S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Les drones: la nouvelle menace.

    Partagez

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Les drones: la nouvelle menace.

    Message  copter le Jeu 28 Aoû 2014 - 7:42

    Drone delays medical helicopter landing at OH hospital

    (WDTN) An unexpected drone in the area around Dayton, Ohio's Miami Valley Hospital prevented a CareFlight helicopter from landing, with a "significantly hurt" patient onboard.

    "Picture yourself driving down the highway and something flies in front of you. That's the same for us It's very very difficult," says CareFlight pilot John Berthy.

    Berthy wasn't in the cockpit Monday night, but he knows what it's like to have something blocking his path.

    "We already contend with birds and bird strikes and other civil aircraft operating out there," he explains. "So, drones add another dimension to an already complex set of rules and regulations in air space."

    Beth Calcidise, the Program Manager of CareFlight, said there was an extra sense of urgency Monday night when a drone got in the way.

    "One of our flight nurses spotted it, and said 'Hey there's an object flying out here, I don't think it's a bird.' Then they saw it take off and they knew it was something other than a bird."

    Calcidise called Dayton police, and MVH campus police to find the person flying the drone, before the helicopter could land.

    Police discovered a man using the drone to take aerial photos of the Montgomery County Fairgrounds across the street from the hospital.

    He never notified Calcidise, something she said is crucial when operating a drone.

    Berthy said the other problem is the lack of electronic detection– pilots only have their eyes and ears.

    “We have to be able to spot them. So if we don't see it, and it's a big sky, little bullet theory– if we can't see the drone until we're nearly on top of it, it just means we may have to take evasive maneuvers.

    Calcidise said drone operators need to follow FAA guidelines, staying at least 400 feet away from hospitals.

    “My crews want to get home at nighttime to their families as much as we want to get patients here and get them taken care of.”

    Source: http://www.12newsnow.com/story/26385252/drone-delays-medical-helicopter-landing-at-oh-hospital

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Les drones: la nouvelle menace.

    Message  copter le Jeu 28 Aoû 2014 - 7:44


    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1301

    Re: Les drones: la nouvelle menace.

    Message  copter le Jeu 28 Aoû 2014 - 7:56

    Le parquet de Bayonne a ouvert une enquête sur la présence d'un drone, qui pourrait avoir gêné les opérations de secours de l'équipage du cargo espagnol échoué début février à Anglet (Pyrénées-Atlantiques), a-t-on appris aujourd'hui de source judiciaire.

    Le drone survolait les lieux du naufrage du cargo Luno le 5 février, le matin même du naufrage, pendant le sauvetage par hélicoptère des 11 membres d'équipage, a-t-on précisé. Il avait été signalé par les gendarmes, et a été saisi par eux.

    Le Luno s'était échoué à l'approche du port de Bayonne, une avarie moteur l'envoyant dériver, par gros temps, vers une digue contre laquelle il s'est brisé en deux, puis en trois. Ses membres d'équipage avaient été hélitreuillés dans les heures suivant l'échouage. L'enquête sur le drone, pour "infraction à la législation aérienne et une possible mise en danger délibéré d'autrui", a été confiée à la Brigade des transports aériens de Biarritz et devra déterminer "la gêne qui a pu être apportée", a précisé le parquet à une correspondante de l'AFP.

    NOTA : Les peines encourues sont une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à un an ainsi que des amendes, a précisé le parquet, qui n'a pas indiqué si le propriétaire du drone avait été identifié. "L'utilisation des drones est assujettie à des règles très strictes proches de celles appliquées aux aéronefs", a souligné mardi la gendarmerie. Dans ce cas-ci, selon le parquet, il aurait notamment fallu l'autorisation de la tour de contrôle de l'aéroport de Biarritz.

