S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    assistant de vol

    Partagez

    helico 15
    Découverte
    Découverte

    Date d'inscription : 25/10/2012
    Messages : 11

    assistant de vol

    Message  helico 15 le Ven 9 Nov 2012 - 10:16

    Rappel du premier message :

    Bonjour, je suis CPLH, je suis nouveau sur ce forum et j'aimerai savoir si à ce jour il y a du nouveau concernant les assistants de vol.

    Est-il toujours d'actualité que la mise en place de ces assistants est en avril 2014 ?

    Certains pilotes militaires apparemment seraient hostiles à cette nouvelle réglementation pourtant je pense que c'est la DGAC qui décidera en fonction des normes européenne.

    Est ce que quelqu'un peut m'éclairer sur les dernières news, s'il y en a et si vraiment ce projet va enfin aboutir car je pense que c'est quand même important pour la sécurité des vols d'être deux à bord comme beaucoup de compgnies européennes.

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: assistant de vol

    Message  heli-samu le Ven 18 Avr 2014 - 18:35

    Evan a écrit:J'imagine que ça doit osciller entre 1500 et 2000€ ?
    A mon humble avis, c'est plutot 1500 que 2000...

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: assistant de vol

    Message  hub_40 le Ven 18 Avr 2014 - 19:05

    1500 € ???? quand un pilote est payé 2500€ là je crois que tu rêves... ou alors chez NHV uniquement...

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: assistant de vol

    Message  heli-samu le Ven 18 Avr 2014 - 19:08

    Hub_40 a écrit:1500 € ???? quand un pilote est payé 2500€ là je crois que tu rêves... ou alors chez NHV uniquement...
    Non justement, je ne reve pas Wink 1500€ c'est la "moyenne"


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: assistant de vol

    Message  hub_40 le Ven 18 Avr 2014 - 20:39

    C'est la moyenne où ??? vu qu'en France ce n'est QUE chez NHV...

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: assistant de vol

    Message  heli-samu le Ven 18 Avr 2014 - 21:14

    Hub_40 a écrit:C'est la moyenne où ??? vu qu'en France ce n'est QUE chez NHV...
    Justement non, meme si aujourd'hui on parle beaucoup des assistants de vol en SMUH (notamment avec NHV), il ne faut pas oublier que d'autres spécialités requierant un travail en équipage avec un assistant de vol existaient bien avant l'arrivée dans la reglementation de ce dernier en SMUH.

    En échangeant tant avec des assistants de vol SMUH que des assistants de vol issus d'autres secteurs , il s'avère que le salaire moyen tourne autour de 1500€, dépendant des qualifications, de l'expérience et de l'anciennetté (et bien entendu, de la société).


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Sam 19 Avr 2014 - 5:35

    Il y aurait bien une solution qui contenterait bien du monde et n'impacterait pas l'exploitation actuelle.
    Ce serait d'augmenter le salaire du pilote avec une tierce partie de celui de l’assistant de vol pour compenser le surplus théorique de travail de cette assistant qu'il n'a pas.
    De cette manière, çà coûte moins cher, pas d'embauche pas de formation.
    le pilote est satisfait son salaire redevenant plus conforme à ses collègues des pays voisins.
    L'exploitation n'est pas impactée.
    Un vrai consensus sociétale comme on en voit quasiment jamais chez nous ...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: assistant de vol

    Message  copter le Sam 19 Avr 2014 - 6:21

    Il faut te mettre à l'esprit que l'arrivée de l'assistant de vol va se faire. Il faut donc arrêter de chercher d'autres solutions. Une réunion est prévue le 14 mai prochain afin de réfléchir et définir son statut.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Sam 19 Avr 2014 - 9:29

    copter a écrit:Il faut te mettre à l'esprit que l'arrivée de l'assistant de vol va se faire. Il faut donc arrêter de chercher d'autres solutions. Une réunion est prévue le 14 mai prochain afin de réfléchir et définir son statut.
    Ah ben c'est bien de réfléchir au statut de l'assistant de vol à 6 mois de l'échéance depuis le temps que l'on en parle !
    La fermeture d'Issy les Moulineaux çà doit se faire aussi tous les ans et çà fait 20 ans que cela dure !
    Il y a tellement de choses plus importantes pour la sécurité des vols à faire avant cette mesure que l'on fini par se demander si ce concept de sécurité n'est pas justement dévié pour des exigences plus partisanes ou doctrinaires.

