S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Formation Assistant de vol

    Partagez

    DJ-Kéro
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : Flers (61)
    Date d'inscription : 03/06/2013
    Messages : 35

    Formation Assistant de vol

    Message  DJ-Kéro le Mar 4 Juin 2013 - 11:28

    Rappel du premier message :

    Je viens de lire le compte rendu du colloque du 16 mai 2013, et j'aimerai avoir de plus amples informations. Comme per exemple le contenu de la formation proposé par l' ACM, son coup, sa durée, les différentes modalités pour y accéder, quand commenceront les sessions de recrutement... Pensez- vous qu'il soit possible d'obtenir ces informations? J'espérais que ce colloque les dévoilerait. J'ai bien pensé envoyer un mail à l'ACM mais je n'obtiens comme réponse de me tourner vers le site du SMUH et au final je ne trouve rien, où alors je cherche mal.

    Je vous remercie de bien vouloir me répondre.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  overlord le Mer 19 Juin 2013 - 17:04

    DJ-Kéro a écrit:Moi qui croyait qu'il n'y avait pas de "double-casquette"...
    Le médecin ou l'infirmier qui, à l'aller, monte devant et fait office d'assistant, comme cela se fait actuellement, est-il aussi briefer sur le Pinch Hitter?
    Ce n'est pas une double casquette c'est une utilisation naturelle puisque les équipes médicales sont invitées à pouvoir occuper le siège avant gauche en vol.
    Pour ce faire ils ont une information sécurité pour l'embarquement et sont de toutes les façons sous l'entière responsabilité du commandant de bord ce que sera aussi le membre d'équipage du SMUH quelque soit sa consonance..
    Ce n'est que de la sémantique, le médecin est l'infirmier sont déjà des membres d'équipage du SMUH pour la simple et bonne raison c'est que tu ne peux pas remplir la mission si ils ne sont pas à bord.
    Ils sont donc aux termes de la législation européenne déjà des membre d'équipage.
    En fait il faut légiférer sur une posture déjà existante, officialiser une réalité, car il est tout a fait réglementaire d'avoir un membre de l'équipe médical devant.
    Il y a plusieurs définitions pour le membre d'équipage du simple au compliqué...

    DJ-Kéro
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : Flers (61)
    Date d'inscription : 03/06/2013
    Messages : 35

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  DJ-Kéro le Mer 19 Juin 2013 - 17:12

    T4 a écrit:
    DJ-Kéro a écrit:Pour ma part, je sais très bien que ce futur métier n'est pas une passerelle pour devenir pilote.
     Concernant la possibilité de poser l'appareil en cas de défaillance du pilote, peut être que certaines machines sont équipées de doubles commandes, et là en fait je pose la question car je n'en sais rien. Mais ce que je sais, c'est que cela fait partie d'un module de la formation d'assistant de vol. Soit les machines vont en être équipées soit il s'agit là d'un truc qui ne servira à rien,  ce dont je doute...
    Bonjour DJ-Kéro,

    Peux-tu me dire à quel module de formation tu fais référence?




    Bonjour T4, je fais réference au post en rapport avec la formation qu'ACM propose qu'Hélismur avait fait sur un autre forum
    Module 1 : vole à vue jour et nuit, et dans la partie pratique de ce module il y a une formation pinch hitter hélicoptère léger : pilotage de base

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  overlord le Mer 19 Juin 2013 - 17:14

    vanhoute a écrit:Non, ce dont je parle est qu'on ne peut pas confier une responsabilité qui est de la charge de l'exploitant car elle touche l'hélico (préparer une fréquence radio, un GPS, etc...) à un passager médical (définition des équipes médicales embarquée).
    C'est une question d'assurance. Ton ROA te confirmera.
    Ce dont tu parle c'est le fait que le membre d'équipage du SMUH doit être sous la responsabilité de la société exploitante aérienne, donc PN...
    Sauf si on admet justement qu'il ne participe pas à la gestion propre du vol mais juste à la sécurité environnementale du seul poser sur site d'exploitation non reconnu.
    C'est une surveillance visuelle sur un secteur défini ce que la personne présente en place avant gauche fait déjà si nécessaire à la demande du pilote et pas nécessairement sur les seules aires de poser dite primaire..
    Cette solution sera ou ne sera pas retenue à suivre...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  vanhoute le Mer 19 Juin 2013 - 17:15

