S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Mar 8 Juil 2014 - 16:46

    Rappel du premier message :

    Voici la lettre explicative de mise en application de l'IR-OPS au 28 octobre prochain, destinée à la Direction Générale de l'Offre de Soin et transmise aux exploitants.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Ven 22 Aoû 2014 - 7:29

    En fouillant dans les archives de l'AFHSH bizarrement la position de celle-ci a changée depuis le document ci-dessous (page 17):

    "Le reste de l'équipage:
    Ce copilote pourra sans doute être le "membre d'équipage" demandé par les textes qui doit être un personnel navigant (pour des raisons de cohérence d'équipage et de responsabilité aéronautique).
    Le reste du personnel à bord (médecin, infirmier) ne relève pas de la réglementation aéronautique."


    Lien document: http://www.afhsh.org/old/Documents/Presentations2009/NotionsBase.pdf

    Cette solution me paraît cohérente. En revanche, celle d'aujourd'hui pas du tout.......

    french kiss
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 17/11/2009
    Messages : 350

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  french kiss le Ven 29 Aoû 2014 - 22:01

    comme je l'ai dit dans un autre post, bien évidemment que le triste Sir a changé sa position. Il veut bien dire des con.eries mais pas au point de passer pour une bu.ne auprès de ces confrères.
    Overlord, vous n'avez pas répondu à ma question : quid des personnels médicaux qui ne souhaiteraient pas s'associer à la démarche ?
    Au passage j'adore votre phrase selon laquelle une personne ne peut être formée à ce post en trois semaines ou en trois jours. Du coup, vous défendez la formation en trois jours. Fabuleux
    De même vous revendiquez que la seule solution est le double équipage pilote / pilote et pourtant vous militez pour l'assistant de vol issu de l'équipe médicale. Super ! Alors là, chapeau bas ! Ferrari c'est le top mais Trabant c'est mieux. Vous êtes formidable. Pour ma part, je ne vous remercie pas de défendre aussi bien nos interêts. Le dernier à avoir fait ça a fini chez Corsair après avoir, pour le compte de son patron, négocié la convention collective que vous décriez... Ce qui au passage devrait vous amenez à vous poser cette question : si un employé s'est fait nommé représentant des salariés et a permis la mise en place d'une convention collective favorables au patronat en échange d'une reconversion en pilote avion tout frais payé, n'y a-t-il pas baleine sous graviers ?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Sam 30 Aoû 2014 - 5:35

    french kiss a écrit:comme je l'ai dit dans un autre post, bien évidemment que le triste Sir a changé sa position. Il veut bien dire des con.eries mais pas au point de passer pour une bu.ne auprès de ces confrères.
    Overlord, vous n'avez pas répondu à ma question : quid des personnels médicaux qui ne souhaiteraient pas s'associer à la démarche ?
    Au passage j'adore votre phrase selon laquelle une personne ne peut être formée à ce post en trois semaines ou en trois jours. Du coup, vous défendez la formation en trois jours. Fabuleux
    De même vous revendiquez que la seule solution est le double équipage pilote / pilote et pourtant vous militez pour l'assistant de vol issu de l'équipe médicale. Super ! Alors là, chapeau bas ! Ferrari c'est le top mais Trabant c'est mieux. Vous êtes formidable. Pour ma part, je ne vous remercie pas de défendre aussi bien nos interêts. Le dernier à avoir fait ça a fini chez Corsair après avoir, pour le compte de son patron, négocié la convention collective que vous décriez... Ce qui au passage devrait vous amenez à vous poser cette question : si un employé s'est fait nommé représentant des salariés et a permis la mise en place d'une convention collective favorables au patronat en échange d'une reconversion en pilote avion tout frais payé, n'y a-t-il pas baleine sous graviers ?
    je n'ai pas posté quoi que ce soit, concernant la formation de ceci ou de cela, dans tel ou tel temps imparti n'ayant d'ailleurs pas de responsabilité dans cette solution.
    je n'ai pas dit non plus, que la seule solution était un autre pilote mais que c'est la seule option qui procure réellement le plus de sécurité est un co-pilote avec les commandes de vol...
    Je peux aussi vous renvoyer le compliment, vous êtes formidable en interprétant assez étrangement les positions des autres, surtout si elle ne correspond pas à la votre !
    Je ne sais pas de quoi vous parlez concernant "nos intérêts" ?
    Je ne sais de quoi relève Corsair et le personnage en question ect.... ne voit pas non plus ce que ce volet vient faire ici ? et comme ceci ne m'intéresse pas çà tombe bien.
    je ne suis pas investi d'une mission hypothétique concernant la convention collective, qui, me semble-t-il reste de la responsabilité des partenaires sociaux, elle est par ailleurs, de mon point de vue, perfectible en termes de compréhension !
    Je ne suis pas responsable des décisions qui sont prises par les deux administrations de tutelle pour la forme de l’application de cette fonction !
    Pour de meilleures réponses veuillez la leur poser directement DGAC-DSAC et DGOS !
    Voila...

