S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Partagez

    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Dim 22 Jan 2012 - 12:06

    Rappel du premier message :

    Alors voilà, je me lance. Vous vouliez en savoir plus sur le SMUH en Belgique alors je vais essayer de répondre à cette attente.

    Il existe, au plat pays à l'Ouest et bosselé à l'Est, 2 hélicos employés en SMUH. Le 1er implanté à l'hôpital Saint-Jean à Bruges, le second, celui qui m'intéresse, au CMH de Bra sur Lienne.

    Le CMH est né de l'impulsion d'un homme, le Dr Luc Maquoi. Soucieux de voir sa région peu ou pas desservie par les Services d'Aide Médicale Urgente, il a consacré ses dernières années et sa "fortune" à ce qui est devenu aujourd'hui cette structure solide qu'est le CMH. Je vous invite à mieux connaître l'histoire du Dr Maquoi en parcourant le site.

    Le CMH est implanté à Bra sur Lienne, sur la commune de Lierneux, dans les Ardennes. C'est une Association Sans But Lucratif (ASBL), l'équivalent d'une association loi 1901 en France. Elle est composée d'un conseil d'administration, d'un comité de direction..., de salariés et bien sûr de bénévoles. L'hôpital référent pour le CMH est le CHU de Sart-Tilman (Liège). En effet, l'emploi de l'hélicoptère comme vecteur de l'AMU est agréé par décret royal à titre "expérimental" (depuis 14 ans maintenant) et la particularité de cet hélico est de ne pas stationner en milieu hospitalier. Le CMH reste donc indépendant de tout hôpital et c'est la proximité où le plateau technique qui seront privilégiés lors du transport du patient vers un hôpital.
    Indépendance signifie que médecins et infirmiers sont choisis par le CMH, sur acte de candidature. Actuellement, une petite vingtaine de médecins et 9 infirmiers assurent les permanences. 3 pilotes employés à temps plein et 1 pilote temps partiel, tous 4 salariés de NHV, complètent l'équipe.

    L'hélicoptère mis en œuvre est un EC145 (N°9083),appartenant à la compagnie NHV. Le modèle a été choisi par le centre, d'après l'expérience sur S76 et AS365N2. L'équipage est composé du pilote, de l'infirmier ayant fonction de HEMS et du médecin. L'autonomie est généralement d'une heure et quarante-cinq minutes, ce qui nous garanti les performances CP1 en toute saison.
    Le service est assuré H24, même en cas d'indisponibilité de l'hélicoptère (météo, technique, pilote...), le CMH possédant son propre véhicule SMUR.
    Les délais de départ sont environ 3 minutes 30 de jour et une pénalité de 8 minutes est appliquée de nuit. Les missions ne sont réalisées que sur réquisition d'un centre 112, principalement Liège, Arlon et Namur. Tous les vols sont des vols SMUH car l'hélicoptère n'est agréé que pour de l'AMU. Le pilote donne donc une décision technique pour l'acceptation du vol et le médecin vérifie que la requête est bien dans le cadre de la loi de l'AMU. Plus clairement, le CMH effectue à 80% des "primaires", et les Transferts Inter Hospitaliers (TIH) s'ils sont urgents.

    "Primaire" : l'hélicoptère se pose, dans 85% des cas, à moins de 100 mètres du lieu de l'intervention. Autrement dit, si un jardin est suffisamment grand, s'il n'y a pas de lignes qui croisent un carrefour... on y va! Le point de poser (y compris en zone exigüe, en zone urbaine ou en zone hostile) est une décision pilote, aidé par l'infirmier-HEMS qui, grâce à son GPS-TERSEC, va guider le pilote vers l'adresse de l'intervention. Oui, le mot primaire prend là tout son sens puisque dans près de la moitié des cas, l'hélicoptère est le premier intervenant sur place (c’est à dire arrivé avant l’ambulance ou les pompiers). En pratique, les centres 112 utilisent un logiciel qui leur indique, qui de l'hélicoptère ou du SMUR d'un des hôpitaux de la zone, sera le premier sur place. Donc le médecin de l'hélicoptère est LE médecin de l'intervention et une ambulance est envoyée sur place, pour éventuellement assurer le transport du patient si le médecin juge qu'un transport médicalisé n'est pas nécessaire. En cas de transport du patient par l’hélicoptère (comme par l’ambulance d’ailleurs), le centre 112 indique quel est l’hôpital secteur et le médecin décidera d’y déroger s’il estime que le patient doit être dirigé vers un hôpital disposant d’un plateau technique plus approprié. Cela signifie donc que le transport n’est pas systématique : le patient pourra tantôt être transporté par l’hélicoptère, tantôt par l’ambulance, voire, son état peut ne pas exiger de traitement particulier et dans le cas d’une intervention à domicile, la personne reste tout bonnement chez elle.