    overlord a écrit:
    Ce n'est que de la sémantique, le médecin est l'infirmier sont déjà des membres d'équipage du SMUH pour la simple et bonne raison c'est que tu ne peux pas remplir la mission si ils ne sont pas à bord.
    Ils sont donc aux termes de la législation européenne déjà des membre d'équipage.
    En fait il faut légiférer sur une posture déjà existante, officialiser une réalité, car il est tout a fait réglementaire d'avoir un membre de l'équipe médical devant.
    Il y a plusieurs définitions pour le membre d'équipage du simple au compliqué...
    Malheureusement, conformément à la réglementation, le médecin et l'infirmier sont des passagers médicaux.
    Réglement 965-2012 :
    75) un «passager médical» désigne le personnel de santé transporté dans un hélicoptère durant un vol SMUH, comprenant, mais sans s’y limiter, les médecins, et le personnel infirmier et paramédical;

    Et si certains sont opérationnels lorsqu'ils prennent place à gauche du pilote, d'autres écoutent leur balladeur MP3, font la sieste ou envoi des SMS (bien que l'utilisation des GSM soit interdite en vol...). Comme tout bon passager... Je remercie d'ailleurs tous ceux qui naturellement regarde dehors et avertissent le pilote.


    Dernière édition par vanhoute le Mer 19 Juin 2013 - 17:19, édité 1 fois


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  vanhoute le Mer 19 Juin 2013 - 17:19

    overlord a écrit:
    vanhoute a écrit:Non, ce dont je parle est qu'on ne peut pas confier une responsabilité qui est de la charge de l'exploitant car elle touche l'hélico (préparer une fréquence radio, un GPS, etc...) à un passager médical (définition des équipes médicales embarquée).
    C'est une question d'assurance. Ton ROA te confirmera.
    Ce dont tu parle c'est le fait que le membre d'équipage du SMUH doit être sous la responsabilité de la société exploitante aérienne, donc PN...
    Sauf si on admet justement qu'il ne participe pas à la gestion propre du vol mais juste à la sécurité environnementale du seul poser sur site d'exploitation non reconnu.
    C'est une surveillance visuelle sur un secteur défini ce que la personne présente en place avant gauche fait déjà si nécessaire à la demande du pilote et pas nécessairement sur les seules aires de poser dite primaire..
    Cette solution sera ou ne sera pas retenue à suivre...
    Même si je reste convaincu qu'il doit être PN, ce critère ne le définie pas comme tel.
    Pour info, et compléter ma réponse à Overlord :

    Règlement 965-2012 :
    115) un «membre d’équipage technique» désigne un membre d’équipage participant à des opérations de transport aérien commercial de type SMUH, HHO ou NVIS, qui n’est pas un membre d’équipage de conduite ou de cabine, auquel l’exploitant attribue des tâches dans l’aéronef ou au sol en vue d’assister le pilote pendant les opérations SMUH, HHO ou NVIS, lesquelles peuvent demander d’utiliser des équipements embarqués spécialisés;


    J'invite simplement à lire la réglementation. Je ne cherche pas à imposer mon point de vue.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  copter le Mer 19 Juin 2013 - 17:20

    Comme Vanhoute, il n'y a pas de possibilités qu'un personnel médical, ou paramédical puisse jouer le rôle de second membre. C'est une question juridique. Du personnel public ne peut travailler pour du privé en même temps. Ensuite, comme je peux le constater dans certains SAMU, il est bien difficile pour le pilote, sous statut public, de donner des ordres à du personnel public.
    J'ai encore du mal à comprendre ce dialogue stérile, alors que les choses sont simples. Du moins pour moi, et suis persuadé aussi pour d'autres.
    Pour les compagnies qui essayent de vendre du primaire sans membre d'équipage, je trouve cette démarche malhonnête et ne vois plus alors l'utilité de l'utilisation de l'hélicoptère. Il est un gain de temps, et non un frein. Quand il faudra se poser à des kilomètres de l'intervention, et utiliser un véhicule pour emmener l'équipe sur les lieux, je ne vois plus le gain de temps. Et que l'on vienne pas me dire que de se poser sur un stade nous donne la CP1. Je connais plus d'un stade qui se trouve hors CP1.

