S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Primaire, secondaire, smuh et vol ambulance

    Partagez
    avatar
    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2207

    Primaire, secondaire, smuh et vol ambulance

    Message  vanhoute le Mar 8 Déc 2009 - 9:17

    Rappel du premier message :

    Il m'a semblé après lecture de certains messages que beaucoup font une confusion entre les différentes missions et les différents types de vol que nous sommes amenés à pratiquer.
    Je n'ai pas une grande expérience et je me trompe peut-être, mais beaucoup semble associer les missions "primaires" au type de vol "smuh" et les missions "secondaires" au type de vol "ambulance".
    Hors, je ne pense pas que cela fonctionne comme cela.
    La notion de primaire et de secondaire est une notion purement SAMU. Elle n'existe pas et n'entre pas en compte dans la réglementation des vols de transport public en smuh.
    D'après ce qu'il est écrit dans l'OPS 3, la seule différence qui peut exister entre nos missions est le type de vol demandé.
    Soit la régulation demande un "vol ambulance", c'est à dire un vol planifié qui peut être réalisé par n'importe qu'elle société de transport public sans agréement nécessaire en smuh, soit la régulation demande un vol "smuh" qui ne peut être réalisé que par une société agréée smuh (conformément au CTA si je ne m'abuse) et qui répond aux règles particulières du smuh (libre choix de création d'une hélisurface par le PCB, y compris en agglomération, entre autre).
    La différence, pour les équipages, se fait à la réception du bon de transport par le SAMU. Sur ce bon, il est écrit soit "vol ambulance", soit "vol smuh".
    Un transport "secondaire" peut être classé "vol ambulance" ou "smuh" suivant ce que la régulation décide. Dans le premier cas, ce sera un vol planifié à destination d'une DZ homologuée en transport public (Cas des SIP ?). Donc on ne peut pas partir "sur le pouce" n'importe où...
    C'est important car, au vue de la réglementation, un transport de type "secondaire" mais demandé en vol "smuh" par la régulation, peut être exécuté sur une DZ choisie ou crée par le pilote dès lors qu'elle n'a pas été interdite par la préfecture et qu'elle respecte la réglementation (300 m sur 300 m !).

    Je pense que ces notions ne sont pas forcément claires pour tous (moi le premier ! Cool )

    Mathieu


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2207

    Re: Primaire, secondaire, smuh et vol ambulance

    Message  vanhoute le Mer 13 Juil 2011 - 6:55

    overlord a écrit:
    En relisant ce fil, ce n’est pas effectivement le JAR OPS 3 qui doit être appliqué, donc inutile de mettre les liens, mais l’OPS 3, le dernier d’ailleurs et sont instruction, tout deux du 21 mars 2011.
    Il ne me semble pas que nous n’appliquons, en France le texte JAR ! ce serait assez nouveau...
    Euh...je n'ai jamais parlé du JAR OPS3...
    overlord a écrit:
    En ce qui concerne la dimension minimale d’une aire de poser au sol ou en terrasse (sup à 3m) permettant une procédure d’urgence dans de bonne condition, c’est le RFM (manuel de vol) du constructeur pour la machine concernée qui l’établit. Ces dimensions sont d'ailleurs assez identique pour les appareils actuellement en service.
    Cette surface n’est pas du ressort de l’OPS 3.
    Uniquement en catégorie A. Hors il n'est possible de l'appliquer que sur les DZ homologuées en CP1. D'où la création des SIP...
    Le poser sur une hélisurface de circonstance en primaire est laissé à l'appréciation du commandant de bord quand au choix de la procédure qu'il appliquera (et qu'il aura intérêt à pouvoir justifier en cas de problème devant "Monsieur le juge"...). Le choix d'un stade en SMUH permet d'appliquer la procédure dite de terrain court en catégorie A. Ce n'est pas toujours possible (poser sur route, autoroute, en forêt, etc...). La sécurité veut que l'on tende au maximum "vers" la CP1 sans pour autant être malheureusement en mesure de la garantir en permanence.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2299

    Re: Primaire, secondaire, smuh et vol ambulance

    Message  overlord le Mer 13 Juil 2011 - 7:41

    vanhoute a écrit:
    Uniquement en catégorie A. Hors il n'est possible de l'appliquer que sur les DZ homologuées en CP1. D'où la création des SIP...
    Le poser sur une hélisurface de circonstance en primaire est laissé à l'appréciation du commandant de bord quand au choix de la procédure qu'il appliquera (et qu'il aura intérêt à pouvoir justifier en cas de problème devant "Monsieur le juge"...). Le choix d'un stade en SMUH permet d'appliquer la procédure dite de terrain court en catégorie A. Ce n'est pas toujours possible (poser sur route, autoroute, en forêt, etc...). La sécurité veut que l'on tende au maximum "vers" la CP1 sans pour autant être malheureusement en mesure de la garantir en permanence.
    Le JAR OPS 3 est évoqué au début du fil !
    effectivement, tu parlais des sites d'exploitation, moi j'étais sur la question des Hélistations et donc forcément an CAT A.
    Concernant les sites d'exploitations, c'est évidemment sur initiative du PCB avec la CP2 possible évidemment.
    Quant à l'aire de sécurité requise, sur site d'exploitation, elle ne peut être qu'estimée.
    Concernant le juge, lorsque l'urgence est bien caractérisée, il y a aussi un argumentaire valable à opposer, le U de SMUH.
    Il est aussi vrai qu’il est utile d’éviter de se coller dans des endroits trop merdiques..

    Contenu sponsorisé

    Re: Primaire, secondaire, smuh et vol ambulance

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 23 Jan 2018 - 0:07