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Sam 30 Aoû 2014 - 10:59

    Information à confirmer...
    Dans le continuum espace-temps ou le vide intersidéral qui règne à ce sujet il semble que le SNUH aurait dit ?
    Je dis bien," aurais dit ?" ceci au conditionnel tant l'information semble sidérante où pour le moins, édifiante tant les positions soutenues naguère, apparaissent si éloignées des nouvelles ?
    Au final, j'espère que l'on ne va pas encore m'accuser de faire du prosélytisme sur l'assistant de vol !


    « le Syndicat National des Exploitant d’hélicoptères (SNEH) aurait déposé une demande de dérogation générale et permanente  en conformité avec les dispositions prévues du règlement communautaire n°216/2008 chapitre 14-6.
    Cette requête viserait à permettre la poursuite, des exploitations SMUH sans le second membre d’équipage en proposant comme équivalent de sécurité l’obligation que l’hélicoptère soit équipé d’un système de stabilisation sur les 3 axes (SAS)  (à l’instar de l’équipement de tous les EC 135) ou d’un pilote automatique.
    Du fait que les principaux syndicats de pilotes soutiennent la demande du syndicat patronal SNEH et suite au mouvement de grève des pilotes SAMU du 16 juillet dernier. Une réunion sera prochainement organisée à la DGAC avec les différents intervenants pour statuer sur ce sujet.
    Il semble que l’option présentée par le SNEH a quelques chances  d’être retenue au regard du large consensus qui se dégage (SNEH et Syndicats pilotes), de l’hostilité de certains syndicats de médecins qui ne souhaitent pas voir des personnels soignants assurer cette fonction, et au regard des difficultés budgétaires de la sécurité sociale. »

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  vanhoute le Sam 30 Aoû 2014 - 11:09

    overlord a écrit:
    « le Syndicat National des Exploitant d’hélicoptères (SNEH) aurait déposé une demande de dérogation générale et permanente  en conformité avec les dispositions prévues du règlement communautaire n°216/2008 chapitre 14-6.
    Cette requête viserait à permettre la poursuite, des exploitations SMUH sans le second membre d’équipage en proposant comme équivalent de sécurité l’obligation que l’hélicoptère soit équipé d’un système de stabilisation sur les 3 axes (SAS)  (à l’instar de l’équipement de tous les EC 135) ou d’un pilote automatique.
    Du fait que les principaux syndicats de pilotes soutiennent la demande du syndicat patronal SNEH et suite au mouvement de grève des pilotes SAMU du 16 juillet dernier. Une réunion sera prochainement organisée à la DGAC avec les différents intervenants pour statuer sur ce sujet.
    Il semble que l’option présentée par le SNEH a quelques chances  d’être retenue au regard du large consensus qui se dégage (SNEH et Syndicats pilotes), de l’hostilité de certains syndicats de médecins qui ne souhaitent pas voir des personnels soignants assurer cette fonction, et au regard des difficultés budgétaires de la sécurité sociale. »
    Proposer un équipement de sécurité en standard sur toutes les machines de cette gamme, y compris sur celles de nos voisins européens qui volent à deux, ce n'est pas un peu prendre l'EASA pour des imbéciles ?
    Je suis perplexe.
    Également concernant le soutient des syndicats de pilotes à cette mesure.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Sam 30 Aoû 2014 - 11:15

    vanhoute a écrit:Proposer un équipement de sécurité en standard sur toutes les machines de cette gamme, y compris sur celles de nos voisins européens qui volent à deux, ce n'est pas un peu prendre l'EASA pour des imbéciles ?
    Je suis perplexe.
    Également concernant le soutient des syndicats de pilotes à cette mesure.
    C'est peu dire, mais le texte prévoit tout de même cette potentielle demande de dérogation !
    Dérogation que certains indiquent souvent et depuis le temps, qu'elle n'est plus possible, la preuve !