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  hub_40 le Mer 19 Juin 2013 - 17:30

    Détrompe toi copter, des ambulanciers d'un samu où je travaille sont montés à Paris au ministère de la santé rencontrer des juristes à ce sujet et ils ont eu confirmation que c'est tout à fait possible d'être titulaire de la fonction public et de "travailler" "ponctuellement" au profit d'une société privée.
    Il y a d'autres domaines où d'après ces mêmes juristes, cela existe déjà sans pouvoir te dire lesquels exctement mais je peux me renseigner

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  vanhoute le Mer 19 Juin 2013 - 17:42

    hub_40 a écrit:Détrompe toi copter, des ambulanciers d'un samu où je travaille sont montés à Paris au ministère de la santé rencontrer des juristes à ce sujet et ils ont eu confirmation que c'est tout à fait possible d'être titulaire de la fonction public et de "travailler" "ponctuellement" au profit d'une société privée.
    Il y a d'autres domaines où d'après ces mêmes juristes, cela existe déjà sans pouvoir te dire lesquels exctement mais je peux me renseigner
    C'est tout à fait exact. Mais ce qui n'est pas possible c'est que sur la même journée un infirmier ou un ambulancier cumule un poste SMUR et un poste privé. Il doit alterner ses gardes et fonctions.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  copter le Mer 19 Juin 2013 - 17:42

    Que veux tu dire par ponctuellement ? Parce que le poste d'assistant de vol, à mon sens, n'est pas un travail ponctuel mais à temps complet.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  overlord le Mer 19 Juin 2013 - 18:20

    copter a écrit:Comme Vanhoute, il n'y a pas de possibilités qu'un personnel médical, ou paramédical puisse jouer le rôle de second membre. C'est une question juridique. Du personnel public ne peut travailler pour du privé en même temps. Ensuite, comme je peux le constater dans certains SAMU, il est bien difficile pour le pilote, sous statut public, de donner des ordres à du personnel public.
    J'ai encore du mal à comprendre ce dialogue stérile, alors que les choses sont simples. Du moins pour moi, et suis persuadé aussi pour d'autres.
    Pour les compagnies qui essayent de vendre du primaire sans membre d'équipage, je trouve cette démarche malhonnête et ne vois plus alors l'utilité de l'utilisation de l'hélicoptère. Il est un gain de temps, et non un frein. Quand il faudra se poser à des kilomètres de l'intervention, et utiliser un véhicule pour emmener l'équipe sur les lieux, je ne vois plus le gain de temps. Et que l'on vienne pas me dire que de se poser sur un stade nous donne la CP1. Je connais plus d'un stade qui se trouve hors CP1.
    Il faut arrêter la surenchère, d'une part tu as l'autorisation SIP en SMUH et malgré le fait qu'il faille se rapprocher des conditions CP1, il est tout de même possible de pratiquer en CP2, c'est à dire de s'exposer...
    Personnellement, je ne vois pas ou est le problème pour les poser primaire de jour et ceux de nuit uniquement sur des stades de Football éclairés et répertoriés avec accord bilatéral propriétaire samu.
    Il n'y a pas de SIP mal pavé ?
    Ou le pilote se posent grosso modo ou il n'y a rien ?
    Elles son toutes réglementaire les hélistations ?
    ect ect...
    Il faut tout de même rester cohérent !
    Moi, ce que j'ai aussi du mal à comprendre, c'est que l'on continue à accepter de voler de nuit en mono-pilote sans PA, çà c'est certainement un peu plus important que de mettre un type à gauche qui d'ailleurs pour se répéter y est déjà...
    Contraindre encore la performance des hélicoptères actuels en augmentant sa masse et diminuant de fait son carburant m’apparaît comme quelque chose de contraire à l'esprit de la sécurité de la gestion des risques multiples sur le seul pilote à bord qui continue à faire office de variable d'ajustement pour ceci ou cela.
    Et cela pour tout un tas de raisons que l'on a déjà évoquées sur ce forum; CP1, pétrole, etc etc...
    Il ne faut pas ajouter un problème sans en mesure les conséquence pour placer ceci ou cela à l'arrachée.
    Si on veut évoluer vers du plus performant et se projeter vers l'avenir du SMUH il faut imposer un deuxième pilote et changer de catégorie de machine pour garder voire augmenter la performance en matière de masse transportée et de range..
    Le reste, c'est du verbiage du rafistolage qui ne se préoccupe pas des problèmes opérationnels.
    Et il semble qu'il soit tout a fait possible d'utiliser un membre de l'équipe médical comme on le fait actuellement, il suffit pour cela de proposer les variables de l'IR-OPS.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  overlord le Mer 19 Juin 2013 - 18:34

