S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Partagez
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Dim 22 Jan 2012 - 12:06

    Alors voilà, je me lance. Vous vouliez en savoir plus sur le SMUH en Belgique alors je vais essayer de répondre à cette attente.

    Il existe, au plat pays à l'Ouest et bosselé à l'Est, 2 hélicos employés en SMUH. Le 1er implanté à l'hôpital Saint-Jean à Bruges, le second, celui qui m'intéresse, au CMH de Bra sur Lienne.

    Le CMH est né de l'impulsion d'un homme, le Dr Luc Maquoi. Soucieux de voir sa région peu ou pas desservie par les Services d'Aide Médicale Urgente, il a consacré ses dernières années et sa "fortune" à ce qui est devenu aujourd'hui cette structure solide qu'est le CMH. Je vous invite à mieux connaître l'histoire du Dr Maquoi en parcourant le site.

    Le CMH est implanté à Bra sur Lienne, sur la commune de Lierneux, dans les Ardennes. C'est une Association Sans But Lucratif (ASBL), l'équivalent d'une association loi 1901 en France. Elle est composée d'un conseil d'administration, d'un comité de direction..., de salariés et bien sûr de bénévoles. L'hôpital référent pour le CMH est le CHU de Sart-Tilman (Liège). En effet, l'emploi de l'hélicoptère comme vecteur de l'AMU est agréé par décret royal à titre "expérimental" (depuis 14 ans maintenant) et la particularité de cet hélico est de ne pas stationner en milieu hospitalier. Le CMH reste donc indépendant de tout hôpital et c'est la proximité où le plateau technique qui seront privilégiés lors du transport du patient vers un hôpital.
    Indépendance signifie que médecins et infirmiers sont choisis par le CMH, sur acte de candidature. Actuellement, une petite vingtaine de médecins et 9 infirmiers assurent les permanences. 3 pilotes employés à temps plein et 1 pilote temps partiel, tous 4 salariés de NHV, complètent l'équipe.

    L'hélicoptère mis en œuvre est un EC145 (N°9083),appartenant à la compagnie NHV. Le modèle a été choisi par le centre, d'après l'expérience sur S76 et AS365N2. L'équipage est composé du pilote, de l'infirmier ayant fonction de HEMS et du médecin. L'autonomie est généralement d'une heure et quarante-cinq minutes, ce qui nous garanti les performances CP1 en toute saison.
    Le service est assuré H24, même en cas d'indisponibilité de l'hélicoptère (météo, technique, pilote...), le CMH possédant son propre véhicule SMUR.
    Les délais de départ sont environ 3 minutes 30 de jour et une pénalité de 8 minutes est appliquée de nuit. Les missions ne sont réalisées que sur réquisition d'un centre 112, principalement Liège, Arlon et Namur. Tous les vols sont des vols SMUH car l'hélicoptère n'est agréé que pour de l'AMU. Le pilote donne donc une décision technique pour l'acceptation du vol et le médecin vérifie que la requête est bien dans le cadre de la loi de l'AMU. Plus clairement, le CMH effectue à 80% des "primaires", et les Transferts Inter Hospitaliers (TIH) s'ils sont urgents.

    "Primaire" : l'hélicoptère se pose, dans 85% des cas, à moins de 100 mètres du lieu de l'intervention. Autrement dit, si un jardin est suffisamment grand, s'il n'y a pas de lignes qui croisent un carrefour... on y va! Le point de poser (y compris en zone exigüe, en zone urbaine ou en zone hostile) est une décision pilote, aidé par l'infirmier-HEMS qui, grâce à son GPS-TERSEC, va guider le pilote vers l'adresse de l'intervention. Oui, le mot primaire prend là tout son sens puisque dans près de la moitié des cas, l'hélicoptère est le premier intervenant sur place (c’est à dire arrivé avant l’ambulance ou les pompiers). En pratique, les centres 112 utilisent un logiciel qui leur indique, qui de l'hélicoptère ou du SMUR d'un des hôpitaux de la zone, sera le premier sur place. Donc le médecin de l'hélicoptère est LE médecin de l'intervention et une ambulance est envoyée sur place, pour éventuellement assurer le transport du patient si le médecin juge qu'un transport médicalisé n'est pas nécessaire. En cas de transport du patient par l’hélicoptère (comme par l’ambulance d’ailleurs), le centre 112 indique quel est l’hôpital secteur et le médecin décidera d’y déroger s’il estime que le patient doit être dirigé vers un hôpital disposant d’un plateau technique plus approprié. Cela signifie donc que le transport n’est pas systématique : le patient pourra tantôt être transporté par l’hélicoptère, tantôt par l’ambulance, voire, son état peut ne pas exiger de traitement particulier et dans le cas d’une intervention à domicile, la personne reste tout bonnement chez elle.

