S.M.U.H. Service Médical d'Urgence par Hélicoptère

Forum de discussion des acteurs du SMUH


    Volons heureux, volons à deux !

    Partagez

    heli-samu
    Modérateur
    Modérateur

    Localisation : Dans le 240 pour 4 Nautiques
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Messages : 312

    Volons heureux, volons à deux !

    Message  heli-samu le Lun 26 Oct 2009 - 14:25

    Rappel du premier message :

    Bonjour à tous,

    2012 Approche a grand pas et la mise en place d'un équipage double en SMUH pointe petit à petit le bout de son nez.

    Nos amis : Allemand, Belges, Luxembourgeois, Suisses et Anglais ont déjà pris depuis longtemps les devants et suivent cette démarche de travail..

    Quels sont vos avis et attentes sur la question de l'équipage double ? sa composition ? l'organisation des missions et la répartition des taches à bord.

    Aéronautiquement

    heli-samu

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  hub_40 le Mar 12 Juin 2012 - 9:57

    D'accord avec toi Mathieu sauf que en été quand il fait 35°C et que tu dois aller te poser à 4000 ou 5000 ft (fréquend sur mon SAMU), le stagiaire tu as toute latitude de ne pas le faire monter alors que le futur membre d'équipage...
    C'est un sujet que vous évincez presque tous, peut-être parce que vous bossez au niveau de la mer...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  vanhoute le Mar 12 Juin 2012 - 10:00

    hub_40 a écrit:
    C'est un sujet que vous évincez presque tous, peut-être parce que vous bossez au niveau de la mer...
    Au départ de Marseille, on monte jusqu'à Briançon...
    Et de toutes façons, sur un EC135T1, tu laisses quelqu'un l'été au sol quelle que soit l'altitude, ou tu pars avec 200 kg de carburant max...
    Il ne faut pas se leurrer : sans machine plus puissante, pas de 2e personne à bord sans perte d'autonomie.
    Ce n'est pas un hasard si certaines sociétés renouvelle leur parc avec de l'EC135T2+ ou de l'Agusta 109 Grand New...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  overlord le Mar 12 Juin 2012 - 11:06

    hub_40 a écrit:D'accord avec toi Mathieu sauf que en été quand il fait 35°C et que tu dois aller te poser à 4000 ou 5000 ft (fréquend sur mon SAMU), le stagiaire tu as toute latitude de ne pas le faire monter alors que le futur membre d'équipage...
    C'est un sujet que vous évincez presque tous, peut-être parce que vous bossez au niveau de la mer...
    À l'instar de la photo présentée, le prochain dans la liste, finira aussi, au fur et à mesure, par dormir !
    On en a tous des images comme celle-là, ce qui tend aussi à prouver que le type à gauche n'est si utile que cela dans le cadre des missions actuelles des SAMU...
    Je n’évacue pas la question, bien au contraire, je ne fais que la relayer et je travaille sur un pays plat !
    Avec une conception du type base régional, en régime H24 avec une machine dimensionnée du type EC145 T2 ou équivalent, c’est cohérent. On garde, voir augmente l'autonomie, donc la performance globale, la masse transportée pouvant augmentée légèrement !
    Avec les machines actuelles, il n’est pas difficile de comprendre que c’est la fin des haricots !
    Se retrouver avec les pattes si courtes au départ avec un patient, alors que l’on sait déjà que nous sommes souvent lourds, qu’il y a peu de place et que c’est souvent l’adéquation carburant embarqué qui détermine le rayon d’action, c’est allez au-devant de nouveaux problèmes.
    C’est la politique de l’autruche, on ne veut pas voir, qu’en fait, on va diminuer la prestation en augmentant considérablement le coup pour un effet opérationnel quasiment nul !
    En matière d’efficacité les mots ont un sens et il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt, cette option ne vaut rien avec les machines actuelles, ni plus ni moins.
    Il est aussi évident que pour les sites confrontés à des poser en altitude respectable, c’est aussi un pi salé, tout ceci est aussi, dans une certaine mesure une augmentation de la pression sur le pilote, masse toujours supérieur pour se coller dans des endroits ou à l’évidence la CP1 n’est pas toujours réalisable.
    C’est un choix technique, que vaut-il mieux, avoir un ‘’singe’’ pour changer une fréquence ou tenir une carte, ou se voir moins lourd dans les endroits moisis !
    Tout cela ne vaut que si on raisonne sur des machines mieux dimensionnées, à défaut, ce qui est à craindre vu la situation économique, la mesure risque d’obérer significativement l’efficacité du transport et bien sûr, l’intérêt du patient si tant est qu’il pèse dans cette balance ?
    En raisonnant par l’absurde, il est à remarquer que, lorsque nous voguons vers un site d’exploitation ou d’intervention selon la dernière terminologie employée par la DGAC, nous ne sommes jamais seul devant ! Et oui, si on veut appliquer la formule en matière de sémantique et de règle, il y a un membre d’équipage devant car s’il n’est pas présent à bord, la mission ne peut s’accomplir.
    C’est comme un treuille ou un élinguage, si tu n’as pas de treuilliste ou de type pour le Sling, tu ne pas remplir la mission, c’est la terminologie du membre d’équipage.
    On ne peut donc actuellement pas dire que nous n’avons pas de membre d’équipage à l’avant pour partir sur site d’exploitation, il y a bien quelqu'un à l’avant gauche avec des yeux et des mains !
    Ce qui imposerait logiquement, pour palier à ce constat déjà existant, d’avoir recours à un pilote et là, je le plains avec la structure actuelle de la corporation…
    Il y a aussi des sites en plaine qui ont nécessairement besoin d'autonomie pour la bonne est simple raison que l'on ne revient que très très peu sur l’hôpital de départ et que les élongations sont d'une part aléatoires et pas toujours connues au départ et d'autre part, assez éloignées.
    Dans ce cas, si on passe à moins d'une heure trente d'autonomie, c'est cuit ! je ne parle même pas de la nuit et de la faible capacité d'obtenir du pétrole et encore moins de la chienlit pour avoir des infos météos valables dans les quelques déserts d'observation qui ne font que grandir.
    Bref, dans le constat actuel, tout nous indique à plutôt resserrer les vis, au lieu de se disperser encore au risque d’hypothéquer encore plus l’efficacité du transport sanitaire sans raison évidente en matière de sécurité !
    C'est un peu long mais tant pis....