    De nuit, l’OPS Manual nous autorise à poser sur des terrains (de football…) répertoriés, pourvu qu’ils soient suffisamment éclairés, du sol ou par l’hélicoptère, sur les autoroutes de la zone de Bra et sur des terrains (de football…) non répertoriés en cas de plan catastrophe, pourvu qu’ils soient préparés et toujours suffisamment éclairés. Pour cela, l’hélicoptère est équipé d’un phare Night/Sun.
    En appliquant un temps de pénalité et considérant qu’un véhicule (pompiers) sera généralement nécessaire sur place pour emmener le médecin et l’infirmier sur le lieu d’intervention, le centre 112 peut décider d’envoyer le CMH en mission « primaire », même de nuit, le point de poser le plus adéquat étant indiqué par l’infirmier.

    A propos du rythme de travail. Les pilotes assurent des gardes allant de 24h00 à 72h00. Et là vous allez me dire : ce n’est pas possible. Mais je réponds que si, bien sûr. La réglementation impose une période de repos (glissante) de 8h00 consécutives par 24h00 de garde. Lorsque ce repos ne peut pas être respecté, alors le pilote doit observer 14h00 de repos en 3 périodes maximum. Si cela n’est toujours pas possible, alors le pilote passe OFF pour respecter le repos prévu. Mais il reste une certaine latitude : le pilote peut accepter de casser son repos en cas d’évènement catastrophique (mais en existe t’il d’autres) et dans ce cas il doit en aviser les OPS et rédiger un rapport de dépassement de temps de travail… ou se faire remplacer ! En pratique, nous concédons quelques réductions de temps de repos (2, 3 par pilote max par an) mais nous en prenons la décision, sans que le « client » ne nous mette la pression. Ces dépassements se produisent généralement à cause d’une intervention de nuit dans la plage 03h00-05h00. Il reste, cependant, tout à fait exceptionnel que l’hélicoptère soit indisponible pour cause de repos du pilote.

    Pour les services de la météorologie, pas de standard particulier, chaque pilote pioche les informations sur différents sites internet, selon ses habitudes, la facilité de lecture… auprès des services de Liège, de Luxembourg, Bruxelles… Le seul élément commun est l’impression des informations recueillies sur le site de Belgocontrol. Après pour la décision, l’expérience, la connaissance du terrain sont essentiels… comme partout ailleurs.

    L’avenir est probablement aux JVN, uniquement pour un gain de sécurité (la région est très sombre la nuit) car il n’est pas question de déroger aux minimas. Minimas que connaissent parfaitement les infirmiers/HEMS et les « patrons » du CMH (le médecin comme l’infirmier), ce qui est un avantage quand il s’agit de refuser une mission pour cause météo. En effet, l’idée (non-officielle) qui prime, c’est qu’il n’est pas une vie qui en vaut trois. Et quand besoin est, la voiture est là !
    L’IR est une option envisagée mais pas réellement adaptée à notre environnement de travail, ni même à nos missions.
    Affaires à suivre.

    Voici donc une présentation succincte du SMUH en Ardennes (belges). Je me doute que certains ne manqueront pas de poser des questions, fustiger, admirer… bref, la page est ouverte, ne manque plus que le dialogue.
    N’hésitez pas à nous contacter (mail, téléphone…) car vous serez toujours bien reçus et les bienvenus dans la… petite maison dans la prairie.

    Laurent

    LR93
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 11/11/2009
    Messages : 111

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  LR93 le Jeu 26 Jan 2012 - 10:27

    En Belgique, vous êtes également dans le cadre d'une convention collective?

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Ven 27 Jan 2012 - 17:52

    En Belgique, vous êtes également dans le cadre d'une convention collective
    ?

    Meme si ce n est pas le cas ,au vue de ce qu il dit ils n ont pas a se plaindre ! Very Happy

    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Ven 27 Jan 2012 - 23:08

    Capitaine flamme a écrit:
    En Belgique, vous êtes également dans le cadre d'une convention collective
    ?

    Meme si ce n est pas le cas ,au vue de ce qu il dit ils n ont pas a se plaindre ! Very Happy

    Un peu qu'on ne se plaint pas! Et puis quoi encore! tongue

    Sinon c'est une convention collective, en tout cas l'équivalent, à laquelle NHV applique sa grille de salaire (juste ce qu'il faut pour que ce soit plus attrayant), plus une prime de frais (frais ça veut tout dire)...
    Enfin bref, c'est bien. cheers

    LR93
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 11/11/2009
    Messages : 111

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  LR93 le Sam 28 Jan 2012 - 8:20

    ok , merci pour les infos Gisele.

    Grec145
    Premiers pas
    Premiers pas

    Localisation : Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2011
    Messages : 9

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Grec145 le Jeu 2 Fév 2012 - 16:24

    Laurent, j'adore ta manière de raconter comment et ce qui ce passe au CMH. Tu devrais peut être proposer à Olivier L. de faire les newsletter avec lui Smile.
    A tt bientot @ EBMS chère Gisèle!

