S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Mar 8 Juil 2014 - 16:46

    Rappel du premier message :

    Voici la lettre explicative de mise en application de l'IR-OPS au 28 octobre prochain, destinée à la Direction Générale de l'Offre de Soin et transmise aux exploitants.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Jeu 23 Oct 2014 - 17:03

    A 4 jours de l'échéance Shocked ! C'est bien triste tout ça !!!!!

    Pouvons nous savoir les critères d'acceptation de la dérogation ?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Jeu 23 Oct 2014 - 18:37

    Il faut lire le document sinon je risque d'etre modéré pour cause de longueur de post empêchant les autres de s'exprimer !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Jeu 23 Oct 2014 - 18:48

    Le problème est que je n'ai pas le document, et je ne suis pas le seul. Tous les pilotes de ma compagnie n'ont aucune connaissance de celui-ci.
    Ce sera donc sympa de nous donner plus d'infos, toi qui a ce document.

    helico 15
    Découverte
    Découverte

    Date d'inscription : 25/10/2012
    Messages : 11

    assistant de vol

    Message  helico 15 le Ven 24 Oct 2014 - 10:21

    Au sujet de cette dérogation, je me suis rapproché de la DGAC ( SMUH ) qui m'a confirmée que l'Aviation Civile avait donnée son accord pour le moment ( durée quelques mois voir un an ) mais la décision finale serait prise par l'EASA.

    Pour ma part, je trouve cela complètement stupide car c'est reculer pour mieux sauter, de toute façon il faudra tôt ou tard en passer par là.

    Sachant que la plus part des médecins sont hostiles à cette prise de fonction, je pense que l'on aurait pu mettre en place depuis longtemps et surtout dans de bonnes conditions de formations les assistants de vol.

    Je précise que je suis moi aussi pilote professionnel et je vois d'un très bon œil contrairement à certains d'avoir quelqu'un à ses côtés car nul n'est infaillible. Dans les autres pays européens les crews members sont en fonction depuis quelques années et cela se passe très bien ( NHV etc... ).




    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Ven 24 Oct 2014 - 14:26

    helico 15 a écrit://// Dans les autres pays européens les crews members sont en fonction depuis quelques années et cela se passe très bien ( NHV etc... ).
    N'en déplaise aussi à certains, cela se passe aussi très bien chez nous sans cette option et depuis longtemps !
    Comparons ce qui est comparable, dès lors que cette option est rendu nécessaire pour d'évidentes raisons il est présent lorsque cela également d'évidence ne s'impose pas pourquoi donc l'imposer ?
    la solution et de former à cette option le personnel médical dévolue aux établissements dotés d'un HéliSmu !
    de mon point de vue ceci revient plus aux IDE de la fonction public qui officient déjà et qu'il n'est pas difficile d'incorporer dans cette nouvelle fonction.
    [/quote]

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Ven 24 Oct 2014 - 14:34



    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Ven 24 Oct 2014 - 15:00

    overlord a écrit:
    copter a écrit:Le problème est que je n'ai pas le document, et je ne suis pas le seul. Tous les pilotes de ma compagnie n'ont aucune connaissance de celui-ci.
    Ce sera donc sympa de nous donner plus d'infos, toi qui a ce document.
    Copter, lorsque j'avance quelle chose, souvent en avance de phase je reçois souvent quelques remarques qui m'indique que cela ne plait pas.
    je me permet de rappeler ici ta dernière réponse, sur ce fil de discussion !
    copter a écrit:Donc quand on ne sait rien, on ne dit rien. Wink
    Si vous n'avez pas les documents concernés en temps et en heure il est difficile de compter sur le même interlocuteur pour l'obtenir, on m'a toujours enseigné que, charité bien ordonnée commence par soit même.
    Il y a aussi, aide toi le ciel t'aidera, mais c'est une autre histoire.