    C'est bien simple, c'est presque tout l'inverse:
    On vient nous expliquer que pour la seule branche dite improprement "primaire" du site d'exploitation principal vers un site d’exploitation SMUH, il faudrait pour assurer la sécurité du poser un assistant de vol. Assistant de vol qui n'a d'ailleurs aucune prérogative en terme de responsabilité du vol et encore moins du 2 x D et du 2 x D 4 x D que le commandant de bord estime avec son expérience propre.

    Mais que pour tous les autres points de poser, SIP qui nous le savons tous sont parfaitement impeccable au niveau du dimensionnement et des obstacles, il n'y en aurait pas besoins de l'assistant de vol !

    Que pour les poser dit "primaire" le commandant de bord à justement toute l'attitude pour varienter son dispositif et choisir le mieux possible ce qu'il ne peut pas faire sur un SIP mal foutu et dangereux !
    Il faut admettre que c'est tout de même un peu fort de café !

    C'est la quadrature du cercle, tout l'inverse de la sécurité, je pense que l'on se moque du monde en se réfugiant derrière le volet sécurité pour expliquer l’inexplicable de l'assistant de vol et c'est aussi pourquoi, cette mesure, mal ficelée, mal présentée, irréfléchie, à du mal à prendre !

    Ce n'est pas du tout un problème de sécurité, car ce mode de transport est déjà très sûr, tous les rapports le disent comme le dernier de la DGAC pour l'année 2013, mais quel est donc l'autre raison de sa présence à bord ?

    Quelle est donc l'exigence qui nécessite d'ajouté une personne supplémentaire, sans qu'elle soit nécessairement pilote, sinon une doctrine empreinte d'une raison sociétale dirigée ou autre vision théocratique du transport sanitaire, concoctée par qui et pour qui ?
    Cette mesure est inutile et injustifiée pour le travail monolithique actuel du transport sanitaire inter-hospitalier, en France, réglé encadré et assujetti à une réglementation drastique du transport public.

    Travail du Pilote de SAMU basique, à la grille de salaire public, tel qu'il est pratiqué en France ne nécessite aucunement un assistant de sol.
    D'ailleurs si c'était le cas, les sociétés exploitantes en auraient exprimées le besoins, ainsi que l'institution de tutelle très attachée on le sait à la sécurité des vols sanitaires et c'est loin d'être cas !  off course...
    L’assistant de vol ne se conçoit que dans une notion d'équipage pour un coup complet, travail aérien, IFR, treuillage, montagne, SAR etc etc, donc très éloigné techniquement de ce que nous assurons comme prestation...  
    Le reste c'est du "pipo" pour faire plaisir à ceci ou à cela ou appliquer une formule générale non concertée, non adaptée, d'une manière doctrinaire comme tout ce qui à tendance à se faire dans cette Europe théocratique.