    Greg

    Vidéos
    Fichiers joints
    NHB at Night.JPG
    Retour de mission de nuit.
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (651 Ko) Téléchargé 21 fois

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  copter le Jeu 2 Fév 2012 - 18:25

    J'ai une petite question concernant la première vidéo. Nous voyons l'infirmière, HEMS crew member de surcroît, manipuler à ce qui ressemble une tablette tactile. En est ce une ? Et si c'est la cas j'ai l'impression qu'elle sert également de GPS avec cartographie ? Me trompe je ?
    Sinon les vidéos sont sympas, et montrent bien votre travail.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  vanhoute le Ven 3 Fév 2012 - 8:13

    copter a écrit:J'ai une petite question concernant la première vidéo. Nous voyons l'infirmière, HEMS crew member de surcroît, manipuler à ce qui ressemble une tablette tactile. En est ce une ? Et si c'est la cas j'ai l'impression qu'elle sert également de GPS avec cartographie ? Me trompe je ?
    Sinon les vidéos sont sympas, et montrent bien votre travail.
    Mince, j'ai raté quelque chose ? Elles sont où les vidéos dont tu parles ?


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  copter le Ven 3 Fév 2012 - 10:05

    Regarde sous le prénom de Greg il y a un lien nonmé "vidéos". Wink

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  vanhoute le Ven 3 Fév 2012 - 10:55

    copter a écrit:Regarde sous le prénom de Greg il y a un lien nonmé "vidéos". Wink
    ??? Sur le site ???


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    John Doe
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 11/11/2009
    Messages : 56

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  John Doe le Ven 3 Fév 2012 - 13:47

    Un lien direct pour la vidéo:

    Départ CMH


    Dommage que la vidéo soit issue de 2 prises de vues différentes , cela enlève un peu de crédit au chronomètre.... Wink

    Le mode de fonctionnement de l’équipe pour le départ est vraiment intéressant, reste à voir s'il est transposable dans le système Français.

    Juste une petite question au niveau des perfos machine, avez vous le HES mono dans la config du petit film?

    Encore merci de nous faire profiter de ces expériences et de partager sur vos méthodes de travail.

    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Ven 3 Fév 2012 - 13:54

    copter a écrit:J'ai une petite question concernant la première vidéo. Nous voyons l'infirmière, HEMS crew member de surcroît, manipuler à ce qui ressemble une tablette tactile. En est ce une ? Et si c'est la cas j'ai l'impression qu'elle sert également de GPS avec cartographie ? Me trompe je ?
    Tout d'abord, je ne manquerai pas de dire à Laurence que tu l'as vue (ben oui, elle est la seule femme à travailler parmi nous). Embarassed
    Quant à l'appareil en question, il s'agit du TERSEC-GPS. C'est un "ordinateur"-GPS avec écran tactile déporté. Il n'est pas high-tech (comparé à toutes ces tablettes ultra-fine) mais drôlement efficace, puisqu'il nous amène, avec une assez grande précision, sur nos adresses d'interventions "urbaines". De plus, il est capable de restituer les fiches des points de poser répertoriés dans notre base de données mais il pourrait faire plus encore, pour peu qu'on lui donne à manger (fiches Jeppessen, OPS Manual...)
    C'est, par définition dirais-je, l'outils privilégié du HEMS CM. Wink

    Sleep Mathieu, réveil! tu n'as pas bien lu le message de Greg! lol! (Bien joué l'ami geek )

    Grec145
    Premiers pas
    Premiers pas

    Localisation : Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2011
    Messages : 9

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Grec145 le Ven 3 Fév 2012 - 17:16

    Reportage sur le CMH ou l'on peut apercevoir le spotSunLight

    Ps: Laurence est la seule infirmière... ya aussi des doc émanant de la gente féminine...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  copter le Sam 4 Fév 2012 - 8:48

    Merci Gisèle pour la réponse. C'est bien ce que j'avais vu. A la vue de tout ce que tu nous dis et montres, je m'aperçois vraiment que nous sommes à la rue en France. Je le savais, mais ceci est le révélateur. Ceci démontre bien également que mon idée (je ne suis pas le seul à y penser) de l'utilité de la création d'une entité secours héliportés, comme votre fonctionnement ou s'y rapprochant. Un sujet avait été lancé il y a quelques temps.

    A quand les tablettes dans nos appareils ? A non, c'est vrai j'avais oublié. Il est déjà difficile d'avoir un GPS correct dans nos machines, alors une tablette, j'oublie Crying or Very sad .

    Autre sujet; L'éclairage stade. Le système est vraiment bon, et me paraît simple de surcroît à l'installation. Et 2000 euros, ce n'est pas la "mer à boire". A quand encore ce système en France ?