    [MODERATION] Il est trop facile d'associer deux citations de messages différents pour donner un autre sens que celui voulu par son auteur initialement, surtout pour ce genre de réponse qui ne fait pas avancer le débat.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    LECIVIL
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : Le sud
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Messages : 224

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  LECIVIL le Ven 24 Oct 2014 - 16:56

    Il y a cet article qui vient juste de sortir, bonne lecture ..................

    http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article5453

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Ven 24 Oct 2014 - 17:09

    LECIVIL a écrit:Il y a cet article qui vient juste de sortir, bonne lecture ..................

    http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article5453
    Il est tout a fait émouvant que la DGAC découvre que les opérateurs aériens concernés ne se sont pas préparés depuis deux ans, voire plus, alors qu'elle à en charge principale de les contrôler ?
    On dirait que l'on ne voit pas la poutre dans l'oeil du voisin ou le sien !
    Beaucoup de pantomime administrative

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Ven 24 Oct 2014 - 18:06

    LECIVIL a écrit:Il y a cet article qui vient juste de sortir, bonne lecture ..................

    http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article5453
    French Kiss a été plus rapide que toi :
    http://smuh.forumdediscussions.com/t988-monomoteurs-en-tpp#9330


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Ven 24 Oct 2014 - 18:14

    Plus intéressante encore, un autre document de la DGAC à la DGOS du 26 sept 2014.

    Un vol sanitaire héliporté hors régime SMUH-IR OPS est possible dans le cadre réglementaire européen IR OPS, même en cas d’intervention d’urgence, dont acte...
    Une adresse aux Directeurs Généraux des Agences Régionales de Santé, en vue de déterminer avant le 28 octobre  !! pour chaque héliSmur, quels seront les missions potentiellement réalisables sous le régime classique du transport public de passager ou sous le régime SMUH AIR OPS.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Ven 24 Oct 2014 - 18:53

    En ce sens, la définition d'une hostile ou non en agglomération, a quelque peu changé !

    79)  un  «environnement  non  hostile»  est  un  environnement  dans  lequel:
    a)  un  atterrissage  forcé  peut  être  accompli  en  sécurité;
    b)  les  occupants  de  l’hélicoptère  peuvent  être  protégés  contre  les  éléments  naturels;  et
    c)  le  temps  de  réponse  ou  la  capacité  de  recherche  et  sauvetage  sont  appropriés  au  temps  d’exposition  prévu;
    Dans  tous  les  cas,  les  parties  de  zone  habitée  pourvues  d’aires  d’atterrissage  forcé  en  sécurité  sont  considérées
    comme  non  hostiles;


    On comprends donc que dès lors qu'une aire de poser en sécurité peut être restituée de visu par le pilote, la zone n'est plus considérée comme hostile on peut donc y procéder en CAT et même y concéder de la CP-2 !

    On peut aussi lire qu'en SMUH ce n'est guerre mieux, l'espace doit être suffisant en terme dimensionnel et de proximité des obstacles

    SPA.HEMS.125  Exigences  en  matière  de  performances  pour  les  opérations  SMUH
    4)  Le  site  d’exploitation  SMUH  est  suffisamment  vaste  pour  assurer  une  marge  suffisante  par  rapport  à  tous  les
    obstacles.  Pour  les  opérations  de  nuit,  le  site  est  éclairé  afin  de  permettre  son  repérage  et  celui  de  tout  obstacle
    présent.

    Nous sommes bien dans l'épaisseur d'une feuille de cigarette...

    Pour la prise en compte des obstacles latéraux dans la trajectoire de décollage ou de rime des gaz
    CAT.POL.H.110  Prise  en  compte  des  obstacles
    En gros, pour un 109 de D hors tout de 11 mètres, cela nous fait, 12,35 de distance latérale ce qui semble correspondre, sauf erreur, à une surface de 24m de sécurité.
    Nous sommes pas loin du 2D de jour et du 2Dx4D de nuit rien de bien nouveau, la CP-2 étant possible dans ces conditions même dans le cadre de l'urgence et sur site d'exploitation non connu !