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  vanhoute le Mar 12 Juin 2012 - 11:24

    overlord a écrit:
    C'est un peu long mais tant pis....
    Oui et au final, on sait pas quelle est ta prise de position...
    overlord a écrit:
    C’est un choix technique, que vaut-il mieux, avoir un ‘’singe’’ pour changer une fréquence ou tenir une carte, ou se voir moins lourd dans les endroits moisis !
    Quand au "singe" en place gauche, il faudra demander à l'ensemble des HEMS européens ce qu'ils en pensent et justifier pourquoi nous sommes (encore ? toujours ?) les derniers à refuser d'appliquer les règles d'exploitation internationales.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  hub_40 le Mar 12 Juin 2012 - 11:32

    Je viens de perdre mon message malheureusement aussi long que celui d'overlord alors je repars en synthétisant:

    Je suis très dubitatif sur la capacité financière de nos société à investir lourdement pour le remplacement de toutes les machines surtout quand on voit les projets qui trainent comme celui que nous a présenté Jean13...
    Vous allez me dire, c'est pas ton problème sauf que si j'ai du travail c'est grace à la société qui m'emploie...
    Et pourtant je serais le plus heureux à bosser sur EC 145 T2 !
    Je dis ça en toute neutralité car je n'ai pas d'action dans ma société, croyez moi !
    Je connais ton point de vue Mathieu, je le respecte mais ne le partage pas et pourtant j'ai travaillé de nombreuses années en équipage sur PUMA à 3 mais souvent la charge de travail l'exigeait (treuil, sling, vertrep...).
    Souvent tu parles des zones très imbriquées de la région sud-est : je les connais par coeur pour avoir exercé en mono-pilote sur la base d'AIX LES MILLES pendant plusieurs années et je ne vois pas de souçis particulier.
    Je me pose simplement la question de ce que je vais pouvoir faire faire à mon membre d'équipage sur un trajet montagneux sans contact radio ni au départ, ni en transit, ni à l'arrivée et dont le point d'arrivée est dèjà rentré dans le GPS depuis des lustres...
    Même sur un primaire où il faut rentrer les coordonnées du point d'arrivée que va t-il nous rester à faire ?
    A nous donc pilote de pouvoir dormir ? (humour)
    Si ce n'est pas l'interne qui dormira à terme ce sera le ME !
    A nous donc de jongler (voire tricher...) avec les réserves règlementaires en kéro (et de nuit... ???) , se faire peur à entamer les nourrices avec les voyants "FUEL PUMP" qui flashent en finale de nuit tout ça pour emmener un "sac de sable".
    Je ne suis pas d'accord.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  overlord le Mar 12 Juin 2012 - 11:46