    Selon le colonel William Vaquette, commandant du groupement de gendarmerie des Pyrénées Atlantiques, "on constate au niveau national que les gens qui possèdent des drones ont une méconnaissance de la réglementation". "Les gens utilisent des drones comme de l'aéromodélisme. A partir de 300-400 euros, on peut en acheter, mais l'utilisation est soumise à des règles très strictes méconnues du grand public. Ils sont souvent utilisés pour faire des images, et les vendre après". Dans la région de Pau, quelques procédures ont été ouvertes récemment pour des drones utilisés sans autorisation ou homologation, a rappelé récemment le parquet local.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Début février 2014, les enquêteurs de la BGTA (Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens) de BIARRITZ sont saisis d'une enquête pour mise en danger de la vie d'autrui et entrave à la circulation aérienne mettant en cause un aéronef télé-piloté dans le cadre des opérations de sauvetage du cargo "Luno" échoué la veille sur les plages d'ANGLET (64).
    Le 5 février 2014, une opération de sauvetage héliportée était mise en œuvre par la sous-préfecture de BAYONNE afin d'extraire l'équipage du cargo échoué sur une digue à l'entrée du port de BAYONNE.
    Durant ces opérations, l'hélicoptère du Détachement aérien gendarmerie (DAG) de BIARRITZ ne réussit pas à hélitreuiller les membres d'équipage du fait d'une forte houle. Un Cougar de l'armée de l'Air en provenance de CAZAUX (Gironde), permettra  alors la récupération de l'ensemble des marins.

    Cependant lors du décollage du Cougar le pilote militaire remarque la présence d'un drone en vol stationnaire à une dizaine de mètres de son rotor.

    La présence de cet appareil retarde les opérations de secours. Plus tard, lors des opérations d'hélitreuillage, le capitaine commandant le DAG, en charge de leur coordination, remarque également un drone en vol entre la D.Z. des hélicoptères et le lieu de sauvetage distant de 450 mètres.

    Malgré l'intervention des services de police pour faire cesser le vol, l'identité des personnes mettant en œuvre l'aéronef télé-piloté n'est pas relevée.

    Les enquêteurs de la brigade de GTA de BIARRITZ,  visionneront l'ensemble des vidéos tournées le jour des faits et mises en ligne sur Internet ; ils arriveront dans le temps de la flagrance, à identifier l'auteur des vidéos.
    Des perquisitions seront menées dans le cadre de cette enquête et permettront la saisie d'un drone d'une valeur de 12000 € et de matériels vidéos.
    Ce drone d'un poids de 8 kilogrammes et d'un diamètres de un mètre quarante représentait un réel danger pour les opérations de sauvetage, notamment du fait de sa masse, de son envergure et de sa position dans le dispositif. Le télé-pilote et le propriétaire de l'aéronef seront entendus et reconnaitront les faits.

    En parallèle, plusieurs autres enquêtes judiciaires seront ouvertes pour des infractions de pénétrations de zone sans autorisation et de non respect des règles de l'air sur d'autres drones, dans la région basque...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2117

    Re: Les drones: la nouvelle menace.

    Message  vanhoute le Jeu 28 Aoû 2014 - 13:24

    Merci pour ce retour sur le danger drônes.
    Je crois que ce n'est que le début !


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    hgri
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 22/12/2011
    Messages : 163

    Re: Les drones: la nouvelle menace.

    Message  hgri le Sam 30 Aoû 2014 - 9:16

    Les pilotes de drone ont déjà prit le taureau par les cornes. qu'ils soient pro ou amateurs avertis. Le cadre juridique existe,et des colloques ont déjà eux lieu. vous verrez passé des Notams les concernants.
    Concernant le sujet, et au vue du type d'engin, il s'agit probablement d'un "pro" ( ou de quelqu'un voulant se lancer)et qui connaissait la legislation. Acheter ce type de machine ( 8kg et 1m40), il n'y a que deux ou trois endroits et la formation y est obligatoire.
    Par contre obtenir une autorisation de vol sur zone pendant les ops de secours est impossible, ce qui est normal. Et là c'est de l'inconscience pure.

    Au dela de cela , tant que des vendeurs, non spécialiser, vous vendent des engins capables de monter a 6500 pieds, sans vous preciser qu'il faut passer par la case programmation/limitation, ni vous expliquer la réglementation. cela devient criminel.

    Contenu sponsorisé

    Re: Les drones: la nouvelle menace.

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:24


      La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 2:24