineux a été évoqué avec la DGAC qui veuillera à ce qu'il n'y ait pas de dérive dans ce sens.
    Oui, je ne le sais que trop !
    Participant à des réunions ou en substance j'insiste sur ce point précis, depuis déjà longtemps, de l’obsolescence du texte actuel totalement inadapté.
    Cela dit, ce n'est pas un ou deux interlocuteurs de la DGAC qui va changer l'état d'esprit relatif à ce pan de la réglementation, mais l’establishment et là, ce n'est pas tout à fait pareil !
    L'idée est bien de sortir de ce règlement idiot pour les SAMU et pas de faire de la sociale démocratie avec telle ou tel organisme ou autres satellites du milieu, e gros déshabiller Paul pour habiller Jacques !
    Ce qu'il faut, c'est une volonté et trancher ce qui n'est pas un sport de masse dans l'administration...
    C’est épineux, justement car pas grand monde n’est enclin à s’y atteler sérieusement, vu l’ampleur du chantier…
    Cela fait des années que nos administrateurs nous expliquent que les mesures inadaptées ou contraignantes, ce n’est pas de leur faute mais celle de l’Europe, désormais, cette pilule à beaucoup plus de mal à passer..



    Hélismur
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Dans l'ouest
    Date d'inscription : 04/12/2009
    Messages : 52

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  Hélismur le Mar 17 Jan 2012 - 14:05

    overlord a écrit:
    (...)
    "Je ne vois pas très bien le fil conducteur de cette mesure qui m’apparaît, sans autres précisions, comme une coquille vide !"
    (...)
    "Il faut réécrire une réglementation du transport sanitaire en piochant ce qui est intéressant pour elle, dans l’existant, c'est-à-dire le TP et le TA ou autre !"
    (...)
    "De fait, c’est la règle du TP qu’il faut changer pour que les appareils puissent, enfin, dans un cadre plus réglementaire, aller se poser en raz campagne et dans certains fameux sites d’intérêts publics.
    De mon point de vue, l'avenir du transport sanitaire par hélicoptère en France, passe par la sortie de la réglementation actuelle du transport public !"

    Tout conduit à penser que la réglementation européenne, au lieu de résoudre certains points d'ordre opérationnel de notre activité, ne se concentre uniquement que sur le côté purement mercantil et marchand de celle-ci.
    Le principe en est simple : comment faire pour permettre de vendre une prestation plus chère aux acteurs médicaux sans apporter pour autant une réelle plus-value de l'activité SMUH? Changer la réglementation!
    La notre, comme par ailleurs plus de 70% de nos textes législatifs, est maintenant quasiment supra nationale. C'est-à-dire que notre "autorité de tutelle", je pence à la DGAC, n'a pratiquement plus les moyens et l'autonomie suffisante pour statuer à son niveau. Le niveau décisionnel est du ressort désormais de l'EASA qui semble raisonner en terme de marché ou de part de marché. Cela expliquerait déjà la future division de notre activité en deux.
    Le fait que la notion d'urgence disparaisse des nouveaux textes me semble être d'ailleurs un marqueur important ; la notion de service public est maintenant à comprendre non plus comme service au profit du public mais plutôt et surtout, service payé par le public. Comment expliquer sinon le changement d'exigences d'une activité somme toute éfficiante et sûre que représente actuellement le SMUH en monopilote. Le prétexte de la standardisation européenne a quand même bon dos!...
    Je ne crois pas que ceux qui sont en charge de notre activité au sein de notre administration de tutelle soient des incompétents notoires ou qu'ils ne puissent pas faire preuve d'imagination. Ils ont, à mon sens les mains liées par les instances européennes. Cela explique les délais voire l'absence de décision, la non réécriture d'un texte spécifique et adapté à notre activité qui pourrait s'appeller ou du moins aurait pu s'appeller par exemple "réglement du transport aérien sanitaire et d'urgence par hélicoptère". Cela expliquerait également les nombreux flous artistiques de notre réglementation actuelle et surtout leur persistence.