    Un très vieux général disait il y a fort longtemps "une mission des moyens"
    Que l'on nous donne donc d'abord mes moyens d'avoir un membre d'équipage supplémentaire sans impacter l'exploitation actuelle, avant de le coller sans concertation, sans se préoccuper de la pression que cela peut avoir sur le pilote avec les machines actuelles !

    l’intérêt du patient, concept cher aux exploitants médicaux, ne devrait donc plus prévaloir alors qu'on nous l'expose assez souvent au nom de quoi !
    Pour caser telle ou telle fonction supplémentaire dans le cadre actuel du transport inhospitalier en France bref, le vol ambulance.
    D'ailleurs en parlant d'ambulance, j'en voit certains de temps en temps se pointer tout seul dans leur véhicule, il semblent eux ne pas avoir besoins d’assistant pour exercer !
    Je termine en disant qu'il y a quasiment toujours dans le concept français, du monde au sol, à minima les pompier, au mieux le SMUR local, avec aussi souvent la gendarmerie.
    Si on estime dans les hautes sphères de l'intelligence aéronautique Européenne qu'il est nécessaire d'ajouter deux bras supplémentaires dans l'état économiques des choses, je pense que l'on se fou un peu du monde !

    Moi je veux bien y aller à ta réunion avec mes 6 ans de Samu et 1000 heures A 109 E avec un zéro de plus pour le total hélico et qu'a bientôt 2 ans de la limite légale, j'ai pas besoins de deux bras supplémentaires pour faire le travail qu'on me demande de faire !

    Fermer le ban...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: assistant de vol

    Message  copter le Sam 19 Avr 2014 - 9:48

    Pour la réunion prochaine, je tiens à rajouter que de 2012 à 2014 des réunions avaient été programmées mais annulées ou éludées à chaque fois par les exploitants ou la DGAC. Comme d'habitude, en France, on attends toujours d'être dos au mur pour agir. Ces annulations ne sont pas innocentes. Il fallait laisser pourrir la situation. on ne sait jamais, au cas où l'Europe oubli cette obligation. Il ne faut pas oublier que cela est une goutte d'eau dans les papiers de l'EASA.

    Il est trop tard pour exprimer ton désagrément.

    Maintenant, je suis de ton avis sur l'utilité ou pas de cet assistant de vol, mais le constat est, qu'il va falloir faire avec. Donc, mettons nous les moyens pour que cette arrivée se passe comme il faut, et leur donner un statut en adéquation à sa fonction.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Sam 19 Avr 2014 - 10:58

    copter a écrit:Pour la réunion prochaine, je tiens à rajouter que de 2012 à 2014 des réunions avaient été programmées mais annulées ou éludées à chaque fois par les exploitants ou la DGAC. Comme d'habitude, en France, on attends toujours d'être dos au mur pour agir. Ces annulations ne sont pas innocentes. Il fallait laisser pourrir la situation. on ne sait jamais, au cas où l'Europe oubli cette obligation. Il ne faut pas oublier que cela est une goutte d'eau dans les papiers de l'EASA.

    Il est trop tard pour exprimer ton désagrément.

    Maintenant, je suis de ton avis sur l'utilité ou pas de cet assistant de vol, mais le constat est, qu'il va falloir faire avec. Donc, mettons nous les moyens pour que cette arrivée se passe comme il faut, et leur donner un statut en adéquation à sa fonction.
    Ceci dénote la situation de défiance dans laquelle nous évoluons au niveau sociétal, c'est assez symptomatique aussi de notre administration de tutelle qui n'est pas étrangère à la situation actuelle de quasi statu quo !
    La balle n' est donc pas que dans le camp des exploitants aériens qui, a leur décharge, ont des comptes à rendre en terme de retour sur investissement, notion très vague pour le service public !
    C'est une question de Budget, bref une adéquation des moyens pour assurer ce que la règle exige, ce qui n'a jamais été vraiment traité !
    Hors, cela fait des lustres que l'on impose des choses sans en donner les moyens et il suffit pour cela d'observer la société dans laquelle nous vivons.
    Si on veut tuer le "bébé dans l’œuf" il n'y a pas mieux comme doctrine...

    Non, il n'est jamais trop tard pour exprimer son point de vue professionnel, sauf dans les républiques théocratiques ou dictatoriales !