    vanhoute a écrit:
    overlord a écrit:
    C'est un peu long mais tant pis....
    Oui et au final, on sait pas quelle est ta prise de position...
    overlord a écrit:
    C’est un choix technique, que vaut-il mieux, avoir un ‘’singe’’ pour changer une fréquence ou tenir une carte, ou se voir moins lourd dans les endroits moisis !
    Quand au "singe" en place gauche, il faudra demander à l'ensemble des HEMS européens ce qu'ils en pensent et justifier pourquoi nous sommes (encore ? toujours ?) les derniers à refuser d'appliquer les règles d'exploitation internationales.
    Le ''singe'' n’est pas une connotation péjorative mais un terme couramment employé à une époque pour qualifier l’homme à tout faire dans le cadre du travail aérien, connotation anglo-saxonne de mémoire ?
    La notion d’équipage complet ne se comprend que dans le cas d’un travail aérien à multiples facettes, transport en tout genre, sling, treuil, vrac en soute, VIP, passager etc etc….
    Bref, là où le deuxième homme à une utilité car c’est le technicien du bord qui fait ce que le pilote ne peut pas faire !
    Dans le cadre du transport sanitaire inter hospitalier tel qu’il est pratiqué avec la règle du TP (ce qui n’est pas anodin d’ailleurs) à 90% cela est programmé et il n’y a pas, à proprement parler, de changement de configuration machine.
    C’est pourquoi, il peut être pratiqué avec un seul pilote à bord avec un bon ratio, sécurité transport !
    Les statistiques en ma matière sont excellentes !
    Ce que je veux dire, c’est que le boulot que l’on fait actuellement avec les appareils que l’on a et qui plus est, ce que l'on aura ensuite (avionique automatismes) il n’est pas du tout nécessaire d’avoir un membre d’équipage de conduite supplémentaire.
    Il en sera peut-être ou peut-être pas ? décidé autrement, mais cela engagera des modifications importantes sur la capacité du transport si les appareils restent les mêmes.
    Il est à noter que les avions font du transport aérien en IFR en mono pilote, je ne vois pas pourquoi en VFR et à moyenne de 20 minutes de vol, nous devrions expressément passer à deux ?
    Pour l’instant on en est à se demander d’appliquer une règle (enfin pas tout à fait) mais sans savoir exactement quelle en est la raison précise ?

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  hub_40 le Mar 12 Juin 2012 - 11:52

    +1

    Capitaine flamme
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 07/11/2009
    Messages : 1119

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  Capitaine flamme le Mar 12 Juin 2012 - 12:52

    A nous donc pilote de pouvoir dormir ? (humour)

    Et si justement le deuxieme membre sera la ,pour empecher les vieux de dormir ! Laughing .......Et il est certain que les trajets de nuit n en deviendront que plus sure affraid .....

    Et oui en France malheureusement ,on veut toujours mettre la charrue avant les boeufs.....meme si la c est l europe qui pousse Suspect .....mais comme nous avons de grands hommes politiques depuis plusieurs decennies ,ils vont resoudre cela rapidement et logiquement ,comme nos amis de la DGAC Sleep Sleep Sleep

    John Doe
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 11/11/2009
    Messages : 56

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  John Doe le Mar 12 Juin 2012 - 13:24

    D'accord avec le dernier message d'overlord.

    geronimo
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/01/2010
    Messages : 56

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  geronimo le Mar 12 Juin 2012 - 17:20

    pour moi le deuxieme PEQ ne peut etre qu'un pilote , il doit y avoir double commandes et double planche. Le copi devra assurer 50%du temps de vol aux commandes, sauf phases particulières à discretion du CDB ou publication par l'exploitant de procédure sur certains sites. Si la réserve carburant est trop juste c'est que le cahier des charges des appels d'offres EST A REVOIR.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  overlord le Mar 12 Juin 2012 - 18:45