    çà fait quand même beaucoup de papier et de conciliabules pour pas grand chose...

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Ven 24 Oct 2014 - 21:30

    Bref, il ne me semble pas difficile de comprendre qu'entre le SMUH et le CAT l'expression du posé dit "primaire" n'a pas de différence dans le geste technique, c'est très exactement la même chose.
    En effet, ceci étant par nature emprunt de l'empirisme de rigueur du seul fait que cette évaluation est faite en vol, pratiquement à 500 pieds sol, par le pilote et ce quel que soit le régime adopté.
    On veut expliquer que selon le régime de vol, le pilote serait alors plus d'aisance à évaluer l'espace suffisant ou pas selon le critères moyen équivalent à un carré de 24m de côté !
    un carré de 24 mètres de côté voire moins selon l'appareil, ce n'est pas si grand que cela et on n'a pas vraiment ni l'intention ni l'habitude de diminuer cette séparation avec les obstacles.
    D'ailleurs quelle en serait l’intérêt majeur ?
    Aucun, bien sûr, c'est comme de coutume, le pilote ne va pas se mettre dans des endroits merdiques parce-que il est en SMUH ou ceci ou cela, çà ne teint pas la route une seconde.
    Ce n'est que de la rhétorique administrative, pure et dure, rien d'autre, on ne sait même plus ou on veut en venir exactement, ni d’ailleurs administration qui ne semble plus non plus si retrouver !
    Que ce soit en termes de technique de pilotage ou d'appréciation visuelle de l'espace nécessaire, tout ce fatras semble absolument inaudible.
    A partir du moment ou l'espace nécessaire en SMUH doit être suffisamment vaste pour assurer une marge suffisante par rapport à tous les obstacles, çà c'est clair et net, il en va exactement de même pour le poser en CAT, ni plus ni moins, c'est évidement voire enfantin...
    Voila une belle avancée sécuritaire !

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Sam 25 Oct 2014 - 7:36

    Quelle belle analyse !!!!!!! Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

    Que dire de plus...... Pas grand chose, à part que ton analyse va à l'encontre de la politique d'INAER qui a écarté cette exploitation (voir article Helicopter Magazine, page 2)



    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Sam 25 Oct 2014 - 8:38

    copter a écrit:

    Enfin un discours qui rassure et qui va dans le sens de la sécurité des vols. Mais avec la dérogation demandée, je ne vois comment proposer un autre type d'exploitation, plus sécuritaire.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Sam 25 Oct 2014 - 9:05

    copter a écrit:Quelle belle analyse !!!!!!! Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
    Que dire de plus......
    Je me borne à relever les différences entre l'OPS-3 et l'AIR-OPS, ce qui permet d'abord de le lire et le relire, pour en comprendre la teneur, le reste n'est pas de mon ressort.
    De ce que l'on observe, les dérogations sont déposées par en gros, tous les acteurs, ceci peut indiquer que l'on ne soit pas si enclin à changer les habitudes et les machines...
    Si d'aventure, la règle se voit plus souple permettant de diverger on peut aussi craindre que la tentation soit forte.
    je pense que c'est surtout le payeur qui choisira le mode qui lui convient ?

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Sam 25 Oct 2014 - 10:46

    overlord a écrit:
    je pense que c'est surtout le payeur qui choisira le mode qui lui convient ?
    Sans se soucier de la sécurité des vols ni de l'optimisation des missions, notions qui passe au FL200 au dessus de sa tête.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Sam 25 Oct 2014 - 11:06

    vanhoute a écrit:Sans se soucier de la sécurité des vols ni de l'optimisation des missions, notions qui passe au FL200 au dessus de sa tête.
    Quid de la pauvreté sécuritaire des nombreux SIP utilisés tous les jours sans parler des hélisufaces ?
    Quid de la paupérisation des services météorologiques de basses altitude ?
    Quid des moindres services rendus aux équipages (carburant, information SIA etc..) ?
    Quid des soucis observés quantifiables et connus pour les poser dit "primaires" ?
    Quid de la sécurité des vols HéliSmur ?
    Quid du respect de la convention ?
    Dernier rapport de la sécurité aérienne 2013 pour le transport public, excellent !
    CAT ou SMUH même combat en matière de sécurité...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Sam 25 Oct 2014 - 11:31