    Et une spéciale pour Mathieu Razz : http://www.centremedicalheliporte.be/actualites-voir-videos.html

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  vanhoute le Sam 4 Fév 2012 - 10:01

    Gisèle a écrit: Sleep Mathieu, réveil! tu n'as pas bien lu le message de Greg! lol! (Bien joué l'ami geek )
    copter a écrit:Et une spéciale pour Mathieu Razz : http://www.centremedicalheliporte.be/actualites-voir-videos.html
    C'est ma fête ! jocolor

    Concernant les procédures, si on arrive à bosser de la même façon avec le 2e membre d'équipage (pilote ou non), c'est tout benef pour nous et surtout les SAMU...
    Pour le financement, il faut quand même voir une particularité : la gratuité de l'hélicoptère est soumise à l'achat d'une carte d'adhérent pour les victimes... Je ne sais pas ce qui se passe pour ceux qui n'en ont pas les moyens.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Grec145
    Premiers pas
    Premiers pas

    Localisation : Belgique
    Date d'inscription : 16/01/2011
    Messages : 9

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Grec145 le Sam 4 Fév 2012 - 15:26

    vanhoute a écrit:Pour le financement, il faut quand même voir une particularité : la gratuité de l'hélicoptère est soumise à l'achat d'une carte d'adhérent pour les victimes... Je ne sais pas ce qui se passe pour ceux qui n'en ont pas les moyens.


    Par gratuité pour les affiliés on entend: Le CMH prend à sa charge la partie des frais du transport médicalisé par hélicoptère non couverte par votre mutuelle, votre assurance, ou autres tiers prestataires.

    C'est en quelque sorte une marque de remerciement envers les affiliés qui soutiennent l'ASBL.

    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Sam 4 Fév 2012 - 18:25

    vanhoute a écrit: Pour le financement, il faut quand même voir une particularité : la gratuité de l'hélicoptère est soumise à l'achat d'une carte d'adhérent pour les victimes... Je ne sais pas ce qui se passe pour ceux qui n'en ont pas les moyens.
    Bonne remarque qui mérite quelques précisions.
    Concernant la couverture sociale en Belgique, le fonctionnement est assez similaire à la France. La particularité c'est que le salarié doit choisir sa mutuelle pour bénéficier de la couverture médicale.
    Jusqu'à il y a quelques années, le transport en hélicoptère n'était pas couvert (donc remboursé) par les mutuelles. C'est par un long travail de reconnaissance de son action que le CMH a obtenu de certaines mutuelles qu'elles prennent en charge tout ou partie de la facture de l'hélicoptère. Je dis bien facture et j'entends bien celle qui est adressée au patient.
    En cas d'intervention médicale par hélico, la facture est d'un peu plus de 400€. En cas de transport du patient, elle est de 1450€. S'il n'y a pas de contact avec le patient (annulé en vol...), il n'y a pas de facture.
    Alors là, on se dit que le montant facturé ne rembourse pas le côut réel de l'intervention? Suspect Et c'est vrai! D'où une certaine défiance à l'égard des transferts inter-hospitaliers (de confort):
    - Un Bra-Eupen-Liège-Bra est tarifié au même montant qu'un Bra-Liège-Bruxelles-Bra ou un Bra-Barvaux-Ay(Marche en Famenne)-Bra.
    - Une fracture réduite, sans transport, à Donceel sera facturée au même tarif qu'une hypoglycémie, sans transport, à Trois-ponts.
    - Une mission annulée juste après le décollage n'est pas facturée, comme une mission annulée à l'atterrissage à Battice.
    (oui, tout ça c'est pour attiser un peu plus votre curiosité et vous forcer à regarder une carte).
    Le montant de l'adhésion au CMH est de 30€00/an pour une personne, 47€00/an pour un foyer.
    La différence entre les adhérents et les non adhérents, c'est que l'ASBL (le CMH) prend à sa charge le montant facturé et non remboursé aux adhérents par les mutuelles. Pour un non adhérent, le coût réel varie entre 200€00 et 400€00 (pourvu qu'il ait opté pour une mutuelle qui couvre ce risque). Si vous faites un rapport coût annuel/transport, vous calculerez vite qu'une carte familiale est amortie pour les 30 ans à venir en cas de transport.
    Y a t'il un seul hôpital capable d'assumer un tel coût en France, d'employer l'hélico sans idée de rentabilité financière? No

    Hellcopter
    Découverte
    Découverte

    Date d'inscription : 28/01/2012
    Messages : 20

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Hellcopter le Dim 5 Fév 2012 - 11:15

    A quand une association telle que la votre en France? Vous êtes l'exemple que cela est possible, alors pourquoi pas nous.

    Nos politiques sont ils plus intéressés par l'argent que par l'être humain?