    vanhoute a écrit:Même si je reste convaincu qu'il doit être PN, ce critère ne le définie pas comme tel.
    Pour info, et compléter ma réponse à Overlord :
    Règlement 965-2012 :
    115) un «membre d’équipage technique» désigne un membre d’équipage participant à des opérations de transport aérien commercial de type SMUH, HHO ou NVIS, qui n’est pas un membre d’équipage de conduite ou de cabine, auquel l’exploitant attribue des tâches dans l’aéronef ou au sol en vue d’assister le pilote pendant les opérations SMUH, HHO ou NVIS, lesquelles peuvent demander d’utiliser des équipements embarqués spécialisés;

    J'invite simplement à lire la réglementation. Je ne cherche pas à imposer mon point de vue.
    C'est ce que je fais depuis assez longtemps contrairement à ce que pense Copter il y en a qui lisent les textes et les relisent car pour les comprendre il faut les relire de multiples fois.
    Cela dit, ces règlements sont souvent sujet à interprétation on dirait même que c'est fait pour !
    De fait sur 4 ou 5 lecteurs tu peux avoir au minimum deux interprétations !

    On a aussi cela dans l'IR-OPS ce qui peut tout a fait suffire pour ce que nous avons à faire faire à ce bonhomme.

    L 296/8
    57)  un  «membre  d’équipage  du  SMUH»  désigne  un  membre  d’équipage  technique  qui  est  embarqué  dans  un  vol  SMUH
    aux  fins  de  porter  secours  à  toute  personne  ayant  besoin  d’une  assistance  médicale  transportée  à  bord  de  l’héli­
    coptère  et  qui  assiste  le  pilote  pendant  la  mission;

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  overlord le Mer 19 Juin 2013 - 18:50

    copter a écrit:Et que l'on vienne pas me dire que de se poser sur un stade nous donne la CP1. Je connais plus d'un stade qui se trouve hors CP1.
    Oui, si les obstacles environnant sont trop important !
    Mais...
    Il semble que l'IR-OPS amène une différence dans le traitement d'un site d'exploitation non reconnu.
    On ne trouve plus la phrase (sauf erreur de ma part) qui indiqué de se rapprocher autant que faire se peut de la CP1.
    On peut comprendre dans l'IR-OPS que l'exploitation est autorisée en CP2 dès lors qu'il n'y a pas de présence d'un hôpital...
    je ne vois pas de notion de CP1 dans le poser sur site d'exploitation SMUH non reconnu.
    Il semble donc tout a fait possible et nouveau d'exploiter, sauf erreur, un stade de Football directement en CP2

    3)  Les  hélicoptères  qui  effectuent  des  opérations  à  destination/au  départ  d’un  site  d’exploitation  SMUH  situé  dans  un
    environnement  hostile  sont  exploités  en  classe  de  performances 2  et  sont  exemptés  de  l’autorisation exigée  au  point
    CAT.POL.H.305  a),  pour  autant  qu’ils  respectent  les  dispositions  des  points  CAT.POL.H.305  b)  2)  et  b)  3).