    Jusqu’à preuve du contraire, si on reste poli, il est toujours possible d'expliquer qu'une mesure n'est pas techniquement adaptée pour tel ou tel secteur de métier sauf à considérer que nous n'avons plus aucun mot à dire.
    je remarque à ce sujet, qu'il y a beaucoup plus d’explication factuelles et techniques de la part des détracteurs de cette mesure imposée que par ceux qui semblent convaincu par la dite mesure ?
    J'ai toujours trouvé cela douteux voir suspect !

    A l’instar de l'annulation des réunions, ce qui n'est pas bien je te l'accord, il aurait été aussi de bon ton que l'on nous explique assez tôt le pourquoi du comment de cette nouvelle mesure et de quelle manière elle allait être mise en application !

    De ce coté là, ne nous cachons derrière notre petit doigt, c'est "Nada"  et çà aussi c'est pas bien !

    Elle a pourtant été, à plusieurs reprise, interpellée à ce sujet notre administration de tutelle, que ce soit en réunion plénière au siège ou à l'assemblée générale de l'AFSSH, Il est donc assez surprenant de constater que rien n'a pu être défini clairement depuis ???

    le budget c'est le nerf de la guerre et ce encore plus aujourd'hui qu'hier, et nonobstant le sujet des réunions la question est "qui paye" !

    Grosnico
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Nord de la France
    Date d'inscription : 27/04/2014
    Messages : 58

    Re: assistant de vol

    Message  Grosnico le Mar 29 Avr 2014 - 15:29

    Article paru sur le site Ainonline.com

    April 28, 2014, 12:35 PM

    France’s civil aviation authority, the DGAC, has approved the idea of training medical personnel as helicopter emergency medical service (Hems) “technical crewmembers,” beginning October 8. This change should meet the EASA IR-OPS requirement, which France opted out of for two years. Most helicopter EMS flights in the country today are conducted by a single pilot. The idea comes from an association of French doctors who believe the additional cost and weight of a second pilot would be excessive.

    In March, a DGAC official greenlighted the proposal but made it clear the authority must approve a training program. Under the new rules, the technical crewmember is needed when flying to an unprepared site to embark a patient. Helicopter operator Inaer France is already devising a course that includes the required tasks listed in an EASA document. The main items are “see-and-avoid” other traffic, landing site selection, assistance in navigation and enforcing safety measures during ground operations with rotors turning.

    However, the SNPNAC pilot union has rejected the idea of having a part-time aviation person in the copilot seat. It has argued that courts would take an unfavorable view of an operator in the event of an accident. Most operators do not oppose the move but are concerned about liability. For example, an operator will not have any oversight on the second crewmember’s rest periods.


    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: assistant de vol

    Message  vanhoute le Mar 29 Avr 2014 - 15:41

    Grosnico a écrit:Article paru sur le site Ainonline.com

    April 28, 2014, 12:35 PM

    France’s civil aviation authority, the DGAC, has approved the idea of training medical personnel as helicopter emergency medical service (Hems) “technical crewmembers,” beginning October 8. This change should meet the EASA IR-OPS requirement, which France opted out of for two years. Most helicopter EMS flights in the country today are conducted by a single pilot. The idea comes from an association of French doctors who believe the additional cost and weight of a second pilot would be excessive.

    In March, a DGAC official greenlighted the proposal but made it clear the authority must approve a training program. Under the new rules, the technical crewmember is needed when flying to an unprepared site to embark a patient. Helicopter operator Inaer France is already devising a course that includes the required tasks listed in an EASA document. The main items are “see-and-avoid” other traffic, landing site selection, assistance in navigation and enforcing safety measures during ground operations with rotors turning.

    However, the SNPNAC pilot union has rejected the idea of having a part-time aviation person in the copilot seat. It has argued that courts would take an unfavorable view of an operator in the event of an accident. Most operators do not oppose the move but are concerned about liability. For example, an operator will not have any oversight on the second crewmember’s rest periods.