    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  vanhoute le Mar 17 Jan 2012 - 15:23

    Hélismur a écrit:
    Tout conduit à penser que la réglementation européenne, au lieu de résoudre certains points d'ordre opérationnel de notre activité, ne se concentre uniquement que sur le côté purement mercantil et marchand de celle-ci.
    Le principe en est simple : comment faire pour permettre de vendre une prestation plus chère aux acteurs médicaux sans apporter pour autant une réelle plus-value de l'activité SMUH? Changer la réglementation!
    La notre, comme par ailleurs plus de 70% de nos textes législatifs, est maintenant quasiment supra nationale. C'est-à-dire que notre "autorité de tutelle", je pence à la DGAC, n'a pratiquement plus les moyens et l'autonomie suffisante pour statuer à son niveau. Le niveau décisionnel est du ressort désormais de l'EASA qui semble raisonner en terme de marché ou de part de marché. Cela expliquerait déjà la future division de notre activité en deux.
    Le fait que la notion d'urgence disparaisse des nouveaux textes me semble être d'ailleurs un marqueur important ; la notion de service public est maintenant à comprendre non plus comme service au profit du public mais plutôt et surtout, service payé par le public. Comment expliquer sinon le changement d'exigences d'une activité somme toute éfficiante et sûre que représente actuellement le SMUH en monopilote. Le prétexte de la standardisation européenne a quand même bon dos!...
    Je ne crois pas que ceux qui sont en charge de notre activité au sein de notre administration de tutelle soient des incompétents notoires ou qu'ils ne puissent pas faire preuve d'imagination. Ils ont, à mon sens les mains liées par les instances européennes. Cela explique les délais voire l'absence de décision, la non réécriture d'un texte spécifique et adapté à notre activité qui pourrait s'appeller ou du moins aurait pu s'appeller par exemple "réglement du transport aérien sanitaire et d'urgence par hélicoptère". Cela expliquerait également les nombreux flous artistiques de notre réglementation actuelle et surtout leur persistence.
    Personnellement, je ne suis pas tout à fait d'accord.
    Le fait de standardiser les procédures de vol HEMS sur l'ensemble de l'Union Européenne me paraît d'une avancée logique et répond à une politique européenne. Et si l'ensemble des pays exécutent ces missions à deux, c'est qu'il y a une bonne raison et rien ne permet de justifier une "spécificité française". On me répondra "nous avons la sécurité civile que les autres pays n'ont pas"; je répondrai que certains pays n'utilisent aussi que des moyens d'Etat pour leurs missions HEMS et que les moyens privés n'existent pas. De plus, la Sécurité Civile vole à deux (et pas que pour faire du treuil...).
    Que la DGAC retire la notion d'urgence des missions SMUH est une façon d'interpréter les textes sous la pression sans doute des politiques et peut-être de certains exploitants. Il fallait trouver une solution qui arrange tout le monde, la DGAC en propose une.
    Maintenant le but n'est plus de débattre sur les choix qui sont faits. Aujourd'hui, il faut se tourner vers l'avenir et préparer la mise en place de ces textes.




    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Hélismur
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Dans l'ouest
    Date d'inscription : 04/12/2009
    Messages : 52

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  Hélismur le Mar 17 Jan 2012 - 15:41

    vanhoute a écrit:
    "Et si l'ensemble des pays exécutent ces missions à deux, c'est qu'il y a une bonne raison..."

    Laquelle?... Certainement pas celle qui a conduit récemment un équipage HEMS italien à accrocher un aérogénérateur lors d'un transfert interhospitalier. Accident malheureusement fatal au copilote!...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  vanhoute le Mar 17 Jan 2012 - 16:14

    Hélismur a écrit:
    vanhoute a écrit:
    "Et si l'ensemble des pays exécutent ces missions à deux, c'est qu'il y a une bonne raison..."

    Laquelle?... Certainement pas celle qui a conduit récemment un équipage HEMS italien à accrocher un aérogénérateur lors d'un transfert interhospitalier. Accident malheureusement fatal au copilote!...
    Là tu laisses à penser que si le pilote avait été tout seul, il n'y aurait pas eu d'accident ou en tous cas pas un mort de plus ? C'est un peu raccourci comme jugement, pardonne-moi.
    Personnellement, je vois ce que je pourrais faire de plus à deux et pas ce que je pouvais faire tout seul.
    C'est un peu comme refuser une avancée technologique en matière de sécurité parce que ça coûte moins cher sans et qu'on en avait pas l'utilité avant.
    Mais comme je l'ai dit plus haut, nous n'en sommes plus à débattre sur ce qui serait bien ou pas. Les nouvelles règles vont se mettre à place, à nous de préparer leur arrivée et de voir ce que nous y gagnerons. C'est la seule façon d'avancer.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Hélismur
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Dans l'ouest
    Date d'inscription : 04/12/2009
    Messages : 52

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  Hélismur le Mar 17 Jan 2012 - 16:53

    Je ne juge pas. Je constate. Force est de constater que les textes concèdent un abaissement des minima météo avec un équipage à deux. Cela entraînera obligatoirement l'éxécution de vols par un équipage en double qu'un pilote seul ne réalisera pas.