    Ollagnier
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 12/09/2011
    Messages : 28

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  Ollagnier le Mer 19 Juin 2013 - 21:34


    Bonjour à tous,
     
    Personnellement je pense qu’il va être difficile de contourner la règle, l’exemple de la trousse de secours illustre bien le problème, la DGAC va ouvrir le parapluie européen, tout au plus un sursis supplémentaire sera accordé. Mais a un moment ou a un autre il faudra mettre la croix dans la case!
     
    Quant à la double casquette c’est tentant, mais c’est du bricolage, (qui paie la formation annuelle des  hospitaliers ? qui couvre qui en terme d’assurance ? qui paie qui pour faire quoi ?les opérateurs ? les CHU ? ). Face à d’autres opérateurs déjà dans les clous qui ont passé la frontière vous allez passer pour ce que vous n’êtes pas : des amateurs !
     
    Ne serait il pas judicieux  de créer un cahier des charges concernant ce membre d’équipage ?
    L’idée serait de voir entre vous ce que vous pourriez  en attendre : type de personnel, compétences, etc. Ce serait une façon de transformer ce qui peut passer pour du gaspillage en une vraie plus value !
    Et peut être que certains opérateurs écouteront vos doléances, si elles sont argumentées, validées par le plus grand nombre, et financièrement...raisonnable silent!
    Sinon tout risque de se faire à la dernière minute avec de grandes chances que l’on ne vous impose en place gauche un gentil sac de sable de moins value.
    (moi je dis ça ... je dis rien! Very Happy)
     
    A vous,

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  overlord le Mer 19 Juin 2013 - 23:03

    Ollagnier a écrit:Quant à la double casquette c’est tentant, mais c’est du bricolage, (qui paie la formation annuelle des  hospitaliers ? qui couvre qui en terme d’assurance ? qui paie qui pour faire quoi ?les opérateurs ? les CHU ? ). Face à d’autres opérateurs déjà dans les clous qui ont passé la frontière vous allez passer pour ce que vous n’êtes pas : des amateurs !
    C'est assez simple, l'idée tentante est de ne rien faire, ce qui peut plaire à beaucoup, l'administration s'en lave les mains c'est une affaire d'opérateurs, la santé s'en contente, du moment que la règle le prévoit !
    Faire une lecture "cadrable" du terme de membre d'équipage technique idoine pour le transport inter-hospitalier tel qu'il est pratiqué et le sera encore pour un certain temps, n'est pas insolvable loin de là !
    de plus ce n'est pas difficile vu l'architecture de l'IR-OPS.
    Pas de coût, pas de contrainte supplémentaire, pas de paperasse supplémentaire ni de responsabilité, RAS...
    Pour le reste, c'est à dire ce que pourrait en penser les autres, alors là.....
    On verra bien mais une approche pragmatique de bon sens consisterait à reporter cette mesure ou l'assouplir en sorte de ne pas obérer un système déjà suffisamment contaminé par une règle inadaptée...

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  hub_40 le Jeu 20 Juin 2013 - 5:07

    Ollagnier a écrit:L’idée serait de voir entre vous ce que vous pourriez  en attendre : type de personnel, compétences, etc.

    Soyons très honnête, nous avons été plusieurs à soumettre l'idée à nos recruteurs (si on en arrive là...) qu'il ne faudra recruter QUE des petits gabaris (type poids extra plume) pour perdre au minimum sur le kéro emportable... Certains diront oui mais pour le brancardage ? Bah ! on fait comment jusqu'à présent ?
    Le reste c'est de la littérature...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  vanhoute le Jeu 20 Juin 2013 - 9:01