    De nuit, l’OPS Manual nous autorise à poser sur des terrains (de football…) répertoriés, pourvu qu’ils soient suffisamment éclairés, du sol ou par l’hélicoptère, sur les autoroutes de la zone de Bra et sur des terrains (de football…) non répertoriés en cas de plan catastrophe, pourvu qu’ils soient préparés et toujours suffisamment éclairés. Pour cela, l’hélicoptère est équipé d’un phare Night/Sun.
    En appliquant un temps de pénalité et considérant qu’un véhicule (pompiers) sera généralement nécessaire sur place pour emmener le médecin et l’infirmier sur le lieu d’intervention, le centre 112 peut décider d’envoyer le CMH en mission « primaire », même de nuit, le point de poser le plus adéquat étant indiqué par l’infirmier.

    A propos du rythme de travail. Les pilotes assurent des gardes allant de 24h00 à 72h00. Et là vous allez me dire : ce n’est pas possible. Mais je réponds que si, bien sûr. La réglementation impose une période de repos (glissante) de 8h00 consécutives par 24h00 de garde. Lorsque ce repos ne peut pas être respecté, alors le pilote doit observer 14h00 de repos en 3 périodes maximum. Si cela n’est toujours pas possible, alors le pilote passe OFF pour respecter le repos prévu. Mais il reste une certaine latitude : le pilote peut accepter de casser son repos en cas d’évènement catastrophique (mais en existe t’il d’autres) et dans ce cas il doit en aviser les OPS et rédiger un rapport de dépassement de temps de travail… ou se faire remplacer ! En pratique, nous concédons quelques réductions de temps de repos (2, 3 par pilote max par an) mais nous en prenons la décision, sans que le « client » ne nous mette la pression. Ces dépassements se produisent généralement à cause d’une intervention de nuit dans la plage 03h00-05h00. Il reste, cependant, tout à fait exceptionnel que l’hélicoptère soit indisponible pour cause de repos du pilote.

    Pour les services de la météorologie, pas de standard particulier, chaque pilote pioche les informations sur différents sites internet, selon ses habitudes, la facilité de lecture… auprès des services de Liège, de Luxembourg, Bruxelles… Le seul élément commun est l’impression des informations recueillies sur le site de Belgocontrol. Après pour la décision, l’expérience, la connaissance du terrain sont essentiels… comme partout ailleurs.

    L’avenir est probablement aux JVN, uniquement pour un gain de sécurité (la région est très sombre la nuit) car il n’est pas question de déroger aux minimas. Minimas que connaissent parfaitement les infirmiers/HEMS et les « patrons » du CMH (le médecin comme l’infirmier), ce qui est un avantage quand il s’agit de refuser une mission pour cause météo. En effet, l’idée (non-officielle) qui prime, c’est qu’il n’est pas une vie qui en vaut trois. Et quand besoin est, la voiture est là !
    L’IR est une option envisagée mais pas réellement adaptée à notre environnement de travail, ni même à nos missions.
    Affaires à suivre.

    Voici donc une présentation succincte du SMUH en Ardennes (belges). Je me doute que certains ne manqueront pas de poser des questions, fustiger, admirer… bref, la page est ouverte, ne manque plus que le dialogue.
    N’hésitez pas à nous contacter (mail, téléphone…) car vous serez toujours bien reçus et les bienvenus dans la… petite maison dans la prairie.

    Laurent
    avatar
    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  hub_40 le Dim 22 Jan 2012 - 15:48

    Gisèle a écrit: En effet, l’idée (non-officielle) qui prime, c’est qu’il n’est pas une vie qui en vaut trois.