    Pourquoi, ce type d'association existe elles chez nos voisins, en Angleterre (oeuvre caritative), en Allemagne (ADAC) en Autriche (VURCHER) en Suisse (REGA) mais pas en France, c'est bizarre, non ?

    A méditer.


    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  copter le Lun 6 Fév 2012 - 8:30

    Hellcopter a écrit:A quand une association telle que la votre en France? Vous êtes l'exemple que cela est possible, alors pourquoi pas nous.

    Nos politiques sont ils plus intéressés par l'argent que par l'être humain?

    Pourquoi, ce type d'association existe elles chez nos voisins, en Angleterre (oeuvre caritative), en Allemagne (ADAC) en Autriche (VURCHER) en Suisse (REGA) mais pas en France, c'est bizarre, non ?

    A méditer.

    Une réflexion avait été discutée il y a quelque temps: entité nationale - Entité nationale transport sanitaire ?

    Un projet d'il y a plus de 10 ans avec les mutuelles de France avait été évoqué, mais aux oubliettes. Crying or Very sad

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Lun 13 Fév 2012 - 18:10

    Nos politiques sont ils plus intéressés par l'argent que par l'être humain?

    La il n y a aucun doute ,d ailleurs ils en ont fait un metier ,et se sont fait des conditions de reves ,tout parti confondu ! D ailleurs j ai dit a mon fils qui se demandait se qu il pouvait bien faire que c etait la bonne voie ,droite ou gauche n ayant pas d importance ,on voit la ou il y a de la place a la sortie de l ecole ! Laughing
    Et vue qu il n y a pas besoin de qualification ,ni d etre doué pour quelque chose ,il peut tres bien le faire .Seul probleme c est que personne dans notre famille n a suivi cette voie et la par contre le bas blesse.....Si l on est fils ou fille de,voir neveux ou niece ,comme dans le show bise d ailleurs ou le journalisme ,on s aperçoit que par la meme,ses milieux s imbriquent plus que de raison ! affraid affraid
    Et l on rira surement jaune dans une dizaine d année ,lorsque l on regarde ou les hommes politiques ont ammenés la grece et ce qui nous pend au nez .Sur ce bonnes elections !

    Gisèle
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/02/2011
    Messages : 99

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Gisèle le Mar 3 Juin 2014 - 15:48

    Un brin d'actualité :

    Le CMH a besoin des Communes et Provinces

    Pinacolada
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 20/05/2013
    Messages : 68

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Pinacolada le Mar 3 Juin 2014 - 16:26

    Très bien ! avec tous mes vœux pour l'avenir,
    vous souhaitant le meilleur.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  overlord le Mar 3 Juin 2014 - 18:57

    Gisèle a écrit:C'est un contrat moral, clairement énoncé par l'employeur et indispensable pour le CMH : "A Bra, c'est décollage en 3 minutes".
    Je n'emploie que très exceptionnellement le mot "client" parce qu'il ne concourre pas à valoriser cette notion d'équipage que nous formons à 3. C'est en tout cas ma façon d'appréhender ce travail, y compris quand le médecin et l'infirmier de service sont les 2 coordinateurs (chefs) du centre. Il faut séparer les fonctions des responsabilités et c'est donc pourquoi je parle bien d'équipage. On pourrait se lancer dans un long chapitre de CRM mais là ce serait l'objet d'un autre sujet.
    En PJ, une publication qui utilise une intervention comme support pour expliquer certaines spécifités du SMUH en Ardennes.
    Merci pour ton intérêt.
    Bien, ce que vous faites sur ce site s'apparente, chez nous, à la prérogative des aéronefs d'état comme la Sécurité Civile, etc. sans le médecin qui n'est pas attitré. Les moyens sont différents et surtout la règle n'est pas la même, ce qui met en lumière une sacrée différence.
    En effet, ces organismes régaliens n'étant soumis directement à la règle du transport Public (OPS--3 ou IR-OPS) qui est demeurant très mal adapté et contraignant pour le transport sanitaire en France, peuvent agir différemment.
    Pour nous, on applique la formule du TP et c'est aussi ce que l'on nous demande, c'est-à-dire d'être des professionnels et d'appliquer les règles, celels du Manex.
    Je remarque que, que sauf erreur de ma part, vous êtes en équipe à trois, l'infirmier faisant donc office d'assistant de vol, c'est aussi ce que nous pourrions faire en France ! Off course...
    Donc, ça fonctionne bien à trois comme chez nous, pas de souci particulier, je trouve que c'est la bonne formule, vu les appareils que l'on exploite.
    1 h30 avec une équipe à trois avec un 145 ça fait riche à côté de nos appareils, 135 ou l'A109 qui en revanche maintient la CP-1 avec plus d'autonomie ! le 145 de première génération n'est pas un foudre de guerre dans la CP-1.
    Avec le même gabarit d'aéronef et une même réglementation, on pourrait faire la même chose, je dis pourrait, car en fait ce n'est pas le mode de fonctionnement retenu par le ministère de la santé en France.
    Il y a un bilan préalable par les services de secours au sol en général les pompiers, ensuite le choix du transport est décidé par le régulateur du SAMU.
    Pour le minutage de décollage, nous sommes assujettis à une règle très contraignante, en conséquence ce qui pourrait techniquement se faire ne le devrait pas si on applique la formule réglementaire. Chacun choisi ensuite en fonction de la situation du moment, en règle générale, dans les CCTP, on voit 15 minutes de jour et 30 de nuit pour le temps de réaction max du pilote.
    Concernant le point d'intervention, on peut avoir une coordonnée géographique du VSAB directement à la régulation, l'introduire après la mise en route dans le calculateur de navigation. Cela ne prend pas vraiment de temps, ensuite le système pilote l'hélicoptère jusqu'au patient §
    Ceci laisse aussi une alternative pour le pilote pour se dissocier momentanément si nécessaire de la navigation.
    Depuis que j'utilise cette méthode avec un A 109, je ne vois pas de différence, c'est la même chose, on arrive au même résultat, cela reste simple et efficace, pas besoins d'une usine à gaz !
    Pour les stades de Football, c'est également le même deale chez nous, pareil au même.