    geronimo a écrit:pour moi le deuxieme PEQ ne peut etre qu'un pilote , il doit y avoir double commandes et double planche. Le copi devra assurer 50%du temps de vol aux commandes, sauf phases particulières à discretion du CDB ou publication par l'exploitant de procédure sur certains sites. Si la réserve carburant est trop juste c'est que le cahier des charges des appels d'offres EST A REVOIR.
    Ok,
    Et bien, si le régime reste le même, sur des sites où cela vol si peu que les encore seuls pilotes à bord s’en plaignent, j’imagine le régime à 50%, d’une part, d’exaspération du PCB et d’autre part celui du plus jeune (vraisemblablement pour les coûts) à droite qui mettra si longtemps pour atteindre péniblement un niveau d’heures de vol indécent sur toujours le même circuit !
    Belle idée avancée !
    Je remarque aussi que pour les pays limitrophes, le boulot n’est pas du tout conçu de la même façon que ce soit au niveau fonctionnel, structurel ainsi que les appareils ! sans parler du mode de fonctionnement et de l'état d'esprit...
    Nous, on a des machines potentiellement utilisables en IMC, mais avec des contrats VFR, alors que l'on pourrait assurer le VI dans un premier temps avec les équipages disponibles, qu’a donc à voir l’Europe avec cela ?
    On n’arrive déjà pas à obtenir a minima, un IR en carte à bord, non comptant, on veut y coller à moindre frais (je n’ai pas dit au rabais) un deuxième VRF, honnêtement, comme cela d’emblée, cela ne paraît pas cohérent !

    geronimo
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/01/2010
    Messages : 56

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  geronimo le Mer 13 Juin 2012 - 8:42

    d'ou mon allusion au cahier des charges...
    Si on ferme les hopitaux ou si on les regroupe par plateau, il faut des liaisons fiables et TOUT TEMPS H24 et dégivré, tout temps ça veut dire 2 pilotes IFR, bimoteur, dégivrage, guidage en site et azimut sur les bases hospitalières pour faire du low visi dans les phases de DEP et d'ARR.
    tout le reste n'est que du bricolage, ne reponds pas au probleme, donne au CiTOYEN une fausse impression de sécurité.

    pour l'instant la politique santé c'est ça:
    http://infos-congres.net/modules.php?name=3c01_News&op=page_detail&news_id=368245&cat=25&searchnews=

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  overlord le Mer 13 Juin 2012 - 10:30

    geronimo a écrit:d'ou mon allusion au cahier des charges...
    Si on ferme les hopitaux ou si on les regroupe par plateau, il faut des liaisons fiables et TOUT TEMPS H24 et dégivré, tout temps ça veut dire 2 pilotes IFR, bimoteur, dégivrage, guidage en site et azimut sur les bases hospitalières pour faire du low visi dans les phases de DEP et d'ARR.
    tout le reste n'est que du bricolage, ne reponds pas au probleme, donne au CiTOYEN une fausse impression de sécurité.
    Oui, c’est çà, une procédure GNSS sur les hôpitaux dotés d’une hélistation, une détection météorologique à proximité immédiate (a définir) un équipage à deux, 1 PCB IR un pil IR (a définir) une machine 4 tonnes avec au moins 2h30 de pétrole au départ avec un patient !
    Pour l’instant on est assez loin du compte !

    geronimo
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/01/2010
    Messages : 56

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  geronimo le Mer 13 Juin 2012 - 12:02

    overlord a écrit:1 PCB

    par pitié utilise CDB, c'est le terme approprié. Pilote Chef de Bord , c'est autre chose...

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  vanhoute le Mer 13 Juin 2012 - 12:08

    geronimo a écrit:
    overlord a écrit:1 PCB
    par pitié utilise CDB, c'est le terme approprié. Pilote Chef de Bord , c'est autre chose...
    PCB : Pilote Commandant de Bord ou Pilote Chef de Bord. Acronyme Militaire que l'on retrouve parfois dans le civil aussi.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    geronimo
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/01/2010
    Messages : 56

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  geronimo le Mer 13 Juin 2012 - 12:18

    chef de bord, ça me fais trop penser a la jeep...et à la période de mon activité de pilote pendant laquelle certains utilisaient l'hélico comme une jeep .