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  hub_40 le Sam 30 Aoû 2014 - 13:26

    Par contre SAS ou PA ce n'est pas du tout la même chose...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Sam 30 Aoû 2014 - 15:28

    overlord a écrit:Information à confirmer...
    Dans le continuum espace-temps ou le vide intersidéral qui règne à ce sujet il semble que le SNUH aurait dit ?
    Je dis bien," aurais dit ?" ceci au conditionnel tant l'information semble sidérante où pour le moins, édifiante tant les positions soutenues naguère, apparaissent si éloignées des nouvelles ?
    Au final, j'espère que l'on ne va pas encore m'accuser de faire du prosélytisme sur l'assistant de vol !


    « le Syndicat National des Exploitant d’hélicoptères (SNEH) aurait déposé une demande de dérogation générale et permanente  en conformité avec les dispositions prévues du règlement communautaire n°216/2008 chapitre 14-6.
    Cette requête viserait à permettre la poursuite, des exploitations SMUH sans le second membre d’équipage en proposant comme équivalent de sécurité l’obligation que l’hélicoptère soit équipé d’un système de stabilisation sur les 3 axes (SAS)  (à l’instar de l’équipement de tous les EC 135) ou d’un pilote automatique.
    Du fait que les principaux syndicats de pilotes soutiennent la demande du syndicat patronal SNEH et suite au mouvement de grève des pilotes SAMU du 16 juillet dernier. Une réunion sera prochainement organisée à la DGAC avec les différents intervenants pour statuer sur ce sujet.
    Il semble que l’option présentée par le SNEH a quelques chances  d’être retenue au regard du large consensus qui se dégage (SNEH et Syndicats pilotes), de l’hostilité de certains syndicats de médecins qui ne souhaitent pas voir des personnels soignants assurer cette fonction, et au regard des difficultés budgétaires de la sécurité sociale. »

    Pourrait on avoir la source de cette information ?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Sam 30 Aoû 2014 - 15:41

    hub_40 a écrit:Par contre SAS ou PA ce n'est pas du tout la même chose...
    Certes et lorsque l'on observe que le même cercle ayant considéré le PA, comme quasiment dangereux, semble désormais l'évoqué directement comme une solution ? là, on ne frise plus le ridicule mais le burlesque !
    je ne parle même pas du cas de l’assistant qui, d'un argument hautement stratégique se verrait éventuellement déclassé sur l'hôtel de la finance aidée d'un caprice ou d'une bouderie d'une corporation qui passe la plus part de son temps en place avant gauche !
    A suivre avec la plus grande attention....


    Dernière édition par overlord le Dim 31 Aoû 2014 - 10:14, édité 1 fois

    petit nouveau
    Premiers pas
    Premiers pas

    Localisation : à la régulation
    Date d'inscription : 19/02/2014
    Messages : 8

    Plus que 2 mois !!!

    Message  petit nouveau le Dim 31 Aoû 2014 - 9:46

    Il semble quand même qu'il soit temps de prendre une décision rapidement. Sur mon site, c'est l'interrogation tant au niveau des pilotes que des équipes médicales qui sont partagées sur le fait de réaliser la fonction d'assistant de vol et qui ne pensent pas avoir le temps de se former aux vues des échéances

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Dim 31 Aoû 2014 - 10:21

    petit nouveau a écrit:Il semble quand même qu'il soit temps de prendre une décision rapidement.
    çà, ce n'est pas tout a fait compatible avec le rythme de l’administration
    "rapidement" est un mot qui n’existe pas dans le dictionnaire administratif...
    Cette réglementation à été pondue il y a au moins 5 ans, quelle décision prendre à 58 jours de sa mise en oeuvre alors que les deux administrations de tutelle se sont déjà prononcées ?