    Très intéressant Laurent ton exposé.
    Merci pour ce compte rendu qui nous donne un aperçu de ce qui ce fait au delà de nos frontières.

    avatar
    seb1815
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Haut-Rhin
    Date d'inscription : 07/02/2011
    Messages : 67

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  seb1815 le Dim 22 Jan 2012 - 16:18

    Il me semble également que le CMH dispose d'un système qui permet d'éclairer des stades de foot préalablement équipés par l'envoi de sms.
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Dim 22 Jan 2012 - 16:59

    seb1815 a écrit:Il me semble également que le CMH dispose d'un système qui permet d'éclairer des stades de foot préalablement équipés par l'envoi de sms.

    Absolument et ce sont actuellement une cinquantaine de terrains qui sont ainsi équipés. Les cartes SIM des téléphones pilote et infirmier sont les seules qui puissent activer ces éclairages, ce qui nous prévient d'une éventuelle "intrusion".
    Ces équipements ont d'abord été financés sur les fonds du CMH et des communes mais depuis peu, des subsides de la région wallonne permettent de les subventionner plus équitablement et par conséquent d'étendre notre champ d’intervention et notre base de données. Et cela, toujours dans "l'intérêt unique du patient".
    Ce système a pour avantage principal de nous garantir, dès le décollage, une bonne qualité d'éclairage de la zone de poser à notre arrivée et par conséquent un gain de temps accru pour la victime : que de fois nous avons dû tourner au dessus des terrains avant de pouvoir nous poser et parfois, même, faire demi-tour à défaut d'un éclairage assurant un atterrissage en sécurité.
    Le phare SX5 lui, s'il offre un spectre plus large qu'un Search Light classique, ne permet cependant pas de faire une reconnaissance aérienne de zone de poser. C'est pourquoi, en utilisation "normale", il permet d'éclairer le point de poser sur un terrain connu et répertorié, insuffisamment ou même pas du tout éclairé. En l'absence d'un balisage (au sol, gyrophare…), il reste difficile en vol de positionner, avec précision, un terrain pourtant connu : cas des nuits noires, des éclairages parasites...
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2174

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  vanhoute le Lun 23 Jan 2012 - 11:43

    Merci Gisèle pour ta superbe présentation !
    Et maintenant...quelques photos ??? Cool


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    John Doe
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 11/11/2009
    Messages : 56

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  John Doe le Lun 23 Jan 2012 - 12:31

    En effet , très belle présentation.
    Serait il possible d'avoir plus de précisions sur les systêmes utilisés pour l'allumage des stades la nuit.
    Eventuellement les couts.
    Nous procedons avec des N°de tel de personnel d'astreinte au niveau de la commune,mais nous ne sommes pas autonome,et
    certaines destination nous sont fermées car personne pour l'allumage...

    Vivement les photos..
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1144

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Mar 24 Jan 2012 - 17:22

    Oui le systeme d allumage des stades est tres ingenieux ! Pour le reste des interventions ,nos faisons tous la meme chose (j en suis a mon cinquieme SAMU et je n ai trouvé que peu de difference! sauf peut etre l ambiance Laughing ),mais ça le merite d etre tres bien expliqué ! et c est vrai que le pourcentage de primaire ,est un peu plus elevé que pour beaucoup mais peut etre depend il de la region et de l implantation des SAMU secondaires non heliportés qui sont nombreux en France.
    La ou je suis plus sceptique ,c est sure le rythme de travail! je suis sur un rythme de 14 h donc 3,7 pilotes ou 24 h donc 5,2 pilotes ,on voit donc bien QUE DU H24 AVEC 3,2 PILOTES donne un nombre d heure et surement de jours bien differents de ce que je fais soit 143 a 145 jours de travail ,en gagnant 2500 euros net ,j espere donc tout simplement que vous gagnez beaucoup mieux votre vie que moi.
    Deuxiemement
    Les délais de départ sont environ 3 minutes 30 de jour et une pénalité de 8 minutes est appliquée de nuit.
    Cela me semble irrealisable ! le temps de prendre ,les informations correctement ,de les confirmer sur une carte surtout en cas de primaire ,ou il faut connaitre la maison et une petite reconnaissance sur Google pour etre sure de pouvoir se poser a moins comme tu le dis de 100 m,d aller jusqu a l helico meme en courant (tu es peut etre une grande sportive ?),et de faire une mise en route ,on dira a peu pres standard (giro,pa...)avec un EC 145,si tu leves les patins dans les 10' ,c est deja que tu te debrouilles comme un chef ,ce que j espere pour toi ! Laughing
    Mais il est toujours interessant de ne pas tourner en ronds entre nous et de lire autre chose et j espére que mes quelques remarques ne t empecherons pas de continuer...... Wink a ecrire Very Happy
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Mer 25 Jan 2012 - 11:31