    Voir l'article publié dans l'espace "revue de presse" :
    http://smuh.forumdediscussions.com/t888-des-pilotes-dhelicopteres-sanitaires-sopposent-au-projet-d-assistant-de-vol#8158


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Mar 29 Avr 2014 - 16:38

    Comme c'est une affaire de coût, semble-t-il pas envisageable pour les budgets alloués le mieux est de continuer comme aujourd'hui ce transport étant parfaitement sûr même avec un seul pilote à bord !
    Mettre une paires d'yeux à l'avant gauche alors qu'il y en a déjà une n’apparaît pas à proprement parler comme une avancée significative en matière de sécurité !
    Si c'est un but pour le SNPL d'avoir eut l'idée de placer des postes PN sur cette affaire c'est une assez mauvaise idée telle qu'elle a été présentée c'est à dire sur fond de régle non concertée et aussi, sans intelligence de situation !
    Si c'est le cas, ce serait assez étonnant et rédhibitoire de la part d'un syndicat dont l’essence est de s'occuper des navigants !

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: assistant de vol

    Message  T4 le Mar 29 Avr 2014 - 17:48

    Qu'entends-tu par: règle non concertée et sans intelligence de situation?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Mar 29 Avr 2014 - 18:13

    T4 a écrit:Qu'entends-tu par: règle non concertée et sans intelligence de situation?
    Et bien en instituant une règle, encore une fois alambiquée, puisque cela n'est nécessaire que sur une seule et unique branche !
    Que cette règle n'apporte pas de plus-valu sécuritaire, sans en avoir préalablement discuté avec les exploitants autant médicaux qu'aérien, demeure une absence d'intelligence de situation car cela impact l'exploitation.
    je viens cet après midi de faire un vol assez long et direct avec le plein de carburant que je ne peut pas faire avec 80 kg de pétrole en moins !
    C'est clair et net, il faudra faire autrement, plus long avec un avitaillement intermédiaire, pour absolument rien en matière de sécurité bien au contraire puisque l'on sera obligé de réduire la marge du pilote !
    Appelé communément le pied de pilote dans la marine !
    Quant une administration fabrique un texte qui contraindre l'exploitation plus qu'il ne le sécurise, sans demande particulière ni d'ailleurs, une vision clair de la dite mesure, laissan quasiment à l'exploitant de le faire ou pas, c'est assez désarmant et surtout improductif !

    Grosnico
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Nord de la France
    Date d'inscription : 27/04/2014
    Messages : 58

    Re: assistant de vol

    Message  Grosnico le Mar 29 Avr 2014 - 19:57

    Dans les années 90, ne croyez-vous pas que les pilotes et compagnies estimaient idiote la législation qui allait amener le bi-turbine ? Le boites hélico' criaient au scandale, elles allaient déposer le bilan dans le trimestre suivant.

    Ca ressemble à de l'évolution. Elle tend souvent vers le mieux et est rarement admise les premiers temps.

    Beaucoup de bases passent H24, on vole de plus en plus de nuit (parfois sous JVN), l'IFR se développe, les machines deviennent de plus en plus complexes, les checks lists s'allongent ... un HEMS crew member à sa place à bord. Après, il faut trouver le vecteur qui permette son emploi en limitant la contrainte poids (kéro').