    hub_40 a écrit:
    Soyons très honnête, nous avons été plusieurs à soumettre l'idée à nos recruteurs (si on en arrive là...) qu'il ne faudra recruter QUE des petits gabaris (type poids extra plume) pour perdre au minimum sur le kéro emportable... Certains diront oui mais pour le brancardage ? Bah ! on fait comment jusqu'à présent ?
    Le reste c'est de la littérature...
    Le poids plume dans l'hélico, c'est moi. Et ça compense le poids de certains passagers médicaux, qui parfois ne peuvent même pas s'attacher derrière dans l'EC135 et sont obliger de monter en place gauche où les sangles sont plus longues (on se demande ce qu'il arrivera à ceux là lorsque le membre d'équipage technique sera en place) et ne peuvent pas s'occuper du patient en vol (un comble...).
    Et pour le brancardage, dans ma société, un pilote est en arrêt maladie depuis plus d'un an après s'être blessé en chargeant le patient. il n'est pas sûr de récupérer sans classe 1.
    On peut laisser la situation comme cela. Ou avancer.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Ollagnier
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Date d'inscription : 12/09/2011
    Messages : 28

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  Ollagnier le Jeu 20 Juin 2013 - 9:13

    J'avais bien compris que le bricolage ou la complaisance arrange tout le monde, c'est compréhensible puisque ça tourne comme ça!

    J'ai juste la crainte que les administratifs ne veuillent rien entendre de la vraie vie du terrain Razz(ils font ça... non!).
    Que rien n'ai été anticipé dans la pratique comme dans les têtes!
    L'anticipation ça a du bon, et il vaut mieux être trop prudent que pas assez, c'est pas à vous que je vais l'apprendre!

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  heli-samu le Jeu 20 Juin 2013 - 17:03


    Ce dont tu parle c'est le fait que le membre d'équipage du SMUH doit être sous la responsabilité de la société exploitante aérienne, donc PN...
    Sauf si on admet justement qu'il ne participe pas à la gestion propre du vol mais juste à la sécurité environnementale du seul poser sur site d'exploitation non reconnu.
    C'est une surveillance visuelle sur un secteur défini ce que la personne présente en place avant gauche fait déjà si nécessaire à la demande du pilote et pas nécessairement sur les seules aires de poser dite primaire..

    Je ne suis pas d'accord avec toi, participer à la sécurité environnementale fait partie de la gestion du vol meme si c'est fait par un membre d'équipage.
    Ce membre d'équipage doit quoi qu'il en soit etre sous la responsabilité de l'exploitant. Il est dument formé (et pas un briefing de passager) et exerce une fonction à bord, ce qui releve de l'exploitant et son statut doit etre PN.

    Concernant ensuite les problèmes de Kéro et de CP1.

    Certes, le poids de l'assistant de vol, c'est du kéro en moins à bord..

    Maintenant, je pense qu'on peux prendre le problème de deux facons :

    1)-Battons nous pour ne pas avoir d'assistant de vol (et donc garder notre kéro et notre CP1) et continuer exactement comme on fais aujourd'hui, sur les memes bécanes.

    2)-Acceptons l'idée (meme si je concois que le changement puisse etre difficile) de l'arrivée du membre d'équipage et tendons pour évoluer vers des machines plus performantes et donc mieux équipées pour continuer à avoir le meme kéro et la CP1.


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  T4 le Jeu 20 Juin 2013 - 18:44

    Evoluer vers des machines performantes c'est aussi être en mesure de proposer au client une autre prestation que celle qu'il connaît aujourd'hui avec entre autres l'utilisation de l'IR, des NVG etc.......
    Et pour cela il faut aussi evoluer vers le travail en équipage cad 2 pilotes.

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  hub_40 le Jeu 20 Juin 2013 - 19:11

    Et n'oublions pas aussi que le nerf de la guerre c'est l'argent !!!
    En moyenne les sociétés qui se partage les SAMU en france c'est entre 10 et 15 bases (en moyenne)
    1 EC 145 T2 (ou équivalent) pour régler nos problèmes de kéro, d'emport, de DMF... c'est 9M€
    Qui peut croire raisonnablement qu'une société peut actuellement investir 10*9M€ soit 90M€ pour rajouter une seule personne ???? (qui n'a aucune utilité reconnue à ce jour)
    Sachant que les ARS ont annoncé ( et c'est logique vu l'état des finances de notre pays) qu'elles ne lacheraient pas un centime de plus sur les contrats SAMU ?
    C'est mathématique !
    Alors on va devoir faire comme d'hab si on nous l'impose, c'est s'assoir sur les perfos ou sur les reserves.
    Avant hier sur ma base il faisait 38°C, j'ai du faire un TIH vers un hopital à 3600 ft à 30 mn de vol où il faisait 32°C.
    Avec 250 kg de kéro j'étais déjà limite alors je ferais comment avec 80kg de plus à bord ???
    J'attend vos solutions...