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  heli-samu le Mar 3 Juin 2014 - 22:32

    Overlord a écrit:Bien, ce que vous faites sur ce site s'apparente, chez nous, à la prérogative des aéronefs d'état comme la Sécurité Civile, etc. sans le médecin qui n'est pas attitré. Les moyens sont différents et surtout la règle n'est pas la même, ce qui met en lumière une sacrée différence.

    Certes, actuellement la regle n'est pas vraiment la meme. OPS-3 chez nous, JAR-OPS-3 en Belgique, mais elle s'harmonise avec l'IR-OPS... et de ce coté, les opérateurs et pays qui sont déja à la sauce JAR-OPS-3 ont des kilometres d'avances sur nous vis à vis de l'IR-OPS.....

    Overlord a écrit:Pour nous, on applique la formule du TP et c'est aussi ce que l'on nous demande, c'est-à-dire d'être des professionnels et d'appliquer les règles, celels du Manex.
    N'est ce pas la meme chose à l'étranger ? on ne parle pas de Manex certes mais d'Operation Manual (OM), ce qui est la meme chose avec les memes chapitres.

    Overlord a écrit:
    Donc, ça fonctionne bien à trois comme chez nous, pas de souci particulier, je trouve que c'est la bonne formule, vu les appareils que l'on exploite.

    C'est exactement ce qu'ont du se dire l'ensemble des experts mobilisés autour du sujet dans les organismes et ministères !

    Aux différences près que les médecins et assistants de vols du CMH (corrige moi si je me trompe Gisèle) n'utilisent pratiquement que l'hélico et sont "salariés" de cette association. Ils sont donc, à la base, volontaire pour effectuer du transport héliporté, sont formés pour et sont en "comité restreint" à y travailler.
    Il ne s'agit donc pas d'une équipe de 15 ou 20 médecins ou infirmiers qui tournent constamment et montent indifféremment dans une UMH, une VLM ou un hélico sans forcément etre chaud pour ce dernier vecteur.
    Ils participent activement (comme tout assistant de vol qui se doit) à la partie navigation avec des moyens dédiés (un moving map spécialement adapté si mes souvenirs sont bons) et n'occupent pas simplement une place avec "une paire d'yeux" qui ne sait quoi regarder exactement...

    Sans revenir sur le débat d'un assistant de vol en plus ou non (dont il n'est absolument pas question ici), il y a quand meme une grosse différence de méthode de travail et de formation entre les deux organismes.

    Concernant les stades de foot, je ne sais pas ce qu'il en est par chez toi dans le 28, mais quand je vois la politique de certains départements non lointains vis à vis des points de poser de nuit, je me dit d'une part que l'hopital paye un hélico la journée (ou plutot un taxi inter-hospitalier vu le nombre de primaire réalisés) et un pot de fleur la nuit compte tenu du faible nombre d'aires de poser utilisables et d'autre part qu'il vaut mieux ne pas avoir de problème vital dans les secteurs éloignés la nuit tombée.

    Encore une fois, nous, petits francais, ne savons pas prendre du recul et revoir nos méthodes de travail, partant du principe que nous travaillons idéalement et que rien ne doit changer.

    Si pardon, il y un domaine où cela bouge au fur et à mesure au niveau national, l'IFR...

    On est bien incapable d'aller sur certains hopitaux ou certains secteurs de nuit, mais pas d'inquiétudes, d'ici quelques temps (et quelques copieux investissements) on pourra aller, par mauvais temps, la où l'on est déja capable d'aller lorsqu'il fait beau.