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Dim 31 Aoû 2014 - 10:24

    petit nouveau a écrit:Il semble quand même qu'il soit temps de prendre une décision rapidement. Sur mon site, c'est l'interrogation tant au niveau des pilotes que des équipes médicales qui sont partagées sur le fait de réaliser la fonction d'assistant de vol et qui ne pensent pas avoir le temps de se former aux vues des échéances
    Pour avoir des réponses,
    Les pilotes interrogent leurs bureau opération aérienne
    Les médecins leur chef de Samu ou de service
    Simple et de bon goût...

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Sam 6 Sep 2014 - 21:42

    Nous avons entamés le mois de septembre !
    ou en sommes nous au sujet de l’assistant de vol, on entends des bruits de couloirs, dérogation, grande réunion ?
    Tout a a fait saisissant comme effet...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Dim 7 Sep 2014 - 7:05

    overlord a écrit:Nous avons entamés le mois de septembre !
    ou en sommes nous au sujet de l’assistant de vol, on entends des bruits de couloirs, dérogation, grande réunion ?
    Tout a a fait saisissant comme effet...

    Et quels sont les bruits de couloirs ?

    Evan
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : paris
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Messages : 235

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  Evan le Dim 7 Sep 2014 - 12:56

    J'ai entendu parler d'ambulancier, ce qui serait la solution la plus adaptée si le 2ème membre n'est pas pilote.

    Lors des interventions en hélico, pour peu que le toubib soit un vacataire qui ne s'investit pas beaucoup, l'infirmière est seule pour gérer l'installation du patient, du matériel, du brancardage etc...

    Conserver son ambulancier serait la chose la plus adaptée pour optimiser la prise en charge du patient.

    Maintenant si on veut plus de sécurité dans les vols, un co-pilote serait plus adapté, quitte à le former sur le brancardage, le matériel etc... mais ça, ça peut se faire sur le terrain en collaboration avec le samu.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Dim 7 Sep 2014 - 15:34

    Evan a écrit:Maintenant si on veut plus de sécurité dans les vols, un co-pilote serait plus adapté, quitte à le former sur le brancardage, le matériel etc... mais ça, ça peut se faire sur le terrain en collaboration avec le samu.
    Cela voudrait dire que d'un côté, celui de la santé, on ne souhaite pas faire le minimum requis pour l’assistant de vol (voir et éviter) pour le seul segment de vol imposé dit "primaire" alors que ce même personnel occupe cette place avant gauche quasiment en permanence dès lors que la patient n'est pas à bord.
    On invoque pour cela que chacun fasse son métier !
    Mais cela ne poserait plus un souci pour la partie PN qui elle devrait se former au brancardage, c'est à dire faire un autre métier ?
    Très étonnant comme formule.
    Les conducteurs sont attitrés aux véhicules, il y a des SAMU qui sont en équipes HéliSmur à 3 (1 PIL, 1 MED, 1 IDE) et n'ont pas suffisamment de conducteur pour armer les missions HéliSmur
    L'idée, c'est de ne pas ajouter une personne supplémentaire à bord pour ne pas obérer la capacité d'emport et/ou l’autonomie de vol, ce n'est pas pour en ajouter une encore plus au rabais !

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  hub_40 le Dim 7 Sep 2014 - 19:07

    Evan a écrit:J'ai entendu parler d'ambulancier

    Ca ça serait possible si tous les CH disposant d'un hélico avaient un ambulancier en plus (des véhicules terrestres à conduire...)
    Ce qui est très loin d'être le cas partout...
    Certains CHD n'ont même pas d'ambulanciers, ce sont les infirmiers qui conduisent ou un pompier ou un ambulancier privé...
    On fait quoi dans ce cas ????

    AMARY
    Découverte
    Découverte

    Date d'inscription : 21/05/2012
    Messages : 19

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  AMARY le Dim 7 Sep 2014 - 19:23

    La solution...!



    Evan
    Membre très actif
    Membre très actif

    Localisation : paris
    Date d'inscription : 08/06/2010
    Messages : 235

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  Evan le Dim 7 Sep 2014 - 19:46

    hub_40 a écrit:
    Evan a écrit:J'ai entendu parler d'ambulancier

    Certains CHD n'ont même pas d'ambulanciers, ce sont les infirmiers qui conduisent ou un pompier ou un ambulancier privé...
    On fait quoi dans ce cas ????