    overlord a écrit:
    CAT ou SMUH même combat en matière de sécurité...
    Je ne suis pas d'accord. En SMUH le CDB est couvert réglementairement car il a une marge de manoeuvre tolérée plus grande.
    En CAT, le même CDB devra soit refuser la mission puisqu'il n'a aucune marge de manoeuvre, soit "on" lui demandera de la faire comme avant.
    La différence, elle se fera devant M. le juge en cas d'accident et surtout dans l'argumentation des avocats de la partie civile...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Sam 25 Oct 2014 - 11:43

    vanhoute a écrit:
    overlord a écrit:
    CAT ou SMUH même combat en matière de sécurité...
    Je ne suis pas d'accord. En SMUH le CDB est couvert réglementairement car il a une marge de manoeuvre tolérée plus grande.
    En CAT, le même CDB devra soit refuser la mission puisqu'il n'a aucune marge de manoeuvre, soit "on" lui demandera de la faire comme avant.
    La différence, elle se fera devant M. le juge en cas d'accident et surtout dans l'argumentation des avocats de la partie civile...
    + 1

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Sam 25 Oct 2014 - 16:40

    Je ne pense pas que le trait soit si net, si différent, avant peut être plus avec l'OPS-3, mais désormais elle m’apparaît comme minime, voire insignifiante.
    je ne pense pas que cette notion est faite pour différencier un poser classique en campagne en CP-2 mais plutôt pour le HES et/ou le treuillage éventuel, mais ce n'est qu'une appréciation personnelle.
    On remarque dans le texte, que même en SMUH l'aire de poser doit rester suffisamment vaste vis-à-vis des obstacles, on est donc dans le même schéma pour les deux régime !
    Une illustration, même en SMUH il n'y a pas d’allègement sur la base d'exploitation principale, comme pour le CAT et pourtant ce sujet préoccupe car certaines base ne sont pas toute CP-1 !
    Est-il dangereux d'avoir une base principale d'exploitation qui n'est pas une hélistation CP-1 avec deux axes ? oui aux termes de la régle...
    je me demande si tout ceci n'est pas un montage assez grossier pour des raisons de protectionnisme, de chapelle, la mission primaire c'est moi et pas toi !
    Franchement, je ne me pose jamais dans un mouchoir de poste sous prétexte que je suis en SMUH, c'est une question de sécurité et de bon sens.
    L'idée n'est pas d'aller là où le risque augmente, c'est d'ailleurs l'état d'esprit général de l'OPS-3 mais aussi complètement de l'AIR-OPS.
    On note toujours que le risque doit être proportionnel à la fréquentation, c'est-à-dire que sur un SIP mal fagoté, on s'expose continuellement vu le nombre de mouvements, ce qui n'est pas du tout dans  l'esprit de la règle.
    C'est d'ailleurs pour cette raison que l'autorité répète toujours et encore dans l'IR-OPS que les SIP ou plus exactement les PIS désormais, doivent toujours être mise aux normes pour améliorer la sécurité !
    Veux pieux depuis des lustres...