    Elle-est pas belle la vie ?

    Dommage pour les CH de campagne sans aire de poser de nuit (ou sans aire tout court) où mettre un peu d'argent permettrait d'y aller de nuit en VFR...

    Enfin dommage surtout pour les patients ceux qui sont censé bénéficier d'un accès au soins amélioré notamment via l'emploi de l'hélicoptère.

    Une fois de plus, on va mettre la charrue avant les boeufs chez nous.

    Le CMH a développé un maillage de stade impressionnant avec un systeme technique GSM très interessant puisque rendant l'équipage autonome dans sa mission.

    Je suis pret à parier que lorsque des stades sont utilisés de nuit dans notre beau pays, on est encore obligé d'appeller un tiers (employé de mairie, le maire ou le gardien (etc...)) pour venir tourner le bouton et mettre en route l'éclairage (et accessoirement ouvrir le portail).

    Ah bah comme on faisait il y a 20 ans en fait !  

    Mais bon qu'importe, le coq chante et est fier !

    (et comme on dit, le coq le seul animal qui arrive à chanter les pieds dans la merde)


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  overlord le Mer 4 Juin 2014 - 7:02

    heli-samu a écrit:C'est exactement ce qu'ont du se dire l'ensemble des experts mobilisés autour du sujet dans les organismes et ministères !
    Aux différences près que les médecins et assistants de vols du CMH (corrige moi si je me trompe Gisèle) n'utilisent pratiquement que l'hélico et sont "salariés" de cette association. Ils sont donc, à la base, volontaire pour effectuer du transport héliporté, sont formés pour et sont en "comité restreint" à y travailler.
    Il ne s'agit donc pas d'une équipe de 15 ou 20 médecins ou infirmiers qui tournent constamment et montent indifféremment dans une UMH, une VLM ou un hélico sans forcément etre chaud pour ce dernier vecteur.
    Ils participent activement (comme tout assistant de vol qui se doit) à la partie navigation avec des moyens dédiés (un moving map spécialement adapté si mes souvenirs sont bons) et n'occupent pas simplement une place avec "une paire d'yeux" qui ne sait quoi regarder exactement...
    Sans revenir sur le débat d'un assistant de vol en plus ou non (dont il n'est absolument pas question ici), il y a quand meme une grosse différence de méthode de travail et de formation entre les deux organismes.
    Concernant les stades de foot, je ne sais pas ce qu'il en est par chez toi dans le 28, mais quand je vois la politique de certains départements non lointains vis à vis des points de poser de nuit, je me dit d'une part que l'hopital paye un hélico la journée (ou plutot un taxi inter-hospitalier vu le nombre de primaire réalisés) et un pot de fleur la nuit compte tenu du faible nombre d'aires de poser utilisables et d'autre part qu'il vaut mieux ne pas avoir de problème vital dans les secteurs éloignés la nuit tombée.
    Encore une fois, nous, petits francais, ne savons pas prendre du recul et revoir nos méthodes de travail, partant du principe que nous travaillons idéalement et que rien ne doit changer.
    Si pardon, il y un domaine où cela bouge au fur et à mesure au niveau national, l'IFR...
    On est bien incapable d'aller sur certains hopitaux ou certains secteurs de nuit, mais pas d'inquiétudes, d'ici quelques temps (et quelques copieux investissements) on pourra aller, par mauvais temps, la où l'on est déja capable d'aller lorsqu'il fait beau.
    Elle-est pas belle la vie ?
    Dommage pour les CH de campagne sans aire de poser de nuit (ou sans aire tout court) où mettre un peu d'argent permettrait d'y aller de nuit en VFR...
    Enfin dommage surtout pour les patients ceux qui sont censé bénéficier d'un accès au soins amélioré notamment via l'emploi de l'hélicoptère.
    une fois de plus, on va mettre la charrue avant les boeufs chez nous.
    Le CMH a développé un maillage de stade impressionnant avec un systeme technique GSM très interessant puisque rendant l'équipage autonome dans sa mission.
    Je suis pret à parier que lorsque des stades sont utilisés de nuit dans notre beau pays, on est encore obligé d'appeller un tiers (employé de mairie, le maire ou le gardien (etc...)) pour venir tourner le bouton et mettre en route l'éclairage (et accessoirement ouvrir le portail).
    Ah bah comme on faisait il y a 20 ans en fait !  
    Mais bon qu'importe, le coq chante et est fier !
    (et comme on dit, le coq le seul animal qui arrive à chanter les pieds dans la merde)
    Ce post revêt une partie est intéressant,
    Je laisse de côté le sujet de l'IFR et du GNSS qui est bien différent s'inscrivant dans un domaine autre que ce qui nous intéresse ici !
    Que le régime de fonctionnement du CMH soit intéressant au niveau opérationnel c'est évident, avoir une équipe dédiée, la machine idoine et le matériel aussi, que demande le peuple !
    Ceci revient à faire, ce que les militaires font sur les opérations extérieures, un coup complet en H24 pour l'évacuation sanitaire de ses ressortissant mais aussi d'autres.
    Tous les anciens pilotes militaire ayant effectués leur carrière sur les bimoteurs de ces 30 dernières années connaissent cette posture d'alerte Evasan mais aussi ceux sur alouette III lorsqu'elles étaient mises à disposition des SAMU...
    Le seul problème, c'est que cela nécessite des moyens importants autant en matériel qu'en personnel.
    Comme il est dit aussi, les méthodes de travail sont différentes d'un pays à l'autre et même d'une région à l'autre, bien que le canevas de travail semble à priori régalien chez nous donc, la chaîne de soins agit d'une manière conforme aux précepte du ministère !
    l'agencement des aéronefs, leur déploiement en fonction du bassin de population et leur régime de fonctionnement sont effectivement des sujets portant directement sur l'efficacité de la desserte hospitalière, mais ceci est aussi du ressort de la santé les exploitants aériens faisant ce que le client leur demande.
    Pour les stades de football, de nuit, en gros c'est un accord avec la commune un éclaire suffisant et une fiche de poser, donc des aires référencées à minima qu'il est d'ailleurs difficile de maintenir en matière de reconnaissance.
    Une remarque sur ces stades, on peut trouver ce type d'aire de poser bien éclairée de nuit bien plus facile à traiter que beaucoup de PIS ce qui met en lumière que l'aspect sécuritaire n'est pas toujours là ou  l'on ou veut bien le voir !
    je suis bien d'accord avec les difficultés d'infrastructure les choses élémentaires on un mal de chien à se réaliser, couper un arbre dans une trouée relève d'un sacerdoce alors que l'on ne rechigne pas à sortir un rapport de 15 pages pour indiquer qu'il manque 20 centimètres de circonférence ou que les lettres ne sont pas à la taille réglementaire.
    Il n'y a pas vraiment de "gendarme", les PIS en sont l'illustration patente, ils sont en principe surveillés par les DAC de référence, douce invitation ou quasi abandon.
    Pourtant ce sont bien ces aires de poser qui servent principalement à désenclaver les campagnes pour l'interhospitalier mais aussi pour les primaires, pourquoi ne sont-elles pas mieux prisent en compte, elles qui peuvent être facilement sécurisée ?
    Pas de budget, peu de volonté et on fait avec, pas le choix, c'est autorisé et c'est souvent au chef de base de d'insister encore et toujours pour faire améliorer le site, c'est un combat de tous les jours...
    Bref, c'est un vaste sujet qui illustre, mon point de vue qu'il y a tant à faire pour augmenter le niveau de sécurité au lieu de coller un bonhomme supplémentaire pour faire ce boulot sommes toute assez simple, normé et aussi homogène pour ne pas dire monolithique parfois.
    je suis d'ailleurs agréablement surpris de voir que le SMUh de Bra sur Lienne fonctionne bien en équipe à 3 c'est en autre ce que font la plus part des HéliSmur et çà fonctionne aussi bien comme cela il faut aussi le reconnaître la preuve puisque votre mode de fonctionnement est mis en avant !
    tant mieux..