    Exact.

    Une solution, Le personnel ambulancier serait alors recruté par les boites hélico, formé par les SAMU à la FAE. (formation d'adaptation à l'emploi des SMUR)

    Mais pour Octobre, on ne sera pas prêt...

    Deuxième solution : Je pense qu'il y a pas mal d'ambulancier SMUR qui seraient prêts à quitter la fonction publique pour postuler dans les boites hélico comme 2ème membre d'équipage.

    3ème solution : cf Amary... Laughing

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  heli-samu le Dim 7 Sep 2014 - 20:30

    L'option d'ajouter une personne était le leitmotiv des "anti" membre d'équipage pour toutes les raisons qu'ils ont évoqué telles que l'emport kéro, l'inutilité de la fonction et la sureté du transport sanitaire héliporté francais, etc....

    On irait donc à contrario de cette idée employer un ambulancier pour assumer la fonction de membre d'équipage ?

    Sachant qu'il y a déja deux soignants à bord et très souvent de nombreux intervenants des services de secours au sol, le plus judicieux pour assumer des fonctions d'assistants de vol est de partir sur des personnels ayant une culture/formation aéronautique formé pour cette fonction avec le volet d'assistance à l'équipe médicale, l'assistance se résumant grossierement à apporter du matériel et participer au brancardage.

    Le volet médical de l'assistant de vol etant au passage plus simple à assimiler que le volet aéronautique...

    On me répondra certainement que certains SAMU fonctionnent déja avec un ambulancier à bord pour certaines missions... Certes, mais encore une fois entre monter à bord comme cela se fait à l'heure actuelle, regarder le paysage et assumer la fonction d'assistant de vol, il y a un fossé.

    Evan a écrit:Deuxième solution : Je pense qu'il y a pas mal d'ambulancier SMUR qui seraient prêts à quitter la fonction publique pour postuler dans les boites hélico comme 2ème membre d'équipage.
    Je ne pense pas, seulement un faible pourcentage serait prêt à franchir le cap par "attirance" de l'hélico. Dans les faits, c'est quitter la fonction publique et un job assuré pour un job dans le privé très probablement moins bien payé.

    Plus le temps passe, plus les craintes d'il y a quelques années de voir un système à la mordmoil'noeud se mettre en place se concrétisent, si les chers décideurs poussent pour que cette mesure soit appliquée, les boites hélicos se frotteront les mains, du personnel qui bossera indirectement pour eux gratuitement, c'est pas beau ?

    Et à ce rythme la, pour faire toujours moins chers, dans 5 ans un membre du SAMU jouera le mécano et dans 15 ans, les boites loueront des machines coques nues, économies de personnel pour les boites et de budget pour les hopitaux !

    Esperons qu'un jour, quelqu'un mettra un bon coup de pieds dans la fourmilière des hélicos de secours en france et en sortira quelque chose de cohérent dans l'intéret du patient (chose qu'on a semble-t-il oublié)


    _________________________________________________
    www.smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Dim 7 Sep 2014 - 22:39