    Hormis une activité de treuillage qui justifie à mes yeux le deuxième membre d'équipage, tu ne m'as pas donné de réponse à propos de la "bonne raison" de la présence du crew member dans les autres pays européens. Pourrais-tu développer, s'il te plais, ce que tu pourrais faire de plus à deux que te ne fais pas ou ne peux pas faire actuellement?

    Ceci dit, je me réjouis par avance qu'un certain nombre de futurs collègues, qu'ils soient pilotes ou assistants de vol, puissent intégrer notre activité par le biais de cette nouvelle réglementation. Comme tu le dis très justement, nous n'aurons de toutes façons aucune possibilité d'intervenir sur cette dernière.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  vanhoute le Mar 17 Jan 2012 - 17:18

    Hélismur a écrit:Je ne juge pas. Je constate. Force est de constater que les textes concèdent un abaissement des minima météo avec un équipage à deux. Cela entraînera obligatoirement l'éxécution de vols par un équipage en double qu'un pilote seul ne réalisera pas.

    Hormis une activité de treuillage qui justifie à mes yeux le deuxième membre d'équipage, tu ne m'as pas donné de réponse à propos de la "bonne raison" de la présence du crew member dans les autres pays européens. Pourrais-tu développer, s'il te plais, ce que tu pourrais faire de plus à deux que te ne fais pas ou ne peux pas faire actuellement?
    [...]
    Je n'ai aucune expérience des missions en équipage en SMUH. Je regarde simplement ce que je pourrais faire de plus. Personnellement, je trouve que de pouvoir voler avec des minimas météo abaissé est déjà un plus. Ensuite, je repense à toutes les fois où je me suis dit "là, j'aurais bien aimé avoir quelqu'un avec moi" comme pour l'embarquement ou le débarquement de l'équipe rotor tournant dans certaines primaires ou bien une aide radio quand j'ai trois organismes différents qui m'appellent (ça m'est arrivé et plusieurs fois) voire une aide à la navigation parce je n'avais pas de GPS adapté et que entrer les coordonnées sur un Trimble 2101, lire la carte, parler à la radio en CTR, chercher le #@*$ de village et piloter sur un vol de 10 minutes à peine, ça a déjà été un peu chaud et tu te dis que, peut-être, à deux, les 3 minutes gagnées (ou pas perdues) auraient peut-être sauvé la victime ce jour là. Je concède que sur 60% à 70% des vols, tout seul c'est paisible. Mais il reste toujours un pourcentage où c'est utile...
    Mais le débat du pour ou contre du vol à deux n'est pas là. Il y a déjà des posts sur le sujet sur ce forum...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  copter le Mar 17 Jan 2012 - 18:04

    Je suis d'accord avec Mathieu.

    Les textes sont sortis et sont définitifs. Donc nous ne sommes malheureusement plus au stade de discuter sur l'utilité ou non d'un deuxième membre d'équipage, mais de commencer à les former et à se préparer pour la butée 2014, qui n'est que dans 2 ans. Et 2 ans c'est court.

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  Capitaine flamme le Mar 17 Jan 2012 - 18:11

    Voler a un ou a deux n est pas vraiment un probleme .....
    Mais avoir un texte claire et precis ,la ça en est un !

    Ce sujet épineux a été évoqué avec la DGAC qui veuillera à ce qu'il n'y ait pas de dérive dans ce sens

    La DGAC ,verifier si les hopitaux se conforme a ce qu ils ont choisi en sachant que vue le texte tout est possible sauf l abaissement des minimas ,je crois rire.....