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Mer 29 Oct 2014 - 15:52

    copter a écrit:Quelle belle analyse !!!!!!! Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
    Que dire de plus...... Pas grand chose, à part que ton analyse va à l'encontre de la politique d'INAER qui a écarté cette exploitation (voir article Helicopter Magazine, page 2)
    Non, elle ne va pas du tout à l'encontre, c'est simplement que tu ne le comprends pas comme il faut !
    Il s'agit bien d'avoir un assistant de vol, mais sans ajouter une personne supplémentaire déjà et comme chez la plus part de nos voisins, qu'il soit aussi infirmier d'état ce qui sera peut être une solution plus acceptable pour l'administration médicale...
    Ce n'est pas du tout à l’encontre, c'est un problème d'éléments de langage...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Mer 29 Oct 2014 - 19:58

    Je comprend bien ton raisonnement, et l'entend bien, mais tu ne veux pas comprendre que ce que tu proposes n'est pas applicable en France.
    J'ai bien peur que nous n'arrivions pas à trouver terrain d'entente. Wink

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Mer 29 Oct 2014 - 20:20

    copter a écrit:Je comprend bien ton raisonnement, et l'entend bien, mais tu ne veux pas comprendre que ce que tu proposes n'est pas applicable en France.
    J'ai bien peur que nous n'arrivions pas à trouver terrain d'entente. Wink
    çà c'était avant, désormais tout est possible en France l'attrition de la corne d'abondance fait que ce qui n'est pas possible la veille le devient le lendemain.
    N'a tu pas remarqué qu'a tous les niveaux sociétale ce qui paraissait impossible ou inenvisageable se réalise subitement.
    je parlé de cela lors de m'a dernière visite CPEMPN et on me confirme aussi que tout devient possible aussi de ce côté là, comme quoi...
    Nous vivons sous l'égides des dogmes, des chapelles diverses, mais c'est la fin d'un système on le voit bien, çà craque de partout..
    Je ne vois pas pourquoi un IDE de la fonction public ou autres d’ailleurs ne pourrait pas avoir un module supplémentaire assistant de vol dans le cadre de sa participation aux mission héliportée de son samu d'appartenance.
    techniquement c'est tout à fait faisable le cadre est là et l’organisation aussi !
    Si on le veut on le fait si on ne le veut pas on ne le fait pas, c'est aussi simple que cela.
    l'autre option obligera inévitablement à changer les appareils car il y aura un homme de plus.
    dans ce cadre d'ordre, je ne suis pas non plus très sur qu'un IDE n'ayant pas le cursus de formation continue de l’hôpital ou il exerce (fonction public) pourra exercer sur le patient à mon avis non !
    la solution la plus simple et la plus efficace reste de mon point de vue d'ajouter une plus valu aux IDE des Samu de la fonction publique..
    Bref on verra bien ce qui sortira du chapeau mais pour l'instant on a passé le 28 octobre, d'aucun disaient qu'il n'y aurait pas de dérogation, ce n'était plus possible, terminé basta, perdu !
    passé le 28-10-2014, pas Bug, les hélico démarrent normalement et la vie continue de la même manière...

    wait and see...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1304

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Jeu 30 Oct 2014 - 6:53

    Dérogation, oui, mais Française. Pour l'Européenne, tout reste à faire.

    Nous restons sur nos positions toi et moi, mais s'il te plait ne généralise pas ce qu'il se passe chez toi. Dans plein d'autres SAMU il n'est pas question que cela soit un paramédical.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2176

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Jeu 30 Oct 2014 - 10:06

    copter a écrit:Dérogation, oui, mais Française. Pour l'Européenne, tout reste à faire.
    Nous restons sur nos positions toi et moi, mais s'il te plait ne généralise pas ce qu'il se passe chez toi. Dans plein d'autres SAMU il n'est pas question que cela soit un paramédical.
    C'est sympa mais ce n'est pas moi qui propose cette option mais la DGOS, enfin elle laisse l'option possible.
    Quant à connaitre la position des HéliSmur cela me parait difficile.
    Pour le reste, je ne fais pas de cas personnel puisque pour l'instant, c'est le statu-quo, ni plus ni moins pas de changement de posture.
    Mis à par le Manex AIR-OPS encore plus compliqué que le précédent qu'il faut a nouveau digérer.
    De ce point de vue le choc de simplification ce n'est pas pour nous...

    Contenu sponsorisé

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:08


      La date/heure actuelle est Dim 11 Déc 2016 - 4:08