S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    UFH : Les difficultés de l'hélicoptère sanitaire en France

    Partagez

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    UFH : Les difficultés de l'hélicoptère sanitaire en France

    Message  overlord le Mar 11 Déc 2012 - 15:34

    La lettre de l'UFH au sujet de l'architecture française et de l'IR-OPS
    un assez bon résumé de ce sujet épineux s'il en est !

    http://www.ufh.fr/page-533-les_helicopteres_sanitaires_dans.html

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: UFH : Les difficultés de l'hélicoptère sanitaire en France

    Message  T4 le Mar 11 Déc 2012 - 18:32

    overlord a écrit:La lettre de l'UFH au sujet de l'architecture française et de l'IR-OPS
    un assez bon résumé de ce sujet épineux s'il en est !

    http://www.ufh.fr/page-533-les_helicopteres_sanitaires_dans.html

    Effectivement c'est un assez bon résumé dans lequel on retrouve en trame de fond le sempiternel discours des membres du SNEH qui n'est que plaintes et critiques des tutelles (Cf les CR des différentes CNM).
    Il est bien temps en décembre 2012 de réaliser l'impact de la nouvelle réglementation européenne.
    N'y avait-il pas moyen justement de faire valoir cette problématique bien avant?
    Depuis le temps qu'on en parle il n'était pas necessaire d'être surdiplomé pour imaginer l'avenir et ses évolutions.

    Mais bien au contraire il a été plus simple de laisser pourrir une situation et attendre de se retrouver face au mur pour lancer un appel au secours!
    Ce n'est pas comme çà que notre profession sera tirée vers le haut car il y'a derriere toujours la même volonté:
    Celle de rester en bas(en exploitant des machines amorties depuis longtemps servies par un seul pilote payé au minimum de la CCN)sans se soucier du service rendu.
    Le seul but étant de faire des marges bénéficiaires importantes!

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: UFH : Les difficultés de l'hélicoptère sanitaire en France

    Message  copter le Mer 12 Déc 2012 - 8:28

    "L’Europe prétend en effet imposer aux hélicoptères français un second membre d’équipage (non nécessairement pilote) au nom du principe d’harmonisation des moyens, alors que ceux-ci font surtout de l’ambulance aérienne, mais pas de treuillage ni de recherche par exemple."

    C'est bizarre, mais ils ne parlent pas de vols SMUH (Primaire) !!!!!!!!!!! Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
    Est ce un oubli volontaire ? Razz Razz Razz Razz Razz

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: UFH : Les difficultés de l'hélicoptère sanitaire en France

    Message  overlord le Mer 12 Déc 2012 - 8:45

    copter a écrit:"L’Europe prétend en effet imposer aux hélicoptères français un second membre d’équipage (non nécessairement pilote) au nom du principe d’harmonisation des moyens, alors que ceux-ci font surtout de l’ambulance aérienne, mais pas de treuillage ni de recherche par exemple."
    C'est bizarre, mais ils ne parlent pas de vols SMUH (Primaire) !!!!!!!!!!! Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
    Est ce un oubli volontaire ? Razz Razz Razz Razz Razz
    Si, ce sujet est évoqué pour le vol vers un site d'exploitation SMUH à partir d'une Hélistation ou d'un site d’intérêt public, désormais intitulé PIS ou de la base principale d'exploitation SMUH.
    En fait le terme primaire n'est que médical, il ne correspond, a priori à rien, dans la terminologie du JAR-OPS

    le vol baptisé familièrement ''primaire'' dans l'IR-OPS, c'est çà !
    60) un «site d’exploitation SMUH» est un site sélectionné par le commandant de bord lors d’un vol SMUH pour les
    opérations d’hélitreuillage, l’atterrissage et le décollage;
    84) un «site d’exploitation» est un site, autre qu’un aérodrome, choisi par l’exploitant ou le pilote/commandant de bord,
    en vue d’opérations d’atterrissage, de décollage et/ou de chargement externe;

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: UFH : Les difficultés de l'hélicoptère sanitaire en France

    Message  copter le Jeu 13 Déc 2012 - 9:11

    Tu joues sur la sémantique, mais cela ne change pas le problème que dans cet article, les exploitants ont oublié de parler des autres vols.
    Ceci démontre bien leur volonté de faire croire aux SAMU (après chacun est libre de penser ou non de l'utilité de l'assistant de vol, mais il va bien falloir être conscient qu'il est trop tard pour revenir en arrière. Il aurait fallut s'en occuper bien avant. L'attentisme Français !!!!!!) qu'il n'y a pas besoin de ce second membre d'équipage, sous prétexte de vol ambulance.
    Nous allons nous mettent, nous pilotes, encore en porte-à-faux vis à vis de la réglementation.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: UFH : Les difficultés de l'hélicoptère sanitaire en France

    Message  overlord le Jeu 13 Déc 2012 - 13:35

    copter a écrit:Tu joues sur la sémantique, mais cela ne change pas le problème que dans cet article, les exploitants ont oublié de parler des autres vols.
    Ceci démontre bien leur volonté de faire croire aux SAMU (après chacun est libre de penser ou non de l'utilité de l'assistant de vol, mais il va bien falloir être conscient qu'il est trop tard pour revenir en arrière. Il aurait fallut s'en occuper bien avant. L'attentisme Français !!!!!!) qu'il n'y a pas besoin de ce second membre d'équipage, sous prétexte de vol ambulance.
    Nous allons nous mettent, nous pilotes, encore en porte-à-faux vis à vis de la réglementation.
    Ce pays de gaulois vit de cette manière, ce que l’on observe ici l’est aussi ailleurs, c’est toute le fonctionnement de la société et de ses administrations qui est impacté par cette manière de fonctionner directement issue de notre histoire et celle du Colbertisme.
    Centraliser, diviser pour régner, diluer les risques et les responsabilités au maximum pour se protéger.
    C’est sociétal et le politique n’a jamais souhaité y changer quoi que ce soit, je dirais même qu’il s’y complaît ! il suffit de voir l’actualité politique actuelle ?
    C’est peut-être aussi impossible à réformer, un vieux Général l’avait déjà évoqué !
    Pour le reste, la règle qui se dessine n’impose rien de bien précis, elle laisse le choix, mais c’était déjà le cas pour l’OPS-3 qui n’est pas à proprement parlé un texte de circonstance pour le transport sanitaire.
    Comme je l’ai indiqué, la seule portion de vol qui achoppe pour le membre d’équipage (quel qu'il soit) c’est celle d’une Hélistation ou d’un site d’intérêt public vers un site d’exploitation SMUH qui reste la terminologie pour illustrer un vol dit improprement ‘’primaire’’.


    Contenu sponsorisé

    Re: UFH : Les difficultés de l'hélicoptère sanitaire en France

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:04


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 16:04