    A part taper sur quelques pilotes ,comme on tape sur une femme qui ne peut pas se defendre ,je n ai jamais vu la DGAC Sleep Sleep faire quoique ce soit pour nous ,ni d ailleurs quelqu un d autres ! Basketball Basketball

    La seule chose que cette entité sache faire c est construire un gros parapluie pour n etre responsable de rien et ce nouveau texte le montre clairement comme les demandes pour etre autorisé de façon claire et precise d aller sur un hopital la nuit en region parisienne (creteil,lonjumeau ou autre ....)la il n y a personne aucune réponse Suspect Suspect

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  vanhoute le Mar 17 Jan 2012 - 18:16

    Capitaine flamme a écrit:
    A part taper sur quelques pilotes ,comme on tape sur une femme qui ne peut pas se defendre ,je n ai jamais vu la DGAC Sleep Sleep faire quoique ce soit pour nous ,ni d ailleurs quelqu un d autres ! Basketball Basketball

    La seule chose que cette entité sache faire c est construire un gros parapluie pour n etre responsable de rien et ce nouveau texte le montre clairement comme les demandes pour etre autorisé de façon claire et precise d aller sur un hopital la nuit en region parisienne (creteil,lonjumeau ou autre ....)la il n y a personne aucune réponse Suspect Suspect
    Désolé mais je bosse dans deux régions différentes et nous avons d'excellents rapports avec les DAC locales, qui n'hésitent pas à taper sur les doigts de certains hôpitaux lorsque les DZ ne sont plus conformes. Mais encore faut-il se rapprocher de sa DAC locale pour créer une synergie de travail, comme la DGAC a accepté de nous recevoir pour nous expliquer officiellement ce qui va se passer alors qu'elle aurait pu nous laisser attendre et nous retrouver devant le fait accompli.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  Capitaine flamme le Mar 17 Jan 2012 - 18:26


    DAC locales

    C est quoi la DAC local a Paris Laughing .....peut etre qu ils ne reçoivent pas le courrier! .A moins justement que les decisionnaires etant la ,ils preferent faire profil bas ..... Suspect Suspect

    Moi j aimerai bien voir un dossier de la DGAC interdisant une DZ hospitaliere ! cheers cheers car la les pilotes ne se poseraient plus de question .....On y va ,euh on n y va pas Evil or Very Mad Evil or Very Mad ....

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  overlord le Mar 17 Jan 2012 - 19:39

    vanhoute a écrit:Je n'ai aucune expérience des missions en équipage en SMUH. Je regarde simplement ce que je pourrais faire de plus. Personnellement, je trouve que de pouvoir voler avec des minimas météo abaissé est déjà un plus. Ensuite, je repense à toutes les fois où je me suis dit "là, j'aurais bien aimé avoir quelqu'un avec moi" comme pour l'embarquement ou le débarquement de l'équipe rotor tournant dans certaines primaires ou bien une aide radio quand j'ai trois organismes différents qui m'appellent (ça m'est arrivé et plusieurs fois) voire une aide à la navigation parce je n'avais pas de GPS adapté et que entrer les coordonnées sur un Trimble 2101, lire la carte, parler à la radio en CTR, chercher le #@*$ de village et piloter sur un vol de 10 minutes à peine, ça a déjà été un peu chaud et tu te dis que, peut-être, à deux, les 3 minutes gagnées (ou pas perdues) auraient peut-être sauvé la victime ce jour là. Je concède que sur 60% à 70% des vols, tout seul c'est paisible. Mais il reste toujours un pourcentage où c'est utile...
    Mais le débat du pour ou contre du vol à deux n'est pas là. Il y a déjà des posts sur le sujet sur ce forum...
    Sans parti pris aucun, un vol mal préparé ou précipité donnera les mêmes résultats à deux !
    Je ne vois pas actuellement et dans l'avenir des missions SAMU telles qu'elles sont pratiquées et le seront encore longtemps, la différence en matière de ration efficacité-coût entre le pilote seul actuel et les deux futurs ?
    Je remarque au demeurant que ceci n'est expliqué par personne, c'est deux, un point c'est tout, mais quelle en est réellement la raison ? Mystère..
    C'est tout simplement doctrinal, fait établit, principe de précaution, vraisemblablement ?
    Remarquons également, que la sécu ne vole pas systématiquement avec deux pilotes, pour la Corse le Mecnav, n'a été, malheureusement d'aucune utilité !