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Mar 29 Avr 2014 - 20:34

    Grosnico a écrit:Dans les années 90, ne croyez-vous pas que les pilotes et compagnies estimaient idiote la législation qui allait amener le bi-turbine ? Le boites hélico' criaient au scandale, elles allaient déposer le bilan dans le trimestre suivant.
    C'était un argument valable et il l'est encore, je pense, en terme de sécurité active pour le transport public exigeant le minimum de risque pour le patient, les budget ayant été mis en place pour les contrats hospitaliers. Quoi de plus légitime de palier à l'éventuelle panne d'un moteur sur des aires de poser ou l'on sait bien quelles ne sont pas toujours du meilleur gout ?
    C'est loin d'être le cas pour le HMS autant pour l'argument sécuritaire que pour le budget !
    Ca ressemble à de l'évolution. Elle tend souvent vers le mieux et est rarement admise les premiers temps.
    il ne faut pas invoquer une évolution tout en lui faisant quasiment tout l'inverse, c'est à dire augmenter inutilement la contrainte d'exploitation exercée sur le pilote (masse, tepérature, altitude, carburant)
    Beaucoup de bases passent H24, on vole de plus en plus de nuit (parfois sous JVN), l'IFR se développe, les machines deviennent de plus en plus complexes, les checks lists s'allongent ...
    Non pas vraiment, il y a des bases qui sont H12 et le sont depuis des lustres, d'autres sont H24 et on sent aussi parfois que ce n'est pas nécessaire. Seul une meilleure répartition des hélicoptères que celle que nous observons actuellement issue de selon le bassin de population en intégrant l'ensemble du parc hélico, SC et gendarmerie. Le reste c'est un peu de l'affichage pour telle ou telle chapelle !
    La JVN n'est pas encore vraiment en cours quant à l'IFR pas du tout...
    un HEMS crew member à sa place à bord. Après, il faut trouver le vecteur qui permette son emploi en limitant la contrainte poids (kéro').
    c'est vous qui le dite, pas moi, ni d'ailleurs une bonne partie des pilotes de Samu basique, c'est un peu affirmatif comme certitude de la vérité vraie !
    On verra bien...

    Grosnico
    Membre actif
    Membre actif

    Localisation : Nord de la France
    Date d'inscription : 27/04/2014
    Messages : 58

    Re: assistant de vol

    Message  Grosnico le Mar 29 Avr 2014 - 20:58


    .. il y a des bases qui sont H12 et le sont depuis des lustres, d'autres sont H24 et on sent aussi parfois que ce n'est pas nécessaire. Seul une meilleure répartition des hélicoptères que celle que nous observons actuellement issue de selon le bassin de population en intégrant l'ensemble du parc hélico, SC et gendarmerie. Le reste c'est un peu de l'affichage pour telle ou telle chapelle ! ...
    Changements depuis moins d'un an: Lille est passé H24, pour Dijon c'est dans quelques mois, Besançon le sera d'ici le 1er Octobre... peu importe la nécessite, l'origine politique, les guerre de clocher, on y tend.

    La JVN n'est pas encore vraiment en cours quant à l'IFR pas du tout...
    Tu es bien placé pour savoir qu'on est aux balbutiements du JVN. Même si 10% des bases en seront dotées un jour ça progresse quoi qu'il en soit.
    Quant à l'IFR que beaucoup estime être un gadget, de Novembre 2013 à Février 2014, pas loin d'une dizaine d'heures de missions par mois étaient réalisées en IFR depuis Lille. Ensuite, je ne parle même pas de celles effectuées avec des météo' proches des minimas VFR qui permettaient en cas de dégradation supplémentaire non prévue de rentrer en toute sécurité.
     
    c'est vous qui le dite, pas moi, ni d'ailleurs une bonne partie des pilotes de Samu basique, c'est un peu affirmatif comme certitude de la vérité vraie !
    On verra bien...
    C'est clair que cette phrase n'engage que moi (c'est le principe du forum) et une grande majorité de ceux qui ont la chance de voler avec un membre d'équipage. En attendant, pour avoir volé avec et sans, à mes yeux il n'y a pas photo.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Mar 29 Avr 2014 - 21:34

    Grosnico a écrit:Changements depuis moins d'un an: Lille est passé H24, pour Dijon c'est dans quelques mois, Besançon le sera d'ici le 1er Octobre... peu importe la nécessite, l'origine politique, les guerre de clocher, on y tend.