    John Doe a écrit:En effet, très belle présentation.
    Serait-il possible d'avoir plus de précisions sur les systèmes utilisés pour l'allumage des stades la nuit.
    Eventuellement les couts.

    Tout d'abord, merci pour le compliment. Ensuite, il semble que l'allumage des stades suscite un intérêt particulier. Je vais donc essayer d'être un peu plus précis.

    En premier lieu, il faut savoir que, malgré des années de pratique et d'interventions de nuit, il n'est pas acquis par tous les opérateurs des centres 112 que l'on ne peut pas se poser de nuit comme on pose de jour. Je préfère ne pas vous dire les propositions de zone d'atterrissage qu'on nous fait parfois...
    Bref, comme partout ailleurs, nous disposons d'une large base de données de terrains de football exploitables de nuit, pourvu qu'ils soient correctement éclairés. Là, il y a 3 cas de figures :
    - Nous avons les coordonnées d'un ou plusieurs interlocuteurs, en mesure d'allumer l'éclairage du terrain dans le plus bref délai. L'infirmier/HEMS le contact par téléphone...
    - Le terrain peut être éclairer mais par un tiers non référencé : à ce moment-là (le gars...), nous demandons au centre 112 de faire dépêcher les pompiers sur place, lesquels tantôt disposent des clefs (de l'éclairage) ou savent comment en disposer, tantôt mettront en place un mât avec projecteurs, ou encore baliseront le centre du terrain à l'aide d'un lot de mini gyros bleus.
    - Personne n'est en mesure d'éclairer le terrain : l'installation récente du phare SX5 est, dans ce cas, une réelle valeur ajoutée pour ce qui est du "suffisamment éclairé". En effet, ce phare Night/Sun nous autorise à nous poser en complète autonomie, sous réserve que le pilote est exploité le terrain de jour...

    Le réel progrès, c'est le système d'allumage par GSM. C'est une petite société de l'est du pays (du nom de NOVITECH me semble t'il) qui possède ce brevet. Sommairement, un boitier est connecté à un système d'éclairage et commute sur marche, pour une durée d'une heure, dès lors qu'il est activé par un appel GSM. Le pilote et l'infirmier/HEMS sont avertis du bon allumage par SMS. Dix minutes avant l'extinction, un nouveau SMS nous averti et il est alors possible de relancer l'allumage pour une heure. Le coût d'installation est d'environ 2000€HT. C'est le système le plus confortable car nous savons, au décollage, que nous aurons de bonnes conditions pour l'atterrissage et que celui-ci pourra se faire sans délai.
    53 sites sont équipés de la sorte ainsi que l'héliport de Bra sur Lienne. Et il y a une forte demande pour de futurs équipements, ce qui est extrêmement positif pour le CMH quant à la perception et la pérennité de son action.

    J'espère que ce complément aura répondu à toutes tes questions sur les systèmes d'allumage.

    Bien à toi, bien à vous tous.
    avatar
    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1413

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  copter le Mer 25 Jan 2012 - 12:17

    Très intéressant comme sujet

    Je pense que cela pourrait être un bon système pour la France. 2000 Euros HT n'est pas trop excessif à mon sens, et pourrait être payer par la commune, ou la communauté de commune où se trouve le stade.
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1144