    En aviation civile PCB ça veut dire Personnel Complementaire de Bord, c'est une hotesse non reglementaire(non titulaire du CSS)que les compagnies mettent à bord pour suppleer le PNC.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  overlord le Mer 13 Juin 2012 - 16:21

    geronimo a écrit: chef de bord, ça me fais trop penser a la jeep...et à la période de mon activité de pilote pendant laquelle certains utilisaient l'hélico comme une jeep .
    En aviation civile PCB ça veut dire Personnel Complementaire de Bord, c'est une hotesse non reglementaire(non titulaire du CSS)que les compagnies mettent à bord pour suppleer le PNC.
    Et bien selon le RDA cela semble pourtant clair ?
    RCA Chapitre 1 - Définitions
    RDA - 13
    Règles de l’Air 1er décembre 2008
    Pilote commandant de bord : Pilote désigné par l’exploitant, ou par le propriétaire dans le cas de
    l’aviation générale, comme étant celui qui commande à bord et qui est responsable de l’exécution sûre du
    vol.

    Enfin, bref, on peut ergoter ci et là, mais cela n'a en fait que peu d'importance et c'est aussi un terme de l'OACI !

    geronimo
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/01/2010
    Messages : 56

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  geronimo le Mer 13 Juin 2012 - 19:34

    Guide de conception manuel d’exploitation
    dgac


    CEAC : Conférence Européenne de l’Aviation Civile
    CEN : Certificat d’examen de Navigabilité (voir ARC)
    CI : Certificat d’Immatriculation
    CDB : Commandant de Bord
    CDL (Configuration Deviation List) : liste de tolérances des éléments structuraux
    CDN : Certificat de Navigabilité
    CDNI : Certificat de Navigabilité Individuel
    CLN : Certificat de Limitation de Nuisances
    CMASP : Configuration Maximale Approuvée en Sièges Passagers
    CMP ETOPS (Configuration, Maintenance and Procedure standards ETOPS)
    CN : Consigne de Navigabilité
    CEE : Constat d’Evènements en exploitation
    CEMPN : Centre d’Expertise Médicale du Personnel
    PA : pilote automatique
    PAX : passagers
    PCB : personnel complémentaire de bord
    PEQ : Equipage (personnel navigant technique)
    PF : pilote en fonction (Pilot Flying)
    PL : pilote de ligne
    PLN CA : Plan de vol Circulation Aérienne

    Voir ici
    www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/preface.pdf

    mais tu peux continuer à utiliser PCB si tu veux.

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  hub_40 le Mer 13 Juin 2012 - 19:42

    On s'éloigne peut-être un peu du sujet qui est de savoir si voler à 2 c'est voler heureux, non ?

    geronimo
    Membre actif
    Membre actif

    Date d'inscription : 17/01/2010
    Messages : 56

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  geronimo le Mer 13 Juin 2012 - 20:18

    hub_40 a écrit:On s'éloigne peut-être un peu du sujet qui est de savoir si voler à 2 c'est voler heureux, non ?
    en ce qui me concerne voler à deux c'est acquis depuis au moins 1972, même à 3 et 4 (avec OMN et NAV), je vous souhaite d'y parvenir un jour parce que c'est un gage de sécurité ,pas facile avec des pilotes qui ont volé seul depuis des années, ça sera dur mais vous y arriverez seulement il faudra se plier au CRM.

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  overlord le Mer 13 Juin 2012 - 21:03

    geronimo a écrit:
    hub_40 a écrit:On s'éloigne peut-être un peu du sujet qui est de savoir si voler à 2 c'est voler heureux, non ?
    en ce qui me concerne voler à deux c'est acquis depuis au moins 1972, même à 3 et 4 (avec OMN et NAV), je vous souhaite d'y parvenir un jour parce que c'est un gage de sécurité ,pas facile avec des pilotes qui ont volé seul depuis des années, ça sera dur mais vous y arriverez seulement il faudra se plier au CRM.
    Si on veut !
    Il ne faut pas perdre de vue, quand même, que pas mal de pilotes, sont aussi des anciens du vol en équipage, pour moi, ça fait un bail !
    Que, également le concept de la CRM n’est pas si vieux que cela, et qu’avant les savoir-faire étaient nettement supérieurs à aujourd’hui (entraînement panel de mission) et qu’il n’y avait pas plus d’accidents !
    Il me semble donc que la plupart pourront facilement mesurer ce qui sera utile ou pas en la matière, ce n'est pas non plus, de mon point de vue, la complexité du vol SAMU qui va révéler des exigences particulières en matière de CRM,
    Dans mon cas, en équipage défense, on savait très bien pourquoi on était deux, là, il n’y avait pas photo, pour les vols que je réalise actuellement avec les moyens à disposition, sur ma zone d’évolution, je me pose encore la question ?

    hub_40
    Membre très actif
    Membre très actif

    Date d'inscription : 08/04/2011
    Messages : 335

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  hub_40 le Jeu 14 Juin 2012 - 6:11

    Complètement d'accord avec Overlord !

