S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    JIM mobile : Samu : y-a-t-il un pilote dans l’hélicoptère (en dehors du médecin) ?

    Partagez

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2118

    JIM mobile : Samu : y-a-t-il un pilote dans l’hélicoptère (en dehors du médecin) ?

    Message  vanhoute le Ven 18 Juil 2014 - 7:59


    Paris, le jeudi 17 juillet 2014 – Dans les hélicoptères du Samu, le médecin ou l’infirmier présent à bord peuvent parfois être sollicités par le pilote pour une aide ponctuelle, le plus généralement pour confirmer un point de visibilité. Cette entraide naturelle deviendra-t-elle demain la règle ? C’est ce que redoutent les pilotes d’hélicoptère et les personnels soignants du Samu. En cause, une directive de Bruxelles qui devra s’appliquer à partir du 18 octobre sur le transport sanitaire qui vise à rendre obligatoire la présence d’un second membre d’équipage lors de certaines missions, notamment lorsque les conditions météorologiques sont défavorables ou quand le transport s’effectue, non pas d’hôpital à hôpital, mais depuis un autre lieu où le décollage peut s’avérer plus technique. Or, comme le permet le texte de Bruxelles, la France semble s’orienter vers une solution simple (et moins coûteuse) : faire des médecins et infirmiers, au prix d’une formation adéquate, ces seconds pilotes !

    Combien de médecins seront prêts à jouer les pilotes ?

    Bien sûr les pilotes d’hélicoptère sont vent debout contre un tel projet. A l’appel de la branche Samu Transport public du Syndicat national du personnel navigant de l’aéronautique civile (SNPNAC), une heure de débrayage a été organisée hier matin pour protester symboliquement contre une telle mesure. « Il faut une personne dédiée, dont c'est le métier principal » et dont «la qualification est contrôlée par l'État comme le prévoit le Code de l'aviation civile pour toutes les personnes ayant la responsabilité de la conduite de l'aéronef » martèle Jean Bec, secrétaire général de la branche Samu-Transport public et hélicoptère du SNPNAC, cité par le Figaro, très hostile à une telle idée pour des raisons de « bon sens et de sécurité ». Du côté des praticiens, la colère est moins forte mais l’inquiétude n’est pas nulle. Au sein du Samu de France, on accepterait de prêter main forte aux pilotes de façon « transitoire », mais nullement de manière pérenne. Chez les représentants de l'Association française des médecins utilisateurs d'hélicoptères sanitaires hospitaliers, on se refuse à des soutiens qui iraient au-delà d’aides ponctuelles. Enfin, dans 20 minutes, conscient des enjeux budgétaires actuels, Mathieu Vandenavenne, président de l’Association nationale pour le service médical d’urgence par hélicoptère se montre moins catégorique, mais constate que les médecins pourraient être peu nombreux à se porter candidats, n’étant fréquemment guère à l’aise à bord d’un hélicoptère !

    Léa Crébat

    http://m.jim.fr/e-docs/00/02/3C/74/document_actu_pro.phtml


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: JIM mobile : Samu : y-a-t-il un pilote dans l’hélicoptère (en dehors du médecin) ?

    Message  overlord le Ven 18 Juil 2014 - 16:51

    Combien de médecins seront prêts à jouer les pilotes ?

    Il n'a jamais été vraiment question de jouer les pilotes et heureusement pour nous !

    Bien sûr les pilotes d’hélicoptère sont vent debout contre un tel projet.

    Et bien c'est une bonne question qui aurait méritée d'être débattue et notifiée concrètement, à défaut on peut dire ce que l'on veut !

    Au sein du Samu de France, on accepterait de prêter main forte aux pilotes de façon « transitoire »,

    Main forte ? tien c'est assez nouveau ! mais n'entendons nous pas souvent que le pilote devrait être aussi paramédical ?

    mais constate que les médecins pourraient être peu nombreux à se porter candidats

    la aussi a-t-on quantifié le problème ou toutes ces affirmations sont dictées ? lorsqu'il y a une manifestation on compte les manifestants, lorsqu'il y a une grève on compte les grévistes, mais étrangement là, on compte personne ?
    cela va peut être se passer normalement aussi, le travail effectué jusqu'ici n'étant pas si mauvais que cela, trois primaires depuis hier sur nationale je ne vois toujours spas ou réside le problème pour traiter un patient en équipe à 3 et surtout avec le nombre de personnel au sol ?
    Tout ceci va peut être aussi se dégonfler, question de bon sens car le système tel qu'il est architecturé actuellement fonctionne bien !
    Il faut aussi se rendre à l'évidence, l'autorité de tutelle à décidée le mode d’organisation future pour cette fonction et on peut supposer raisonnablement que les exploitants ariens on contacté leur client sur ce sujet.

      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 16:19