    Tu es bien placé pour savoir qu'on est aux balbutiements du JVN. Même si 10% des bases en seront dotées un jour ça progresse quoi qu'il en soit.
    Quant à l'IFR que beaucoup estime être un gadget, de Novembre 2013 à Février 2014, pas loin d'une dizaine d'heures de missions par mois étaient réalisées en IFR depuis Lille. Ensuite, je ne parle même pas de celles effectuées avec des météo' proches des minimas VFR qui permettaient en cas de dégradation supplémentaire non prévue de rentrer en toute sécurité.
     
    En attendant, pour avoir volé avec et sans, à mes yeux il n'y a pas photo.

    La JVN c'est une chose, l'IFR une autre..
    oseraije rappeler que c'est un hospitalier qui est le moteur de ce futur IFR basse altitude inter-hospitalier et non les exploitants et encore moins l’administration de tutelle.
    Pour m'y coller depuis un moment, de réunions en réunions, je peut aussi dire que le catalyseur n'est toujours ou on pense qu'il est ou qu'il devrait être !
    Les oppositions sont aussi patentes et peu sont fermement convaincus par la mesure qui, qui in fine, coûte plus chère.
    Ce n'est pas de faire de l'IFR d'un aérodrome à un autre qui va apporter une plus-valu, mais bien de procéder sur les hôpitaux dans un environnement normé et un maillage cohérent !
    C'est une action qui est menée depuis plus de 10 ans et ce n'est pas fini !
    Le reste, on sait faire et d'un aérodrome à l'autre les avions sont plus indiqués et moins chère !
    Lorsque tu vois qu'en 2014 on se déchire pour savoir si le PA est dangereux ou pas sur nos hélicoptères, on mesure aussi le niveau d’intérêt à la sécurité qu'opposent certains !
    Et je pèse mes mots..
    personnellement j'ai passé ma carrière en équipage à trois puis à quatre avec un crew de soute et je n'exprime pas du tout le besoins d'en avoir un aujourd'hui pour le boulot assez simple Et monolithique d'un pilote de samu classique !
    Voila je ne vais pas me faire des films à mon âge ! d'autant que je n'ai aucun problème à réaliser les missions qui me sont confiées !

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Mer 30 Avr 2014 - 8:59

    Un article sur le sujet sur AeroBuzz
    Ce n'est pas téléphoné je tiens à préciser que je n'ai pas d'influence sur monsieur Thierry Dubois  bounce 
    http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article4986

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: assistant de vol

    Message  vanhoute le Mer 30 Avr 2014 - 16:48

    overlord a écrit:Un article sur le sujet sur AeroBuzz
    Ce n'est pas téléphoné je tiens à préciser que je n'ai pas d'influence sur monsieur Thierry Dubois  bounce 
    http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article4986
    On en discute déjà ici sur le forum :
    http://smuh.forumdediscussions.com/t888-des-pilotes-dhelicopteres-sanitaires-sopposent-au-projet-d-assistant-de-vol#8168


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    titi
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 02/12/2012
    Messages : 68

    Re: assistant de vol

    Message  titi le Ven 16 Mai 2014 - 7:52

    Quelqu'un a-t-il participé à la réunion du 14 Ma dernier ? Étonné de ne pas voir de compte rendu ?

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: assistant de vol

    Message  copter le Ven 16 Mai 2014 - 8:02

    titi a écrit:Quelqu'un a-t-il participé à la réunion du 14 Ma dernier ? Étonné de ne pas voir de compte rendu ?