    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  hub_40 le Mar 17 Jan 2012 - 19:42

    Force est de constater que les textes concèdent un abaissement des minima météo avec un équipage à deux. Cela entraînera obligatoirement l'éxécution de vols par un équipage en double qu'un pilote seul ne réalisera pas.

    je n'ai aucune expérience des missions en équipage en SMUH. Je regarde simplement ce que je pourrais faire de plus. Personnellement, je trouve que de pouvoir voler avec des minimas météo abaissé est déjà un plus.



    Excuse moi mathieu mais je suis pas du tout d'accord avec toi.
    Descendre les minimas à 2500m de visi la NUIT sous pretexte qu'on est 2 c'est une énorme connerie !
    Tu y vois mieux toi la nuit juste parceque tu as un sac de sable à gauche ???????

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  overlord le Mar 17 Jan 2012 - 20:10

    Hélismur a écrit:Je ne crois pas que ceux qui sont en charge de notre activité au sein de notre administration de tutelle soient des incompétents notoires ou qu'ils ne puissent pas faire preuve d'imagination. Ils ont, à mon sens les mains liées par les instances européennes. Cela explique les délais voire l'absence de décision, la non réécriture d'un texte spécifique et adapté à notre activité qui pourrait s'appeller ou du moins aurait pu s'appeller par exemple "réglement du transport aérien sanitaire et d'urgence par hélicoptère". Cela expliquerait également les nombreux flous artistiques de notre réglementation actuelle et surtout leur persistence.
    Certes, certes, mais !
    Lorsque l’on signe des traités les uns après les autres, on doit se préparer à en subir les aléas c'est-à-dire, une restructuration du système et aussi, une forme de transfert de souveraineté inévitable !
    Il convient de remarquer que (selon les statistiques européenne) notre bon pays Gaulois, possède le triste record de celui qui à le moins respecté les traités européens qu'il a lui même signé, c'est-à-dire presque tous !
    Ce constat furieusement étonnant n’est pas étranger au choc culturel de la France face à des règles plutôt germanique ou anglo-saxonne que latines !
    Tout cela pour dire, que la politique traditionnelle depuis trop longtemps de la chaise vide, finie par produire des effets dévastateurs, nous en sommes actuellement les témoins !
    Nos administrateurs préfèrent leur vie ‘’parisienne’’ à celle bruxelloise, ce n'est pas nouveau mais aussi connu ! la société française est faite comme cela !
    Le sombre résultat structurel et du transport sanitaire ainsi que l’état des infrastructures hospitalières sensées l’accueillir, reste de mon point de vue, le résultat de notre incapacité, à se réformer comme nos voisins!
    Ensuite on peut faire toutes les réunions que l’on veut, mais il ne faut plus se plaindre...

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  overlord le Mar 17 Jan 2012 - 20:27

    vanhoute a écrit:Désolé mais je bosse dans deux régions différentes et nous avons d'excellents rapports avec les DAC locales, qui n'hésitent pas à taper sur les doigts de certains hôpitaux lorsque les DZ ne sont plus conformes. Mais encore faut-il se rapprocher de sa DAC locale pour créer une synergie de travail, comme la DGAC a accepté de nous recevoir pour nous expliquer officiellement ce qui va se passer alors qu'elle aurait pu nous laisser attendre et nous retrouver devant le fait accompli.
    Si c’est le cas de la DAC de ton secteur, c’est parfait, mais ceci ne semble pas la règle pour tous, loin de là.
    Mettre la pression c’est un mot, ce qui compte c’est le résultat final…
    Ce que je vois, sans même parler de l’état lamentable des aires de poser de la capitale, c’est que l’attentisme semble plus être la règle de mise que la pro activité !
    Combien d’hélistation déclassées en SIP ont été mises aux normes après les 4 ans théoriques ?
    Mais je te l'accorde, les rapports peuvent être cordiaux ! (cela me parait plus approprié).

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  copter le Mer 18 Jan 2012 - 8:01

    hub_40 a écrit:Force est de constater que les textes concèdent un abaissement des minima météo avec un équipage à deux. Cela entraînera obligatoirement l'éxécution de vols par un équipage en double qu'un pilote seul ne réalisera pas.

    Excuse moi mathieu mais je suis pas du tout d'accord avec toi.
    Descendre les minimas à 2500m de visi la NUIT sous pretexte qu'on est 2 c'est une énorme connerie !
    Tu y vois mieux toi la nuit juste parceque tu as un sac de sable à gauche ???????