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Mer 25 Jan 2012 - 13:07

    Le réel progrès, c'est le système d'allumage par GSM. C'est une petite société de l'est du pays (du nom de NOVITECH me semble t'il) qui possède ce brevet. Sommairement, un boitier est connecté à un système d'éclairage et commute sur marche, pour une durée d'une heure, dès lors qu'il est activé par un appel GSM. Le pilote et l'infirmier/HEMS sont avertis du bon allumage par SMS. Dix minutes avant l'extinction, un nouveau SMS nous averti et il est alors possible de relancer l'allumage pour une heure. Le coût d'installation est d'environ 2000€HT. C'est le système le plus confortable car nous savons, au décollage, que nous aurons de bonnes conditions pour l'atterrissage et que celui-ci pourra se faire sans délai.
    53 sites sont équipés de la sorte ainsi que l'héliport de Bra sur Lienne. Et il y a une forte demande pour de futurs équipements, ce qui est extrêmement positif pour le CMH quant à la perception et la pérennité de son action.

    Voila enfin quelque chose qui est une réelle avancée! sunny
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Mer 25 Jan 2012 - 14:20

    Capitaine flamme a écrit: Et c est vrai que le pourcentage de primaire ,est un peu plus elevé que pour beaucoup mais peut etre depend il de la region et de l implantation des SAMU secondaires non heliportés qui sont nombreux en France.
    L'explication du nombre de primaires est typiquement lié à l'implantation du CMH et son emploi exclusif en Aide Médicale Urgente.
    Souvent, la facilité pour un transfert c'est de désigner l'hélico. Nos médecins se montrent prudent car le 112 traite comme urgent les demandes qu'il reçoit. Or celles-ci ne le sont pas forcément, les hôpitaux demandeurs n'organisent pas les transferts, ce sont les hôpitaux receveurs, lesquels se trouvent bien sûr dans les plus grandes villes et ne veulent pas se dépoiler de leur SMUR ou leurs médecins pour un transfert routier. Donc la coutume, c'est d'appeler le 112 et commander un transfert. Nous ne pouvons malheureusement pas toujours trier les faux des vrais... mais il est fréquent de refuser un transfert parce que l'hélico n'est pas indispensable.
    Sur le plan géographique, le CMH se trouve au cœur d'une zone dite rouge. Les SMUR autour de nous sont : Verviers, Saint-Vith, Bastogne, Marche en Famenne, plus loin Liège, Eupen, Arlon, Libramont... Le principe d'emploi du CMH c'est d'être au chevet du patient en 15 minutes : chaque fois que nous partons pour un transfert, nous ne sommes plus disponibles pour ce qui est la raison d'être du CMH et ce sont les patients qui en pâtissent! C'est donc bien l'emploi en primaire qui est privilégié.

    La ou je suis plus sceptique ,c est sure le rythme de travail! je suis sur un rythme de 14 h donc 3,7 pilotes ou 24 h donc 5,2 pilotes ,on voit donc bien QUE DU H24 AVEC 3,2 PILOTES donne un nombre d heure et surement de jours bien differents de ce que je fais soit 143 a 145 jours de travail ,en gagnant 2500 euros net ,j espere donc tout simplement que vous gagnez beaucoup mieux votre vie que moi.
    Une petite démonstration valant mieux qu'un long discours, voici comment notre "chef pilote" honorifique fait le calcul des jours à prester :
    "Nous sommes engagés sur une base de 38 heures /semaine.
    52 X 38 = 1976
    Nous avons droit à 22 jours de congés par an
    22 X 7.6 = 167
    Nous avons droit à 10 jours de congés légaux par an (Noël, Pentecôte, etc...)
    10 X 7.6 = 76
    On doit donc prester par an 1976 - (167 + 76) = 1733 heures
    Nombre d'équivalent "garde de Bra" à prester 1733 / 16 = 108.3 gardes"
    Le tout pour un salaire après 2 ans dans l'entreprise et avec 3 enfants de 2900€/mois (pas de 13ème), net d'impôt.