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  heli-samu le Jeu 20 Juin 2013 - 19:17

    Evoluer vers des machines performantes c'est aussi être en mesure de proposer au client une autre prestation que celle qu'il connaît aujourd'hui avec entre autres l'utilisation de l'IR, des NVG etc.......
    Et pour cela il faut aussi evoluer vers le travail en équipage cad 2 pilotes.
    Et qu'est ce qui t'empeche de proposer ces prestations avec un membre d'équipage ?


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    DJ-Kéro
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : Flers (61)
    Date d'inscription : 03/06/2013
    Messages : 35

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  DJ-Kéro le Jeu 20 Juin 2013 - 20:23

    Certains d'entre vous refusent l'assistant de vol car "il ne servira à rien, il n'y a pas assez de boulot pour 2 à l'avant", et également pour le fait qu'il sera un poids en plus, donc côté perfo et autonomie ça risque d'être compliqué (ça je veux bien le concevoir). Ce que je ne comprends pas, soit j'ai mal compris ou alors je suis bête, c'est qu'à la place vous voulez mettre un 2ème pilote... Il y aura assez de boulot pour 2 pilotes à l'avant? Il n'y aura plus de problème de poids?

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  hub_40 le Jeu 20 Juin 2013 - 20:57

    DJ-KERO,
     il faut bien que tu comprennes que quitte à avoir "quelqu'un" imposé en place gauche nous préfèrerions avoir quelqu'un qui parle le même language que nous et qui a le même vécu, une expérience...donc un pilote...
    Outre les possibilités que cela ouvre (JVN, IRH) nous pourrions nous reposer sur une personne qui va nous apporter une véritable plus-value dans nos prise de décisions (car l'expérience sera toujours derrière...) sur nos décisions météo, sur le choix des points de poser, sur nos demi-tour météo...
    Tu as raison quand tu dis que le problème de masse sera toujours présent mais la finalité  (à savoir basculer sur une machine plus performante ) ne sera envisageable que si nous pouvons augmenter le nombre de nos missions réalisables grace à une plus-value apportée par la composition de l'équipage...
    Ce n'est pas le cas avec les propositions actuelles...
    J'espère que tu comprendras mon message...
    Sans aucune animosité envers ceux qui souhaitent accéder à ce métier.

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  hub_40 le Jeu 20 Juin 2013 - 21:02

    Si tu veux me contacter par message privé je veux bien te montrer et t'expliquer les problèmes de perfos de nos hélicos si on rajoute 80 kgs...

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  T4 le Jeu 20 Juin 2013 - 21:21

    heli-samu a écrit:
    Evoluer vers des machines performantes c'est aussi être en mesure de proposer au client une autre prestation que celle qu'il connaît aujourd'hui avec entre autres l'utilisation de l'IR, des NVG etc.......
    Et pour cela il faut aussi evoluer vers le travail en équipage cad 2 pilotes.
    Et qu'est ce qui t'empeche de proposer ces prestations avec un membre d'équipage ?

    Parce que je sais exactement de quoi je parle.

    Et que je ne me vois pas, par exemple en IR ou sous nvg, dans des conditions méteo dégradées avec derrière une équipe médicale qui met la pression parce que le patient se dégrade, avec un membre d'équipage sur lequel je ne peux pas m'appuyer techniquement contrairement à un pilote!