    Désolé, mais tu es un peu contradictoire dans tes discours. Tu expliques que l'avantage est que plus de missions pourront être faites sous prétexte qu'il y a un membre d'équipage, et juste après tu expliques que l'ajout d'une deuxième personne ne change rien. scratch

    Pilote SAMU depuis plus de 10 ans, l'ajout d'une deuxième personne ne changera rien dans mon décisionnel de départ. Partir avec 300 ft de plafond sous prétexte que nous sommes deux est une pure aberration pour moi. Ceci sera sûrement plus source à accident que d'amélioration de la sécurité. Il y aura bien quelques CDB qui voudront partir avec 300 ft, car c'est réglementaire, et si tout se passe bien cela se finira par un posé de sécurité dans un champ, et dans le cas contraire un crash.

    Arrêtons de discuter ou non de l'utilité de ce membre d'équipage. Les textes sont signés et malheureusement nous ne pourrons pas revenir en arrière. Il est plutôt temps de se concentrer aux modalités de mise en place de celui-ci.

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  hub_40 le Mer 18 Jan 2012 - 9:11

    Pas du tout,
    j'ai recopié les 2 phrases de Mathieu, je ne savais pas comment utiliser le bouton "citer".
    Excuse moi...
    Je confirme par contre ce que j'ai dit : partir de nuit avec 2500m de visi sous pretexte qu'on est 2 c'est une énorme connerie.
    Tu pars avec 2500m et tu te retrouve 1/2h après avec 1000m... cheers

    Ceux qui en doutent peuvent lire et relire le rapport du BEAD sur le crash de l'EC145 en Corse.
    Le Mec Nav de 56 ans (très expérimenté) n'a probablement apporté aucune plus-value...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  vanhoute le Mer 18 Jan 2012 - 9:16

    overlord a écrit:
    Sans parti pris aucun, un vol mal préparé ou précipité donnera les mêmes résultats à deux !
    Merci pour le "compliment" à mon sujet, je pense que nous ne faisons pas le même métier, ou alors pas dans les mêmes conditions !

    copter a écrit:
    hub_40 a écrit:
    Descendre les minimas à 2500m de visi la NUIT sous pretexte qu'on est 2 c'est une énorme connerie !
    Tu y vois mieux toi la nuit juste parceque tu as un sac de sable à gauche ???????
    Désolé, mais tu es un peu contradictoire dans tes discours. Tu expliques que l'avantage est que plus de missions pourront être faites sous prétexte qu'il y a un membre d'équipage, et juste après tu expliques que l'ajout d'une deuxième personne ne change rien. scratch

    Pilote SAMU depuis plus de 10 ans, l'ajout d'une deuxième personne ne changera rien dans mon décisionnel de départ. Partir avec 300 ft de plafond sous prétexte que nous sommes deux est une pure aberration pour moi. Ceci sera sûrement plus source à accident que d'amélioration de la sécurité. Il y aura bien quelques CDB qui voudront partir avec 300 ft, car c'est réglementaire, et si tout se passe bien cela se finira par un posé de sécurité dans un champ, et dans le cas contraire un crash.

    Arrêtons de discuter ou non de l'utilité de ce membre d'équipage. Les textes sont signés et malheureusement nous ne pourrons pas revenir en arrière. Il est plutôt temps de se concentrer aux modalités de mise en place de celui-ci.
    Je suis tout à fait d'accord avec copter.
    Aujourd'hui, la réglementation nous autorise à décoller de nuit avec 4km de visi. Je ne connais pas un pilote qui décolle avec ces minimas parce que c'est suicidaire. Le fait de pouvoir rabaisser les minimas météo ne veut pas dire que l'on va décoller systématiquement dans des conditions plus que marginales.
    Et comme nous le disons depuis le début de cette discussion avec Copter : préparons les procédures de travail à deux ! Elles ne vont pas se pondre toutes seules !


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  copter le Mer 18 Jan 2012 - 9:55

    hub_40 a écrit:Pas du tout,
    j'ai recopié les 2 phrases de Mathieu, je ne savais pas comment utiliser le bouton "citer".
    Excuse moi...

    Je retire donc ce que j'ai dit. Incompréhension de ma part.

    Contenu sponsorisé

    Re: Avenir du SMUH : dispositions prévues par la DGAC

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:11


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 4:11