    Je pense que tu n'auras pas de nouvelles avant la réunion du 24 mai prochain. Cette dernière est sensée finaliser ou pas ce qui a été discuté le 14 mai dernier.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Ven 16 Mai 2014 - 9:11

    helico 15 a écrit:Certains pilotes militaires apparemment seraient hostiles à cette nouvelle réglementation pourtant je pense que c'est la DGAC qui décidera en fonction des normes européenne.
    Franchement je ne vois pas ce que "pilotes militaires" vient faire ici ?
    Ce n'est pas les pilotes, toutes tendance confondue, qui déterminent in fine la politique de l'exploitant et encore moins celle de l’administration de tutelle en matière de règles d'exploitation !
    Ils peuvent tout au plus donner leur avis, celui d'ailleurs que l'on a tendance à ne pas demander justement !
    En règle générale, avant d'imposer une mesure, si inadaptée soit-elle, on lance au préalable une concertation, un groupe de travail, enfin tout ce que l'on veut pour qu'un certain consensus se dégage.
    Dès lors que çà tombe dans l’escarcelle, très mal ficelé, il ne faut pas venir s'étonner ensuite que la corporation, celle qui est concernée au premier chef, n'y adhère pas plus que cela !
    Une sorte de logique des choses...
    Sinon, il y a aussi des pilotes faisant partie des STAFF décisionnel exploitant qui ont aussi un avis éclairé sur la question, à l’instar de l'administration qui ne semble pas vouloir en avoir une précise...

    Pinacolada
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 20/05/2013
    Messages : 68

    Re: assistant de vol

    Message  Pinacolada le Sam 17 Mai 2014 - 19:11

    overlord a écrit:
    helico 15 a écrit:Certains pilotes militaires apparemment seraient hostiles à cette nouvelle réglementation pourtant je pense que c'est la DGAC qui décidera en fonction des normes européenne.
    Franchement je ne vois pas ce que "pilotes militaires" vient faire ici ?
    Ce n'est pas les pilotes, toutes tendance confondue, qui déterminent in fine la politique de l'exploitant et encore moins celle de l’administration de tutelle en matière de règles d'exploitation !
    Ils peuvent tout au plus donner leur avis, celui d'ailleurs que l'on a tendance à ne pas demander justement !
    En règle générale, avant d'imposer une mesure, si inadaptée soit-elle, on lance au préalable une concertation, un groupe de travail, enfin tout ce que l'on veut pour qu'un certain consensus se dégage.
    Dès lors que çà tombe dans l’escarcelle, très mal ficelé, il ne faut pas venir s'étonner ensuite que la corporation, celle qui est concernée au premier chef, n'y adhère pas plus que cela !
    Une sorte de logique des choses...
    Sinon, il y a aussi des pilotes faisant partie des STAFF décisionnel exploitant qui ont aussi un avis éclairé sur la question, à l’instar de l'administration qui ne semble pas vouloir en avoir une précise...

    Whahoo !!! A rien compris !!! Vais pendre un Guronsan !!! Suis définitivement pas au niveau !!! Vous volez trop haut pour moi !?!  Je pensais juste allier mon expérience sur le terrain, préparer des trucs qui rentre dans des corps humains, appuyer là où ça peut aider... et ma toute petite expérience en l'air, pour sauver des lambdas !!! Pas l'niveau je sors !!!

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: assistant de vol

    Message  overlord le Sam 17 Mai 2014 - 20:00

    Pinacolada a écrit:Whahoo !!! A rien compris !!! Vais pendre un Guronsan !!! Suis définitivement pas au niveau !!! Vous volez trop haut pour moi !?!  Je pensais juste allier mon expérience sur le terrain, préparer des trucs qui rentre dans des corps humains, appuyer là où ça peut aider... et ma toute petite expérience en l'air, pour sauver des lambdas !!! Pas l'niveau je sors !!!
    Et bien ce n'est pas inutile, mais il y a déjà beaucoup de monde pour s'occuper de cela au sol sur le lieu d'intervention.
    A minima, le VSAB avec l'équipe de la SSIS
    Souvent le SMUR local
    Et aussi la gendarmerie pour les primaires.
    Avec l'équipe médicale de l'HéliSmur on peut dire que pour un seul patient, ce serait suffisant à moins que...

    Contenu sponsorisé

    Re: assistant de vol

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:34


      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 16:34