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Capitaine flamme le Mer 4 Juin 2014 - 8:36

    Bon je suis plutot d accord avec overlord ,nous n avons pas réellement d autorité compétente,en ce moment on veut faire changer des bêtises sur une des plus belles DZ que je connaisse alors qu une autre utilisée meme la nuit devrait etre fermée ! du vrai n importe quoi ,mais je ne m en inquiete plus et maintenant j en rigole ......
    Quand a la Belgique ,j ai entendu dire qu a Bruxelles on volait encore avec des 355 F1 !!!!!! Razz  Razz  ,le troisieme homme doit etre dans la soute et l autonomie d une grosse heure !, juste le temps qu il n étouffe pas quand a la CP1 affraid affraid a moins que cela ne soit que des bruits Laughing  .....

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  vanhoute le Mer 4 Juin 2014 - 8:53

    Capitaine flamme a écrit:  Quand a la Belgique ,j ai entendu dire qu a Bruxelles on volait encore avec des 355 F1 !!!!!! Razz  Razz   ,le troisieme homme doit etre dans la soute et l autonomie d une grosse heure !, juste le temps qu il n étouffe pas  quand a la CP1 affraid affraid a moins que cela ne soit que des bruits Laughing  .....
     
    Pour info, ils ne transportent pas de patient avec leur 355, ils amènent juste le médecin. Et d'autres Pays font ça en R44...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Contenu sponsorisé

    Re: Le SMUH de Bra sur Lienne.

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:25


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 22:25