S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Crash dans les Pyrénées.

    Partagez

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Crash dans les Pyrénées.

    Message  copter le Ven 31 Aoû 2012 - 16:54

    TOULOUSE (Reuters) - Un hélicoptère effectuant une opération de maintenance sur un pylône électrique s'est écrasé vendredi matin dans les Pyrénées, faisant un blessé grave et un blessé léger, a déclaré la préfecture des Hautes-Pyrénées.

    Philippe Marsais, directeur de cabinet du préfet, a indiqué à Reuters que le mécanicien de l'appareil, gravement blessé, et le pilote, légèrement touché, ont été transféré respectivement à l'hôpital de Tarbes et à celui de Lourdes.

    "Leur pronostic vital n'est pas engagé", a-t-il dit.

    Deux autres personnes, deux peintres, sont indemnes mais "en état de choc", a-t-il ajouté, alors qu'un bilan initial avait fait état de quatre blessés.

    L'accident s'est produit vers 11h00 près du barrage du Tech, non loin d'Argelès-Gazost.

    L'appareil, un hélicoptère de la compagnie Hélicoptères de France, assurait des travaux de peinture sur des pylônes de RTE, filiale d'EDF, lorsqu'il a touché un câble et chuté.

    "L'hélicoptère venait de poser les deux peintres lorsque le rotor a heurté le câble", a précisé Philippe Marsais.

    Les deux blessés, restés prisonniers de la carcasse, ont été rapidement désincarcérés et transférés à l'hôpital.

    Jean Décotte, édité par Yves Clarisse

    Source: http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120831.REU4884/crash-d-un-helicoptere-dans-les-hautes-pyrenees.html

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Crash dans les Pyrénées.

    Message  copter le Dim 2 Sep 2012 - 6:59

    Quelques compléments d'informations:

    Arrens-Marsous. Deux blessés graves dans le crash d'un hélicoptère

    Un accident d'hélicoptère s'est produit hier, en dessous du barrage de Migouélou. Alors qu'il venait de déposer deux personnes, l'hélico a touché un câble électrique et s'est écrasé au sol.

    C'est sur une pente très abrupte que l'hélicoptère de la société HDF (Hélicoptères de France) s'est écrasé, à 11 heures, hier matin, en dessus du lac du Tech et juste en dessous du barrage de Migouélou. La ligne 150.000V, qui va de Migouélou à Lau-Balagnas, est en cours de maintenance. RTE (Réseau de transport d'électricité), filiale d'EDF, est en train de procéder à des travaux de peinture sur les pylônes, accrochés à la paroi. Pour accéder à ce chantier hors normes, les peintres et le matériel sont acheminés par les hélicoptères de HDF.

    Hier matin, deux peintres ont été déposés sur une petite plateforme rocheuse, bordée de sapins, seul endroit plat du secteur, mais minuscule : les deux frères, Gérard et Dominique Paulus, sont descendus de l'hélico, qui devait repartir chercher un autre peintre et des bidons de peinture.

    C'est en décollant de cet endroit très escarpé, juste sous la ligne électrique, que l'hélicoptère a touché l'un des câbles électriques et s'est écrasé très brutalement au sol (voir les témoignages plus loin). L'endroit où se trouve le premier pylône, sur lequel devaient travailler les deux frères, est situé presque en face de la cabane du barrage de Migouélou, pratiquement à la même hauteur : ce sont les ouvriers du barrage qui ont donné l'alerte les premiers. Quelques minutes plus tard, 15 tout au plus, les premiers pompiers étaient là. Le reste des secours est arrivé dans la demi-heure qui a suivi.

    Les CRS de Gavarnie ont procédé aux premiers secours : le brigadier-chef Gabas et son collègue Patrick Campays ont été hélitreuillés avec le médecin du Samu de Tarbes, par l'hélicoptère de la sécurité civile. Sur place, ils ont découvert les deux peintres, miraculeusement indemnes, mais très choqués, ainsi que le pilote et le mécanicien de la machine, Joël Prisse et Philippe Pournin, très sérieusement blessés, mais vivants.

    Les deux hommes ont été pris en charge médicalement sur place : ils souffrent de polytraumatismes sévères, le mécanicien tout particulièrement. A 11 h 40, l'hélicoptère de la sécurité civile, qui était venu se poser près de la route en contrebas de l'accident, a redécollé pour aller chercher une première victime : Joël Prisse est arrivé sur une civière et a été pris en charge par un véhicule des pompiers qui l'a aussitôt évacué vers l'hôpital de Lourdes. Quelques minutes plus tard, c'est Philippe Pournin qui a été monté à bord de l'hélico jaune et rouge. Mais cette fois, il s'est dirigé directement sur l'hôpital de Tarbes, le blessé souffrant de blessures bien trop graves pour être transporté par la route.

    Les deux peintres, pour leur part, sont redescendus à pied. Mais arrivés en bas, ils se sont mis à chanceler, par contrecoup sans doute, et ont été eux aussi pris en charge par les pompiers.

    Le dispositif de secours était impressionnant : pas moins de 11 véhicules de pompiers, 30 pompiers, les CRS de Gavarnie, les hommes du GRIMP (Groupe de recherche et d'intervention en milieu périlleux) et une trentaine de gendarmes. Le sous-préfet d'Argelès, Johann Mougenot, était également sur place. Après l'évacuation des blessés, les hommes de la brigade de gendarmerie aérienne, spécialisée dans les chutes d'aéronefs, sont entrés en action pour commencer l'enquête, obligatoire en pareil cas.

    Hélène Dubarry

    Source: http://www.ladepeche.fr/article/2012/09/01/1429705-arrens-marsous-un-helicoptere-se-crashe.html

      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 15:58