    Cela me semble irrealisable ! le temps de prendre ,les informations correctement ,de les confirmer sur une carte surtout en cas de primaire ,ou il faut connaitre la maison et une petite reconnaissance sur Google pour etre sure de pouvoir se poser a moins comme tu le dis de 100 m,d aller jusqu a l helico meme en courant (tu es peut etre une grande sportive ?),et de faire une mise en route ,on dira a peu pres standard (giro,pa...)avec un EC 145,si tu leves les patins dans les 10' ,c est deja que tu te debrouilles comme un chef ,ce que j espere pour toi ! Laughing
    Alors ici, c'est probablement notre spécificité et ça en fera peut-être hurler quelques uns.
    D'abord, l'équipe Médecin/Infirmier/Pilote n'est jamais dissociée (sauf quand l'un se rend aux toilettes, là...) A Bra, l'association travaille au rez-de-chaussée, à l'étage c'est l'appartement de l'équipage : un salon cuisine à l'américaine, trois chambres, et une pièce opérationnelle (ordi du pilote, ordi de l'infirmier, carte avec les sites accessibles de nuit, doc...) Nous vivons ensemble (le temps de la garde bien sûr), mangeons ensemble, regardons les films ensemble... et donc sommes en permanence en contact donc au fait de notre aptitude à partir en vol ou non, avec quelles restrictions (météo). Quand il fait beau, c'est une disponibilité indiscutable, quand il fait moins beau, on se tient informé et communiquons en permanence de l'évolution de la météo.
    Tous 3 avons un pager qui reçoit les missions déclenchées par le 112 de Liège. Les autres 112 appellent l'infirmier sur son téléphone d'alerte. Les missions sont confirmées par message type SMS sur la radio ASTRID portable de l'infirmier. En cas de météo qui demande étude préalable avant l'acceptation, le pilote consulte la dernière et donne sa décision. S'il fait beau, la mission est acceptée d'office (par le pilote). Dès lors, il faut descendre 2x7 marches d'escalier, enfiler ses bottes, courir une quarantaine de mètres, démarrer, décoller. La 1ère question que l'on pose à l'infirmier quand il est branché, à bord, c'est : "on va où?" histoire d'avoir une idée du cap de départ. L'infirmier rentre les coordonnées de l'inter dans le GNS 430 mais on décolle dès que prêt : en moyenne, de jour, 3min 30 après l'alerte pager.
    On ne se pose pas la question (ou pas trop) de savoir où on va, où on va se poser, le 112 se l'est + ou - posé pour nous. L'hélico est le vecteur le plus rapide pour l'inter, il voit sur Google un champ qui semble tout près, un parking... que sais-je, et s'il ne voit pas, il sait que de toute façon nous trouverons un endroit pour poser. Après, pour la précision sur l'adresse, l'infirmier dispose d'un GPS TERSEC routier qui donne + ou - précisément l'adresse exacte. Tout dépend, pour cette précision, de la façon dont le fournisseur du service a encodé les adresses, comme chez TOM TOM, ViaMichelin et autres.
    C'est ainsi que nous parvenons à être, le plus souvent, auprès des victimes en 15 minutes.
    Fichiers joints
    Photo 001 compressée.jpg
    Vue du bureau pilote...
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (54 Ko) Téléchargé 23 fois
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1144

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Mer 25 Jan 2012 - 15:39

    Alors ici, c'est probablement notre spécificité et ça en fera peut-être hurler quelques uns

    Moi je ne vois pas pourquoi et je suis ouvert a d autres façon de travailler ! je veux bien acceder a 5' en decollant sans savoir ou l on va mais quand meme tres septique pour faire moins quand on est une equipe de plus de 2 personnes !la nature humaine fait toujours qu il y en a un qui traine Wink .....il faut quand meme s installer,les giros 1'30 ,bon on peut decoller sans.....je parle pas de rentrer les points sur le 430 ...mais c est pas bien grave ,car la il est certain que la façon de travailler est differente et surement bien plus moderne que chez nous.Dans certain Samu ,il faut déja plus de 5' rien que pour se rendre a l helico ! Laughing mais bon comme le pilote n est jamai le dernier arrivé .....