    DJ-Kéro
    Se lance dans la discussion
    Se lance dans la discussion

    Localisation : Flers (61)
    Date d'inscription : 03/06/2013
    Messages : 35

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  DJ-Kéro le Ven 21 Juin 2013 - 7:36

    hub_40 a écrit:DJ-KERO,
     il faut bien que tu comprennes que quitte à avoir "quelqu'un" imposé en place gauche nous préfèrerions avoir quelqu'un qui parle le même language que nous et qui a le même vécu, une expérience...donc un pilote...
    Outre les possibilités que cela ouvre (JVN, IRH) nous pourrions nous reposer sur une personne qui va nous apporter une véritable plus-value dans nos prise de décisions (car l'expérience sera toujours derrière...) sur nos décisions météo, sur le choix des points de poser, sur nos demi-tour météo...
    Tu as raison quand tu dis que le problème de masse sera toujours présent mais la finalité  (à savoir basculer sur une machine plus performante ) ne sera envisageable que si nous pouvons augmenter le nombre de nos missions réalisables grace à une plus-value apportée par la composition de l'équipage...
    Ce n'est pas le cas avec les propositions actuelles...
    J'espère que tu comprendras mon message...
    Sans aucune animosité envers ceux qui souhaitent accéder à ce métier.

    Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, il est vrai que ton discours peut être décourageant pour les futurs postulants dont je fais partie, mais cela ne m’empêchera pas de tout tenté pour y arriver. Tu parle d'avoir le même langage, mais un langage ça s'apprend. Et il me semble que la formation est là pour ça. Certe il manquera l'expérience, mais elle s'acquière tout au long de la vie. Je comprends que tu voudrais que ton futur coéquipier et toi vous vous compreniez dès le premier regard, mais hélas cela ne se passe jamais comme ça, même à niveau et expérience égale. Pour les perfo du 135 je veux bien que tu m'explique et me montre car je suis avide de savoir et de connaissances, d'autant plus que je ne connais pas cette machine, je n'ai travaillé que sur EC225 en tant qu'helpeur en levage de charge et avec un camion avitailleur à dispo sur la DZ.



    T4 a écrit:
    heli-samu a écrit:
    Evoluer vers des machines performantes c'est aussi être en mesure de proposer au client une autre prestation que celle qu'il connaît aujourd'hui avec entre autres l'utilisation de l'IR, des NVG etc.......
    Et pour cela il faut aussi evoluer vers le travail en équipage cad 2 pilotes.
    Et qu'est ce qui t'empeche de proposer ces prestations avec un membre d'équipage ?

    Parce que je sais exactement de quoi je parle.

    Et que je ne me vois pas, par exemple en IR ou sous nvg, dans des conditions méteo dégradées avec derrière une équipe médicale qui met la pression parce que le patient se dégrade, avec un membre d'équipage sur lequel je ne peux pas m'appuyer techniquement contrairement à un pilote!


    T4, dans un post sur un autre sujet de ce forum "equipage à 2" page 7 loullou a évoqué ce cas de figure et a tenté de vous expliquez qu'un HCM servait aussi à ça. Mais Hub40, Overlord et toi l'avez contredite. Il n'y a pas que des pilotes sur Terre, il y a aussi les HCM et on leur demande de s'assoir à côté de vous, vous allez devoir travailler ensemble et il faut faire avec.

    Je ne cherche pas à envoyer de fleurs à qui que se soit, c'est juste un constat que je fait. Pour moi NHV est la preuve que ce système fonctionne, ils n'ont pas changé de machines et ont un HCM faisant partie de l'équipage.

    Sur ce forum, il y plusieurs discutions qui parlent de ce même sujet, et je constate que depuis presque 2 ans personne n'a changé de position. Personne n'a dit "oui je comprends ton point de vue" (je parle de l'idée générale et non de détails). Vous avez beau être pour ou contre, le fait est que la directive est passée et qu'un jour ou l'autre vous verrez un HCM assis à côté de vous. Là où j'appréhande, c'est que si un jour j'y arrive et que je me retrouve assis à côté d'Hub40, T4 ou Overlord, ben je vais en chier...Very Happy Very Happy Mais je serai content d'y être arrivé et je ferai tout pour gagner la confiance de mon CDB et apprendre son langage

    Contenu sponsorisé

    Re: Formation Assistant de vol

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:19


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 16:19