    J'ai également travaillé dans le passé sur des lourds à 4 avec 1 copi, 1 mecnav et 1 mec treuilliste(ou soute)et j'ai donc une base de comparaison.
    C'est clair, en SAMU il n'y a pas de boulot pour 2...

    copter
    Membre suractif
    Membre suractif

    Date d'inscription : 01/11/2009
    Messages : 1302

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  copter le Jeu 14 Juin 2012 - 8:04

    Désolé de jouer mon rabat-joie, mais que l'on soit d'accord ou pas de l'utilité de ce membre d'équipage, cela ne changera en rien la décision de l'AESA. C'est acté, même si il y a eu un petit aménagement; D'ailleurs encore une usine à gaz.
    Il y a des pour et des contres, même si de mon point de vue je ne vois pas bien ce que l'on va lui faire faire et que cela change quelque chose du point de vue sécurité, il faut faire avec, et se préparer au mieux à son arrivée qui approche. Toujours rien de la part des exploitants, ce qui est tout de même inquiétant. Toujours ce foutu attentisme.

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  vanhoute le Jeu 14 Juin 2012 - 8:30

    copter a écrit:Désolé de jouer mon rabat-joie, mais que l'on soit d'accord ou pas de l'utilité de ce membre d'équipage, cela ne changera en rien la décision de l'AESA. C'est acté, même si il y a eu un petit aménagement; D'ailleurs encore une usine à gaz.
    Il y a des pour et des contres, même si de mon point de vue je ne vois pas bien ce que l'on va lui faire faire et que cela change quelque chose du point de vue sécurité, il faut faire avec, et se préparer au mieux à son arrivée qui approche. Toujours rien de la part des exploitants, ce qui est tout de même inquiétant. Toujours ce foutu attentisme.
    Rien de mieux à rajouter...


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    overlord
    Membre suractif
    Membre suractif

    Localisation : Plages Normandes
    Date d'inscription : 27/11/2009
    Messages : 2174

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  overlord le Jeu 14 Juin 2012 - 13:04

    copter a écrit:Désolé de jouer mon rabat-joie, mais que l'on soit d'accord ou pas de l'utilité de ce membre d'équipage, cela ne changera en rien la décision de l'AESA. C'est acté, même si il y a eu un petit aménagement; D'ailleurs encore une usine à gaz.
    Il y a des pour et des contres, même si de mon point de vue je ne vois pas bien ce que l'on va lui faire faire et que cela change quelque chose du point de vue sécurité, il faut faire avec, et se préparer au mieux à son arrivée qui approche. Toujours rien de la part des exploitants, ce qui est tout de même inquiétant. Toujours ce foutu attentisme.
    La dernière présentation de la DGAC à Bhéouste se termine par ‘’ il y aura des allégements possibles’’
    Le problème est, à la vue du texte présenté, de bien jauger ce que cela veut dire, car nous connaissons bien le, ‘’c’est interdit’’ mais en faite dans certaines circonstance c’est quand même possible.
    La réglementation comporte beaucoup d’exceptions, à la vue de la situation économique actuelle, qui ne semble pas s’orienter vers une embellie significative à court terme, quid de tout cela dans deux ans ?

    vanhoute
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 25/10/2009
    Messages : 2119

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  vanhoute le Jeu 14 Juin 2012 - 13:41

    overlord a écrit:
    La dernière présentation de la DGAC à Bhéouste se termine par ‘’ il y aura des allégements possibles’’
    Les allégements ont déjà été présentés : suppression de la notion de SIP pour les hôpitaux, création d'un nouveau type d'hélisurface ( hélisurface hospitalière), possibilité de réaliser des missions non urgente de transport inter hospitalier en régime de vol CAT (appelé aujourd'hui "vol ambulance"), donc sans agréement SMUH (équipage monopilote, vol TP standard).
    Pas d'allègement en ce qui concerne les missions "SMUH", c'est à dire à destination d'une aire de poser non répertoriée et/ou en zone hostile, ou mission déclenchée en urgence.


    _________________________________________________
    Administrateur et Webmaster smuh.fr

    Contenu sponsorisé

    Re: Volons heureux, volons à deux !

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:06


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 16:06