    Par contre pour les jours de travail je n ai rien compris ! combien en moyenne fais tu de jours de travail ?car 108 jours de garde de 24 h ,c est bien sauf si tes gardes font 72 heures ou 48 heures? l important etant le nombre de jour ou l on travaille que l on fasse 12 ou 14 ou 24 n a pas beaucoup d importance,enfin pour moi.Quand au salaire il est un peu superieur au notre qui fait aux environs de 2750 euros en comptant le 13 ieme mois mais par contre on paye des impots dessus ,a ta difference d apres ce que j ai compris ?
    J oubliais de te dire que c etait surtout sympa de ne pas avoir pris la mouche lors de ma premiere intervention car tu as pu le voir ,ici les "pilotes" sont suceptibles ! cheers
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Mer 25 Jan 2012 - 16:41

    Capitaine flamme a écrit:la nature humaine fait toujours qu il y en a un qui traine Wink
    Oui, il y a bien ..., il n'est plus tout jeune, on ne lui laisse pas le pager la nuit parce que ce n'est pas bon pour son coeur d'être réveillé brutalement, et puis on s'est côtisé pour lui offrir un déambulateur à roulettes, comme ça, grâce à la pente, il peut gagner du temps pour rallier l'hélico... Laughing
    les giros 1'30
    Euh... les FOG (Fibre Optic Gyroscope)? L'horizon de secours? J'ai révisé study mais je ne vois pas scratch Rassure-toi Suspect , il n'est pas question de décoller avec des voyants ou pressions, températures qui ne seraient pas dans les normes : on décolle de façon nominale.
    Par contre pour les jours de travail je n ai rien compris ! combien en moyenne fais tu de jours de travail ?
    Elémentaire mon cher Watson : nous sommes payés 16h00 par garde de 24h00 (8h00 de repos obligatoire mais j'ai précisé cela plus haut), donc 108 jours de garde par an (110 pour moi, trop jeune) que je regroupe autant que possible en 3x24h00 consécutives, histoire de limiter les voyages. Je vais donc à Bra une quarantaine de fois dans l'année. king
    Fichiers joints
    IMG_1928 compressée.jpg
    OONHB sur son plateau, tout beau tout propre.
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (96 Ko) Téléchargé 22 fois
    avatar
    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  hub_40 le Mer 25 Jan 2012 - 16:59

    108 jours c'est cool mais regroupés par période de 3 jours, un peu moins... surtout si tu habites loin...
    Par contre ta machine est superbe !

    Merci pour ton bel exposé.
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1144

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Mer 25 Jan 2012 - 17:31

    donc 108 jours de garde par an

    Oui ça c est cool ,bon comme dit hub 40 faut pas habiter trop loin.....Ici on travaille generalement sur 7 jours donc en 10 ou 12 ou 14 heures suivant les samus.Mais certains travaille plutot en 5 jours consecutifs et je prefere car en vieillissant c est un peu long ! Sad surtout lorsque mes enfants sont en vacances.

    Je vois que cette façon de travailler est quand meme interessante,10°/° de salaire en plus sans impots et 35 jours de travail en moins ! Bon NHV ,ils arrivent quand en France sunny
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1144

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Mer 25 Jan 2012 - 17:36

    Bon pour le reste ,un giro reste un giro et generalement il y en a dans tous les horizons ! Razz Et meme si vous avez des efis ,c est le meme temps pour l allumage....Mais ça n a plus beaucoup d interet,si votre samu ne vous met pas une trop grosse pression sur votre vitesse de decollage,on sait tous que l on doit faire le maximum.... Wink

    LR93
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 11/11/2009
    Messages : 111

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  LR93 le Mer 25 Jan 2012 - 17:39

    Combien d'heures de vol/an cela représente au niveau du détachement?
    avatar
    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  hub_40 le Mer 25 Jan 2012 - 18:19

    Capitaine flamme a écrit:
    donc 108 jours de garde par an

    Bon NHV ,ils arrivent quand en France sunny

    Tu sais je pense que NHV à Lille, Arras ou Laon travaille comme nous "en France" 145 jours en H24...
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Mer 25 Jan 2012 - 18:54