    heli-samu a écrit:Esperons qu'un jour, quelqu'un mettra un bon coup de pieds dans la fourmilière des hélicos de secours en france et en sortira quelque chose de cohérent dans l’intérêt du patient (chose qu'on a semble-t-il oublié)
    Si on veut vraiment ajouter une plus valu à <> concept souvent à mon avis, par trop souvent invoqué à la cantonade pour justifier telle ou telle théorie n'y ayant pas forcément rand chose à voir, ce n'est pas avec l'assistant de vol que l'on va le faire.
    Cette vision est un leurre, tout simplement...
    Rentrant d'une primaire commencée vers 19h et terminée tard, s'il n'y avait pas 22 personnes sur site il n'y en avait pas une.
    Il faut arrêter de jeter de l'huile sur le feu avec cette affaire qui est une vision d'abord théocratique avant d'avoir un quelconque rapport avec l’intérêt du patient.
    Si on veut accélérer les choses du transport on pourrait alors augmenter le nombre de brancardier dans les hôpitaux de la fonction public pour éviter d'attendre quasiment le temps du vol, un brancard pour accéder au service concerné.
    Bien que cela peut faire sourire c'est assez rédhibitoire parfois surtout pour les cas assez urgent ou on nous explique qu'il ne faut pas traîner !!!!
    Je n'en dirais pas plus à cette heure.
    Avant d'inventer des usines à gaz inutiles, voyons d'abord ou il faut mettre le doigt là ou çà fait mal !
    La solution possible d'un assistant faisant déjà partie des équipes médicales acculturées à ce mode de transport n'est pas non plus un crime !
    En tout cas, si cela se passe de cette manière çà me convient très bien et la sécurité du transport sera assurée de la même manière qu'actuellement c'est à dire d'une manière très sure.
    de l'aise majesté.
    l’intérêt du patient c'est d'abord:
    une chaîne du transport plus réactive et mieux dédiée à l'urgence
    un hélicoptère plus vaste pour techniquer à bord, avec du range et des optionnels modernes
    Un maillage plus judicieux en fonction du bassin de population
    Des aires de poser aux normes et directement sur les hôpitaux, avec du carburant en terrasse ou au sol et surtout une aire de garage pour l'utiliser à deux

    Il est tard...

    Des points d'avitaillement carburant suffisants et mieux répartit

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Mar 16 Sep 2014 - 10:17

    forum étrangement calme en ces temps d'évolution du transport sanitaire !
    La dernière réunion à la DGAC du 4 septembre avec la DGOS les partenaires sociaux en vue de l'étude d'une exonération totale des règles attenantes au contraintes de l'ajout d'un membre d'équipage technique du SMUH, n'a semble-t-il rien donnée. Il appairait même que les choses qui avaient été entendues semblent remise en cause, un pas en avant, un pas en arrière !
    Nouvelle réunion le 24 septembre à 4 semaines de l'échéance programmée depuis au moins 2 ans pour un texte vieux de 5 !
    Une vie une époque formidable, ou le progrès fait rage..

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  T4 le Mar 16 Sep 2014 - 11:21

    Qu'entends-tu par:

    "Il appairait même que les choses qui avaient été entendues semblent remise en cause, un pas en avant, un pas en arrière !"


    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  overlord le Mar 16 Sep 2014 - 18:07

    T4 a écrit:Qu'entends-tu par:
    "Il appairait même que les choses qui avaient été entendues semblent remise en cause, un pas en avant, un pas en arrière !"
    Des choses qui avaient été acquises lors des réunions précédentes ici ou là, donc a priori actées, seraient effectivement remises en causes, mais peut être pas non plus ???
    Bref les administrateurs avancent et reculent sensiblement comme nos politiques, même combat !
    Comment les acteurs du transport peuvent mettre en place les moyens pour respecter les décisions si les émoluments des mêmes décisions changent au grès du vent ou du dernier qui a parlé !
    Comme tout pourrait potentiellement changer à quelques semaines de la mise en oeuvre, les demandes de "dérog", par ailleurs déjà faites, vont se préciser inévitablement...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  copter le Mer 17 Sep 2014 - 16:45

    overlord a écrit:forum étrangement calme en ces temps d'évolution du transport sanitaire !
    La dernière réunion à la DGAC du 4 septembre avec la DGOS les partenaires sociaux en vue de l'étude d'une exonération totale des règles attenantes au contraintes de l'ajout d'un membre d'équipage technique du SMUH, n'a semble-t-il rien donnée. Il appairait même que les choses qui avaient été entendues semblent remise en cause, un pas en avant, un pas en arrière !
    Nouvelle réunion le 24 septembre à 4 semaines de l'échéance programmée depuis au moins 2 ans pour un texte vieux de 5 !
    Une vie une époque formidable, ou le progrès fait rage..

    Qu'est ce qui aurait été remis en cause ?

    T4
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 06/11/2009
    Messages : 327

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  T4 le Mer 17 Sep 2014 - 17:40

    Rien ,puisque rien n'a été entendu.
    Des personnes ont laissé sous entendre que.... et certaines (appartenant à la tutelle) ont fait croire que.....

    Contenu sponsorisé

    Re: Lettre de la DSAC à la DGOS - 13 juin 2014

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:26


      La date/heure actuelle est Dim 4 Déc 2016 - 22:26