    Capitaine flamme a écrit: si votre samu ne vous met pas une trop grosse pression sur votre vitesse de decollage,on sait tous que l on doit faire le maximum.... Wink
    C'est un contrat moral, clairement énoncé par l'employeur et indispensable pour le CMH : "A Bra, c'est décollage en 3 minutes".
    Je n'emploie que très exceptionnellement le mot "client" parce qu'il ne concourre pas à valoriser cette notion d'équipage que nous formons à 3. C'est en tout cas ma façon d'appréhender ce travail, y compris quand le médecin et l'infirmier de service sont les 2 coordinateurs (chefs) du centre. Il faut séparer les fonctions des responsabilités et c'est donc pourquoi je parle bien d'équipage. On pourrait se lancer dans un long chapitre de CRM mais là ce serait l'objet d'un autre sujet.
    En PJ, une publication qui utilise une intervention comme support pour expliquer certaines spécifités du SMUH en Ardennes.
    Merci pour ton intérêt.
    Fichiers joints
    PublicationAFIU2011.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (714 Ko) Téléchargé 19 fois
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2174

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  vanhoute le Mer 25 Jan 2012 - 19:02

    Encore merci Gisèle pour ton exposé clair et très précis.
    Perso, je trouve votre rythme de travail intéressant. Il faudrait peut-être que l'on propose d'autres possibilités d'astreintes dans notre convention collective avec la possibilité de bosser par créneau de 24h comme les médecins ou en créneau de 72h...
    Pour le décollage en 3', ça ne me choque pas puisqu'il y a un réel travail en équipage, et pas un pilote qui doit tout faire comme en France (ça, ça va changer !). Ca demande également une bonne formation chez les permanenciers du centre 15 ou 112 car beaucoup ne sont pas capables de nous donner des indications précises et encore moins des coordonnées, car les pompiers sur place le sont tout autant ! Il y a besoin d'un sacré travail en amont en France. Bien sûr, cette remarque n'est pas valable pour tous les permanenciers ni pour tous les pompiers, dont certains sont hyper réactifs et opérationnels vis à vis de l'hélico...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Mer 25 Jan 2012 - 20:12

    Capitaine flamme a écrit:Bon NHV ,ils arrivent quand en France sunny
    Ben, ils sont déjà là, au grand dam de certains, si l'on en croit les posts publiés pendant la période d'attente "à qui le SMUH de Mulhouse?". Embarassed

    hub_40 a écrit:Tu sais je pense que NHV à Lille, Arras ou Laon travaille comme nous "en France" 145 jours en H24...
    Alors, dans l'ordre que tu énonces :
    - Lille : H14, extensible H16 mais posé à minuit impératif. Les heures sont récupérées dès le lendemain.
    - Arras : H24 en 2x12h00.
    - Laon : H12 en horaires saisonniers (Sunset-Sunrise).
    Cool
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Mer 25 Jan 2012 - 20:19

    LR93 a écrit:Combien d'heures de vol/an cela représente au niveau du détachement?
    Arrondi, en 2010 450h, 500h en 2011 pour un peu moins de 1100 interventions. Pour moi ça représente 350h00 Rotor Start-Rotor Stop sur ces 2 années. Cool
    avatar
    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1144

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Jeu 26 Jan 2012 - 7:32

    - Lille : H14, extensible H16 mais posé à minuit impératif. Les heures sont récupérées dès le lendemain.
    - Arras : H24 en 2x12h00.

    Oui ça c est ce que je fais ,suivant les Samus....en esperant comme moi qu ils aient bien que 143 ou 145 de jour de travail ainsi que la prime nuit ,car a priori c est la que ce fait la difference entre les compagnies....et quelles soit française ou etrangere n y change rien chacun jouant sur les mots! Mad
    Moi je pense avoir un peu plus de chance que d autres en ne travaillant que 143 ou 145 jours y compris les stages et les visites PN sunny ....
    avatar
    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Jeu 26 Jan 2012 - 9:57

    De toute façon, NHV ou autres, c'est la convention collective nationale qui s'applique, pour les temps de travail comme les salaires.
    Donc effectivement, mes collègues travaillent de l'ordre de 143,145 jours... où qu'ils soient, à concurrence de 2000h00 qui est le plafond je crois. Après il existe des primes (SAMU, vol de nuit, compagnie...) mais là je ne maîtrise pas. Le mieux serait de les contacter pour en savoir plus.

    Gisèle

    LR93
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 11/11/2009
    Messages : 111

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  LR93 le Jeu 26 Jan 2012 - 10:27

    En Belgique, vous êtes également dans le cadre d'une convention collective?

    Contenu sponsorisé

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 23 Juin 2017 - 20:34